Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

  1. #1
    OlivePSI

    TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Bonjour à tous,
    Je suis actuellement en PSI (1e année), et j'ai décidé de me lancer dans la fabrication du système pour récupérer cette énergie, ou du moins de fabriquer un système qui montrerait la potentielle énergie récupérable (via un oscilloscope par exemple).

    Le fait est que je connais globalement les éléments qu'ils me faut pour construire ce prototype, à savoir :
    - Plaque piezo-électrique
    - deux électrodes


    - oscilloscope

    Cependant, je ne sais pas où trouver ce qu'il me faut, et concernant la partie piezo, je ne sais pas quelle est la différence entre plaque, céramique et film piezoélectrique.

    Quelqu'un pourrait-il m'éclairer? Si oui, j'en serais ravi
    Merci d'avance.

    Olivier

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    chatelot16

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    tu ferait mieux de calculer l'energie avec poids X hauteur , dans le cas ou tu laisse la pluie remplir un reservoir en hauteur , et que tu recupere l'energie pour descendre cette eau ... tu verra que cette energie est faible

    si on etait dans le vide les goutte d'eau tomberaient a grande vitesse , en ayant acumulé toute l'energie pendant la hauteur de la chute ... helas le frottement de l'air limite la vitesse de chute

    si on etait dans le vide ??? hypothese absurde puisque dans ce cas il n'y aurait pas de pluie !

  4. #3
    wizz

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Je ne peux pas t'éclairer
    Par contre, je peux te mouiller, avec la prochaine pluie
    Il te suffira de ne pas te planquer dans un batiment, de ne pas voyager en voiture.
    Bref, promène toi sous la pluie
    Tu t'apercevras que les gouttes de pluie ne tombent pas sur ta tête avec beaucoup de force. Ça se saurait...

    Donc on a un système piézo qui transforme un mouvement en énergie. Un sytème dont l'effacité est dérisoire. Ensute, ce système est alimenté par une force dont l'intensité est tout aussi dérisoire (la pluie)

    Bon. S'il est possible de changer de sujet, alors dépeche toi...

  5. #4
    chatelot16

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    PSI (1e année) ??? ça veut dire quoi ? dans l'enseignement les nom de classe changent trop souvent

    un coup de google donne la reponse ... c'est après le bac
    http://www.studyrama.com/formations/...ngenieur-27770
    horreur et putrefaction ... si a ce niveau on pose ce genre de question ???

  6. #5
    OlivePSI

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    @Wizz, je connais tous les problèmes de chiffres, de rendement, d'efficacité et tout ce qui s'en suit. Evidemment, je vais simuler des averses, dont j'aurais au préalable mesuré le volume, l'altitude etc etc. Je n'abandonnerai pas ce projet étant donné qu'il me plaît et m'intéresse, ceci n'est pas une thèse de doctorat, le résultat n'est ni garanti ni nécessaire, on doit juste pouvoir apprécier l'effort de recherche, le prototype fini ou non, et des expériences entreprises par ses propres moyens. Je ne suis pas inquiet concernant cet aspect là du TIPE. Mais merci d'avoir répondu

    @chatelot : PSI 1e année = abus de langage de ma part. Je suis en PCSI, puis au second semestre j'ai choisi filière PSI.

  7. #6
    claclaclacla

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Bonjour,
    je ne sais pas si vous êtes toujours actif sur ce forum, mais votre travail de prépa m'intéresse, car actuellement en master d'architecture, je travaille sur cette idée de récupérer l'énergie de la pluie pour la transformer en électricité.
    A quelles conclusions êtes vous arrivés ? Avez vous gardé votre travail et si oui serait-il possible de le lire ?
    Je vous remercie par avance !

