Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 67

Plantes sauvages et post modernisme

  1. #1
    da23real

    Plantes sauvages et post modernisme

    Bonjour

    Ça fait un moment que j'hesite à faire ce post. J'ai attendu de faire ma propre expérience qui m'a prouvé l'été dernier que j'étais plus qu'en forme avec une nourriture composée quasi exclusivement de riz, huile d'olive et végétaux (certains cuis, d'autres crus).
    En lisant "le guide nutritionnel des plantes sauvages et cultivées" de François Couplan on constate quand même que nombre de légumes tel que concombres, courgettes, radis ou fraises cultivées contiennent surtout de l'eau. On peut tout à fait comprendre que les hommes les aient privilégiées pour des raisons de goût, beauté ou éviter les risques d'erreurs mais au vu des problèmes environnementaux actuels et à venir et au vu des analyses scientifiques qui prouvent leur plus grande valeur nutritionnelle est-ce qu'il ne serait pas salvateur de les remettre en avant ?
    De manière progressive on peut d'abord se passer des légumes les plus gourmands en eau, et les remplacer par des adventices arrachées à la main. Ou pour ceux qui sont à la campagne cueillis en forêt ou au jardin, ce qui limite aussi l'usage de palettes, cagettes et emballages. Ça permettrais de libérer de la place qu'il faudrait évidemment consacrer à replanter des arbres absorbants du co2 (et non pas à faire des parcs d'attraction ou pistes de course auto). Notamment des chênes plus resistants aux feu et qui fourniront plus tard des glands très nutritifs (ainsi que des espèces chassables), liberant alors encore des champs de blés.

    Là où certains y verraient un retour à l'age de pierre je suis tout à fait d'accord avec Couplan comme quoi ce serait au contraire une humanité post-moderne. Réconciliée avec la nature sauvage sans que cela l'empêche de progresser puisqu'on aurait plus de temps à consacrer aux études ou à la recherche par exemple.

    L'avis des spécialistes ? Réalisable ? Utopique ?

    En attendant joyeuse pâque !

    -----

    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  2. Publicité
  3. #2
    barda

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Nous sommes tous admiratifs devant François Couplan et ce qu'il fait pour l'avenir de l'humanité...

  4. #3
    bzh_nicolas

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Tu cites dans ton début de texte riz et huile d'olive. Aucun d'entre-eux n'est une plante sauvage.

    Maintenant imagine que toutes les personnes de ton quartier se nourrissent de plantes sauvages cueillies localement, combien de temps tenez-vous avant d'avoir épuiser la ressource ?

  5. #4
    da23real

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Si tu as bien lu le texte je parle d'une transition progressive et je ne rejette absolument pas la culture. J'ai moi même planté quinoa, lentilles, pois chiches, maïs etc (si tu as bien lu je parle de se passer avant tout des légumes aqueux)... Même si pour être honnête j'en aurais moins besoin s'il n'y avait pas autant de 3G partout. Mais on va éviter le hors sujet
    Et puis ça me fait toujours rire lorsqu'on reduit sa pollution de 80% c'est jamais assez il faut être parfait pour critiquer

    Pour ce qui est du voisinage alors figure toi que la majorité des plantes que je consomme auraient étés sinon tondues par leurs soins. D'autres plantes médicinales comme la valériane auraient êtées attaquées par les debroussailleuses de la mairie. Encore une chance que les uns et les autres n'utilisent pas de desherbants nocifs. Donc si on était plus nombreux ça n'economiserais pas seulement sur la production de légumes et/ou viande mais aussi sur l'essence de ces machines d'entretiens.

    Pour ce qui est de la 1ere réflexion on peut avoir des details sur ce que ça sous entend ?
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  6. #5
    f6bes

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Va falloir en...cutiver si on ne veut pas rester la bouche grande ouverte sans rien à ..becter !
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  7. #6
    bzh_nicolas

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Pour ce qui est de la 1ere réflexion on peut avoir des details sur ce que ça sous entend ?
    Mon post sous entends qu'on ne peut pas nourrir l'humanité (ni probablement la moitié) avec des plantes sauvages cueillies (ce qui après la relecture de ton post me semble être la finalité).
    Il me semble que le nombre maximum de chasseur-cueilleurs qui pouvaient survivre sur Terre à l'age de pierre est estimé à quelques centaines de milliers pas plus.

