Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 16 à 29 sur 29

Digressions sur la production d'énergie

  1. Cotissois31

    Date d'inscription
    décembre 2015
    Messages
    624

    Re : Digressions sur la production d'énergie

    Merci pour les liens.
    Il y a des choses très intéressantes sur le papier
    - production d'électricité
    - potentiellement, production d'eau potable
    - géoingénierie

    Même si le rendement n'est pas fameux, cela vaut le coup de bien creuser la question car on n'a pas tous les jours un tel paquet 3 en 1.
    Au moins bien creuser la question, comme certains instituts de recherche font.

    Pour ceux qui ont peur des coûts : si on se met à la géoingénierie il faudra dans tous les cas avoir l'estomac bien accroché. Il y a de sacrés défis à venir dans le monde futur.

    -----

     


    • Publicité



  2. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 123

    Cool Re : Digressions sur la production d'énergie

    Bonjour,
    Je pense que certaines réponses ont été faite sans avoir vraiment pris connaissance des informations que j'ai mis à disposition, cela explique leur nature critique
    Franchement quand on a une technique qui permet a partir d'énergies renouvelables de produire à la fois de l'électricité (ou énergie mécanique) ET de l'eau douce à partir d'eau de mer on voit bien l'interêt que ça représente avec zéro pollution.
    les problèmes de corrosion par l'eau de mer peuvent être surmontés sans réelle difficulté. On trouve des cartes de température de surface de l'eau de mer (sea surface temperature) obtenues par satellite et qui montrent l'immensité des zone propices.
     

  3. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 832

    Re : Digressions sur la production d'énergie

    es problèmes de corrosion par l'eau de mer peuvent être surmontés sans réelle difficulté.
    Il n'y en a qu'une: le coût.

    Mais comme sur tous les forums de rêveurs, il n'est jamais prix en compte dans les idées fantastiques.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  4. Tilleul

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    2 134

    Re : Digressions sur la production d'énergie

    Le coût sera toujours moins cher que le déploiement militaire pour garder le détroit d'Ormuz ouvert...

    Google X a développé la solution de manière détaillée (projet Foghorn, ils ont commencé à publier)

    https://www.fastcompany.com/3064457/...n-neutral-fuel

    dans le détail ici :
    https://www.sciencedirect.com/scienc...50583617304322

    Par contre inutile de passer sur l'énergie thermique des mers, ça peut marcher avec des navires qui sont équipés d'éoliennes aéroportées.

    On arrive à 4 $/L d'essence contre 1$/L actuellement. (après ce qui est dramatique c'est de se dire qu'il suffirait de retirer les subventions aux énergies fossiles pour que ça devienne rentable...)
    Keep it in the Ground !
     

  5. Archi3

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    2 472

    Re : Digressions sur la production d'énergie

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message

    On arrive à 4 $/L d'essence contre 1$/L actuellement. (après ce qui est dramatique c'est de se dire qu'il suffirait de retirer les subventions aux énergies fossiles pour que ça devienne rentable...)
    c'est par gallon, et c'est (encore une fois) faux.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.
     


    • Publicité



  6. polo974

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    8 409

    Re : Energie thermique des mers, G. Claude précurseur

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonjour,
    Les énergies renouvelables, hors hydroélectricité, ...
    Est-ce que l'énergie thermique des mers est vraiment renouvelable ? ? ?
    Pas sûr...
    ...
    L'energie thermique des mers travaille avec un rendement un peu plus faible mais voisin de machines a vapeur.
    avec un delta T de moins de 30°C (25° étant plus réaliste), on atteint un max théorique de 10%, donc 5 à 7% réel. Impossible de faire mieux.

    les machines à vapeur font facilement entre 25 et 30% soit 4 à 6 fois mieux...
    Il faut chercher l'eau froide à 1000 m de fond environ.

    Ici, à la Réunion, ils en ont parlé, mais ça ne bouge plus trop.
    Le seul truc potentiellement intéressant était d'exploiter le froid pour faire de la clim. Et même ça, ne semble pas décoller...

