Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 40

Question générale : Circuit RF et blindage métallique

  1. #1
    naru2to

    Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Bonsoir,

    Dans le cadre d'un futur projet j'aurai à mettre en œuvre du Bluetooth Low Energy (nRF51822) et un autre circuit sans fil pour transmission audio dans la même bande de fréquence (CC8530 couplé à un ampli CC2590)

    Le projet implique la conception et la réalisation des PCBs pour chacun des modules. Je n'ai pas étudié la réglementation en détail, mais j'ai vu que pour l'UE il est nécessaire de couvrir l'électronique RF avec un blindage métallique (comme celui-ci). Les modules en question pourront accueillir soit une antenne "puce" CMS, soit une antenne externe sur SMA (ou U.FL) en fonction du placement d'une résistance 0 Ohm.

    Comme tout système RF, il y a un réseau "Pi" entre le circuit RF et l'antenne. Ma question est donc la suivante : Est-ce que le réseau "Pi" doit être protégé sous le blindage, et donc accordé en amont, ou peut-il rester à "l'air libre" et être accordé par la suite en fonction du type d'antenne montée sur le module?

    Merci et bonne soirée!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    nornand

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    BSR: seule l'antenne devra être a l’extérieur , une prise SMA châssis fera l'affaire , l'alimentation doit être sérieusement découplée.

  4. #3
    gwgidaz

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Bonjour,

    Il n'est pas normal que l' antenne montée sur le module présente une impédance différente selon son type.
    D'abord parce qu'il faut probablement amener le signal jusqu'à l'antenne par une ligne ( et la sma) d'impédance caractéristique 50 ohms.
    Il faut donc que l'antenne ait cette impédance 50 Ohms ( ou proche)
    Et puis sur ces fréquences, il n'est pas difficile d'avoir toutes les antennes en 50 ohms.

    Le pi doit être blindé car sur son entrée il y a des harmoniques qui peuvent rayonner. Il serait possible de rajouter un circuit d'adaptation hors du blindage, (en plus du pi qui reste dans le blindage) puisque en sortie du pi, il n'y a plus d'harmoniques. Mais je le répète, je ne vois pas pourquoi il y aurait des antennes d'impédance différentes...

  5. #4
    Chtulhu

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Le choix du 50 Ohms n'a rien de systématique, à la base ce fut un choix pratique à cause du coaxial flexible et à perdurer ainsi.
    Par exemple on a du 75 Ohms pour la télévision par câble.
    Une antenne peut être conçue pour toutes impédances d'entrée en adaptant ses dimensions.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.

  6. #5
    gwgidaz

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par Chtulhu Voir le message
    Le choix du 50 Ohms n'a rien de systématique, à la base ce fut un choix pratique à cause du coaxial flexible et à perdurer ainsi.
    Par exemple on a du 75 Ohms pour la télévision par câble.
    Une antenne peut être conçue pour toutes impédances d'entrée en adaptant ses dimensions.
    Bonjour,

    Evidemment....mais je conseille quand même le 50 ohms, car tous les appareils de mesure de radiocom ( générateurs, analyseurs, ...) ont des entrées 50 ohms. Seule la télé fonctionne encore en 75 ohms, mais ce n'est pas le cas pour ce qui est proposé.
    Ce que je veux dire, c'est que puisqu'il envisage des antennes différentes, il a tout intérèt à les avoir toutes en 50 ohms.Aujourd'hui, si on veut faire des mesures , il ne serait pas très futé de choisir autre chose que 50 ohms.

    Pour info, la norme 52 ohms provient au départ ( il y a longtemps) d'un calcul qui minimise les pertes. (c'est un choix théorique, Il existe un rapport des diamètres des coaxiaux qui minimise les pertes par effet de peau) . Mais selon les diélectriques employés, la capa répartie donc Zc est différente...
    Dernière modification par gwgidaz ; 10/02/2018 à 08h25.