  8. #7
    da23real

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Sauf qu'ils n'avaient pas les outils actuels pour mieux en tirer partie. Ni les analyses scientifiques pour une alimentation équilibrée. D'où l'idée de post modernisme

    Pour f6bes tu fais partie des gens qui pensent que l'ecologie c'est des tondeuses à l'éthanol ? Il te semble pas plus concret d'utiliser plutôt ces végétaux pour se nourir ou sesoigner ?
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  9. #8
    f6bes

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    te semble pas plus concret d'utiliser plutôt ces végétaux pour se nourir ou sesoigner ?
    Remoi,
    Des salades de CHAMP j'en ai mangé dans ma jeunesse.
    Mais bon tu y passais qq heures pour avoir la préparation pour 4 personnes.
    Et t'avais mangé QUE la salade !
    Maintenant si doit faire cela TOUS les jours, c'est quasiment une occupation à plein temps !
    Bref pendant que tu fais cela, tu ne vas pas TRAVAILLER !
    Maintenant les salades je les repique. Elles SONT juste dan smon coin de jardinage.
    Je n'a pas à courir les champs pour en trouver.

    Bref sin on n' a qu'à se soucier de cueillir SANS autre préoccupation, ça permet d'occuper son temps !!
    Mais la vie d'aujourd'hui est bien loin de cela !

    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  10. #9
    da23real

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Autant pour moi t'es quand même moins pire que ceux qui tondent la pelouse quand ils l'arrosent pas

    Mais pour ma part 3 min me suffisent pour avoir ma rassion minimum de protéines. J'en passe souvent un peu plus pour un choix plus qualitatif, mais c'est une des raisons principales qui m'a poussé à cultiver: passer le temps !
    Ensuite il n'y a pas que les vegetaux: vinaigre de prunelles, confiture cynorhodon (avec miel local), farine de chatons de noisetiers, farine de glands (quand je vois dans des villes tout ceux qui sont balayés poubelle quel gachis !!), etc...
    J'ai aussi essayé de faire de la farine de sciure de boulot sur les restes d'une coupe. Mais pas réussi, faut que je ressaye avec le blender (cf post modernisme, j'ai aussi utilisé une perceuse pour faire la sciure).
    Comme je le disais sans arrosage ni emballage ni livraison. Il y a de nombreux avantages !

    Pour ce qui est des centaines de milliers de chasseurs cueilleurs c'est le nombre encore en activité ? J'ai même pas réagi sur le coup mais ça me parrait un peu rikiki comme chiffre !!!
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  11. #10
    antek

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    1) Mais pour ma part 3 min me suffisent pour avoir ma rassion minimum de protéines.
    2) J'ai aussi essayé de faire de la farine de sciure de boulot sur les restes d'une coupe.
    1) tu donnes le mode opératoire ?
    2) manger de la cellulose améliorée à l'huile de coupe de tronçonneuse ?

  12. #11
    Cendres

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Ensuite il n'y a pas que les vegetaux: vinaigre de prunelles, confiture cynorhodon (avec miel local), farine de chatons de noisetiers, farine de glands (quand je vois dans des villes tout ceux qui sont balayés poubelle quel gachis !!), etc...
    Parce que ça n'est pas végétal, ça ?

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    J'ai aussi essayé de faire de la farine de sciure de boulot sur les restes d'une coupe.
    Quel boulot, pour du bouleau !
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  13. #12
    Cendres

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    En ce qui concerne les glands, évidemment, il faut prendre des glands doux, issus de variétés à faible taux de tanins, sinon c'est toxique, et il faut une très longue préparation de farine de glands pour que cela devienne consommable.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  14. #13
    da23real

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    On peut éliminer le tanin par la cuisson à l'eau. Ensuite on peut mixer ça au blender (post modernisme) pour un gateaux aux mures. Ou en.faire des glands glacés avec du miel c'est pas dur !
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  15. #14
    Cendres

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    On peut éliminer le tanin par la cuisson à l'eau. Ensuite on peut mixer ça au blender (post modernisme) pour un gateaux aux mures. Ou en.faire des glands glacés avec du miel c'est pas dur !
    Oh ben oui...laisser tremper ça avec des bains successifs changés quotidiennement. Faut pas être pressé et être confronté à des difficultés d'alimentation dans son pays...

