Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 62

La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

  1. Olivzzz

    Date d'inscription
    juin 2014
    Messages
    365

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par ann72 Voir le message
    Et puis , avez vous pensé a la pov pomme de terre jetée dans l'huile bouillante , et les oignons découpés en tout petits bouts !!! perso ça me fait pleurer ..... les oignons en petits bouts !!

    Manger peu de viande , mais gouttue !! et pas toujours les morceaux les plus vendus !!
    Et le chocolat aux noisettes !! Saviez-vous que les noisettes entières sont jetées vivantes dans le chocolat fondu ? Si ça c'est pas cruel...

    -----

     


    • Publicité



  2. Topix

    Date d'inscription
    janvier 2016
    Messages
    967

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    C'est une vraie question sur le plan environnemental, donc ce n'est pas vraiment éthique. Il s'agit de résoudre un problème concret.

    En dehors de la question environnementale, dans l'idéal les animaux devraient être traités correctement et tués avec le moins de souffrances possibles. Mais bon, ce n'est pas très compatible avec la recherche absolue du profit et certaines croyances religieuses...

    Et je parle évidemment des pays développés. Ce n'est pas moi qui irait faire la leçon à un fermier d'un pays pauvre... les gens font avec ce qu'ils ont et c'est tout à fait normal.
    Dernière modification par Topix ; 30/12/2017 à 17h57.
     

  3. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    à moins d'une souffrance psychologique éventuelle de la prise de conscience de finir par être tué, il existe des solutions d'abatage sans souffrance physique.
    Rien que le transport et ses conditions vers les abattoirs est une source intense de stress pour les animaux.

    Citation Envoyé par ansset
    On ne mange plus de cheval ( ou plus vraiment ) dans de nombreux pays par exemple
    Parler de manger du cheval est scandaleux en Hongrie et dans les pays dits anglo-saxons.
    Note que les vieux chevaux de course et parmi ceux qui sont abattus par suite d'accidents sont généralement encore plus gavés d'antibiotiques que les animaux d'élevages intensifs.
     

  4. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 084

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Rien que le transport et ses conditions vers les abattoirs est une source intense de stress pour les animaux.
    Alors disons que ce point est améliorable, non ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  5. arbanais83

    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    2 517

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par Topix Voir le message
    Et je parle évidemment des pays développés. Ce n'est pas moi qui irait faire la leçon à un fermier d'un pays pauvre... les gens font avec ce qu'ils ont et c'est tout à fait normal.
    Il vaut mieux quoi les poulets élevés en batterie des pays développés mais tués rapidement et "proprement" ou celui du paysan pauvre qui aura passé sa vie à courir dans la basse-cour mais qui aura été assommé sur une pierre avant d'être tué, cela vaut pour un veau un cochon ou un boeuf à part la pierre bien sûr.
    Il vaut mieux quoi manger un poisson qui aura passé sa vie dans l'océan pour finir dans un filet de pêche ou au bout d'un hameçon ou un poisson ayant connu les prisons norgégiennes, arrosé à la lance à incendie d'antibiotiques pour les dépouiller ?
    Dernière modification par arbanais83 ; 02/01/2018 à 13h40.
     


    • Publicité



  6. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    Citation Envoyé par DonPanic
    Rien que le transport et ses conditions vers les abattoirs est une source intense de stress pour les animaux.
    Alors disons que ce point est améliorable, non ?
    Oui, cela requerrait que les animaux soient abattus discrètement in situ au pistolet d'abattage, chargés par chariot-élévateur dans des camions frigorifiques jusqu'en lieu de conditionnement, ce qui est coûteux en manutention et émission de CO2, puis laissés à reprendre une température permettant leur dépeçage.
     

