Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36

Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

  1. #1
    atomz

    Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Salut à tous,

    A l'heure où on commence à parler d'économies d'énergie avec le mouvement national des 5 minutes pour la planète, un gachis colossal d'électricité s'opère pourtant toutes les nuits, dans toutes les villes.

    Ce gachis a pour nom pollution lumineuse. On l'a définie comme étant la présence excessive de lumière artificielle dans le milieu naturel nocturne, présence due à l’augmentation et à la mauvaise qualité de l’éclairage, qu’il soit public, privé, commercial ou industriel. En exemple, on pourra notamment citer les monuments (statues, églises, salles des fêtes…), les parkings et rues vides éclairés toute la nuit, les enseignes publicitaires, les devantures et vitrines de magasins, et même les sites naturels.
    Elle a plusieurs effets néfastes, autant sur l'homme que sur la nature :
    - disparition du ciel étoilé dans les halos lumineux
    - désorientation des oiseaux migrateurs qui se repèrent avec les étoiles
    - mort d’épuisement des papillons nocturnes près des lampadaires
    - dérèglement de l'horloge biologique humaine
    - gouffre colossal d'énergie

    Or, quelques mesures simples permetteraient aux communes de diminuer de 30% leur facture d'électricité!!!
    Il ne s'agit pas de ne plus éclairer, mais de mieux éclairer, d'éclairer intelligemment.
    Voi ci quelques-unes de ces mesures, simples à mettre en oeuvre :
    - adapter la puissance et les horaires d'éclairage des lampadaires décoratifs et publicitaires (par exemple, extinction à 22h ou 23h)
    - diriger la lumière uniquement vers le sol (ca peut paraitre bête, mais trop de lampadaires illuminent le ciel), en particulier orienter les lumières des monuments de haut en bas et pas l'inverse.
    - supprimer les vieux lampadaires, notamment les "boules", par des nouveaux, moins gourmands en énergie.

    Il faut profiter du mouvement d'hier soir pour informer le plus de monde possible, but de ce message, quant à ce problème.
    Un gachis énorme s'opère sous nos yeux toutes les nuits. En luttant contre celui-ci, on réaliserait de grosses économies d'électricité.
    Communiquer autour de vous, parler aux élus, rencontrer les chefs de projets des nouveaux quartiers...
    Qui sait, le mouvement d'hier a peut-être lancé un changement de l'état d'esprit...

    Pour plus d'informations :
    - site de l'ANPCN (Association Nationale pour la Protection du Ciel Nocturne) : http://www.anpcn.fr/
    - pollution lumineuse sur wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pollution_lumineuse

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Cécile

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse


    Le plus efficace me semble d'agir au niveau local : chacun est électeur, et peut essayer de convaincre son maire.

  4. #3
    hle

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Bonjour,

    C'est vrai et je suis le premier à m'en désoler (pour la disparition du ciel étoilé en particulier).

    Cela dit l'éclairage fonctionne à des heures où la demande d'énergie est faible. C'est plutôt une utilisation d'une capacité de production excédentaire qu'une production spécifique d'où un prix de vente de l'électricité très faible.

    Je crains que sa réduction n'ait pas un grand effet sur les impôts locaux ou la consommation énergétique nationale...

    A+

  5. #4
    Cécile

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par hle Voir le message
    Cela dit l'éclairage fonctionne à des heures où la demande d'énergie est faible.
    Ca peut être vrai en été, c'est faux en hiver, où le pic de la demande est autour de 19 h. Il suffit de regarder sur le site de RTE, notamment les pics de consommation :

    Vendredi 27 janvier 2006
    18 h 58
    86 280 MW

    Jeudi 25 janvier 2007
    18 h 56
    86 255 MW

    Lundi 28 février 2005
    19 h 15
    86 024 MW

    Jeudi 5 janvier 2006
    18 h 52
    84 981 MW

    Mercredi 26 janvier 2005
    19 h 03
    84 706 MW
    Clairement, ce sont des heures où l'éclairage fonctionne à plein, et participe donc à la remise en route de centrales polluantes.