  7. #6
    naru2to

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Bonjour,

    Effectivement les antennes choisies ainsi que la ligne auront une impédance théorique de 50 ohm. Seulement les éléments autour du système RF peuvent faire dériver la fréquence (boitier, batterie, autre circuits électroniques), d'où l'utilité du réseau Pi, d'ailleurs d'après ce que j'ai pu lire les antennes intégrées CMS sont les plus sensibles à ce genre de problème car plus petites, sujettes aux variations de température, etc.

    Les modules que j'ai à réaliser vont être communs à plusieurs projets différents, alimentés soit par adaptateur secteur, soit par batterie, avec des encombrements différents, d'où l'intérêt/besoin de pouvoir monter plusieurs types d'antenne.

    Notre application ne présente pas de risque (ni militaire, ni médical, ni autre application sensible à la perte de donnée) donc si la fréquence dérive un peu, et qu'au pire on perd des données, ce sera embêtant (surtout pour la transmission audio, on s'en rend compte assez vite ^^) mais ce ne sera pas critique. Toutefois je préfère prendre un peu plus de temps pour concevoir un système fiable plutôt que de pondre un truc qui fonctionne de façon aléatoire pour économiser quelques heures de caractérisation et 3 composants à 10 centimes

    Blinder le réseau Pi répond à ma question de départ. Je pense partir sur un blindage avec capot amovible, il suffira que je m'arrange pour qu'il soit à un endroit accessible avec un fer à souder lors de la caractérisation. Un module embarqué dans un équipement aura un seul type d'antenne défini et n'aura pas à en changer durant la durée de vie du produit, donc après validation, les valeurs seront inscrites dans la BOM pour chaque type d'antenne et figées.

    Merci pour vos réponses

  8. #7
    f6bes

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par naru2to Voir le message
    Bonjour,

    Effectivement les antennes choisies ainsi que la ligne auront une impédance théorique de 50 ohm. Seulement les éléments autour du système RF peuvent faire dériver la fréquence (boitier, batterie, autre circuits électroniques), d'où l'utilité du réseau Pi, d'ailleurs d'après ce que j'ai pu lire les antennes intégrées CMS sont les plus sensibles à ce genre de problème car plus petites, sujettes aux variations de température, etc.

    Les modules que j'ai à réaliser vont être communs à plusieurs projets différents, alimentés soit par adaptateur secteur, soit par batterie, avec des encombrements différents, d'où l'intérêt/besoin de pouvoir monter plusieurs types d'antenne.

    Notre application ne présente pas de risque (ni militaire, ni médical, ni autre application sensible à la perte de donnée) donc si la fréquence dérive un peu, et qu'au pire on perd des données, ce sera embêtant (surtout pour la transmission audio, on s'en rend compte assez vite ^^) mais ce ne sera pas critique. Toutefois je préfère prendre un peu plus de temps pour concevoir un système fiable plutôt que de pondre un truc qui fonctionne de façon aléatoire pour économiser quelques heures de caractérisation et 3 composants à 10 centimes

    Blinder le réseau Pi répond à ma question de départ. Je pense partir sur un blindage avec capot amovible, il suffira que je m'arrange pour qu'il soit à un endroit accessible avec un fer à souder lors de la caractérisation. Un module embarqué dans un équipement aura un seul type d'antenne défini et n'aura pas à en changer durant la durée de vie du produit, donc après validation, les valeurs seront inscrites dans la BOM pour chaque type d'antenne et figées.

    Merci pour vos réponses
    Bjr à toi,
    La construction DOIT tenir compte des impératifs d'environnement!
    Ce qui peut varier une fréquence se situe au niveau de ( des ) l'oscillateur. Une antenne de dérive pas en fréquence.
    On sait faire des oscillateur STABLES et verrou illé sur une fréquence voulue ( avec ou sans blindage)
    C'est au niveau de la génération de fréquence qu'il faut porter les soins. Pas au niveau du circuit en Pi d'une antenne !
    reste à savoir la dérive acceptable. pas la peine de faire un oscillateur thermostaté...si on accepte SANS probléme une dérive
    de qq centaines de herts.
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  9. #8
    Chtulhu

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par naru2to Voir le message
    Seulement les éléments autour du système RF peuvent faire dériver la fréquence (boitier, batterie, autre circuits électroniques), d'où l'utilité du réseau Pi
    Surement pas! Ca n'a rien à voir.
    Et si tel est le cas c'est que tout est foireux.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.

