Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

machine à laver thomson XL13

  1. #1
    luc_1049

    machine à laver thomson XL13

    Bonjour

    Les dysfonctionnements suivants ont été constatés et m'empêche de l'utiliser depuis peu :
    - elle n'a pas voulue démarré le voyant pesée était allumé puis elle restait en attente,
    - idem lorsque j'ai voulu faire un sessorage vidage de cuve voire un rinçage,
    - depuis elle a refonctionné une fois,
    - une autre fois elle n'a pas enclenché le cycle d'essorage ou très peu, ensuite après l'avoir éteinte le lendemain j'ai réussi à faire un essorage.
    - enfin le tambour même avant cette panne ne s'arrêtait plus depuis un certain temps en position pour accéder à l'ouverture du tambour c'est à dire la fonction posistop.
    - j'ai remarqué aussi que j'ai pu ouvrir le capot alors qu'une fois elle était en essorage, la sécurité anti ouverture ne fonctionnerait donc plus.

    La pompe de vidange a récemment été nettoyée par la trappe de devant la machine je le précise si c'était un préalable.

    Quelle serait donc la sécurité ou la fonction qui permettrait à la machine de démarrer puis la bloquerait en cours ?

    La première fois la machine avait été fortement chargée et j'avais réussi à la lancer en mettant moins de linge. Mais je pense pas que ce soit cela sinon elle fonctionnerait depuis.

    Donc qu'est ce qui bloque la machine en cours de route et qu'est ce qui l'empêche de sortie de l'état "pesée" ?

    cdlt

    -----

    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    richard 31

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    bonjour,
    pannes possibles
    -1-sécu de porte ayant un faux contact
    -2-charbons moteur a contrôler (- de 1.5 cms ils sont a remplacer )
    -3- contrôle filerie
    cordialement
    richard31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  4. #3
    luc_1049

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    bonjour

    Merci de votre réponse.
    Pour l'instant j'ai démonté la machine et trouvé le papier du cablâge et du descriptif du programme de test très bien fait.
    Comme le pg de test démarre d'après la doc j'en déduis que le contact porte est fonctionnel.

    En déroulant la deuxième partie du pg je remarque que pour différents test ou le moteur (pas de la pompe) devrait tourner il ne tourne pas.
    Je vais donc voir coté des charbons et si le moteur est bien alimenté, il me semble qu'il y a des relais.

    cdlt

  5. #4
    luc_1049

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    Bonsoir

    je continu mes investigations.

    J'ai démonté la carte électronique mais n'ai rien vu de flagrant. Juste peut être une soudure imparfaite au niveau d'un des relais commandant l'alimentation du stator pour le moteur. Je l'ai donc refaite.
    J'en ai profité pour faire un test du triac in situ à l'ohmètre, l'anode et la cathode ne sont pas en cc, par contre le test de passage après liaison de la gate momentané n'a pas été concluant à cause d'une résistance de 39 ohms sur le schéma/

    Après avoir rebranché la carte c'était tjs pareil au niveau du programme de test ou en simple essorage.

    J'ai voulu voir si le moteur était alimenté par la carte électronique à une étape du pg de test ou en essorage mais rien. Pour cela j'ai relevé la tension entre la phase (issue de la sécurité porte) et un point du stator (issu du triac) sur le schéma.

    Pour écarter un dysfonctionnement du moteur j'ai débranché le connecteur du moteur de la carte électronique puis à l'aide de cosses et de fiches banane j'ai alimenté le stator en série avec le rotor. Je l'ai fait dans les deux sens et à chaque le moteur série à fonctionner. (Le tout la machine éteinte mais aussi branchée pour avoir une liaison de la terre)

    Je crois que je vais devoir faire une démarche de rétro conception pour refaire le schéma électronique à partir des pistes.
    Il va me falloir vérifier :
    - que le triac fonctionne bien, (refaire un test à l'ohmètre en isolant la circuiterie autour)
    - que les deux relais sont ok et voir s'ils sont bien commandés,
    - que le triac est bien commandé également le tout par un ou plusieurs ports du micro-contrôleur de la carte (relais et triac)

    Je ne sais pas si ces relais lorsqu'ils collent s'entendent, j'aurai tendance à dire que non ?