  7. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 084

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Oui, cela requerrait que les animaux soient abattus discrètement in situ au pistolet d'abattage, chargés par chariot-élévateur dans des camions frigorifiques jusqu'en lieu de conditionnement, ce qui est coûteux en manutention et émission de CO2, puis laissés à reprendre une température permettant leur dépeçage.
    le surcoût me semble faible dans l'absolu.
    quand à l'émission de CO², elle est à comparer avec celle déjà utilisé pour conserver la chaîne du froid.
    la vraie question est sur les besoins alimentaires, il me semble.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  8. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    le surcoût me semble faible dans l'absolu.
    quand à l'émission de CO², elle est à comparer avec celle déjà utilisé pour conserver la chaîne du froid.
    S'agissant de porcs ou de bovins,
    vu l'état de nos agriculteurs-éleveurs, demander une modification de bâtiments agricoles pour effectuer des abattages discrets et l'achat de chariots-élévateurs me semble scabreux,
    tout autant que d'équiper les véhicules réfrigérés pour le transports de carcasses avec des systèmes d'élévation et de rangement qui seraient l’alternative aux chariots-élévateurs,
    particulièrement si tout cela doit être fait en dehors de normes européennes, voire mondiales.
     

  9. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    907

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    C'est un investissement, je suis sûr que même plus chère, une telle viande rencontrerait un regain de succès chez les consommateurs.

    Après je crois qu'on mange globalement plus de viande que nécessaire, mouvement, qui irait dans les sens des végans.
    Dernière modification par Merlin95 ; 02/01/2018 à 19h18.
     

  10. Topix

    Date d'inscription
    janvier 2016
    Messages
    967

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Il vaut mieux quoi les poulets élevés en batterie des pays développés mais tués rapidement et "proprement" ou celui du paysan pauvre qui aura passé sa vie à courir dans la basse-cour mais qui aura été assommé sur une pierre avant d'être tué, cela vaut pour un veau un cochon ou un boeuf à part la pierre bien sûr.
    Il vaut mieux quoi manger un poisson qui aura passé sa vie dans l'océan pour finir dans un filet de pêche ou au bout d'un hameçon ou un poisson ayant connu les prisons norgégiennes, arrosé à la lance à incendie d'antibiotiques pour les dépouiller ?
    J'ai déjà répondu pourtant pour la première question. Le paysan pauvre fait avec ses moyens et je n'ai rien à lui dire. L'élevage en batterie, ce n'est pas l'idéal non plus. Ce n'est pas ce que j'entendais par un traitement correct... cela est censé s'étendre sur toute la vie de l'animal. Mais un abattage correct, ce serait déjà ça et mieux que rien.

    Pour la seconde question, cela semble assez évident... en tout cas, personnellement, je préfère le poisson sauvage, en supposant qu'il ne soit pas bourré de métaux lourds. De toute façon, je ne vois pas le rapport...
     

  11. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 084

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par Topix Voir le message
    L'élevage en batterie, ce n'est pas l'idéal non plus....
    Bien d'accord, il a été évoqué les souffrances éventuelles de l'abattage, mais pas celle des conditions de vie, que je trouve au moins aussi importantes.
    mais il semble que le fil initial portait sur le principe même de tuer un animal pour se nourrir.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  12. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 084

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Sachant qu'il est probable qu'on mange plus de viande que ce qui serait nécessaire, une évolution vers une conso de qualité ( plus chère mais plus respectueuse de la condition animale ) me semble aller dans le bon sens, d'autant qu'on trouve aussi de la carne à bas prix dans les grandes surfaces.
    perso, j'en mange moins, mais je la choisi avec soin.

    il est par ailleurs fréquent de voir certains vegans ou végétaliens avoir un discours proche de la morale culpabilisante, ce qui, de mon point de vue, est peu productif.
    sachant que le pb alimentaire ( quantitatif ) présent et à venir est sérieux.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  13. arbanais83

    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    2 517

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    Sachant qu'il est probable qu'on mange plus de viande que ce qui serait nécessaire, une évolution vers une conso de qualité ( plus chère mais plus respectueuse de la condition animale ) me semble aller dans le bon sens, d'autant qu'on trouve aussi de la carne à bas prix dans les grandes surfaces.
    perso, j'en mange moins, mais je la choisi avec soin.
    C'est une préocupation de personnes qui ont les moyens financiers de faire ce choix, pour beaucoup même s'il en mangent moins, ils mangent toujours de la viande premier prix parce qu'économiquement ils ne peuvent faire autrement et ils continueront d'aller vers le prix le plus bas.
     