  10. #9
    annjy

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par naru2to Voir le message
    Effectivement les antennes choisies ainsi que la ligne auront une impédance théorique de 50 ohm. Seulement les éléments autour du système RF peuvent faire dériver la fréquence (boitier, batterie, autre circuits électroniques), d'où l'utilité du réseau Pi, d'ailleurs d'après ce que j'ai pu lire les antennes intégrées CMS sont les plus sensibles à ce genre de problème car plus petites, sujettes aux variations de température, etc.

    .......
    Bsr,

    Ahhh, la RF.....

    un peu de théorie (niveau Abaque de Smith min), un peu de pratique, beaucoup d'emmerdes, et finalement l'écoute des Anciens ...(ceux qui savent faire une capa ajustable avec 2 fils torsadés, coupés à la bonne longueur... [F6 et assimilés se reconnaîtront])

    Bref, ça demande un tantinet d'expérience.


    Citation Envoyé par naru2to Voir le message
    Notre application ne présente pas de risque (ni militaire, ni médical, ni autre application sensible à la perte de donnée) donc si la fréquence dérive un peu, et qu'au pire on perd des données, ce sera embêtant (surtout pour la transmission audio, on s'en rend compte assez vite ^^) mais ce ne sera pas critique. Toutefois je préfère prendre un peu plus de temps pour concevoir un système fiable plutôt que de pondre un truc qui fonctionne de façon aléatoire pour économiser quelques heures de caractérisation et 3 composants à 10 centimes
    La fréquence ne DOIT pas dériver. C'est le BA-ba. surtout si on parle de système fiable.....

    Citation Envoyé par naru2to Voir le message
    Blinder le réseau Pi répond à ma question de départ. ............
    vraiment ?

    Bon courage.
    JY

  11. #10
    gwgidaz

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par naru2to Voir le message
    Bonjour,

    Seulement les éléments autour du système RF peuvent faire dériver la fréquence (boitier, batterie, autre circuits électroniques), d'où l'utilité du réseau Pi, d'ailleurs d'après ce que j'ai pu lire les antennes intégrées CMS sont les plus sensibles à ce genre de problème car plus petites, sujettes aux variations de température, etc.

    Les modules que j'ai à réaliser vont être communs à plusieurs projets différents, alimentés soit par adaptateur secteur, soit par batterie, avec des encombrements différents, d'où l'intérêt/besoin de pouvoir monter plusieurs types d'antenne.


    Blinder le réseau Pi répond à ma question de départ. Je pense partir sur un blindage avec capot amovible, il suffira que je m'arrange pour qu'il soit à un endroit accessible avec un fer à souder lors de la caractérisation. Un module embarqué dans un équipement aura un seul type d'antenne défini et n'aura pas à en changer durant la durée de vie du produit, donc après validation, les valeurs seront inscrites dans la BOM pour chaque type d'antenne et figées.

    Merci pour vos réponses
    Bonjour,

    Tu nous inquiètes ....Un système de contrôle de fréquence est indispensable , le VCO doit être asservi , par une boucle PLL, par exemple. Il n'est pas pensable d'avoir un oscillateur libre !

    Par contre, c'est vrai, il peut y avoir une perturbation de ton VCO ( même asservi) par le rayonnement des étages de puissance, si des précautions ne sont pas prises. Il serait par exemple naïf de disposer l'étage de sortie à proximité du VCO. Pour ces raisons, il est souvent nécessaire de blinder le VCO par rapport au reste de l'électronique ( donc blindage dans le blindage) . D'ailleurs, le fait de blinder l'ensemble peut augmenter la perturbation, si le rayonnement de l'étage de puissance est "guidé" vers le VCO.