    Sans compter un petit souci supplémentaire qui a provoqué une inquiétude en 1996: http://journals.plos.org/plosbiology...l.pbio.0040145

    Voir aussi: http://www.caryinstitute.org/discove...d-lyme-disease

    Pas d'étude à ma connaissance par chez nous, donc on est en roue libre pour le risque...comme les risques qu'ont tous les ramasseurs type chasseurs-cueilleurs.
    Dernière modification par Cendres ; 20/04/2017 à 19h50.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  16. #15
    Cendres

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Sauf qu'ils n'avaient pas les outils actuels pour mieux en tirer partie.
    Ce qui ne change rien à ce facteur incontournable: la capacité limite du milieu K.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  17. #16
    bzh_nicolas

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Mais pour ma part 3 min me suffisent pour avoir ma rassion minimum de protéines.
    J'ai du mal à y croire, tu peux nous décrire quelques repas type ?

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Pour ce qui est des centaines de milliers de chasseurs cueilleurs c'est le nombre encore en activité ?
    Autant pour moi, les 400 000 c'est la population européenne maximale possible de chasseur-cueilleur. La population mondiale c'est 4 à 5 millions. Cela ferait probablement un peu plus après la fin des glaciations mais même en multipliant par deux ou trois on est loin du compte avec seulement les ressources non cultivées.

  18. #17
    da23real

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Ah et désolé je n'avais pas vu la 1ere réaction ! Alors comment je fais ? Je cueille des végétaux abondants (orties, egopode, pissenlits, primevères, plantain) principalement dans des coins où je sais qu'ils auraient été détruit. Je les cuisine ensuite de différentes manières. Le plus simple je les coupes et les met au fond de la passoire dans laquelle je verse le riz bouillant. Pour detruire les parasitoses mais pas trop les witamines
    Depuis une semaine je mange quasiment que ça je passe ma journée à becher, là je viens de faire 4 h en vélo l'aller retour pour les courses et j'ai encore envie de marcher comme pas possible !

    Pour la farine de sciure de bouleau ça vient encore une fois des bouquins de Couplan. Ça servait en scandinavie à allonger des farines pour le pain. Si je me trompe pas ils étaient pas du genre à mourir jeunes ou avoir des carences !
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  19. #18
    antek

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    N'importe quoi et sans répondre aux questions . . .

  20. #19
    bzh_nicolas

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    dans laquelle je verse le riz bouillant
    Ah ! Ben voila, donc tu ne te nourris pas qu'en sauvage, c'est bien ce que je disais.

    Maintenant fais la même chose UNIQUEMENT avec du sauvage pendant une semaine et reviens nous dire ce qu'il reste de ton stock de plantes sauvage et si tu as réussi à manger à ta faim.
    A l'heure actuelle ta récolte te sert d'accompagnement, ton aliment principal c'est le riz.

  21. #20
    da23real

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Le riz n'apporte ni protéines complètes, ni vitamine c, etc...

    J'aurais du mal à accepter ce chiffre sans quelques précisions : est-ce qu'il se base sur ce qu'était la terre avant les débuts de l'agriculture et de l'industrie, avec des forêts de chênes climaciques sur toute l'Europe, Amazonie, Appalaches et autres forêts de Madagascar intactes ou ce que c'est devenu aujourd'hui ?
    Car c'est sûr même François Couplan airait quelques difficultées à se nourir de lignite à Garzweiler !!

    Mais sans parler d'un retour à une alimentation 100% sauvage il y a une bonne raison d'y revenir un peu. On nous rabache de plus en plus de reduire nos protéines animales pour lutter contre la pollution, mais tout le monde n'a pas les moyens de s'offrir des gros paniers de fruits et légumes bio et autres laits vegetaux. Alors qu'au contraire comme je le disais la cueillette de beaucoup de vegetaux eviterais non seulement le recours aux debrouissailleuses (quand ce n'est pas un gros tracteur fumant et rugissant avec son rouleaux de dents sur le côté) mais aussi la culture, l'emballage et le transport de nombreux légumes bien moins nutritifs (ce qui aiderait à réduire les besoins en monoculture de pins pour repmanter progressivement des chênes).

    A ce niveaux là ça me parrait une évidence !
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  22. #21
    Cendres

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Le riz n'apporte ni protéines complètes
    Qu'est-ce qu'une "protéine complète"? En plus, il existe différentes variétés de riz, bruns ou blanc, donc un peu de nuance...