  8. #7
    f6bes

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Bjr à toi ,
    La conclusion, c'est que ça doit couter p lus cher en investissement que la valeur de l'énergie ( dérisoire) que l'on va récupérer.
    Encore de fausses bonnes idées !
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  9. #8
    claclaclacla

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Bon, ca on s'en doutait ! Mais plutôt d'ouvertures ou de conclusions plus précise, du genre "si on le développe de telle manière, alors il serait peut-être possible de l'utiliser dans tel cas"..?
    Ton travail consistait à faire des calculs ou à inventer une nouvelle technologie dans son concept ?

  10. #9
    illusionoflogic

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Encore de fausses bonnes idées !
    ça dépend

    Si je prends une barre de béton (disons 10 étages = 30 mètres, de 100 mètres de long pour 20 m² de chaque côté donc 40 m² mini multiplié par 50 = 200 m² sur disons 1 m de profondeur = 200 m3 avec comme contrainte maxi une tonne d'eau par m²), avec une piscine au dessus donc, un rapide calcul me donne P==1000*9,8*30=3 bar environ, puis comme on fait un tuyautage disons de diamètre (avec pi r² et r=25 cm on a 4225*3,14=12 800 cm²=1,2 m² environ d'ouverture, disons 1 m² pour simplifier !), alors sur 30 m, on a un débit maxi de Qv=30 m3/s pour 3 bar, donc Puissance (max)=PQv=3*30=90 MW théorique maxi), ça fait pas beaucoup 90 MW, et comme on a (en gros) 1 mètre de pluie/an pour une région pluvieuse, il faut 1 an pour recharger la piscine susmentionnée, et on a (en gros toujours !) une énergie maxi de E = 90*200/30 = 60 MJoule disponible sur 1 seconde, mais il faut un an pour recharger !

    Donc à oublier ... pas forcément ...

    Je tente une explication "bio"architecturale (si ça peut convenir ?), ne serait-ce que pour les problèmes d'incendies, il y aurait déjà moyen d'envisager un système de sprinkler, et ça pourrait être une prévention pratique (à voir pour des douches ), mais surtout la piscine prend également le Soleil (donc qui dit ça, dit développement d'algues photosynthétiques* & qui dit phytoplancton (bon là c'est pas vraiment ça ... mais passons, ça reste de la bouffe pour les poissons (eh ! oui !)), et si on fait une pisciculture d'anguilles électriques (ah ! la bonne blague !) on peut capter de leurs métabolismes une tension (disons capacitive) & ça se voit à l'oscilloscope (quelques Volts quand même ! Mais pour une batterie d'élevage de combien de poissons ? Bonne question (faudrait un onduleur pour lisser le tout courant, pour recharger les batteries, les vrais cette fois, celles électriques) ! En tout cas, ça serait + éxergétique (au sens de la qualité de cette énergie) qu'une pov petite µturbine, non ?). Bon, je finis vite fait, en précisant que les déjections de poissons sont un engrais parfais pour les plantes (donc c'est ni + ni - qu'un cercle vertueux, si c'est viable (faut bien maitriser tout ça un minimum ... mais heureusement les capteurs sont là ! Les smartphones pardi ! ). Donc sans compter que l'on produit la bouffe, comme le jardinage urbain (occupation à plein temps ! Donc du boulot !) à partir de poissons électriques (donc aquarium & peut être comestibles ! Protéines ), le permet, et de l'électricité (au moins pour l'éclairage nocturne (c'est pas un pléonasme ça ?) & le rechargement des dits capteurs/(heu smartphones !)), donc, on a également un tampon pour faire de la clim en été & de l'eau pour éteindre tout départs d'incendies (cf bornes à d'eau pour pompiers, arf )), avec soupes au légumes à la clef.

    * : et pourquoi pas des algues photosynthétiques qui serviraient de biocarburant, enfin l'huile qu'on pourrait en extraire ...

    Oui, c'est le délire total d'un gus qui en a marre de ne pas voir le bon côté des choses (ou qui essai d'en trouver !), voilà !