    "Blinder" ne signifie pas simplement recouvrir par un capot métallique : Comme quelqu'un te l'a dit, il faut aussi filtrer en RF tous les conducteurs qui entrent ou sortent de la partie blindée, et ça c'est beaucoup plus difficile que de mettre simplement un capot...

    Enfin, tu sembles n'avoir pas compris que le système ne s'apercevra pas qu'il y a des antennes différentes, si toutes ces antennes sont d'impédance 50 Ohms. Il suffit de concevoir les adaptations en plaçant en sortie une résistance de 50 Ohms. A partir de là, n'importe quelle antenne 50 ohms conviendra.

  12. #11
    Chtulhu

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par naru2to Voir le message
    Dans le cadre d'un futur projet j'aurai à mettre en œuvre du Bluetooth Low Energy (nRF51822) et un autre circuit sans fil pour transmission audio dans la même bande de fréquence (CC8530 couplé à un ampli CC2590)

    Le projet implique la conception et la réalisation des PCBs pour chacun des modules.
    Compte tenu du coût de l'homologation radio (directive RED), je vous conseille de vous orienter vers des modules déjà certifiés, il y en a des dizaines sur le marché à des prix ridicules.
    Surtout si c'est votre première fois sur ce sujet bien particulier car ça ne s'improvise pas.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.

  13. #12
    f6bes

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par Chtulhu Voir le message
    Compte tenu du coût de l'homologation radio (directive RED), je vous conseille de vous orienter vers des modules déjà certifiés, il y en a des dizaines sur le marché à des prix ridicules.
    Surtout si c'est votre première fois sur ce sujet bien particulier car ça ne s'improvise pas.
    Bjr à toi,
    reste à savoir quel est le cadre de ce " futur projet" ? montage commercial, montage "ecole", autres ...?
    Bon WE
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  14. #13
    Chtulhu

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Bonjour f6bes,

    Vous avez raison,on ne le sait pas, mais je subodore que ce n'est pas un cas scolaire.
    disons que sur le plan CEM en matière HF pour ces modules il y a aujourd'hui 2 approches possibles:

    1/ Vous avez quelques centaines ou milliers de pièces à produire et mieux vaut prendre un module déjà certifié (un module BLE4 par exemple s'achète à moins de 6 euros).
    https://www.digikey.fr/product-detai...urce=oemstrade
    2/ Vous avez au moins des dizaines de milliers de pièces à produire et ça vaut le coup de développer votre solution pour atteindre environ 1 euros.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.

  15. #14
    annjy

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par Chtulhu Voir le message
    Bonjour f6bes,

    Vous avez raison,on ne le sait pas, mais je subodore que ce n'est pas un cas scolaire.
    disons que sur le plan CEM en matière HF pour ces modules il y a aujourd'hui 2 approches possibles:

    1/ Vous avez quelques centaines ou milliers de pièces à produire et mieux vaut prendre un module déjà certifié (un module BLE4 par exemple s'achète à moins de 6 euros).
    https://www.digikey.fr/product-detai...urce=oemstrade
    2/ Vous avez au moins des dizaines de milliers de pièces à produire et ça vaut le coup de développer votre solution pour atteindre environ 1 euros.
    Bsr,
    bizarre, ce projet confidentiel....

    le choix d'un module certifié intégré dans un produit fini n'implique pas nécessairement la certification du produit fini.....

    Je me pose aussi des questions sur la capacité du demandeur à travailler sur un sujet RF 2,4 GHz.....voir sa 1ère question : "Je n'ai pas étudié la réglementation en détail, mais j'ai vu que pour l'UE il est nécessaire de couvrir l'électronique RF avec un blindage métallique (comme celui-ci)"

    Sans plus de détails, je m'abstiens de répondre.

    Cdlt,
    JY

  16. #15
    Aurélien

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par annjy Voir le message
    le choix d'un module certifié intégré dans un produit fini n'implique pas nécessairement la certification du produit fini.....
    +1
    Si en sortie de ton module tu n'as pas de bonne adaptation tu vas modifier le spectre émis et être hors des clous. C'est le module fini qui doit être testé, pas le sous-ensemble.