    J'ai bien vu une panne sur la carte sur le forum mais je n'ai pas retrouvé de similitude.

    Il est fait mention d'une sécurité porte mais je ne sais pas comment la tester précisément, sachant que le pg de test démarre je pense tjs que cela n'est pas nécessaire ?

    cdlt

  6. #5
    luc_1049

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    Bonjour

    Je voudrais quand même dans le doute tester la sécurité de la porte même si le pg de test fonctionne car je me rappelle qu'elle n'avait pas verrouiller le capot lors d'un dysfonctionnement.

    Quelqu'un sait il comment précisément tester la sécurité sur ce modèle, ce que j'ai vu sur ww wne correspond pas à ce modèle.
    Enfin comment démonter la sécurité sur ce modèle et aussi comment démonter le bandeau avec les interrupteurs et bouton ?

    D'avance merci
    cdlt

  7. #6
    luc_1049

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    Bonjour

    je pensais avoir trouvé le transistor TC7 était grillé. J'ai mis un NPN 2n2369 à la place mais il est de nouveau grillé.

    Il me faut corriger la cause ce qui m'amène au démontage du verrou.

    A noter que sur le schéma papier qui était dans la machine un symbole de triac était à la place du transistor TC7.

    Est ce que quelqu'un sait comment démonter la sécurité porte, par exemple je n'arrive pas à enlever le bandeau qui cache les boutons sous lequel je devrais avoir accès au dessus de la machine pour le démonter il me semble.

    Enfin comment tester cette sécurité, le net est avare de commentaire précis concernant ce type de machine avec 4 fils dont VR (retour carte) et ctp sortie carte (collecteur d'un transistor présumé npn). La base est issue de R68 390 ohms, sur cette sortie micro il y a aussi un réseau de résistance que je pense être un pull down (réseau de 421 ohms).
    D'autre part une varistance VR7 est d'une part reliée à la masse via un strap RD6 et à l'émetteur du transistor TC7 également à la masse donc. Le collecteur est relié à l'autre broche de la varistance et à la cosse CTP.

    A moins que quelqu'un me donne la référence du transistor et me dise qu'il s'agit d'un PNP ??????????
    cdlt

  8. #7
    luc_1049

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    Bonjour

    J'ai trouvé comment démonter la sécurité de porte et je devrais faire un reportage plus tard. Le bandeau démonté, le dessus soulevé puis le devant défait j'ai pu démonté le verrou.

    Concernant la sécurité de la porte à 4 fils si je comprends bien :
    - à la fermeture de la porte la phase passe par un contact du verrou (ici broche 4) et ressort par un autre contact (ici broche 3) vers la carte électronique.
    => j'ai testé la continuité mais de toute façon la carte est alimentée donc le contact fonctionnait c'est sûr.

    - à la fermeture la phase alimente aussi un bilame ou plutôt une ctp.
    => C'est ensuite la carte électronique qui via le signal ctp alimente cette ctp en lui fournissant le neutre via le transistor TC7 sur la carte (via la broche 2 du verrou), ensuite cette ctp permet à un dispositif de verrouiller la porte. (Une sorte de télérupteur dans l'esprit mais sans bobine je pense)
    => Puis la carte n'alimente plus la ctp et ne l'alimentera plus sauf à vouloir déverrouiller la porte

    -en conséquence sur la 4ème cosse (ici la broche 1) cela renvoie la phase issue de la broche 3 du verrou en sortie vers une entrée VR sur la carte électronique. (En quelque sorte comme un contact de télérupteur)

    J'ai mesuré la valeur de la résistance de la CTP présumé (c'est peut être une bobine ici mais j'en doute vu la résistance) et je trouve 17, 58 kohms.
    => Il semblerait vu sur le net que la valeur de la ctp serait plutôt de l'ordre de la centaine d'ohm à froid.