  6. #5
    BertrandR

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Ca peut être vrai en été, c'est faux en hiver, où le pic de la demande est autour de 19 h. Il suffit de regarder sur le site de RTE, notamment les pics de consommation :



    Clairement, ce sont des heures où l'éclairage fonctionne à plein, et participe donc à la remise en route de centrales polluantes.
    Bonjour,

    C'est vrai mais il y a des informations encore plus détaillées sur ce liens :

    http://www.rtefrance.com/htm/fr/vie/...production.jsp

    C'est quand même l'hydraulique qui assure le plus la variabilité.
    Mine de rien ce 25 janvier dans l'indifférence la plus totale on a reproduit le record historique de consommation d'électricité qui était de 86 GW. Dans un cas de figure pareil les centrales thermiques tournent aussi la nuit car le parc nucléaire n'est pas suffisant pour assurer la consommation minimale quotidienne (la base).

    D'année en année, insensiblement on augmente la consommation en pointe mais aussi la consommation de base et EDF propose des tarifs attractifs la nuit pour rentabilisé le parc de production de base. Un réacteur nucléaire qui produirait 4000 heures par an ne serait plus rentable du tout.
    A ce rythme là on risque de se retrouver en 2015/2020 avec un besoin de renouvellement en réacteurs nucléaires qui sera encore une fois surévalué.

    Donc il faut :
    - réduire la demande d'électricité pendant les pointes parce que les moyens de productions à ce moment peuvent être très polluants,
    - diminuer la consommation de base sinon on devra construire des réacteurs nucléaires en plus en 2015/2020 uniquement pour couvrir cette conso de base (l'exemple type étant l'éclairage public mais c'est pas non plus énorme par rapport à la conso totale),
    - créer de nouveaux moyens de productions d'électricité en énergie renouvelable pour remplacer le thermique à énergie fossile pour arriver également en 2015 avec le moins possible de réacteurs nucléaires à renouveler.

  7. #6
    alcyon1

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Il faudrait demander aux maires, de petites communes par exemple, quelle pressions ils subissent pour choisir l'éclairage de leur village (et donc aider ainsi eDF). Et si pas pression, corruption ? Autrement dit, est-il facile pour un conseil municipal, d'opter pour l'interruption de l'éclairage nocturne ?

    Les ampoules à vapeur de mercure consomment beaucoup plus d'électricité que les lampes à vapeur de sodium (jaunes).

    Derrière toute cette explosion lumineuse, je me demande quelle est la part de pressions amicales et de capacités de persuasion d'eDF...

    Et puis, ma bonne dame, avec l'insécurité ambiante, on se sent plus rassurée sous les lampadaires, n'est-ce pas ?

    PS. L'éclairage urbain et commercial (enseignes) participe grandement à la destruction des papillons de nuit, qui se retrouvent piégés par l'attraction lumineuse ; d'années en années, il y en a de moins en moins, et enfin, le vide est fait.

  8. #7
    Cécile

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par alcyon1 Voir le message
    Il faudrait demander aux maires, de petites communes par exemple, quelle pressions ils subissent pour choisir l'éclairage de leur village (et donc aider ainsi eDF).
    Si pression ils subissent, c'est celle de leurs électeurs, qui veulent absolument que leur rue soit éclairée. J'ai discuté avec quelques maires lorsque je faisais des articles sur l'éclairage public, ils m'ont tous dit que dès qu'ils supprimaient ou diminuaient un éclairage, ils avaient des réactions négatives de leurs électeurs. L'éclairage et le sentiment de sécurité sont très liés.

  9. #8
    globalwarning

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Si pression ils subissent, c'est celle de leurs électeurs, qui veulent absolument que leur rue soit éclairée. J'ai discuté avec quelques maires lorsque je faisais des articles sur l'éclairage public, ils m'ont tous dit que dès qu'ils supprimaient ou diminuaient un éclairage, ils avaient des réactions négatives de leurs électeurs. L'éclairage et le sentiment de sécurité sont très liés.
    Complètement d'accord. En fait les maires sont soumis à 2 pressions: celle de leurs administrés et celle imposée par leur budget de fonctionnement.

