Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 17

Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

  1. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Bonjour,

    Le paradoxe du moment cinétique me laisse perplexe:
    le soleil possèderait 99 % de la masse totale et les planètes avec seulement 1 % de cette masse détiennent 97 % du moment cinétique total.
    Cet article explique relativement bien les faits, les éjections de matière coronale auraient permis le transfert du moment cinétique...
    http://www.astronoo.com/fr/articles/...cinetique.html

    Ceci dit, si on regarde attentivement le comportement des structures tourbillonnaires étirées: les filaments de vorticité que l'on retrouve partout et notamment dans les tourbillons océaniques et dans l'espace; on se demande si nous ne sommes pas, comme certains chercheurs l'affirment, dans un vortex planétaire, lui-même dans un vortex galactique et ainsi de suite...
    Ce document de l'escpi (Page 7 fig.7- la 7b est la plus explicite pour comparer la répartition de la vitesse dans un vortex en imaginant le soleil au centre en bleu et les planètes dans la zone rouge) pour se faire une idée de la complexité des étirements des vortex et des instabilités rythmiques observées.
    https://www.pmmh.espci.fr/~phil/Articles/art_32.pdf

    Est-ce complètement farfelu d'imaginer notre systeme solaire comme un vortex d’après vous ?
    Et si oui, quels sont les arguments concrets que l'on peut y opposer ?

    Cordialement.

    -----

     


    • Publicité



  2. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 229

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Est-ce complètement farfelu d'imaginer notre systeme solaire comme un vortex d’après vous ?
    qu'entends tu par "vortex" ici ?
    Cdt
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  3. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 186

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Un vortex est un phénomène qui se produit dans un fluide (gaz ou liquide) et s'étudie donc en MécaFlu (Mécanique des fluides) dans lequel les grandeurs physiques sont la pression, la vitesse d'écoulement, etc. Un système planétaire n'est pas un liquide, les grandeurs physiques sont les masses, les distances entre les objets, les moments cinétiques, la gravitation, etc.
    Encore un petit mélange.
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     

  4. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 229

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    bon rappel, merci.
    je trouvais que l'expression était un peu "étrange"!
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  5. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Désolé, je n'ai pas mieux comme mot si ce n'est "domaine de cohérence" ...

    Les caractéristiques communes aux tourbillons océaniques et aux trous noirs m'interpellent, on utilise les mêmes modèles mathématiques pour les repérer.
    https://www.google.fr/search?q=tourb...Pmm3i5wE23iOM:
    Et un trou noir est une étoile d'une certaine masse en fin de vie qui finira par s'évaporer comme un tourbillon océanique se désagrège aprés des fois plus d'1 an. Mais pendant ce temps, il se forme une structure tourbillonnaire cohérente où toutes les particules restent piégées et suivent un mouvement ordonné.
     


    • Publicité



  6. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 229

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Re-
    tu pourrais peut être "reformuler" ta question.
    Le titre est :
    Paradoxe du moment cinétique du système solaire.
    Je ne saisi ni le pourquoi d'un "paradoxe", ni le lien entre le système solaire et un trou noir !!!!
    pas clair pour moi, tout cela.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  7. Bluedeep

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Localisation
    Isère
    Âge
    56
    Messages
    6 846

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Les caractéristiques communes aux tourbillons océaniques et aux trous noirs m'interpellenté.
    Et que vient faire le moment cinétique du système solaire là dedans ?
    Comme d'habitude, vous êtes incapable de fixer un sujet clairement et de vous y tenir.
     

  8. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 186

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    J'ai oublié de mentionner qu'en mécanique des fluides il y a aussi la température et la phase comme grandeurs mesurables, choses qui n'ont pas cours dans la mécanique céleste.

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Désolé, je n'ai pas mieux comme mot si ce n'est "domaine de cohérence" ...
    Kézako ?
    Tu sembles t'être donné pour mission depuis ton inscription sur le forum de fabriquer de sujets tous plus a-scientifiques les uns que les autres.
    Tu as donc besoin de faire au moins deux choses :
    1. Lire attentivement la Charte du forum qui stipule qu'on ne doit pas présenter ici d'idées personnelles ou de remises en cause des théories existantes mais que le propos de ce forum est la vulgarisation c'est à dire de présenter l'état actuel du savoir. Il faut donc que tu cesses d'introduire des notions qui n'ont rien à voir entre elles et que manifestement tu ne comprends pas.
    2. Etudier ou revoir les notions scientifiques de base que soit tu as oublié soit tu ne connais pas.
    Il ne suffit pas d'aligner du jargon scientifique pioché dans des sites de vulgarisation à deux balles pour faire un discours scientifique.

