Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

perte d'un bébé à 8 mois et demi de grossesse

  1. stefnala

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Âge
    33
    Messages
    1

    Unhappy perte d'un bébé à 8 mois et demi de grossesse

    Bonjour à tous voici mon histoire.
    Il y a un et demi ma soeur a perdu son bébé à huit mois et demi de grosssesse.
    elle a eut plein d'éxamens et le bébé aussi (un petit garçon) et tout était "normal".
    cela arrive 1 fois sur 1000.
    depuis deux mois ma soeur est enceinte et tout va bien mais on vient d'apprendre que le cousin de son mari (le fils de la soeur de sa mère), viens lui aussi de perdre son bébé (une fille) à huit mois et demi de grossesse.
    Je voulais savoir si celà peut venir du papa? si il y a un risque pour que ça recommence? ou est ce juste de la malchance?
    merci de me répondre.

    -----

     


    • Publicité



  2. Effie

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    39
    Messages
    1 241

    Re : perte d'un bébé à 8 mois et demi de grossesse

    Je pense que cette question est plutôt à poser au gynécologue-obstétricien qui suit ta soeur..... bon courage à elle en tous cas, j'imagine bien qu'elle doit être très stressée.
     

  3. cecile22730

    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages
    2

    Re : perte d'un bébé à 8 mois et demi de grossesse

    Bonjour,je viens de m'inscrire sur ce forum et j'ai vécu la même situation en octobre dernier.
    Enceinte de 8 mois et demi,une grossesse sans aucun problème,dernier suivi de sage femme impécable,le cœur battait normalement le 23 septembre,et le 10 octobre,journée difficile.Je m'étais allongée toute l'après-midi,mal dans une jambe,dans la soirée pertes sanguinolantes,je suis allée aux urgences avec mon mari et là le cauchemard a commencé.
    Une jeune sage femme me fait une écho,je n'entendais pas le cœur,voulant me rassurer,elle me dit qu'il n'y avait pas de son sur cet appareil mais j'ai senti qu'il y avait un problème,une seconde sage femme plus expérimentée se présente,refait l'écho et nous dit qu'il faut patienter,le temps que le gynéco de garde arrive.J'ai regardé mon mari et lui ai dit qu'il y avait un problème,il est marin de commerce et n'était pas beaucoup présent pendant la grossesse (il cumulait ses congés pour être là avant la naissance et pendant le congé mater),il ne s'est pas rendu compte de ce qu'il se passait.
    Le gynéco est arrivé,nous a installé dans une autre salle d'écho et là,je regardais son visage pendant l'examen et il nous a dit qu'il n'y avait plus d'activité cardiaque,ma vie s'est arrêtée,mon petit Ludwig ne bougerait plus alors que ce ventre rond lui était là,je ne pouvais y croire!
    Nous sommes sortis fumer une cigarette avec mon mari après avoir repris notre calme,le gynéco nous a rejoint pour nous expliquer la suite.Je pensais qu'il me ferait une césarienne mais non!!!choquée,je lui ai demandé de ne pas me faire vivre une telle torture,mais en prévision d'une autre grossesse et comme ma santé n'était pas en danger c'était la procédure!On m'a donc installée dans une chambre,pris des échantillons divers,j'ai pleuré toute la nuit,au réveil,on m'a pris 19 tubes de sang avant de m'envoyer en salle d'accouchement.
    Je ne rentrerai pas dans les détails mais çà a été le pire jour de ma vie!
    Le gynéco m'avait dit la veille qu'il serait important que je vois mon enfant mais sur le moment je ne voulais pas,quelques heures après l'accouchement nous avons demandé à le voir,il était magnifique,3,140kg et 52cm,tout à fait normal,incompréhensible!!!!
    Nous avons demandé à ce que l'on recherche la cause de drame,je suis sortie le lendemain à ma demande,nous avons attendu des semaines sans réponses,la seule chose que l'on m'ait dite c'est que je n'était en rien responsable,mais je ne pouvais m'empêcher de culpabiliser!Fin décembre,mon gynéco (absent au moment des faits ) nous a envoyé des documents pour faire une recherche génétique pour mon mari et moi,le problème des réveillons nous a empêché de faire les prélèvements.Mon mari devait repartir en mer,je reprenais mon travail,nous nous sommes enfermés chacun dans notre chagrins pour se protéger l'un l'autre.Mon mari est reparti (très inquièt ),je pensais que de travailler m'aiderait à passer le cap mais çà a été l'inverse,j'ai sombré de semaines en semaines,au point de vouloir mettre fin à mes jours et redonner la chance à mon amour d'être père avec quelqu'un d'autre.
    Il faut savoir que j'ai enterré la plupart des membres de ma famille,père à15 ans,mère à 19 etc...J'avais la sensation d'être inutile,bonne à rien,même de donner la vie,je n'arrivais plus à réfléchir.
    Ma chance a été de travailler parmi des gens formidables,j'ai craqué un matin,un collègue m'a surpris alors que je me cachais pour pleurer,je n'arrivais plus à me contenir et là,ils m'ont aider à prendre les bonnes décisions.Le soir j'ai envoyé un mail à mon mari à qui je mentais depuis un mois,pour lui avouer que je n'en pouvais plus de vivre,rester sans explication était insupportable.
    Quelques jours après il était débarqué,je suis allée le chercher,le lendemain nous faisions les prélèments pour Paris,3 semaines + tard,nous avons appris qu'il y avait une incompatibilté sur le systême plaquétaire,début mars un échantillon de notre fils est parti à Paris pour savoir s'il portait le gène en question.J'attends encore le résultat,je n'ai pas le feu vert pour reconcevoir ( 50% de chance d' avoir le même pb),mon mari est absent cela me pèse de plus en plus,je vois une psychologue depuis janvier,cela m'aide beaucoup,sauf à la dernière séance,elle m'a donné des infos sur une éventuelle conception assistée,même avec l'aide de la génétique,si l'embryon est porteur il m'avoterait,c'est inconcevable à mes yeux,pas une seule fois!
    Si il s'avère que Ludwig était porteur de ce gène,cela expliquerait son décès,çà se passe en fin de grossesse,mo organisme a détecté le gène chez mon bébé et l'a considéré comme une maladie,j'aurais donc fabriqué des anti-corps qui seraient passés par le cordon et ainsi engendré la formation de caillaux de sang sur des petits vaisseaux sanguins du muscle cardiaque de mon fils.Si il n'était pas porteur,il faudrait encore chercher mais je pense que je prendrai le risque de reconcevoir en demandant à être déclenchée un mois voir un mois et demi avant terme,de toute façon,le gynéco qui a constaté le décès m'avait dit que pour ma prochaine grossesse je n'irai pas à terme par précaution.
    C'est la première fois que je vais sur un forum,je ne sais si çà aidera quelqu'un de lire mon histoire mais je suis bien décidée à être enceinte très vite,la différence c'est qu'aujourd'hui je sais ce qu'il peut se passer,Ludwig fait parti de ma vie,quand je pense à lui,je ne pleure plus je me dis qu'il doit représenter le renouveau et je l'aimerai jusqu'à la fin de mes jours!
     