    Une commune est logée à la meme enseigne que chacun d'entre nous. Elle cherche autant que faire se peut à economiser sa consommation. Et je connais aussi quelques maires qui investissent dans des éclairages avec temporisateurs et autres fonctionnalités de réduction de la consommation en fonction des heures (désolé, je ne connais pas bien les termes techniques). Investissement motivé par les gains récurrents qui en découlent.

  10. #9
    Yoghourt

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Pour l'illumination des monuments, à ma connaissance, la pression des électeurs n'est pas très forte. Par contre, celle des vendeurs EDF est très très forte, avec des arguments bien rodés et des contrats économiquement bien ficelés.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  11. #10
    BioTop

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par alcyon1 Voir le message
    Il faudrait demander aux maires, de petites communes par exemple, quelle pressions ils subissent pour choisir l'éclairage de leur village (et donc aider ainsi eDF). Et si pas pression, corruption ? Autrement dit, est-il facile pour un conseil municipal, d'opter pour l'interruption de l'éclairage nocturne ?
    Pour ce qui est de la corruption, pas la peine de répondre..Les fantasmes ont a vie dure!

    Imagines-tu le budget qu'il faudrait pour remplacer d'un coup d'un seul toutes les lampes d'une commune...

    Saches, qu'on rajoute des lampadaires sur les parkings, afin que les usagers aient un sentiment de sécurité et n'encombrent pas les rues du village avec leurs voitures, car sinon le lendemain matin, les bus scolaires sont bloqués!
    On éclaire les façades des bâtiments publics, pour éviter autant que faire se peut les actes malveillants...

    Et je confirme, que si quelqu'un fait campagne pour réduire les éclairages, il suffit de promettre le contraire pour être élu!

    Enfin, pour ce qui est des pressions d'EDF, encore faudrait-il qu'on voit ses agents! Les communes ne sont pas mieux loties que les usagers, quand on en a besoin, on fait comme vous, on les cherche!
    L'ouverture du marché, d'abord pour les entreprises et prochainement pour le public, a visiblement fait souffler un vent de folie dans leur organisation. Chez eux, plus personne ne sait qui fait quoi, où diriger les clients, comment fonctionne leur entreprise, certain même ne savent pas ce qu'ils ont à faire! Si vous avez besoin d'un devis, d'un branchement, d'une mise en service, surtout n'attendez pas le dernier moment...

    Et si vous ne me croyez pas, prenez votre facture et essayez d'obtenir deux fois le même renseignement!

  12. #11
    Narduccio

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Pour l'illumination des monuments, à ma connaissance, la pression des électeurs n'est pas très forte. Par contre, celle des vendeurs EDF est très très forte, avec des arguments bien rodés et des contrats économiquement bien ficelés.
    La pression des vendeurs EDF est bien souvent largement anticipée par la pression de divers commerçants qui espèrent attirer plus de monde. Mais bon, à la lecture des divers messages, j'ai l'impression qu'il vous faut un bouc émissaire et que vous l'avez déjà désigné.

    On sait faire des lampadaires qui "polluent" moins. Comme la lumière produite sert à éclairer là ou on le désire, ils consomment moins et sont plus rentables. Mais, renouveler l'éclairage public d'une ville ou d'un village coûte extrêmement cher. Donc, les lampadaires sont changés au goutte à goutte.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  13. #12
    Yoghourt

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Narduccio: si tu prends l'autoroute de nuit entre Valence et Grenoble, tu verras le pharaonique éclairage de l'entrée des gorges du Nan à Cognin-les-gorges. Il n'y a que 3-4 commerçants dans ce village. Et je compte large. Ok, c'est joli 5 minutes, tout ça. Mais laisser ça allumé à toute heure quasiment toutes les nuits, ça me désole. Ce n'est pas un exemple isolé en Rhone-Alpes.