    Dans ce cas je ne m'explique pas pourquoi tc7 a grillé. A moins que la ctp soit hs et élevée mais qu'elle ait été plus faible dans un transitoire ce qui aurait grillé TC7. Pourtant il remplaçait tc7 initial qui lui a subi la panne.
    A moins qu'un arc ou un court circuit transitoire dans le contact du verrou ait fourni la phase directement sur ctp.

    En conséquence je vais approvisionner ce verrou.

    cdlt

  9. #8
    luc_1049

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    Bonjour

    Le sujet n'interpelle donc quasiment personne ?

    J'ai approvisionné la sécurité de porte et j'ai réussi à la remonter.

    Aussi me reste -t-il à changer de nouveau le transitor tc7. Mais plus grave j'ai vu que R68 390 ohms avait grillé, hors cette résistance va sur le microprocesseur. Je crains que le port du micro soit grillé auquel cas ce ne serait pas bon signe.

    Avant remontage j'ai comparé la valeur de la ctp inclue avec la sécurité de porte d'origine .
    Sur la neuve j'obtiens donc 670 ohms et sur l'ancien donc 18 kohms.

    cdlt

  10. #9
    richard 31

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    bonjour,
    par principe un tel diagnostic impose le remplacement
    du module complet et la sécu de porte
    vouloir s'acharner sur la remise en état du module me fait douter de sa réussite
    cordialement
    richard31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  11. #10
    luc_1049

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    Bonjour
    Citation Envoyé par richard 31 Voir le message
    bonjour,
    par principe un tel diagnostic impose le remplacement
    du module complet et la sécu de porte
    Faut il prévoir en maintenance préventive de changer le verrou avant d'avoir à changer le verrou et le module complet ?
    Le problème ce n'est pas les 23 euros ttc du verrou mais les 190 euros environ de la carte module !!!
    Faudrait il des fois ne rien connaître à l'électronique et ne rien bricoler mais payer fort...

    Peut être que j'ai fait l'erreur de changer TC7 alors que le verrou n'était vraisemblablement plus bon ?
    Ou peut être que je n'aurai dû cesser immédiatement l'usage de la machine même en phase de test ?
    affaire à suivre.
    cdlt

  12. #11
    mondou

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    Bonjour,
    Vous parlez d'un transistor pour piloter le verrouillage porte,
    Vous dites que sur le schéma le symbole est un triac,
    Je me pose des questions car ça fait un bail que les triacs sont utilisés, pour moteur, électrovannes, pompes de vidange, porte etc.
    Ce qui est gênant c'est la résistance coté µc qui a gerbé, je crains le pire.

  13. #12
    richard 31

    Re : machine à laver thomson access 6 fuzzy digitronic

    re,
    je ne sais pas quel est le verrou de porte que vous avez utilisé,
    car vous ne fournissez pas la référence de votre appareil,
    si ce n'est une appellation commerciale qui ne permet pas de l'identifier
    il est sur que le verrou se remplace avant le module électronique
    s'il est la cause de sa détérioration
    ensuite savoir que bricoler une carte électronique cela reste un bricolage
    en sav cela ne se pratique pas,
    c'est la carte complète qui est fournie par le constructeur
    il ne fait donc figurer aucun schéma concernant la dite carte
    vous êtes donc actuellement en train d'effectuer un bricolage que je ne critique pas (là n'est pas le souci)
    mais il y a un moment ou on ne peut plus aller au delà que le remplacement du module complet ce qui semble être le cas
    ce qui me gêne par contre est le fait que je n'ai pas suffisamment d'éléments pour suivre votre démarche
    -1- référence complète de l'appareil(a l'arrière de l'appareil) ou sur le levier qui commande la mise en place des roulettes de la machine
    -2- référence de la sécu de porte utilisée
    -3- référence de la carte en cause
    -4- photo recto et verso de la carte
    bref les éléments de base
    cordialement
    richard31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  14. #13
    luc_1049

    Re : machine à laver thomson XL13

    Bonsoir

    J'ai refait un essai de pg de test après avoir changé la résistance R68, changé tc7 et le verrou de porte, c'est comme avant le moteur ne tourne pas. Idem en essorage simple aussi.