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    avec des forêts de chênes climaciques sur toute l'Europe, Amazonie, Appalaches et autres forêts de Madagascar intactes ou ce que c'est devenu aujourd'hui ?
    Des forêts de chênes climaciques en Europe, je veux bien (encore que...partout en Europe ? Et en plus il n'y a pas que des chênes dans des climax forestiers), mais en Amazonie et à Madagascar, là...

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    On nous rabache de plus en plus de reduire nos protéines animales pour lutter contre la pollution, mais tout le monde n'a pas les moyens de s'offrir des gros paniers de fruits et légumes bio et autres laits vegetaux. Alors qu'au contraire comme je le disais la cueillette de beaucoup de vegetaux eviterais non seulement le recours aux debrouissailleuses (quand ce n'est pas un gros tracteur fumant et rugissant avec son rouleaux de dents sur le côté) mais aussi la culture, l'emballage et le transport de nombreux légumes bien moins nutritifs (ce qui aiderait à réduire les besoins en monoculture de pins pour repmanter progressivement des chênes).

    A ce niveaux là ça me parrait une évidence !
    Ce qui me paraît une évidence, c'est que tout le monde n'a pas les moyens de disposer à proximité de végétaux sauvages non pollués, contaminés d'une façon ou d'une autre, en quantité suffisante (surtout si tout le monde veut s'y mettre). Quand aux populations défavorisées, elles ont peut-être plus besoin d'autre chose.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  23. #22
    bzh_nicolas

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    J'aurais du mal à accepter ce chiffre sans quelques précisions : est-ce qu'il se base sur ce qu'était la terre avant les débuts de l'agriculture et de l'industrie, avec des forêts de chênes climaciques sur toute l'Europe, Amazonie, Appalaches et autres forêts de Madagascar intactes ou ce que c'est devenu aujourd'hui ?
    Car c'est sûr même François Couplan airait quelques difficultées à se nourir de lignite à Garzweiler !!
    Pourtant c'est écrit dans chaque message. Je ne sais pas si ce semblant de mauvaise fois est volontaire ou si c'est ton inconscient qui entre en jeu.
    Je parle des chasseurs cueilleurs du paléolithique donc clairement AVANT l'agriculture et l'industrie.
    Et je persiste, la nourriture sauvage ne peut nourrir qu'une petite fraction de la population actuelle. Je te le répète : essaye sans utiliser de plantes cultivées et on en reparle.

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Mais sans parler d'un retour à une alimentation 100% sauvage il y a une bonne raison d'y revenir un peu. On nous rabache de plus en plus de reduire nos protéines animales pour lutter contre la pollution, mais tout le monde n'a pas les moyens de s'offrir des gros paniers de fruits et légumes bio et autres laits vegetaux.
    Et si la solution c'était que chacun cultive un bout de terrain. C'est déjà bien moins utopique qu'espérer survivre en cueillant des plantes dans la nature.

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    (ce qui aiderait à réduire les besoins en monoculture de pins pour repmanter progressivement des chênes).
    Je ne sais pas d'où vient ta fixette sur les chênes (ou plutôt si je sais : les glands sont censés être une source de nourriture de qualité correcte pour l'homme) mais ça soulève un joli problème. Les chênes les plus productifs sont à glands amers qui doivent être nettoyés dans plusieurs eaux avant de devenir comestible. Tu gères comment ta ressources en eau et les rejets d'eau polluée qu'auront générés les lavages des glands nécessaires pour nourrir toute la population ?

  24. #23
    da23real

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Je n'ai jamais parlé de se passer d'agriculture, plutôt d'un juste milieu et avant tout de remplacer les legumes aqueux par des plantes sauvages.
    Je ne savais pas que le lavage des glands était plus grave que les pesticides et autres rejets de l'elevage intensif !?!

    Je dois expliquer sur ce forum qu'une protéine complète contient tout les acides aminés ?

    Je sais bien qu'il n'y a pas que des chênes dans une forêt climacique. Et qu'il n'y en a pas en Amazonie, tout mes propos sont pris en derision.

    Pour ce qui est de l'accès aux plantes on en trouve même dans les plus grandes villes. Couplan (encore lui) a d'ailleurs sorti un livre sur les plantes urbaines (un des seuls qui me manque, du fait de mon exil montagnard). Aux yeux de beaucoup de gens c'est cracra pollution, à l'isle sur sorgue je me souviens de regards horrifiés à me voir ramasser des figues ou des mûres. Faut jamais avoir travaillé en agriculture ! Entre les champs aux bords de grands axes, les tracteurs qui pissent de l'huile et bien sûr tout les produits sujets à contreverse.