  4. Neuronus

    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    132

    Re : perte d'un bébé à 8 mois et demi de grossesse

    Je veux vous assurer de toute ma compassion face au drame que vous avez vécu. Chaque parent a toujours cette appréhension de rencontrer un problème quelconque durant la conception, et depuis la nuit des temps, des incidents surviennent d'une manière plus ou moins fréquente. Grâce aux progrès de la science, de nombreux problèmes sont évités, comme l'incompatibilité des rhésus, mais il reste encore des zones d'ombre.

    Dans votre cas, il est important que la médecine détermine parfaitement l'origine du décès in utero de votre enfant afin que la prochaine naissance vous redonne la joie de vivre que vous avez momentanément perdu.

    Dans un avenir proche, chaque citoyen pourra faire établir le code de son génome et ce genre d'accident deviendra beaucoup plus rare.

    Attendez avec confiance les résultats des analyses en cours. Ensuite, les médecins vous proposeront la solution la plus sécuritaire pour mettre au monde un nouvel enfant.

    Courage, ne baissez pas les bras, gardez confiance en vous !
     

  5. cecile22730

    Date d'inscription
    mai 2013
    Messages
    2

    Re : perte d'un bébé à 8 mois et demi de grossesse

    Je ne pensais pas avoir de réaction si vite,je vous remercie de votre message de soutient mais chaque jour qui passe est ressenti comme une éternité et j'ai déjà 35 ans,je ne souhaite pas attendre de trop car les antécédents familiaux me laissent à penser que je serai ménauposée assez tôt malheureusement.Je cumule un certain nombre de facteurs sanguins,je savais que j'étais porteuse de l'hémocromatose (on vit très bien avec ) mais cette histoire d'incompatibilité,la perte de mon petit cela commence à faire beaucoup,c'est ce que j'ai expliqué à mon mari lorsque je n'allais pas bien en janvier.
    Je me suis toujours battu,à chaque décès,à chaque coup dur je me suis relevée en me disant un jour çà s'arrêtera,depuis 2 ans j'étais vraiment heureuse,nous avons trouvé notre foyer,nous nous sommes mariés,décidés à fonder une famille et tout a basculé une fois de plus.
    On m'a souvent dit que le mauvais sort n'existe pas mais je n'arrive pas à m'en convaincre pourtant j'ai envie d'y croire!
     


    • Publicité



  6. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    16 748

    Re : perte d'un bébé à 8 mois et demi de grossesse

    Bonjour Cecile.
    Peut-être que vous trouverez plus facilement sur des forums spécifiquement dédiés ( ce qui n'est pas le cas de celui-là) des personnes à qui ce deuil est arrivé?
    Quoi qu'il en soit, dans votre cas c'est très récent, trop pour que vous puissiez imaginer recommencer immédiatement une grossesse ; il vous faut attendre que votre chagrin s'apaise un peu ( il ne disparaitra jamais totalement, ce n'est pas possible ; mais vous apprendrez à vivre avec, un peu moins mal tous les jours...) pour éviter que le deuxième enfant que vous voulez ne soit dans votre imaginaire que la "continuation" du premier. C'est très important, pour vous et pour lui. Il y a des situations dans lesquelles on ne peut ni ne doit faire l'économie du temps.
    Ne vous inquiétez pas au sujet de votre ménopause, à 35 ans c'est vraiment rare et si vous avez des soucis sur le sujet, demandez à votre gynécologue, il est en mesure de vous rassurer.
    Voici quelques liens sur lesquels vous pourrez trouver sans doute un peu d'aide : http://www.agapa.fr/contacts/autres-liens/.
    Bon courage.
    Amicalement,
    marie-helene.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     


    • Publicité





 

Discussions similaires

  1. [sauvetage d'animaux] Bebe Moineaux tombé d'un nid (Besoin D'aide !)
    Par sofianemdm dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/08/2007, 13h07
  2. Actu - Découverte d'un bébé mammouth congelé en Sibérie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/07/2007, 12h27
  3. En vidéo : Lancement de Falcon-1, demi échec ou demi succès ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/03/2007, 21h52
  4. 1 mois et demi après fausse couche.;.
    Par babypingoo dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/11/2006, 14h23
  5. [génétique] Groupe sanguin d'un bébé
    Par mya973 dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/05/2006, 12h23