    1- référence complète de l'appareil(a l'arrière de l'appareil) ou sur le levier qui commande la mise en place des roulettes de la machine
    => il s'agit du type XL13, référence usine 6G1BTHFFE numéro 9 48 05546

    -2- référence de la sécu de porte utilisée
    => séries ds88/T4 de rold (pas trouvé de doc sur leur site)

    -3- référence de la carte en cause
    => carte 55 X 5699 réf fournisseur ES3317

    -4- photo recto et verso de la carte

    cdlt
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par richard 31 ; 06/12/2017 à 06h46.

  15. #14
    richard 31

    Re : machine à laver thomson XL13

    re,
    pour la sécurité de porte la référence est celle-ci :
    http://www.cyberpieces.com/lavage/ma...000015983.html

    pour ce qui concerne la platine de gestion ce n'est pas un transistor qui est défectueux mais un triac(genre de relais passif en courant alternatif) qui depuis des lustres équipe les cartes électroniques pour la commande de divers organes de faible puissance (electrovanne pompe de vidange sécu de porte) pour le moteur et pour le thermoplongeur ce sont des relais

    pour ce qui concerne le moteur un contrôle peut s'effectuer en l'alimentant en direct via un montage série rotor/stator
    tel que je l'ai expliqué dans la FAQ en voici le lien :
    panne lave linge brandt WFH1477[comment controler les charbons et le principe d'un moteur universel]
    voici donc quelques points qui peuvent aider a effectuer le diagnostic
    hélas pour cette machine il est exact que le module électroniques atteint un prix très conséquent d'autant qu'il a doublé en très peu de temps
    cordialement
    richard31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  16. #15
    luc_1049

    Re : machine à laver thomson XL13

    Bonjour

    Concernant la sécurité de porte c'est bien ce modèle à 4 fils.

    Pour la platine de gestion hier j'ai donc fait un essai sans bonne surprise en ayant remis un transistor TC7 et R68 et à priori sans destruction de ceux ci. Je pensais que tc7 commandant la chauffe de la ctp du verrou était bien un transistor pour les raisons suivantes :
    - la sérigraphie tc7 sur la carte,
    - le boîtier qui est similaire à celui d'un transistor TR,
    - une analyse de la portion du schéma à partir des fils.

    Mais je viens de m'apercevoir qu'il y a des transistors sérigraphiés TR mais aussi des petits triacs mêmes boîtiers sérigraphiés TC.

    Je vais relever les référence cela m'a sans doute induit en erreur !
    Avec du recul je comprends mieux pourquoi je n'avais pas compris que le brochage de TC7 ne ressemblait pas à celui d'un transistor et pourquoi la polarisation me convainquait pas trop.

    Pour le moteur j'avais effectivement fait un essai avec des cosses en mettant le stator et le rotor en série et il a marché dans les 2 sens.
    Mais il faudra que je revois le fonctionnement du triac TC1 (boîtier classique) .

    Comme c'est un verrou 4 contacts ce n'est pas gagner car il y a l'intelligence du microprocesseur, il pourrait ne tester le contact en vérifiant qu'il fonctionne qu'à des moments déterminés et vérifier qu'il n'est pas enclenché en dehors. Autrement dit shunter provisoirement cette sécurité ne serait pas possible.
    cdlt

  17. #16
    richard 31

    Re : machine à laver thomson XL13

    re,
    Autrement dit shunter provisoirement cette sécurité ne serait pas possible
    et c'est tant mieux
    car pour information
    et cela a l'usage de tous les lecteurs de ce post
    de mon vivant et a ce poste,
    en aucun cas je ne permettrait qu'une telle action soit réalisée sur futura dans la mesure ou j'en ai connaissance
    le post concerné serait aussitôt viré et le sujet sans doute fermé ,

    que l'on tente de sauver un produit via une économie de main d’œuvre ok ,
    c'est le but du forum
    que l'on montre des procédures contournant une sécurité pour les personnes
    c'est non !!!!
    cordialement
    richard31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  18. #17
    mondou