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Et un trou noir est une étoile d'une certaine masse en fin de vie qui finira par s'évaporer comme un tourbillon océanique se désagrège après des fois plus d'1 an. Mais pendant ce temps, il se forme une structure tourbillonnaire cohérente où toutes les particules restent piégées et suivent un mouvement ordonné.
    Je crois que tout le monde est d'accord ici pour dire que l'ignorance n'est pas un vice, on a tous été nuls à un moment, mais que par contre faire étalage de son ignorance comme ça est carrément ridicule. C'est n'importe quoi.

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     

  9. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 186

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Je reviens sur le premier post:

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Le paradoxe du moment cinétique me laisse perplexe:
    Ça commence bien. Tu aurais donc une question à poser. Bien sûr, quand on tombe sur fil comme ça on espère que ce n'est pas une remise en question.

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    le soleil possèderait 99 % de la masse totale et les planètes avec seulement 1 % de cette masse détiennent 97 % du moment cinétique total.
    Que vient faire le conditionnel ici ? Tout ça se mesure très facilement. Étant donné la masse et la période de rotation (très lente) du soleil et les masses, les périodes de révolution et de rotation des autres corps, ça donne les moments cinétiques que tu mentionnes, point barre.

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Cet article explique relativement bien les faits, les éjections de matière coronale auraient permis le transfert du moment cinétique...
    Il y a en effet des hypothèses pour expliquer l'origine de cette répartition.

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Ceci dit, si on regarde attentivement le comportement des structures tourbillonnaires étirées: les filaments de vorticité que l'on retrouve partout et notamment dans les tourbillons océaniques et dans l'espace; on se demande si nous ne sommes pas, comme certains chercheurs l'affirment, dans un vortex planétaire, lui-même dans un vortex galactique et ainsi de suite...
    Tu sors carrément en dehors des clous :
    1. Non “on ne se demande pas…“, c'est toi qui te demandes… ce qui en fait est une formulation hypocrite : en fait tu ne te demandes rien, tu as une théorie à proposer, une théorie perso.
    2. Tu dis “comme certains chercheurs l'affirment“. Quels chercheurs ? Quelles sont tes sources ? Le premier papier que tu donnes ne mentionne pas l'existence de vortex et le deuxième est un cours de MécaFlu, pas de mécanique céleste.

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Ce document de l'escpi (Page 7 fig.7- la 7b est la plus explicite pour comparer la répartition de la vitesse dans un vortex en imaginant le soleil au centre en bleu et les planètes dans la zone rouge) pour se faire une idée de la complexité des étirements des vortex et des instabilités rythmiques observées.
    https://www.pmmh.espci.fr/~phil/Articles/art_32.pdf
    Des recherches “soleil“, “solaire“, “planète“, ne donnent rien.

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Est-ce complètement farfelu d'imaginer notre systeme solaire comme un vortex d’après vous ?
    Oui, complètement. Ce qui est surtout farfelu c'est de venir sur ce forum présenter des idioties pareilles.

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Et si oui, quels sont les arguments concrets que l'on peut y opposer ?
    C'est à toi qu'incombe la charge de la preuve. J'ai expliqué dans mon premier post la différence la mécanique céleste et la mécanique des fluides.

    Nico
    Dernière modification par saint.112 ; 02/06/2017 à 13h43.
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     

  10. Bluedeep

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Localisation
    Isère
    Âge
    56
    Messages
    6 846

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Désolé, je n'ai pas mieux comme mot si ce n'est "domaine de cohérence" ...

    Les caractéristiques communes aux tourbillons océaniques et aux trous noirs m'interpellent.
    Interpellez vous moins et apprenez plus;vous avez de la marge.
     

  11. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    27 434

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Salut,

    A noter qu'on observe dans tous les gros systèmes massifs en rotation, lorsqu'il y a pas mal de gaz présent, la formation de jets polaires. C'est le cas des galaxies actives, des trous noirs et des systèmes stellaires en formation. On en a observé pléthore maintenant et leur mécanisme reste difficile à modéliser (complexe, 3D et faisant intervenir la dynamique, la gravité, la viscosité et les champs magnétiques).

    Ces jets emportent une grande partie du moment cinétique. Sans eux, les étoiles ne pourraient même pas se former.