    J'ai blamé explicitement la force de vente et la stratégie business aux collectivités territoriales. Implicitement, je blamais aussi la collectivité qui signe le contrat: il faut être au moins 2 en affaires.

    Jouer aux gentils et aux méchants, je crois (j'espère) en avoir passé l'âge.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  14. #13
    Narduccio

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Narduccio: si tu prends l'autoroute de nuit entre Valence et Grenoble, tu verras le pharaonique éclairage de l'entrée des gorges du Nan à Cognin-les-gorges. Il n'y a que 3-4 commerçants dans ce village. Et je compte large. Ok, c'est joli 5 minutes, tout ça. Mais laisser ça allumé à toute heure quasiment toutes les nuits, ça me désole. Ce n'est pas un exemple isolé en Rhone-Alpes.
    Parce que tu veux me faire croire que ce n'est que le village qui paye la facture ? Tu ne lis jamais les journaux ? Il y a sûrement plusieurs collectivités locales et ça sert à attirer les touristes et surtout leur argent.

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    J'ai blamé explicitement la force de vente et la stratégie business aux collectivités territoriales. Implicitement, je blamais aussi la collectivité qui signe le contrat: il faut être au moins 2 en affaires.

    Jouer aux gentils et aux méchants, je crois (j'espère) en avoir passé l'âge.
    Moi aussi, j'ai passé l'age. Alors, ça ne m'amuse pas du tout de voir que l'on cite toujours explicitement les mêmes et implicitement les autres. C'est limite mauvaise foi. C'est facile de suggérer après : mais tous les gens intelligents ont bien compris de quoi je parle !
    Le marché des collectivités locales est ouvert depuis un moment, les commerciaux d'EDF ne sont pas les seuls a démarcher les clients. Alors, pourquoi ne pas nommer aussi les autres ?

    De plus, je n'ai pas vu un seul intervenant qui a donné la vraie raison qui incite les maires à multiplier les éclairages : elle est judiciaire. Si je me casse la jambe dans la rue de la commune, j'ai le droit d'attaquer la mairie en prétendant que c'est du à un défaut d'éclairage. Les associations de maires leur donnent des cours d'informations juridiques et quelques cas leur ont bien montré que si l'on ne veut pas risquer de dépenser beaucoup d'argent en recours judiciaire, il faut pouvoir démontrer que l'on a fait tout ce qui était dans son pouvoir pour assurer la sécurité de ses concitoyens.
    Moralité, dès que des gens gueulent que tel coin est dangereux parce que pas assez éclairé, le maire est presque obligé d'y mettre un lampadaire. Si en plus on est en période pré-électorale et que quelqu'un se fait agresser dans une ruelle un peu sombre ...
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  15. #14
    Yoghourt

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Bonsoir,

    Le marché des collectivités locales est ouvert depuis un moment, les commerciaux d'EDF ne sont pas les seuls a démarcher les clients. Alors, pourquoi ne pas nommer aussi les autres ?
    Principalement parce que le sujet est dédié à la pollution lumineuse. Si tu veux parler d'autres marchés comme l'eau ou l'électricité tous usages confondus, je pense qu'il faut changer de fil de discussion.

    A moins de siéger avec les élus, difficile de savoir comment s'est passé le démarchage pour l'illumination du clocher de StSauveur (régie énergie de StMarcellin).
    Je gage que l'illumination des berges de l'Isère et de Bastille a principalement été poussée par le commerce et les électeurs, mais ce n'est pas une preuve. Qui l'a réalisé? D'autant plus difficile à dire que Grenoble n'est pas réputée pour sa transparence dans ce genre de sujet.

    Mais je t'en prie, n'hésite pas à nommer "les autres" démarcheurs.

    Cdlt,
    Y.

    P.S. Ces éclairages là sont uniquement touristiques. Ils n'apportent rien en termes de sécurité ni routière ni piétonne.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  16. #15
    Narduccio

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    En relisant mon message, je m'aperçois que j'ai été un peu fort et je prie Yogourt de bien vouloir m'en excuser. On pourrais croire que mon message ne s'adresse qu'à lui, alors qu'en fait c'est l'état de connaissance général du public qui est en cause.