    Re : machine à laver thomson XL13

    Bonjour,
    J'agrée totalement pas de suppression de la sécurité porte.
    Ça me rappelle des souvenirs sur un autre fil.
    Pour la suite, avant toute chose après le bidouillage avec le transistor en lieu et place du triac, vérifier que le port qui pilote la porte du triac est toujours actif,
    La résistance ayant brulé, je crains le pire mais ça je l'ai déjà dit dans un post plus haut.
    la sérigraphie tc7 sur la carte
    Sauf à me contrarier sur le PCB, un transistor est sérigraphié TR.
    Ensuite le schéma dit bien triac.
    Bon enfin ça arrive à tout le monde.
    Ensuite, je comprends pas bien en quoi ça pose problème la sécurité porte à 4 fils,
    3 ou 4 le principe est toujours le même,
    je doute que la gestion aille vérifier,
    Avec une CTP, elle est activée du début à la fin du programme,
    C'est la suppression de la tension aux bornes de la CTP qui permet l'ouverture,
    Sur certains appareils, c'est un verrouillage à électroaimant. (C'est une nouvelle impulsion qui ouvre.)

  19. #18
    luc_1049

    Re : machine à laver thomson XL13

    Bonjour

    Voici ce que je peux dire, c'est à dire ce que je sais et que je peux dire :
    - La référence tc7 qui commande la sécurité de porte est bien un triac de référence Z0103 st mat 935, bref un triac de référence Z0103 qu'on peut trouver chez Radiospare particulier notamment.
    Je suis parti sur l'hypothèse qu'il n'y a pas 36 références de triacs sur la carte, ce qu'un relevé exhaustif de toutes les références m'a confirmé.
    TC7 ayant brulé je suis quasiment sûr que c'est donc aussi cette référence.
    - Pour info TC1 qui commande le moteur est référencé st mrc bt b15 600 bce s'il est en panne prévoyez aussi de graisse thermique.
    - le triac TC7 fourni donc sur commande du port du micro le "neutre" quand on regarde le plan de câblage de la machine. Le micro commande la gâchette du triac via une résistance R68 de 390 ohms. La sortie du port du micro a un pull down (présumé) de 421 ohms c'est un réseau de résistance.
    - En parallèle entre T1 et T2 (broches du triac) il y a une varistance VR7 de référence ve 09 2750 Tk9u de couleur jaune.
    - A noter que toutes les autres varistances portent la même référence sauf VR3 de référence 07k275 9941 de couleur bleu.

    Pour le fonctionnement présumé de l'électronique :
    - l'alimentation du signal CTP sur le verrou de porte par le triac TC7 n'est pas continue car avec une résistance à froid de 670 ohms (entre broche 2 et 3 du verrou de porte) la dissipation de puissance serait énorme. En effet il y aurait les 220 v sur le verrou qui chaufferait et cramerait vraisemblablement le verrou de porte.
    - le logiciel doit commander (c'est quasiment sûr...) le verrou au démarrage, puis s'assure qu'il retrouve bien sur le signal VR "la phase" par conduction du verrou chauffé qui relie en interne ses broches 3 et 1.

    A noter que je pense mais c'est à vérifier de source sûre via la documentation du verrou ou par des essais sur table avec un verrou neuf, le verrou est bistable une fois chauffé par la commande électronique il reste conducteur entre ses broches 3 et 1 et assure un blocage mécanique de la porte. En clair quand tout fonctionne comme initialement prévu dans la conception de la machine à laver il n'est pas possible d'ouvir la porte.
    Pour le déverrouillage c'est normalement une chauffe du verrou en fin du process lavage après une ultime temporisation du logiciel. D'après ce que j'ai lu à un seul endroit sur le net, la fin du process lavage est décrétée d'un point de vue sécurité par le logiciel lorsque l'eau est froide et que le tambour est arrêté et sans doute l'échéance de la temporisation.
    Si la machine est coupée et plus alimentée avant ces conditions le verrou (sa partie mécanique ) se refroidit lentement et dérouille la porte, entre temps l'inertie présumée du tambour aura fait cesser de tourner le tambour.
    - Concernant le fonctionnement du verrou je devine qu'il est actionné qu'une seule fois en début de cycle pour sortir de l'état "pesée".
    En toute logique si le logiciel pilotait le signal par des impulsions fréquentes de courtes durées sur le signal CTP il attendrait donc un signal similaire et testerait des fronts de montée et de descente sur le signal VR . Mais il n’en est rien j’ai la conviction (appuyé par un essai pratique… ) que le logiciel se contente de commander une fois au début le signal CTP et qu’il vérifie bien qu’il a un signal « de phase » sur VR.
    Pour être précis la lecture et l’écriture des ports micros ne se font pas avec des conditions logicielles contraignantes du style « après écriture état 0 vérifier la lecture de l’état 0 puis écrire 1 et attendre l’état 1 …».
    On pourrait aussi envisager le cas d’un logiciel pas assez durci qui lise en permanence l’état de VR et qui commande en impulsion CTP.
    - le déverrouillage en fin de cycle par le logiciel de la machine à laver fait ensuite allumer la led « fin » sur le bandeau de contrôle de la machine à laver.