    Ceci explique la "disparition" d'une grande partie du moment cinétique des étoiles. A contrario, les planètes se formant surtout par accrétion de petits corps (même pour les géantes gazeuses, même si dans ce cas il y a aussi accrétion de gaz au final), il n'y a pas de jets. Et même lorsqu'il y en a un peu, ça ralentit la rotation propre du corps, pas son mouvement orbital.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jet_(astrophysique)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Disque_d%27accr%C3%A9tion
    http://jcboulay.free.fr/astro/sommai...e_rotation.htm
    etc....

    L'observation du profil de vitesse des systèmes stellaires en formation (on en a observé pas mal maintenant) montre que c'est très différent d'un vortex (c'est même carrément l'opposé !!!)

    Il n'y a donc ni vortex ni paradoxe.

    Et rappelons-le : pas de théorie personnelle sur Futura, merci.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  12. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Pourquoi tant de haine dans un monde déjà si cruel ?
    Et si tu es aussi vindicatif par rapport à une simple question posée, ne te demandes plus pourquoi il y a autant de conflits qui s'autonourrissent dans ce monde ...
    Je parie même que tu n'as pas regarder les liens associés, ni pris le temps de la réflexion avant de répondre.

    Quant au rapport au fluides, j'y viens:
    Quasiment toutes les anciennes civilisations avaient conscience de l'ether, ce fluide imperceptible d'où toute la matière émergerait, de l'Orient juqu'aux grecs avec notamment les solides de Platon.
    Tesla, qui était loin d'être un imbécile, va même plus loin. il avance que ce fluide a des propriétés quelque peu similaires à l'eau et qu'il se comporte comme un solide par rapport à la lumière et à la châleur mais comme un fluide par rapport à la matière.
    Il pourrait donc "caviter" et créer des bulles dans des zones en dépression, ce que la Hubble bubble semble vouloir montrer dans le cas de notre galaxie;merci d'au moins lire ce lien:
    https://www.sciencesetavenir.fr/espa...d-elbaz_109410

    Et si on observe le vortex central d'une bulle de cavitation et qu'on le compare à l'effondrement gravitationnel qui se produit à la formation d'une étoile, on peut aisément imaginer que c'est la dépression centrale qui semble donner l'illusion de la masse.
    Délire selon certains, pourtant si vous observez une torche de cavitation , vous avez le même fonctionnement que ce que l'on observe dans l'espace: des filaments et des bulles (galaxies) agencées en conséquence.

    J'espérerais que certains d'entre vous participent à un débat constructif: Einstein a cherché jusqu'à la fin de sa vie une meilleure solution que la constante cosmologique et nous avons oublié la piste de cet hyperfluide et de ses possibles propriétés...
    Aujourd'hui, le simple fait de l'évoquer, vous finissez comme les cathares au temps de l'Inquisition...

    Salut
     

  13. Bluedeep

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Localisation
    Isère
    Âge
    56
    Messages
    6 846

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Pourquoi tant de haine dans un monde déjà si cruel ?
    Et si tu es aussi vindicatif par rapport à une simple question posée, ne te demandes plus pourquoi il y a autant de conflits qui s'autonourrissent dans ce monde ...
    Je parie même que tu n'as pas regarder les liens associés, ni pris le temps de la réflexion avant de répondre.

    Quant au rapport au fluides, j'y viens:
    Quasiment toutes les anciennes civilisations avaient conscience de l'ether,
    Ether, qui est une idée abandonnée depuis plus de 100 ans.

    Vous devriez aller vous instruire un peu et revenir après; vos interventions ridicules polluent le forum.
     

  14. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Désolé, deedee81, nos messages se sont croisés.
    Je prends note des liens que tu as fournis et je me tais ...
     

  15. Bluedeep

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Localisation
    Isère
    Âge
    56
    Messages
    6 846

    Re : Paradoxe du moment cinétique du systeme solaire

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    J'espérerais que certains d'entre vous participent à un débat constructif:
    Il est impossible d'avoir un débat constructif avec quelqu'un qui fait profession d'ignorer les faits.
     


    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 02/10/2016, 15h19
  2. Moment cinétique - Système de poulie
    Par DarkSATAN dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/12/2014, 03h51
  3. Moment cinétique du système solaire..
    Par VauRDeC dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/12/2009, 14h55
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 10/11/2009, 08h31
  5. Conservation du moment cinétique du système Terre-Lune
    Par Niels Adribohr dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/06/2008, 15h22