    Dès que l'on parle d'électricité ou de n'importe quoi qui y est lié, très vite un nom sort : EDF. Et très vite (et ce n'est pas spécifique à cette discussion ressortent des accusations sur le fait qu'EDF, pour rentabiliser ces centrales nucléaires, pousserait à la consommation. Or, EDF fait exactement la même chose que tous ses concurrents et en France, elle est en concurrence depuis, au moins 1999, sur le marché libre.
    Depuis pas mal d'année, les collectivités locales peuvent acheter leur électricité ailleurs qu'à EDF, et elle ne s'en privent pas. Les concurrents d'EDF se nomment : Véolia, GDF, Electrabel, Suez, Vivendi, ... certains produisent leur propre électricité d'autres l'achètent à EDF à des tarifs préférentiels, grâce aux "enchères de capacités" que la commission européenne à imposé à EDF.
    Certains de ces concurrents allant jusqu'à proposer des "offres de service intégrées" aux collectivités locales où sont prise en compte non seulement l'électricité, mais aussi l'eau, le gaz, la surveillance de locaux, le transport public, ...

    Il faut arrêter de chercher des boucs émissaires et d'aligner des poncifs. Si je dépense trop et que je dois justifier d'un découvert auprès d'un banquier, je ne pense pas que je l'attendrirait en lui disant que c'est la faute à la publicité qui m'incite à dépenser plus. D'ailleurs, si j'avais envie d'enfiler un poncif de plus à cette discussion, je pourrais dire que c'est un trait bien français que d'essayer de rejeter la faute sur quelqu'un d'autre plutôt que de rechercher à modifier les comportements.

    Maintenant, pour ceux qui ont de la mémoire, il doit exister une discussion sur le sujet qui doit avoir 3 ou 4 ans. On y apprenait qu'à population similaire, une ville comme Hambourg consomme trois fois moins d'électricité pour son éclairage public que Toulouse. Malgré le fait qu'elle soit plus proche du cercle arctique et que donc, en hiver 'éclairage est pratiquement en fonction toute la journée.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  17. #16
    Yoghourt

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Y'a pas de mal
    Et merci pour les infos que tu nous donnes.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  18. #17
    Yoghourt

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Un p'tit rappel: sobriété, puis efficacité, et en fin recours aux renouvelables. Sans recours au législateur, j'ai bien peur que le premier pas (la sobriété lumineuse) soit voué à l'échec.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  19. #18
    atomz

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    En ce qui concerne EDF, un article paru dans Ciel et Espace sur la pollution lumineuse raconte qu'elle paye les lampadaires d'un village s'il accepte de le laisser allumer toute la nuit!!!

    Mais le but de cette lutte n'est pas de chercher un coupable, mais de combattre ce phénomène.
    L'argument sécuritaire revient très très souvent. Mais il faut noter, les chiffres parlent pour nous, que la majorité des agressions ont lieu en journée. Quant aux vols, et aux agressions aussi, un magasin ou une rue éclairé facilite grandement le "travail" du voleur ou de l'agresseur.
    N'est-il pas plus facile de voler un magazin quand il est entièrement éclairé, qu'avec une lampe torche, facilemment repérable dans le noir ?
    Mais l'amalgame sécurité/lumière est très ancrée dans l'esprit humain, souvent à tort...

  20. #19
    BioTop

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par atomz Voir le message
    En ce qui concerne EDF, un article paru dans Ciel et Espace sur la pollution lumineuse raconte qu'elle paye les lampadaires d'un village s'il accepte de le laisser allumer toute la nuit!!!

    Mais le but de cette lutte n'est pas de chercher un coupable, mais de combattre ce phénomène.
    L'argument sécuritaire revient très très souvent. Mais il faut noter, les chiffres parlent pour nous, que la majorité des agressions ont lieu en journée. Quant aux vols, et aux agressions aussi, un magasin ou une rue éclairé facilite grandement le "travail" du voleur ou de l'agresseur.
    N'est-il pas plus facile de voler un magazin quand il est entièrement éclairé, qu'avec une lampe torche, facilemment repérable dans le noir ?
    Mais l'amalgame sécurité/lumière est très ancrée dans l'esprit humain, souvent à tort...
    Là je rève !!!

    il faut soit apprendre à lire , soit changer de magazine...