    A noter qu'en plus de cette sécurité mécanique lorsque la porte est ouverte le bouton verrou coupe "la phase" et d'autre part le rotacteur s'il est en position arrêt coupe "le neutre". Neutre et phase étant une convention du schéma car la machine ne sait pas sur quel fil arrive "la phase" par exemple.

    Dans mon analyse du schéma à partir du cuivre je n’ai pas analysé en détails le signl VR qui est une conversion 2220 V vers un niveau logique stable pour le microprocesseur. De même je ne l’ai pas fait pour le reste du schéma. C’est assez rébarbatif de suivre les pistes de cuivre d’un circuit imprimé.

    Dans mon cas pour refaire fonctionner la machine à laver à l’identique il faut donc :
    - Remettre un triac TC7 et une résistance R68 en espérant que le port micro ne soit pas grillé. Mon expérience avérée me fait penser que ce n’est pas gagné. En effet si R68 s’est grillé c’est vraisemblablement au travers de la porte logique su microprocesseur.
    - Changer la carte électronique mais ce ne serait pas viable, en plus cette solution aurait été en toute logique la solution clé en main en faisant intervenir une tierce personne avec un ticket d’entrée dissuasif !
    - Créer une fonction monostable qui alimenterait ensuite une temporisation calibrée pour commuter un relais ou un triac qui fournirait « le neutre » sur le signal CTP.
    - A) Cette fonction monostable devrait être actionnée manuellement en début de cycle pour sortir de l’état « pesée » et aussi en fin de cycle pour passer par exemple de l’état « essorage » à l’état « fin ».
    - B) Tant qu’à faire une led rapportée en face avant de la machine pourrait indiquer la fermeture effective du verrou par lecture de l’état de VR.
    - C) Pour actionner manuellement le verrou de porte un ou 2 boutons poussoir devraient être ajoutés. Pour le début de cycle l’utilisateur devrait sans doute appuyer assez rapidement dés qu’il aura choisi les paramètres du cycle afin que le logiciel de la machine à laver ne tombe pas dans un branche logiciel détectant signalant une erreur.
    - .D) un contrôle de l’immobilité de la poulie moteur devrait être aussi ajouté soit en ajoutant un détecteur ou en mieux en reprenant le signal tachymétrique du moteur existant, pour empêcher l’ouverture prématurée du verrou en fin de cycle.
    - E) un contrôle de la température de l’eau devrait aussi être ajouté en lisant l’état de la thermistance, pour empêcher l’ouverture prématurée du verrou en fin de cycle.
    - Un fonctionnement en mode dégradé (urgence lavage le linge s’accumule) ne sera pas détaillé…
    -
    Bien entendu si vous avez des compléments d’infos précis sur le fonctionnement bistable d’un verrou de machine à laver faites en part. Comme je l’ai dit il y a très peu d’information précise sur le sujet.
    D’autres informations seraient aussi utiles :
    - Comment une machine pèse le linge ?
    - Comment une machine à laver détecte le balourd pendant l’essorage ? (Sans rapport avec le présent problème),
    - Quel est la nature du signal tachymétrique et du signal de la thermistance pour déterminer si l’eau est dangereusement chaude ?