  14. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 084

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    C'est une préocupation de personnes qui ont les moyens financiers de faire ce choix......
    non, pas si on réduit le volume de consommation, c'est ce que j'ai essayé d'exprimer.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  15. HenriParisien1

    Date d'inscription
    mars 2016
    Messages
    192

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Mouais pas si simple. N'oubliions pas que les bestiaux se nourrissent de végétaux (ou d'autres bestiaux, qui à un moment seront dans la chaine nourris de végétaux). Tout l'énergie chimique ammenée par les aliments vient au final des végétaux. Alors la question qui tue (si je peux me permettre) : quelle est la densité énergétique d'une viande par rapport aux végétaux ? Alors je suis parfaitement d'accord pour dire que plus on mets d'intermédiaires, plus le rendement est minable, mais il faut aussi voir que les animaux sont des réservoirs énergétiques assez fabuleux, vu la quantité de végétaux qu'ils absorbent.

    Pour nous il y aurait donc 2 choix : les manger directement, en moindre quantité, ou que des végétaux, en bien plus grande quantité.

    Ne voyez pas là une quelconque argumentation ou tentative de conviction, juste un élément à prendre en compte dans le raisonnement

    Je n'ai pas très bien compris ton argument. Est-ce que tu évoques le fait qu'une vache (ou une poule) vivante est une réserve de nourriture facilement mobilisable ? Si c'est le cas, pas vraiment.
    Le gros avantage des céréales c'est qu'elles se stockent et se conserve pendant plusieurs années. Ce n'est pas le cas de la viande (même vivante) qui exigent des sources caloriques quotidienne.

    --
    Après il faut de 2 à 6 calories (suivant le type d'élevage) d'origine végétale pour produire une calorie de viande.




    Citation Envoyé par ThM55 Voir le message
    J'ai une question (scientifique) en rapport avec ce sujet: je sais bien que le corps synthétise les protéines dont il a besoin. Mais pour cela il lui faut des acides aminés. Or je n'ai aucune compétence en biologie, mais je lis dans des articles de la grande presse ou de la presse de vulgarisation que certains acides aminés sont absents dans un régime purement végétalien. Est-ce vrai? Quels sont ces acides aminés? Comment les obtenir?
    Alors il y a 20 acide animés pour produire l'ensemble des protéines du corps. Le corps lui-même en produit 11 ; les 9 autres doivent être apporté par l'alimentation. Sur les 11 produits par le corps, il y en a quelques-un pour lequel des compléments alimentaires sont parfois nécessaires.

    A ma connaissance, un régime qui te priverais d'un acide animé non produit dans le corps serait assez rapidement mortel. Le point est à vérifier, mais je ne pense pas qu'un régime purement végétalien te prive d'un acide. Par contre, cela nécessite très certainement de contrôler assez précisément ses apports nutritifs (en tout cas, plus qu'un régime omnivore).

    --

    Un point qui a quand même son importance : les vaches, cochons, poulets n'existent "que" parce que nous les mangeons. Si on arrête de les manger, on arrêtera aussi de les élever (au moins en aussi grand nombre).
    Dernière modification par HenriParisien1 ; 03/01/2018 à 16h08.
     

  16. arbanais83

    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    2 517

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    non, pas si on réduit le volume de consommation, c'est ce que j'ai essayé d'exprimer.
    Si le problème sera toujours le même, même en reduisant le volume de consommation de viande. Pour les personnes économiquement pauvres elles continueront d'acheter la viande premier prix pour faire face aux autres dépenses.
    Cela reste un choix de personnes qui ont les moyens financiers de faire cet arbitrage.
    Quand tu dois choisir entre pouvoir te chauffer un peu plus si tu manges de la viande premier prix ou manger de la viande un peu meilleure mais plus chère et continuer à se geler tout le monde n'arbitre pas comme tu l'espères.
     

  17. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 084

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    c'est une remarque bien dichotomique.
    en ce sens, je pourrais arguer de ma surprise de voir certains consommateurs se payer des I-phone et chercher à s'alimenter au premier prix !
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  18. arbanais83

    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    2 517

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    c'est une remarque bien dichotomique.
    Mais réelle
    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    en ce sens, je pourrais arguer de ma surprise de voir certains consommateurs se payer des I-phone et chercher à s'alimenter au premier prix !
    Là aussi c'est du réel mais cela ne change rien au résultat dans les 2 cas, les choix y conduisant n'étant pas exactement les mêmes.
    Dernière modification par arbanais83 ; 03/01/2018 à 17h40.
     