    Allez, on change de plan: on met des capteurs solaires thermiques, on chauffe l'eau à 99 °C pour stocker, et on a un système dont le rendement est quasiment le double du précédent, tout ça sans réchauffer les eaux profondes.
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...
     

  7. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 832

    Re : Energie thermique des mers, G. Claude précurseur

    Avant de citer Google en exemple, s'intéresser à ses achats de groupes électrogènes diesel pour la sauvegarde de ses serveurs, dès fois que son énergie verte officielle intermitte .
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  8. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 123

    Re : Energie thermique des mers, G. Claude précurseur

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Est-ce que l'énergie thermique des mers est vraiment renouvelable ? ? ?
    Pas sûr...
    avec un delta T de moins de 30°C (25° étant plus réaliste), on atteint un max théorique de 10%, donc 5 à 7% réel. Impossible de faire mieux.

    les machines à vapeur font facilement entre 25 et 30% soit 4 à 6 fois mieux...
    Il faut chercher l'eau froide à 1000 m de fond environ.

    Ici, à la Réunion, ils en ont parlé, mais ça ne bouge plus trop.
    Le seul truc potentiellement intéressant était d'exploiter le froid pour faire de la clim. Et même ça, ne semble pas décoller...

    Allez, on change de plan: on met des capteurs solaires thermiques, on chauffe l'eau à 99 °C pour stocker, et on a un système dont le rendement est quasiment le double du précédent, tout ça sans réchauffer les eaux profondes.
    bonjour,
    En profondeur on trouve PARTOUT une couche d'eau froide a 4 ou 5°C. C'est avec cette eau froide que le rendement est augmenté un peu. Dans les dispositifs d'ETM il n'est pas question de réinjecter de l'eau dans la couche froide. http://www.ifremer.fr/lpo/thuck/isen...mposition.html Les saumures chaudes a 30°C peuvent être diffusées en mer.
    Pour augmenter le rendement du système et accessoirement la production d'eau douce il est possible de réchauffer l'eau dans des salines couvertes d'un film (ou vitre) transparent et de collecter l'eau de condensation. Tout ça n'a de sens que pour des déserts cotiers qu'on souhaiterait valoriser.
    https://www.esrl.noaa.gov/psd/map/clim/sst.shtml cartes de temperature de surface de la mer;
     

  9. Tilleul

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    2 134

    Re : Energie thermique des mers, G. Claude précurseur

    Le principal besoin d'électricité dans les îles c'est de faire du froid, donc le problème de l'énergie thermique des mers c'est qu'effectivement prendre du froid pour le transformer en électricité pour faire du froid, ça ne sert pas à grand chose...

    La Réunion un cas assez spécial, mais à Tahiti (où il n'y pas de péréquation tarifaire et où on ne subventionne pas la production d'électricité au pétrole) c'est en cours pour l'hôpital de Taaone.
    Keep it in the Ground !
     

  10. Bounoume

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Localisation
    allier
    Âge
    68
    Messages
    918

    Re : Energie thermique des mers, G. Claude précurseur

    sur ce miracle:
    http://forums-futura-sciences.digidi...-denergie.html
    faire revenir en arrière les lois sur l'entropie....
    ils font comment pour faire
    C02 + ? -> CH4 = ?

    ça serait pas avec des algues?
    qui agissent par l'opération du Saint Esprit?

    si ils exposent ces algues à la lumière solaire pour en activer la photosynthèse...... ils ré-inventent l'eau chaude.....

    serait plus honnête d'étudier la faisabilité de synthétiser des hydrocarbures (plutôt des combustibles moteur... parce qu'on se fout d'y mettre de l'hexane , de l'éthanol, ou autre chose, pourvu que ça marche..) à partir de l'énergie solaire captée par des algues.....


    mais c'est moins commercial...

