Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Perspectives energetiques de l'eau

  1. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Perspectives energetiques de l'eau

    Avant propos et Mea Culpa :
    Avant toute chose, je voudrais exprimer mes regrets concernant mes premiers posts :"biomimétisme le feu de l'eau" où j'abordais une théorie non scientifique, qui plus est à la va-vite et sans citer mes sources.
    Peu coutumier des forums, j'ai également négligé l'impact de certains mots mis en clin d'oeil...

    Je sollicite donc votre indulgence et votre attention dans ce nouveau fil de discussion qui se veut objectif et constructif et qui aborde quelques particularités méconnues de l'eau:
    - La cavitation implosion de l'eau:
    La variation de pression dans un liquide peut engendrer des bulles de vapeur qui vont par la suite imploser violemment en générant des températures et des conditions extrêmes capables de dissocier et de recombiner des molécules.
    On en distingue deux types:
    la cavitation hydrodynamique mis en évidence chez la crevette pistolet:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Crevette-pistolet
    et la cavitation acoustique qui utilise les ultrasons pour étudier le comportement de ces bulles de cavitation:
    http://www.cvc.u-psud.fr/spip.php?article180

    - la réaction à proportion stœchiométrique oxy-hydrogène:
    L'eau a pu se former trés tôt dans l'univers car sa formation dégage beaucoup d'énergie.
    Ce mémoire sur l'eau dans l'univers reprend le principal (chap. 2 : formation de l'eau dans l'univers)
    https://media4.obspm.fr/H2O/pages_si...emoire-H2O.pdf
    Dans l'atmosphère terrestre, cette molécule en se formant à partir d'H2 et d'O2 produit, à masse égale presque 3 fois plus d'énergie que la combustion de l'essence.
    Elle est également dissociée naturellement par le rayonnement ultraviolet dans les hautes couches de l'atmosphère.

    Si on récapitule l'histoire de l'eau dans l'univers , elle s'est formée trés tôt dans l'univers, elle a participé à façonner notre système solaire avec la ligne de condensation des glaces, elle est à la base de la vie sur terre et elle entretient avec le Vivant une étroite relation.
    Pour exemple: un être humain à sa naissance à 80 % de son volume composé d'eau et lorqu'il meurt de vieillesse, il ne lui en reste que 57-58%.

    Et si L'Energie de la formation d'une molécule d'eau était une des bases de l'énergie du Vivant ?
    Cette hypothèse commence à être retenue par de plus en plus de chercheurs et je cite cette conclusion tiré de ce lien de l'université de Bordeaux sur le fonctionnement des mitochondries:
    http://ressources.unisciel.fr/biocel..._Chap5_19.html
    "Bilan final
    Le bilan final de toutes ces inter conversions chimiques, c'est que l'oxydation complète d'une molécule de glucose fournira 30 molécules d'ATP et qu'une molécule d'acide gras, tel que le palmitate (C16), fournira 120 molécules d'ATP. *La complexité des inter conversions chimiques qui s'effectuent dans les mitochondries trouve sa justification dans un phénomène de fractionnement de l'énergie libérée qui évite un dégagement excessif de chaleur dû à la condensation de 2H2 et O2 (en 2H2O).* L'énergie peut être convertie efficacement en liaisons riches en énergie dans des molécules telles que l'ATP grâce à des réactions couplées."

    Il ressort également que la thermogénèse chez les plantes semble utiliser le mêmes procédé grâce au complexe IV de la chaine respiratoire dans les mitochondries:la cytochrome oxydase:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Thermogen%C3%A8se

    Ces deux propriétés de l'eau: cavitation-implosion et réaction oxyhydrogène me semble être liées pour fournir de l'énergie au vivant à moindre frais et je pense qu'il y a une possibilité d'en tirer profit pour le développement durable de notre société.
    Merci pour votre attention et vos avis éclairés et indulgents.
    Cordialement

    -----

     


    • Publicité



  2. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    J'étaye mes propos sur cette réaction oxy-hydrogène qui se produirait par cavitation-implosion à l'échelle nanométrique dans les mitochondries avec le cas du Lotus, une des rares plantes à pouvoir maintenir la température de son inflorescence pendant plusieurs jours:
    Cet article est particulièrement instructif et précise les deux sites de réduction de l'O2 en H2O à savoir l'AOX oxydase et le cytochrome oxydase:
    http://www.zoom-nature.fr/la-fleur-d...-chaud-dedans/

    Dans cet autre lien, le schéma permet de visualiser ces sites de réaction:
    http://www.svtauclairjj.fr/arum/details.htm
    Je précise que l'oxygène moléculaire ne peut se trouver qu'à l'état gazeux aux pressions et températures habituellement rencontrées sur Terre.

    Enfin, je passe les dernières actualités concernant ces nanobulles qui ne respecteraient pas les régles habituelles de la physique:
    http://www.cnrs.fr/insis/recherche/a...nanobulles.htm
    Avec, pour les plus pointilleux, cet article sur les nanobulles par le Pr Marc HENRY:
    https://prmarchenry.blogspot.fr/2014...no-bulles.html

    Si la Nature (qui a eu des milliards d'années pour tester et expérimenter les meilleures solutions) utilise en partie ce procédé , il y a de fortes chances qu'il soit le plus économe en énergie, non?