  19. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    58
    Messages
    25 084

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    c'est effectivement une question de choix......aussi.
    On peut "choisir" d'être geek et de bouffer de la m...e , c'est ce que tu dis en substance.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  20. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Si le problème sera toujours le même, même en reduisant le volume de consommation de viande. Pour les personnes économiquement pauvres elles continueront d'acheter la viande premier prix pour faire face aux autres dépenses.
    Cela reste un choix de personnes qui ont les moyens financiers de faire cet arbitrage.
    Quand tu dois choisir entre pouvoir te chauffer un peu plus si tu manges de la viande premier prix ou manger de la viande un peu meilleure mais plus chère et continuer à se geler tout le monde n'arbitre pas comme tu l'espères.
    Tu postules que "premier prix" est nécessairement meilleur que "plus cher".
    Concernant la viande en grande surface, elle est le souvent soldée quand elle approche la date limite de vente,
    or concernant la viande de bœuf, elle est plus tendre quand elle a un tantinet bleuie. Il y a très souvent intérêt à l'acheter soldée... et continuer à se chauffer correctement à 17°C
     

  21. polo974

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    8 504

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Mais est-ce que le lion est d'accord pour passer au régime végétarien ? ? ?

    Est-ce qu'on a le "droit" de passer au régime charognard ? ? ?

    Est-ce qu'on doit supprimer toutes les plantes toxiques ? ? ?

    Finalement ici, on cause d'une solution finale à un faux problème.

    (comment on nourrit un troll carnivore ?)
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...
     

  22. arbanais83

    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    2 517

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    vent intérêt à l'acheter soldée... et continuer à se chauffer correctement à 17°C
    Je crois que je vais avoir beacoup de mal à faire accepter chacune de tes 2 propositions à ma femme. La deuxième étant à coup sûr inacceptable.
    J'espère que tu ne cherches pas à me refiler ta viande un tantinet bleuie d'une vache de réforme avec une viande maturée et persillée d'un bon boeuf de Kobé.
     

  23. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Je crois que je vais avoir beacoup de mal à faire accepter chacune de tes 2 propositions à ma femme. La deuxième étant à coup sûr inacceptable.
    J'espère que tu ne cherches pas à me refiler ta viande un tantinet bleuie d'une vache de réforme avec une viande maturée et persillée d'un bon boeuf de Kobé.
    Il est arrivé une fois qu'une jury de chefs et de gastronomes désigne à l'aveugle la viande d'une vache Salers de réforme comme la meilleure proposée en dégustation.
    Comme tu ne l'ignores pas, c'est une race élevée tout d'abord pour le lait destiné aux fromages du Cantal, pour la plupart élaborés à Riom ès Montagne.

    Il te suffit de googler Vache Salers pour voir la réputation de sa viande
    Dernière modification par DonPanic ; 04/01/2018 à 15h14.
     

  24. arbanais83

    Date d'inscription
    décembre 2010
    Messages
    2 517

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Il est arrivé une fois qu'une jury de chefs et de gastronomes désigne à l'aveugle la viande d'une vache Salers de réforme comme la meilleure proposée en dégustation.
    Comme tu ne l'ignores pas, c'est une race élevée tout d'abord pour le lait destiné aux fromages du Cantal, pour la plupart élaborés à Riom ès Montagne.
    J'ai même vu sa fabrication dans un buron de montagne.
    La vache de réforme Salers à quand même passé sa vie dehors en extensif, elle peut avoir du goût même si ce n'est pas une race élevée pour sa viande au départ.
     

  25. greywolf

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    207

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Il est arrivé une fois qu'une jury de chefs et de gastronomes désigne à l'aveugle la viande d'une vache Salers de réforme comme la meilleure proposée en dégustation.
    Comme tu ne l'ignores pas, c'est une race élevée tout d'abord pour le lait destiné aux fromages du Cantal, pour la plupart élaborés à Riom ès Montagne.