    Citation Envoyé par annjy Voir le message
    Je me pose aussi des questions sur la capacité du demandeur à travailler sur un sujet RF 2,4 GHz.....voir sa 1ère question : "Je n'ai pas étudié la réglementation en détail, mais j'ai vu que pour l'UE il est nécessaire de couvrir l'électronique RF avec un blindage métallique (comme celui-ci)"
    Il me semble qu'en CE il n'y a pas de telle contrainte, par contre en FCC il faut blinder la partie RF. Mais au point de vue FCC c'est juste une contrainte produit, pas de performance. Ce qui ne t'empeche pas de soigner ton blindage pour améliorer les perfs.

    Aurélien

  17. #16
    Chtulhu

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par annjy Voir le message
    le choix d'un module certifié intégré dans un produit fini n'implique pas nécessairement la certification du produit fini.....
    Bien entendu, c'est comme pour la CEM, mais avoir un sous module déjà qualifié facilite bien les choses, surtout dans le domaine RF.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.

  18. #17
    Aurélien

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Ca facilite mais ça ne réduit pas vraiment les couts de certif

  19. #18
    Chtulhu

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Ca dépend.
    Si le reste est bien fait vous pouvez passer du premier coup, sinon si vous vous lancez pour la première fois dans l'aventure RF vous y repasserez plusieurs fois à coup sur.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.

  20. #19
    Chtulhu

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    C'est pour ça qu'il vaut mieux avoir du matériel pour pré-valider avant (valable aussi pour la CEM).
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.

  21. #20
    annjy

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par Chtulhu Voir le message
    C'est pour ça qu'il vaut mieux avoir du matériel pour pré-valider avant (valable aussi pour la CEM).
    ça demande des moyens financiers d'importance.....
    Soit on est dans une grosse boîte, et on a une partie de ce qu'il faut, soit on doit tout sous-traiter, et bonjour la facture.

    J'ai joué à ça une partie de ma carrière, dans une grosse boîte, et malgré nos moyens (chambres anéchoïques et matériels de mesure ad-hoc), on ne gagnait pas du premier coup dans les labos de certification officiels.....

    c'est un métier à part entière.

    Cdlt,
    JY

  22. #21
    micka_ch

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par Aurélien Voir le message
    Ca facilite mais ça ne réduit pas vraiment les couts de certif
    Il me semble que si. Quand on utilise un module déjà certifié, vous ne devez pas faire autant d'essais que avec du custom. Donc vous passer moins de temps dans le labo et diminuer la facture. Je crois me souvenir que l'ingénieur d'Emitec m'avais dit que avec un module certifié on passait a 1 jour d'essais, au lieu de 2. Ceci uniquement pour les essais radio.

    Meilleures salutations

  23. #22
    Chtulhu

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par annjy Voir le message
    ça demande des moyens financiers d'importance.....
    Soit on est dans une grosse boîte, et on a une partie de ce qu'il faut, soit on doit tout sous-traiter, et bonjour la facture.
    Vous avez raison.
    On peut aussi demander une pré-qualification au laboratoire, c'est faisable.
    Tout dépend du degré de confidentialité du produit et de la relation que vous avez avec le labo.

    J'ai joué à ça une partie de ma carrière, dans une grosse boîte, et malgré nos moyens (chambres anéchoïques et matériels de mesure ad-hoc), on ne gagnait pas du premier coup dans les labos de certification officiels.....

    c'est un métier à part entière.
    100% d'accord.
    C'est parce que nous n'osons pas suffisamment que les choses apparaissent difficiles.

  24. #23
    naru2to

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces informations. Pour le moment c'est un projet que nous avons avec un groupe d'amis en tant que projet test.
    L'un d'entre eux gère un bar/club dansant et est sujet aux différents problèmes de nuisances sonores. Dans le même principe que les Silent Party, les enceintes du bar seraient remplacées par des casques sans fil distribués à l'entrée.