    Ah et puis dernier détail, comme le vent à 30 m est assez froid dans les régions pluvieuses, on pourrait même faire de la condensation de l'humidité de l'air ambiant à certaines périodes de la journée (fonction des saisons), en hauteur !

    PS : je suis conscient que c'est à 40% possible (bah oui suis pessimiste de nature ), ... mais moi, je dirai simplement ceci : ça se tente non ?

    Que demande le peuple : du boulot, de la biodiversité, de la bouffe (saine de préférence & contrôlable), que les gadgets deviennent utiles (quand on pense qu'un smartphone peut faire voler un drone), un charme citadin, de l'énergie, du carburant, ... est-ce possible de faire tenir ça dans une cité ? Je sais pas ! sur ce

    PS2 : Eh puis si on y arrive pas sur Terre, on y arrivera pas + dans l'espace ou sur Mars (comme prévu par les prêcheurs du désert rouge) !

    Alors testable ? Or not ?

    ++

    @ dans 6 mois pour une autre version encore + capillotractée (jeux de mots avec capillarité !)
    Dernière modification par echo30540 ; 07/03/2017 à 13h02.
    Lisez mes propos. Je suis pas là.

  11. #10
    ecolami

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Bonsoir,
    L'énergie que l'on récupère est une énergie potentielle dont la formule est donnée sur https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89...ation_courante
    E=9,8.M.H avec M pour la masse en kg et H la hauteur en mètre l'énergie est en joules.
    Cela necessite une accumulation d'eau est une récupération ponctuelle d'énergie avec une turbine adaptée. L'énergie cinétique des goutes d'eau est inutilisable: trop dispersée.
    Le plus simple et utile est encore de collecter l'eau en hauteur au niveau du toit (un peu en dessous) pour la stocker et ensuite la distribuer de façon gravitaire pour des usages spécifiques genre chasse d'eau.

  12. #11
    barda

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Le plus simple, et cela se fait beaucoup, c'est de laisser faire la nature, qui va collecter, concentrer, canaliser cette eau en la transformant en cours d'eau... Il sera alors possible de construire barrage et centrale hydroélectrique, toute la partie amont du travail étant gratuite...

    La France produit un peu plus de 10% de son électricité par ce moyen (ça fait déjà un gros paquet de kWh !!!); la Norvège en produit presque 100% ... Est-il vraiment nécessaire de chercher à réinventer le fil à couper le beurre à chaque instant?

  13. #12
    illusionoflogic

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    @barda : des fois que tu t'adresses à moi ?, j'ai été faire un petit tour sur une étoile à neutron, donc 6 mois ce sont écoulés pour vous ! ça a été dur de revenir

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Le plus simple, et cela se fait beaucoup, c'est de laisser faire la nature, qui va collecter, concentrer, canaliser cette eau en la transformant en cours d'eau... Il sera alors possible de construire barrage et centrale hydroélectrique, toute la partie amont du travail étant gratuite...
    C'est sûr !

    La France produit un peu plus de 10% de son électricité par ce moyen (ça fait déjà un gros paquet de kWh !!!); la Norvège en produit presque 100% ... Est-il vraiment nécessaire de chercher à réinventer le fil à couper le beurre à chaque instant?
    C'est pas toi qui dit que chaque pays a son mix énergétique ? Je croyais que la France était déjà au taquet avec les centrales hydroélectriques ? Donc, je vois pas le problème

    Donc, je suppose que décentraliser des STEPs EST une solution, parmi d'autres ... sinon pas d'avenir en France, puisque tout les sites sont déjà pris. Attendre que des barrages naturels se construisent tout seul, m'enfin , on va attendre des périodes géologiques, quand même ?

    En + avec des circuits de cogénération, pour récupérer la chaleur (il me semble qu'un circuit d'eau est essentiel pour ça) de source + centralisée, ça parait quand même bénéfique, non ?