    Bon c'est pas tout ça je dois aller cueillir de la menthe avant qu'ils envoient les debrouissailleuses. J'en fais de super gelées avec de l'agar agar et du miel (on m'a demandé des recettes)
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  25. #24
    antek

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Je dois expliquer sur ce forum qu'une protéine complète contient tout les acides aminés ?
    Tant qu'à expliquer comment manger autant ne pas le faire à moitié.
    Quels végétaux contiennent tous les acides aminés ?

  26. #25
    Cendres

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message

    Je dois expliquer sur ce forum qu'une protéine complète contient tout les acides aminés ?
    C'est inexact: https://www.aquaportail.com/definiti...-complete.html

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    tout mes propos sont pris en derision.
    Pour éviter ça, soit plus précis et ne mélange pas plusieurs trucs dans une même phrase.

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Pour ce qui est de l'accès aux plantes on en trouve même dans les plus grandes villes.
    Je le sais bien, j'y vis.

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Couplan (encore lui) a d'ailleurs sorti un livre sur les plantes urbaines
    Il n'est pas le premier. Il y a même un projet qui s'appelle "Sauvages de ma rue", et qui n'a pas attendu Couplan.

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Aux yeux de beaucoup de gens c'est cracra pollution,
    Par chez moi, oui. Les quelques plantes comestibles qui survivent entre pelouses traitées, déjections et pipis divers, crachats et canettes, non merci. Seule solution pour moi: prendre le RER ou la bagnole et faire 20-30 bornes.

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    à l'isle sur sorgue je me souviens de regards horrifiés à me voir ramasser des figues ou des mûres.
    Pour ça, j'ai le campus de la fac d'Orsay Seule source proche aussi de lamiers et plantains pas trop contaminés.


    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Bon c'est pas tout ça je dois aller cueillir de la menthe avant qu'ils envoient les debrouissailleuses.
    Moi c'est fait; dans mon jardin.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  27. #26
    Cendres

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    Quels végétaux contiennent tous les acides aminés ?
    Tous les acides aminés, ou tous les acides aminés essentiels ?
    Encore une distinction à faire.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  28. #27
    bzh_nicolas

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Je n'ai jamais parlé de se passer d'agriculture, plutôt d'un juste milieu et avant tout de remplacer les legumes aqueux par des plantes sauvages.
    Et c'est quoi l'intérêt de remplacer des légumes aqueux d'agriculture en nombre suffisants par des plantes sauvages (pour la plupart aqueuses) en nombre insuffisant.

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Je ne savais pas que le lavage des glands était plus grave que les pesticides et autres rejets de l'elevage intensif !?!
    Ben quand t'auras manger à ta faim des glands et que tu voudras boire mais que tu n'auras plus d'eau potable parce que des glands pour tout le monde auront été désamérisés en utilisant toute l'eau disponible on en reparlera.
    Juste ne passant : tu as déjà essayé de rendre un gland comestible ? Tu as vu la quantité d'eau que ça nécessite ? Il vaut mieux cultiver des châtaigniers (oui je sais ça ne pousse pas partout).

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Pour ce qui est de l'accès aux plantes on en trouve même dans les plus grandes villes. Couplan (encore lui) a d'ailleurs sorti un livre sur les plantes urbaines (un des seuls qui me manque, du fait de mon exil montagnard).
    Et tu penses tenir combien de temps dans une grande ville avec les plantes sauvages ? Combien de repas tu compte faire avec les plantes sauvages d'une grande ville (parce que ne doute pas que vu le nombre de personnes qui vivent dans une grandes ville, les plantes seront tellement récoltées qu'elles ne repousseront pas) ?

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    Bon c'est pas tout ça je dois aller cueillir de la menthe avant qu'ils envoient les debrouissailleuses. J'en fais de super gelées avec de l'agar agar et du miel (on m'a demandé des recettes)
    Ça ne fait pas un repas non plus...
    Pour l'instant tu n'as donné aucun argument pour prouver que la cueillette de sauvages puissent être autre chose que du complément alimentaire.