    L'idée était de pouvoir diffuser plusieurs genres de musiques à la fois (soit plusieurs DJs, soit des playlists, peu importe) sur différents canaux. Les clients pourraient choisir et changer comme ils le veulent de "station". L'aspect social est l'ajout d'une LED qui aurait une couleur attribuée à chaque genre de musique, permettant ainsi aux clients de s'identifier par rapport au genre de musique qu'ils écoutent.

    Les casques existants sont pour le moment... des casques, avec les avantages et inconvénients que ça a. L'idée serait de faire quelque chose sous forme d'un boitier et de pouvoir brancher un casque ou écouteurs standards dessus (prise Jack). Il serait donc possible, avec des écouteurs intra par exemple, de distribuer des "oreillettes" jetables, et le client pourrait même utiliser ses propres écouteurs s'il le désire.

  25. #24
    nornand

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Très bonne idée !

  26. #25
    f6bes

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par naru2to Voir le message
    Bonjour,

    Merci pour toutes ces informations. Pour le moment c'est un projet que nous avons avec un groupe d'amis en tant que projet test.
    L'un d'entre eux gère un bar/club dansant et est sujet aux différents problèmes de nuisances sonores. Dans le même principe que les Silent Party, les enceintes du bar seraient remplacées par des casques sans fil distribués à l'entrée.

    L'idée était de pouvoir diffuser plusieurs genres de musiques à la fois (soit plusieurs DJs, soit des playlists, peu importe) sur différents canaux. Les clients pourraient choisir et changer comme ils le veulent de "station". L'aspect social est l'ajout d'une LED qui aurait une couleur attribuée à chaque genre de musique, permettant ainsi aux clients de s'identifier par rapport au genre de musique qu'ils écoutent.

    Les casques existants sont pour le moment... des casques, avec les avantages et inconvénients que ça a. L'idée serait de faire quelque chose sous forme d'un boitier et de pouvoir brancher un casque ou écouteurs standards dessus (prise Jack). Il serait donc possible, avec des écouteurs intra par exemple, de distribuer des "oreillettes" jetables, et le client pourrait même utiliser ses propres écouteurs s'il le désire.
    Remoi,
    C'est donc pas un probléme de "blindage" qui est l'essentiel.
    Tu t'es focalié là dessus, alors que c'est certainement la derniére roue de la charette !
    Vouloir diffuser de la sono à la..."demande" va réclamer une sacrée gestion du systéme.
    Pour que le client puisse "choisir" il faut qu'il puisse " retourner" ( par quelle voie)
    ses désirs au...DJ.
    Ca riisque d'etre fort complexe. Que TOUT le monde écoute la meme chose... ça sera déjà un
    bon challenge .
    Reste un dernieer point...avoir la compétence et la technicité pour mettre en oeuvre un tel systéme.
    Bonne journée
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  27. #26
    naru2to

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Et concernant la CEM j'ai déjà fait l'expérience une fois pour une prestation électronique, le projet a été validé au 3ème passage (la 1ère fois le dispositif émettait au dessus du seuil à certaines fréquences, la 2ème fois trop sensible aux perturbations ESD, la 3ème fois tout était Ok). Après le premier test j'avais utilisé un analyseur de spectre et une antenne. Bien que ce n'était pas dans les conditions de la chambre anéchoïque j'avais pu observer les perturbations que l'on avait vu au labo. En bricolant le premier proto (condensateur, fil à wrapper, etc) et le même test à l'analyseur j'avais réussi à éliminer presque toutes les perturbations, et le reste est "parti tout seul" avec un second proto fait proprement. La CEM c'est comme la mécanique, pour avoir quelque chose de robuste il faut que tout soit bien fixé au châssis, donc tout doit revenir à la masse et au plus près, donc criblé de vias. Mettre les éléments perturbateurs au plus proches de l'alimentation principale et terminer par les éléments moins sensibles, avec un bon découplage évidemment. Je suis plus adepte de l'alimentation "en ligne" que l'alimentation "en étoile".