    Il faut savoir que les réseaux de la commune, les transfos,etc... "appartiennent" en partie à la commune, EDF est concessionnaire comme les sociétés des eaux le sont du réseau d'eau..
    EDf reverse donc une redevance à la commune pour la mise à disposition de ces réseaux, et paie une taxe sur les pylones pour les lignes hautes tension, qui sont elles sa propriété.
    De même les opérateur de téléphonie, louent l'espace public où ils font passer leurs réseaux.
    Et si demain EDF me propose en plus de prendre en charge la facture... c'est juré, je laisse les rue éclairées!!!

    Et pour ce qui est de l'iinsécurité nocturne, je parlerai plutôt d'incivilités,... dès que l'on met de la lumière, elles diminuent.

  21. #20
    atomz

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    "On voit même des choses aberrantes : EDF a offert à de petits villages un nouvel éclairage à condition qu'ils le laissent allumés toute la nuit" Hubert Reeves - Ciel et Espace n°435 - aout 2006

    Je sais donc bien lire... Et niveau source, un astrophysicien comme Hubert Reeves, y a pire...
    Merci de ta réponse Biotop, apprendre des trucs aux autres, c'est bien mais ca ne dispense jamais d'un peu d'aimabilité...

    Pour en revenir au sujet, dans le même magazine (puis-je encore le citer?), Matthieu Camps, responsable Energie du parc naturel du Lubéron dit de la pollution lumineuse qu'elle est "un chantier prioritaire, celui où l'on peut réduire les dépenses le plus facilement et le plus rapidement (...)".
    Il ne s'agit donc en aucun cas de LA solution, mais d'une des solutions qui sont à notre portée pour une meilleure maitrise de l'énergie, qu'il faut bien sur ensuite adapter aux exigences et demandes des communes et citoyens. Mais des progrès peuvent être fait, c'est indéniable.

  22. #21
    Narduccio

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par atomz Voir le message
    En ce qui concerne EDF, un article paru dans Ciel et Espace sur la pollution lumineuse raconte qu'elle paye les lampadaires d'un village s'il accepte de le laisser allumer toute la nuit!!!

    Euhh, tu y crois ? Tu sais ce que cela représente pour gagner des broutilles ?
    Je sais, je vais être méchant, mais ce coup-ci j'assume. Tu sais qu'entre tes oreilles, il y a un organe qui sert à réfléchir ? et qu'il ne s'use que si l'on ne s'en sert pas ?

    Ensuite, le village qui accepterais de doubler sa facture d'électricité pour avoir des lampadaires gratuits ... comment dire, je pense que le maire qui administre ainsi son agglomération doit se faire des soucis pour sa réélection.

    Je vais chercher un fournisseur d'essence qui me propose la même chose, je suis prêt à faire le tour du monde si on m'en offre l'essence ...

    C'est bien ce que je disais. Un problème d'opinion publique. EDF est le grand méchant loup et on est prêt à le croire capable de tout, même de ce qui serait financièrement aberrant.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  23. #22
    Narduccio

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Maintenant sur le fond. Le problème peut être réglé de diverses manières.
    Il y a une manière "technologique", depuis que les ingénieurs concepteurs d'éclairage public ont pris conscience du problème, ils ont mis au point des solutions.
    Il faut savoir qu'en fait il y a 2 paramètres à prendre en compte, du coté de l'efficacité, il y a la luminosité au niveau de la surface à éclairer. Le second, c'est celui qui conditionne la facture qu'il faudra payer à EDF, c'est la puissance délivrée au niveau de la lampe.
    Les ingénieurs se sont rendus compte qu'une bonne partie de la pollution lumineuse provient de la mauvaise adéquation entre ces deux critères. Pendant des décennies, si l'on voulait plus de lumière au sol, on augmentait la puissance délivrée au niveau de la lampe. Or, maintenant, avec autant de puissance, on sait éclairer plus (ou éclairer autant avec moins de puissance). En agissant sur divers paramètres, on augmente le "rendement" lumineux du lampadaire et on diminue la lumière "perdue", reflétée vers le ciel ...