    Il te suffit de googler Vache Salers pour voir la réputation de sa viande
    peut-être un peu HS, je ne suis pas chef cuistot, mais je ne suis nullement étonné et j'ose prétendre que la viande de salers et d'aubrac sont les meilleures viandes de boeuf de l'élevage français beaucoup plus goûteuses que les limousines ou charolaises...

    fin du HS
     

  26. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    69 158

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Comme d’habitude cette discussion est devenu un prétexte à parler de n’importe quoi. Merci de cesser les hors sujets et de vous recentrer sur le titre et le contenu du premier message.

    Si vous pensez qu’il n’y a plus rien à dire sur la question initiale abstenez-vous.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  27. MrPorsche

    Date d'inscription
    décembre 2017
    Messages
    7

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Bonjour,

    L'idée en soit n'est pas mauvaise, mais il ne faudrait pas que l'effet s'inverse, je m'explique.

    D'abord, beaucoup d'animaux se nourrissent de végétaux, or, modifier ces végétaux ne serait il pas modifier également l'alimentation de ces animaux, ce qui pourrait avoir de nombreuses conséquences, néfastes ?
    Et puis, c'est parce que nous tuons ces animaux que nous maintenons les espèces, et les différentes races de celles ci... Ci demain, nous remplissons les pâturages pour ne manger que des végétaux, où iront les vaches et les moutons ?
    Même sur le plan éthique alors, je préfère voir un animal mourir abattu, dont la douleur sera brève, que mourir de faim...
    En plus, le goût de ceux ci n'est pas déplaisant
    Dernière modification par MrPorsche ; 06/01/2018 à 00h10.
     

  28. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Comme d’habitude cette discussion est devenu un prétexte à parler de n’importe quoi. Merci de cesser les hors sujets et de vous recentrer sur le titre et le contenu du premier message.
    Si vous pensez qu’il n’y a plus rien à dire sur la question initiale abstenez-vous.
    Dac.

    On ne tue plus d'animaux. C'est bien général !
    On s'est bien concentré sur les animaux "alimentaires". On les laisse mourir de vieillesse. Va bien falloir les nourrir.
    On oublie ceux de la faune sauvage. On ne les tue plus non plus, et on les laisse éventuellement proliférer.


    Ce n'est pas grave du tout parce qu'on a augmenté la teneur en protéines des plantes dont il va falloir nourrir l'humanité, les animaux domestiques et la faune sauvage.

    c'est bien ça?
     

  29. MrPorsche

    Date d'inscription
    décembre 2017
    Messages
    7

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Dac.

    On ne tue plus d'animaux. C'est bien général !
    On s'est bien concentré sur les animaux "alimentaires". On les laisse mourir de vieillesse. Va bien falloir les nourrir.
    On oublie ceux de la faune sauvage. On ne les tue plus non plus, et on les laisse éventuellement proliférer.


    Ce n'est pas grave du tout parce qu'on a augmenté la teneur en protéines des plantes dont il va falloir nourrir l'humanité, les animaux domestiques et la faune sauvage.

    c'est bien ça?
    Tu n'as pas l'air de répondre à moi, mais en tout cas c'est bien ce que je viens de dire
    Serait ce une erreur où ?... Je ne vois pas dans quel but tu as cité JPL
     

  30. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 530

    Re : La solution finale pour ne plus tuer d'animaux serait d'augmenter les protéines des plantes

    Citation Envoyé par MrPorsche Voir le message
    Tu n'as pas l'air de répondre à moi, mais en tout cas c'est bien ce que je viens de dire
    Serait ce une erreur où ?... Je ne vois pas dans quel but tu as cité JPL
    J'en suis revenu à la question source de ce sujet à son injonction.

    J'ai généralisé à tous les animaux qu'on tue, éventuellement pour s'en nourrir y compris ceux la faune sauvage, sangliers, cerfs et cheveuils
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 20/08/2015, 15h43
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 14/08/2015, 07h26
  3. Actu - Serait-il possible de tuer les tumeurs en les affamant ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/12/2008, 16h51
  4. Actu - Jeux vidéo : tuer ou se faire tuer, un plaisir à double face ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/04/2008, 16h25