    Alors, même si c'est le fil à couper le beurre, c'est sûr ! On ne refait pas d'immeubles comme on refait l'isolation, qui est pourtant fondamentale dans ce problème du mix énergétique ! Maintenant (pour vous, hein, je repars sur mon étoile à neutron pour ... cogiter ), je vois pas d'arguments contre (hormis une palanqué de contestation antiprogressiste, eh oui, le changement fait peur, et vaincre l'inertie du gouvernement, ça coûte chère, surtout en temps ! D'où mon attirance pour mon étoile à neutrons ! )

    @ ++ Dans 2000 ans je crois ! Si j'ai pas tout dépensé $$$ !

    $$$ : c'est de l'énergie que je parle, bande de rapaces !
    Lisez mes propos. Je suis pas là.

  14. #13
    barda

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Non, illusionoflogic, je ne m'adressais pas à toi (je crois que c'est inutile), je m'adressais à OlivePSI... Mais peut-être a-t-il déjà terminé son cursus universitaire....

  15. #14
    ann72

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Cela existe mais ce n'est l'énergie cinétique qui est utilisée :

    "Il faut quand même faire une précision importante : ce sont des panneaux solaires qui fonctionnent quelle que soit la saison et quelles que soient les conditions météorologiques. Les cellules photovoltaïques ont été conçues pour récupérer l’énergie du soleil et de la pluie. La couche supérieure des panneaux est composée d’électrons enrichis avec du graphène qui réagissent au contact des ions de la pluie pour produire de l’énergie."

    source:

    http://positivr.fr/pluie-panneau-sol...e-royaume-uni/

    "Le graphène est un nouveau matériau issu du carbone. Pour cette découverte, les physiciens Andre Geim et Konstantin Novoselov, ont reçu le prix Nobel de physique en 2010. Ce matériau est de plus en plus utilisé dans la fabrication des panneaux solaires car il est économique. Il permet aussi de réaliser des panneaux semi-transparents."
    Dernière modification par ann72 ; 10/03/2017 à 10h23.
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément

  16. #15
    antek

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Citation Envoyé par ann72 Voir le message
    La couche supérieure des panneaux est composée d’électrons enrichis avec du graphène . . .
    Et c'est commercialisé ?

  17. #16
    ecolami

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Bonjour,
    je ne crois pas du tout a la news graphène+ eau de pluie=électricité! Le graphène est constitué d'un feuillet de graphite séparé des autres qui constituent la masse du graphite. Il n'y aucune raison que ça produise de l'électricité en quantité exploitable.
    Je veux bien que le frottement de l'eau de pluie (isolante) génère de l'électricité electrostatique mais ce sera dérisoire.

  18. #17
    barda

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    Bof, avec des électrons enrichis au graphème, on peut s'attendre à tout...

  19. #18
    ann72

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    non ! un prototype a été fait en avril 2016 !
    source :

    http://www.journaldugeek.com/2016/04...gouttes-pluie/

    mais alors pourquoi des articles mirobolants comme si c'était déjà fait !!! (je ne parle pas de spécialement de Futura )
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément

  20. #19
    antek

    Re : TIPE : Récupération de l'énergie de pluie.

    mais alors pourquoi des articles mirobolants comme si c'était déjà fait !!! (je ne parle pas de spécialement de Futura )
    Avec un rendement encore trop faible pour espérer une véritable commercialisation,
    la performance n’en est pas moins prometteuse
    et laisse présager un bel avenir dans la résolution de la crise énergétique.
    1) ça marche pas
    2) on espère une fausse commercialisation
    3) ça marche toujours pas mais ça va pas tarder
    4) grâce aux électrons enrichis nous sommes sauvés

    J'appelle ça du foutage de gueule.
    A qui profite le crime ?

Discussions similaires

  1. récupération eau de pluie 31
    Par VICBB dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 20
    Dernier message: 10/07/2009, 09h35
  2. récupération eau de pluie
    Par invite087433723 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/12/2008, 18h54
  3. récupération eau de pluie
    Par BELLAYER dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/07/2006, 17h42