    Ainsi, les nouveaux lampadaires éclairent mieux et consomment moins. A part que changer tous les lampadaires d'une grande ville coute très cher ( à moins qu'EDF les offre ...) ce qui fait que de nombreuses municipalités préfèrent continuer à dépenser un peu plus pendant pas mal de temps plutôt que de dépenser beaucoup d'un coup en frais d'investissement.
    A part qu'il y a aussi des considérations "esthétiques", et il y a plusieurs exemples d'architectes qui ont "imposés" des lampadaires moins économiques, mais qui s'intégraient mieux dans leur projet architectural. Enfin, que je dis imposer, c'est quand même la municipalité qui choisit en fin de compte, et quand le gars qui rédige le chèque dit : c'est comme çà et puis c'est tout ! les cabinets d'architectures se disent que le client à un gout de chiotte mais que c'est lui qui paye.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  24. #23
    BioTop

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par atomz Voir le message
    "Pour en revenir au sujet, dans le même magazine (puis-je encore le citer?), Matthieu Camps, responsable Energie du parc naturel du Lubéron dit de la pollution lumineuse qu'elle est "un chantier prioritaire, celui où l'on peut réduire les dépenses le plus facilement et le plus rapidement (...)".
    .
    Bien sur qu'il y a de la pollution nocturne... personne n'en doute... Il suffit d'observer lorsque le ciel est couvert, on peut repérer le halo des villages jusqu'à une vingtaine de km, chez moi, surement plus loin en plaine.

  25. #24
    Cécile

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par BioTop Voir le message
    Bien sur qu'il y a de la pollution nocturne... personne n'en doute...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pollution_nocturne

  26. #25
    atomz

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Mon but premier, lorsque j'ai décidé de poster ici, était d'essayer de sensibliser les gens à un problème encore trop méconnu. M'en prendre plein la gueule ne faisait pas parti de mes objectifs.
    J'espère quand même que ce message aura permis à certains de prendre conscience de ce phénomène qui pollue nos si blles nuits

  27. #26
    BioTop

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse


  28. #27
    Narduccio

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Citation Envoyé par atomz Voir le message
    Mon but premier, lorsque j'ai décidé de poster ici, était d'essayer de sensibliser les gens à un problème encore trop méconnu. M'en prendre plein la gueule ne faisait pas parti de mes objectifs.
    J'espère quand même que ce message aura permis à certains de prendre conscience de ce phénomène qui pollue nos si blles nuits
    Ce problème est bien plus connu que tu ne semble le penser. Mais les gens font des choix dans la vie. Actuellement, pour la majorité des gens entre se sentir en sécurité la nuit dans leurs rues et la pollution lumineuse nocturne, le choix est vite fait. Si tu lis bien, tous les intervenants à cette discussion se sentent concernés et déplorent cet état de fait. On explique comment sont les choses, on ne cherche pas à nier une réalité que l'on connait tous.
    On est aussi choqué par certains des arguments utilisés qui relèvent d'une diabolisation mal venue. On ne change pas les mentalités en racontant des mensonges. On les change en expliquant calmement et sereinement ce qu'il en est.
    Certains groupes de pressions utilisent massivement cette diabolisation sur de nombreux objets de débats dans l'opinion publique. Prétendre que son adversaire est le mal incarné permet sûrement de souder ses condisciples autour de soi. Mais en rejetant l'autre, à la place de chercher à le convaincre, il ne permet qu'un échange bloc contre bloc en essayant de capter les indécis. Il serait sûrement plus intelligent et plus productif de s'assoir autour d'une table et d'étudier sereinement ce qu'il est possible de faire de manière réaliste. On y arrivera peut-être dans quelques millénaires si on ne s'est pas entretués avant.