  29. #28
    Cendres

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Citation Envoyé par bzh_nicolas Voir le message
    Pour l'instant tu n'as donné aucun argument pour prouver que la cueillette de sauvages puissent être autre chose que du complément alimentaire.
    C'est d'une façon générale ce que je voulais exprimer...cela peut être ponctuellement intéressant, nutritif, avec des goûts parfois plus prononcés et diversifiés que la nourriture habituelle. Mais globalement, seule une fraction de la population aura accès à des végétaux sauvages pas trop sales et contaminés de façon régulière...

    Il faut aussi bien se former, pour bien connaître la réelle comestibilité de ces plantes et bien savoir les identifier; des sorties avec des botanistes sont utiles. Je fais le parallèle avec la cueillette des champignons, que je pratique depuis mes 5 ans: il m'est arrivé d'avoir des années fantastiques, avec des kilos de trompettes des morts, chanterelles en tuba, pieds-de-mouton, cèpes divers, girolles...mais c'était à 30 bornes au moins du Val-de-Marne où je réside. Et l'an dernier, que dalle, trop sec. En plus ce sont de très bons bio-accumulateurs de métaux lourds et radionucléides, donc à consommer avec modération...comme toute une liste de plantes sauvages, dont certaines sont des hyper-accumulateurs: https://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperaccumulateur.

    Ceci dit, da23Real n'a jamais dit de se passer de l'agriculture...j'émets juste des réserves sur cette mode du retour à la cueillette des "plantes sauvages oubliées"; cela ne s'improvise pas, et concernera surtout une fraction de la population.

    Autre chose: https://www.sciencesetavenir.fr/sant...s-danger_27125
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  30. #29
    da23real

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    C'est intéressant ça de parler du rer j'allais le faire. Car ceux qui ne peuvent aller cueillir à pied ou à vélo n'ont rarement non plus de mon jardin ! Et pour ceux qui en ont un tenir un potager en parallèle du travail et des enfants peut être un peu décourageant, alors que la cueillette est 100% zenifiante et sans effort. Un autre avantage est qu'on s'ennuie moins dans la nature ou lors des trajets à vélo, à pied. On observe beaucoup plus et on cueille, ce qui limite les besoins en appareils électriques de divertissement/communication (enfin ça c'est moins sûr).
    Ensuite il y a aussi les voyageurs, comme saisonniers agricoles, qui ne peuvent tenir de potager. Chose que beaucoup d'ecolos ont l'air d'avoir du mal à assimiler. Quand bien même je suis actuellement fixé c'est une situation précaire et je peux me faire virer n'importe quand puisque je squatte une ancienne décharge sauvage. D'où le choix de plantes qui devraient se debrouiller sans moi (quinoa) et qui me fourniront plutôt des graines à replanter dans de meilleurs sols (lentilles, pois, etc).

    D'un point de vue nutritionnel je ne savais pas pour les protéines complètes des patates, bonne info. Mais pour l'apport en vitamines et mineraux là je crois qu'on fait difficilement mieux que les plantes sauvages:
    Un seul cynorhodon contient environ 20 fois plus de vitamine c qu'une orange. Et elle resiste à la chaleur. Si je me trompe pas elleest même encore présente dans un sirop ou une confiture non ?
    L'onagre contient près de 10 fois plus de calcium et de fer que les épinards. L'abondante ortie en contient aussi bien plus. Et comme ces plantes sont aussi plus riches en witamine C le calcium est mieux assimilé.
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  31. #30
    ann72

    Re : Plantes sauvages et post modernisme

    Pourquoi aller piller la nature ou disparaitrait très vite les plantes les plus comestibles alors qu'on peut les cultiver pour en profiter et en faire profiter les autres.
    A manger de façon systématique ou mème régulière les plantes sauvages comestibles on serait obligé très rapidement de les cultiver pour ne pas les voir disparaitre .
    cette réserve de plante sauvages est meme indispensable intacte car c'est notre réserve de biodiversité , de recherche de nouveau aliment (a cultiver ) de nouveau médicaments et bien d'autres choses !!!
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actualité - Des plantes sauvages en centre-ville, c'est possible !
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/05/2014, 10h33
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 17/07/2012, 20h53
  3. Identifications de quelques plantes sauvages
    Par zorYX dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/10/2010, 14h51
  4. Identification de 2 plantes sauvages
    Par Mikka dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/08/2009, 17h41
  5. 2 indentifications plantes sauvages
    Par Mikka dans le forum Jardinage
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/08/2009, 15h03