Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Perméthylation et méthylation douce

  1. michie

    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    59

    Perméthylation et méthylation douce

    Bonjour !
    Je n'arrive pas à trouver la définition de la perméthylation douce, est-ce que quelqu'un peut m'aider ? Quelle est la différence entre la méthylation douce et la perméthylation ?

    -----

     


    • Publicité



  2. HarleyApril

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    15 317

    Re : Perméthylation et méthylation douce

    Bonsoir

    Méthylation, on ajoute un méthyle
    Perméthylation, on méthyle tout ce qui peut l'être (une amine se retrouvera en ammonium quaternaire)

    cordialement
     

  3. michie

    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    59

    Re : Perméthylation et méthylation douce

    Merci pour votre réponse !
    Dans le cas de la méthylation, on ajoute un méthyle partout où seulement sur les fonctions alcool (dans le cas d'un sucre ou d'un hexosamine) ?
     

  4. Resartus

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    3 015

    Re : Perméthylation et méthylation douce

    Bonjour,

    Il est vrai que quand on en parle en biochimie, par exemple pour la perméthylation des polyoses, on choisit un réactif comme l'iodure de méthyle qui ne va s'attaquer qu'aux fonctions alcools, et laisser intacts les liens osidiques.
    (C'est peut-être pour cela que vous l'avez vue décrite comme "douce"?)

    Mais si la cible contient des amines, dont le doublet est presque aussi nucleophile que celui de l'oxygène, il va être difficile de les épargner.
    Why, sometimes I've believed as many as six impossible things before breakfast
     

  5. michie

    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    59

    Re : Perméthylation et méthylation douce

    Bonjour,

    Après vérification, mon cours dit que la méthylation douce fixe l'anomérie en méthylant la fonction alcool anomérique (quand elle est libre), et pas les autres alcools ; la perméthylation au contraire, méthyle tous les -OH (il n'y a aucun précision sur les polyoses). Mais cette définition de la perméthylation me semble bizarre, de plus : pourquoi la fonction alcool anomérique serait-elle la seule à être méthylée ?
    J'ai une nouvelle question ... : après la perméthylation, pourquoi l'hydrolyse acide laisse t-elle toutes les fonctions méthoxy qui viennent d'être formées intactes, sauf celle qui se trouve sur le carbone anomérique ?
     


    • Publicité



  6. HarleyApril

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    15 317

    Re : Perméthylation et méthylation douce

    Bonsoir

    La fonction anomérique est, après méthylation, un acétal (aldéhyde masqué).
    On hydrolyse donc l'acétal sans pour autant hydrolyser les éthers.
    L'hydrolyse d'un éther requiert des conditions bien plus énergiques que celle d'un acétal.

    Cordialement
     

  7. michie

    Date d'inscription
    septembre 2016
    Messages
    59

    Re : Perméthylation et méthylation douce

    Merci (un peu tard ^^) pour cette réponse, c'est beaucoup plus clair maintenant !
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. perméthylation et hydrolyse acide
    Par michie dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/10/2016, 23h23
  2. Permethylation d'un hormone
    Par Asesza dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/03/2015, 21h21
  3. [Biologie Cellulaire] méthylation histone vs méthylation ADN
    Par urumizawa dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/11/2014, 11h18
  4. Réaction permethylation
    Par katsiah dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/09/2014, 19h52
  5. [Pré-BAC] Permethylation-hydrolyse
    Par améthyste89 dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/01/2010, 01h53