    Alors, est-ce que c'est ça, tout simplement?
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? (les Shadoks)
     

  11. Aqualung

    Date d'inscription
    mai 2008
    Âge
    31
    Messages
    669

    Re : Energie thermique des mers, G. Claude précurseur

    Je ne suis pas sur de comprendre votre post mais la réaction cherchée est sans doute celle de Sabatier : CO2 + H2 --> CH4 + H20 qui est envisagée dans les techniques de power-to-gaz relancée récemment en Allemagne.
    Quant aux algues le problème de la récupération se pose toujours (maintenant qu'on peut considérer les photobioréacteurs comme fonctionnels).
     

  12. arbanais83

    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    2 417

    Re : Digressions sur la production d'énergie

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    (après ce qui est dramatique c'est de se dire qu'il suffirait de retirer les subventions aux énergies fossiles pour que ça devienne rentable...)
    Chiche mais dans ce cas là pour faire bonne mesure on retire aussi les taxes et là on verra si cela va toujours dans le sens que tu souhaites.
     

  13. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    68 438

    Re : Digressions sur la production d'énergie

    Les digressions économico-politiques sont interdites.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  14. polo974

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    8 409

    Re : Energie thermique des mers, G. Claude précurseur

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    bonjour,
    En profondeur on trouve PARTOUT une couche d'eau froide a 4 ou 5°C. C'est avec cette eau froide que le rendement est augmenté un peu.
    Carnot est têtu: rendement max = delta T / T haute.
    T haute = environ 26°C soit 300 K (température moyenne en surface (à la Réunion))
    delta T = 24°C soit 24 K (gentil)
    rendement théorique max = 24 / 300 = 8%

    Si on part de T haute = 30°C (merci le réchauffement climatique ), on atteint 9% max théorique...

    Dans les dispositifs d'ETM il n'est pas question de réinjecter de l'eau dans la couche froide. http://www.ifremer.fr/lpo/thuck/isen...mposition.html Les saumures chaudes a 30°C peuvent être diffusées en mer.
    Si tu enlèves de l'eau à 1000m de fond, elle sera remplacée par celle au-dessus et toute la colonne d'eau sera réchauffée. Donc à terme, réchauffement de l'eau de mer. Ce n'est pas réellement de l'énergie renouvelable.

    Pour augmenter le rendement du système et accessoirement la production d'eau douce il est possible de réchauffer l'eau dans des salines couvertes d'un film (ou vitre) transparent et de collecter l'eau de condensation. Tout ça n'a de sens que pour des déserts cotiers qu'on souhaiterait valoriser.
    https://www.esrl.noaa.gov/psd/map/clim/sst.shtml cartes de temperature de surface de la mer;
    Ce n'est plus (seulement) de l’énergie thermique des mers, ça devient de l'énergie solaire thermique ou thermodynamique selon ce qu'on fait de la chaleur collectée.

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Le principal besoin d'électricité dans les îles c'est de faire du froid, donc le problème de l'énergie thermique des mers c'est qu'effectivement prendre du froid pour le transformer en électricité pour faire du froid, ça ne sert pas à grand chose...
    D'abord, il y a île et île, pas sûr que les besoins soient les mêmes au nord de l'Ecosse et à la Réunion...
    Pas sûr que le froid ce soit le principal consommateur d'élec à la Réunion (en fait, je suis sûr du contraire). Mais pour la clim, on peut envisager des circuits d'eau froide, ce qui semble être la voie en cours d'étude ici.
    La Réunion un cas assez spécial, mais à Tahiti (où il n'y pas de péréquation tarifaire et où on ne subventionne pas la production d'électricité au pétrole) c'est en cours pour l'hôpital de Taaone.
    j'ai un peu cherché: projet commencé en 2012, coût prévisionnel de l'ordre de 25 Million d'euro (sauf erreur de conversion), mise en exploitation: 2020.
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. Production d'énergie par mhd.
    Par Malariel dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 17
    Dernier message: 26/12/2017, 23h06
  2. Production (d'un peu?) d'énergie
    Par ryGGa dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 12/08/2016, 08h30
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 17/06/2012, 17h37
  4. Energie libre : Production énergie électrique gratuite
    Par myster0099 dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/06/2012, 08h13
  5. [Biologie Cellulaire] mitochondries et production d'énergie
    Par SkOrA dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 02/03/2010, 08h44