    Tu te place dans cette logique de blocs, libre à toi. Ne t'étonne pas que les gens intelligents fassent bloc contre toi.

    Ensuite, et c'est le point important, nous sommes ici sur un forum de discussions, ce qui veut dire que l'on est là pour échanger des arguments (et pour l'instant, tu n'a jamais été attaqué personnellement). Nous ne sommes pas tous d'accord et c'est normal. Quand j'attaque tes arguments, ce n'est pas toi que j'attaque. Si tu n'es pas assez mur pour comprendre et accepter cela, je me demande bien ce que tu fais ici. Mais, ce sera aussi un handicap dans ta vie réelle. Malheureusement, je note que de plus en plus de jeunes ne sont pas capable de faire cette distanciation entre l'argument et la personne qui porte l'argument, d'où des attaques ad-nominem et d'où aussi une réaction exacerbé à la moindre polémique. Certaines personnes ont ancré au plus profond d'eux-même le sentiment que si on est contre leurs idées, on est contre eux et le réflexe identitaire jouant, ils se croient obligés de faire intervenir la violence. Je ne connais pas la cause de cet état de fait, mais je le déplore.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  29. #28
    Pierre de Québec

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Le problème de la pollution lumineuse est réelle et universelle. Ici à Québec, c'est tout simplement horrible en ce qui concerne l'accès au ciel. Bien sûr pour la mise en valeur du mobilier urbains et des sites historiques, l'éclairage encastrer dans un trottoir de béton et réflecteur pointant à la verticale est tout justifié !

    Je suis surpris d'apprendre par cette discussion qu'en France il semble subsister encore beaucoup de luminaires aux vapeurs de mercure. Ici au Québec, un programme de subventions aux municipalités ayant eu cours dans la première moitié des années 1990 a vite fait d'opérer une conversion aux lampes haute pression sodium quasi complète du parc d'éclairage public.

    Enfin, il y a de l'espoir. Une jeune ingénieure d'ici est parvenue à mettre en place la première réserve mondiale de ciel nocturne. Comme quoi, le petit geste posé patiemment, projet par projet, compte au final.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  30. #29
    42jerome

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Petit témoignage:
    D'abord, sur l'insécurité, je vais vous retrouver l'article d'une commune qui constate une baisse des incivilités depuis l'extinction des feux à 22h: En gros, y'a plus de lumière, donc les turbulents traînent pas dans le noir...
    Aussi, alors que je peaufine mon "programme" électoral, j'arrive à bien faire accepter l'extinction lumineuse à mes interlocuteurs à partir du moment où , en parallèle, je propose l'implantation de lampadaires supplémentaires.
    En gros, l'illumination totale jusqu'à 22h puis extinction totale.
    Egalement, ne pas rejeter tout le problème sur les élus: des fois, même avec de la volonté, le réseau appartient à un syndicat de communes qu'il est difficile à décrotter.

  31. #30
    jp-42

    Re : Maitrise de l'énergie et pollution lumineuse

    Bonjour,
    Mon oncle était électricien d'une commune du Forez.
    Avant, il mettait des lampes au mercure de 125W un poteau sur deux.
    Dans les années 90, il mettait des sodium 250W à tous les poteaux...
    Maintenant, on peut lire le journal partout dans la rue la nuit!!

    Super le rendement des sodium, mais si la puissance est doublée

    Je rêve de créer la première vraie nuit des étoiles, celle où on éteindrait une région entière. Certains verraient le ciel pour la première fois de leur vie...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Pollution lumineuse : Cartes
    Par ftfred dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/03/2010, 16h44
  2. Pollution lumineuse
    Par hularing dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 21
    Dernier message: 14/09/2007, 19h43
  3. pollution lumineuse
    Par vet-ben dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/11/2006, 19h25
  4. pollution lumineuse?
    Par moira_audrey dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/03/2005, 15h18
  5. Pollution lumineuse
    Par Cepheus dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/08/2004, 19h58