    Pour en revenir à mon projet, les fabricants de puces donnent le routage adapté avec les références des composants autour, de plus sous Altium et seulement en 4 couches donc je devrais pouvoir le reprendre sans trop de difficulté. Concernant la partie alimentation ils prévoient déjà un découplage avec self/capa proche de l'alimentation de la puce (en tout cas pour le nRF51822) donc un tantale de quelques dizaines de µF juste en amont devrait faire le job correctement, le tout c'est de bien concevoir le plan d'alim et un plan de masse bien uniforme.

    Dans tous les cas il va déjà y avoir du test fonctionnel avant d'envisager une certification

  28. #27
    naru2to

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Trop tard pour éditer...

    Pour que le client puisse "choisir" il faut qu'il puisse " retourner" ( par quelle voie)
    ses désirs au...DJ.
    Pas besoin, en fait chaque DJ (ou playlist) balance ses musiques sur différents canaux, comme des stations de radio. Le casque (ou plutot le boitier) joue le rôle "d'autoradio", il suffit de changer de canal pour écouter autre chose, et c'est un commutateur (ou autre) sur le casque qui permet de le faire

  29. #28
    Vincent PETIT

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Salut,
    Citation Envoyé par naru2to Voir le message
    les fabricants de puces donnent le routage adapté avec les références des composants autour
    Méfie toi quand même car pour avoir fait des tests CEM pendant plusieurs années sur mes produits (j'avais accès constamment à un labo CEM) je peux te dire que j'ai déjà vu des grands fabricants raconter de sacrées conneries. J'ai encore le souvenir d'une note de chez Atmel qui préconisait un plan de masse locale pour un quartz ! Ou je ne sais plus qui qui prônait la séparation des masses analogiques et numériques.

    Ce qu'ils expliquaient avait du sens c'est sur mais à condition qu'on soit sur une table dans le bureau car je te laisse deviner ce qui se passe lorsqu'un courant de mode commun (c'est à dire le vraie problème de la CEM) traverse de tels trucs
    Là où il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème.

  30. #29
    C2H5OH

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
    Salut,

    je te laisse deviner ce qui se passe lorsqu'un courant de mode commun (c'est à dire le vraie problème de la CEM) traverse de tels trucs
    Bonjour à tous,

    Le mode commun, le vrai problème de la CEM: Faisant de la CEM, je m'aperçois combien c'est vrai !

    C'est pour cela que quant je lis le post de départ de ce fil de discussion, "il est nécessaire de couvrir avec un capot métallique..." je ne peux m'empêcher d'ajouter : nécessaire, mais pas suffisant. Il faut aussi filtrer tous les conducteurs qui vont dans le blindage, sinon le capot ne sert à rien . A la limite, je pense qu'à choisir entre capot et le filtrage du mode commun, le second est souvent plus important que le premier.

  31. #30
    f6bes

    Re : Question générale : Circuit RF et blindage métallique

    Citation Envoyé par naru2to Voir le message
    Trop tard pour éditer...



    Pas besoin, en fait chaque DJ (ou playlist) balance ses musiques sur différents canaux, comme des stations de radio. Le casque (ou plutot le boitier) joue le rôle "d'autoradio", il suffit de changer de canal pour écouter autre chose, et c'est un commutateur (ou autre) sur le casque qui permet de le faire
    Remoi,
    Mais comme tu ne sais pas quel choix est proposé (il faudrait un afficheur pour avoir une liste de choix),
    tu es contraint d'écouter en "aveugle" pour faire un choix . ( C'est pas des plus pratique)
    Bien compliqué tout ça.
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. petite question sur profil metallique
    Par stephan0013 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/12/2017, 15h10
  2. [Analogique] Bouton poussoir pastille métallique extra plat pour circuit imprimé ?
    Par meepmeep dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/05/2017, 22h32
  3. [RF/Radioelec] Blindage d'un circuit
    Par quentin08 dans le forum Électronique
    Réponses: 18
    Dernier message: 04/12/2015, 08h40
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 10/09/2008, 00h51
  5. question generale
    Par iridekidsbikes dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/06/2006, 16h21