    cdlt

  20. #19
    richard 31

    Re : machine à laver thomson XL13

    re,
    je ne valide rien car trop d'interprétations qui vous sont personnelles que je ne puis de plus confirmer
    par contre
    j'apporte une réponse a ceci:
    Comment une machine pèse le linge ?
    en fait cela existe depuis l'avènement des machines a laver automatiques (années 60)

    c'est tout bête: via le pressostat de niveau (on a besoin de rien de plus)lié a l’absorption du linge
    pour ceci:
    comment une machine à laver détecte le balourd pendant l’essorage ? (Sans rapport avec le présent problème)
    via les variations d'intensité de la consommation moteur
    Quel est la nature du signal tachymétrique et du signal de la thermistance pour déterminer si l’eau est dangereusement chaude ?
    pour la tachy elle n'a aucun rapport qui la lie a la température (la question ne devrait même pas se poser )
    son rôle n'est que celui d'informer le module de la vitesse de rotation du moteur via une valeur en volts générée par l'alternateur qui est en réalité ce que l'on nomme tachy
    de fait
    c'est la valeur de la sonde CTN qui détermine la température du bain lessiviel

    pour vos interprétations
    restez prudent pour vos déductions je n'arrive pas moi même a en déterminer la valeur
    juste une info
    je confirme que les triacs sont par principe identiques pour
    la sécu de porte
    l'électrovanne
    pour le reste je passe la main a mes collègues s'ils peuvent y rajouter d'autres éléments
    Dernière modification par richard 31 ; 19/12/2017 à 15h57.
    cordialement
    richard31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  21. #20
    Didier005

    Re : machine à laver thomson XL13

    Bonjour,

    Je découvre ce sujet qui est une véritable mine d'informations sur le XL13 et plus globalement, sur les machines à laver.
    Merci à Luc et Richard, pour vos retours d'expérience.

    Je suis à mon tour confronté à un problème sur ma : Thomson XL13 access 6 fuzzy digitronic.
    Âgée de 19 ans.

    Il y a un peu plus d'un mois, j'ai changé les charbons du moteur.
    La panne était caractéristique et ne laissait aucun doute sur l'origine du problème... que le remplacement des charbons a d'ailleurs réglé.

    C'est reparti pour un tour (ou plus), me suis-je dit !

    Quelques tours de lavages plus tard...

    Ce matin, j'ai trouvé le programme bloqué sur "Essorage", mais sans rotation, avec le clignotement rapide de la Led et un bruit qui me semble être celui de la pompe de vidange,
    qui fait des On/Off, toutes les secondes (on entend l'eau couler par pulsations dans l'évacuation).
    Même après avoir débranché/rebranché et quelque soit la sélection du programme...

    Je suis actuellement bloqué pour faire le bon diagnostique,
    car je ne retrouve pas le papier avec le descriptif des programmes de tests (perdu dans les déménagements ?).

    Quelqu'un aurait-il la gentillesse de les communiquer ici,
    ou, aurait une idée de la cause de la panne ?

    Merci,
    Dernière modification par Didier005 ; 16/06/2018 à 16h49.
    “Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors.”

  22. #21
    Didier005

    Re : machine à laver thomson XL13

    Bonjour,

    Le démontage de la carte électronique laisse apparaître : Un beau flash sur R68.
    Avec peut-être, des dommages collatéraux...

    Décidément cette R68 est un maillon faible ( Luc, si tu nous regardes...) !

    Questions :

    - Est-ce un indice révélant un autre problème, plus grave ?
    - Suffirait-il de remplacer la résistance, pour régler le problème ?

    180617121758743433.jpg

    180617121759615552.jpg
    “Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors.”

Discussions similaires

  1. [Blanc] Panne lave linge THOMSON XL13
    Par albatros33 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/10/2012, 15h29
  2. [Blanc] Machine à laver THOMSON
    Par yamraptor dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/12/2008, 08h53
  3. Panne Xl13 Thomson
    Par marsugo dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/05/2007, 18h30
  4. [Blanc] panne recurente sur thomson xl13
    Par PETITDOM dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/04/2007, 09h10
  5. Réponses: 7
    Dernier message: 09/11/2006, 17h36