    Cordialement.
     

  3. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    Je dois peut être quelques explications à ceux qui m'ont lus et qui s'interrogent sur les motivations qui m'ont amenées à développer cette logique qui, je l'espère, sera certainement largement acceptée dans les années à venir, à savoir:
    "Le vivant utilise en partie une propriété fondamentale de l'eau: l'énergie qu'elle dégage au moment de sa formation à partir de di-oxygène gazeux et de protons d'hydrogène mais grâce à des phénomènes encore méconnus".

    Comment j'en suis arrivé à cette conclusion qui si on regarde l'histoire de l'eau dans l'univers et sa relation avec le vivant est somme toute logique:
    Passionné d'hydrobiologie depuis mon plus jeune âge et aujourd'hui professionnel dans le domaine de l'aquaculture depuis plus de 25 ans, je pensais bien connaitre cet élément particulier: l'eau et ses étonnantes particularités...
    Je connaissais notamment la cavitation pour les dégâts qu'elle occasionnait sur des pompes et des turbines mal conçues...
    Ce n'est que lorsque j'ai envisagé de remplacer notre turbine hydroélectrique vieillissante (nous habitons un moulin depuis presque 20 ans et cette turbine nous a sauvé la mise lors de la tempête de 1999: 1 mois sans électricité au compteur !) que j'ai pris la réelle mesure de ce phénomène particulier.
    je venais de découvrir la crevette pistolet, un ralenti ici à 2mn05 de ce qu'il se passe:
    https://www.youtube.com/watch?v=QXK2G2AzMTU
    (notez le claquement de la pince qui créé une dépression engendrant la bulle de vapeur et son implosion en vortex...)
    Biomimétisme oblige, si la Nature utilise ce phénomène étrange et destructeur, il y a une raison...

    Depuis plusieurs années que je recoupe informations, observations et recherches dans ce domaine, j'ai compris que je ne connaissais de l'eau que la partie émergée de l'iceberg.
    Les derniers contacts avec des chercheurs et des responsables de laboratoire en sonochimie m'ont permis d'y voir plus clair et de réaliser qu'au niveau nano, des phénomènes bien particuliers de cavitation étaient à l'oeuvre:
    Un exemple avec ces essais en sonochimie :
    http://www.icsm.fr/index.php?pagendx=app_142
    ou cette thése sur les champs magnetiques pulsés qui reprend un certains nombre de références:
    https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00009153/document

    Par ailleurs, la même eau possède des propriétés différentes liées aux molécule ortho et para:
    https://prmarchenry.blogspot.fr/2014...o-et-para.html
    Et il serait possible ( je parle ici au conditionnel ) de modifier un état para en ortho plus réactif grâce à des champ magnétiques.

    Bref, l'eau n'a pas encore livrer tous ses secrets et certains d'entre eux pourraient bien nous permettre de développer enfin une société en harmonie avec notre environnement.
    Car ce que j'observe aujourd'hui alors que l'espèce humaine existe depuis plus de 100 000 ans, c'est qu'en quasiment 100 ans nous avons presque tout détruit avec notre technologie basée sur l'énergie fossile et nucléaire.

    Cordialement.
     

  4. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    Je clos ce fil avec cette vue sur cette "machine thermique" qu'est un cyclone et qui pourrait être utilisé:
    http://www.encyclopedie-environnemen...-organisation/
    (chap.3: cycle énergétique)
    (Le "coeur chaud" du cyclone est entretenu par la compression de l'air lié au courants froids descendants confronté aux courants chauds montants)
    Les océans, grâce à l'inertie thermique de l'eau, sont d'immenses réservoirs de chaleur et la cavitation permet au contraire une évaporation "flash".
    Et on néglige trop souvent ce phénomène particulier et naturel qu'est un vortex alors qu'il se produit dés qu'un déséquilibre conséquent doit être compensé et qu'on l'observe à tous niveaux: des tourbillons océaniques aux vortex quantifiés...

    A un autre niveau, le stade T-Tauri, lors de la formation d'une proto-étoile et avant le déclenchement des réactions nucléaires est quelque peu analogue au "coeur chaud" du cyclone.
    L'étude de l'interaction avec les champs magnétiques régnant à ce moment permettra peut être de clarifier certains points obscurs; mais je ne m'étendrais pas là-dessus...

    Enfin, un dernier lien lié à l'électrisation de la vapeur d'eau qui est également mal connue et mériterait peut être plus de recherches:
    http://quanthomme.free.fr/qhsuite/20...CTRISATION.pdf
    Je précise également que des chercheurs ont démontré une différence de surfusion de l'eau en fonction des charges électriques, je cite:
    "Le point de surfusion tombe à -18°C avec des charges négatives et grimpe à -7°C avec des charges positives."
    dans ce lien:
    http://www.futura-sciences.com/scien...ion-eau-22621/

    Voilà pour les derniers points que je voulais aborder ici, et sans succès...
    Merci pour votre attention.
     

  5. bastidien

    Date d'inscription
    juin 2015
    Messages
    29

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    bonsoir,
    Désolé je n’ai pas eu le courage de lire tout vos liens (auquel je n'aurais sans doute rien compris ) , mais en résumé vous voyez quelles applications pratiques à ces propriété de l'eau ?
     


    • Publicité



  6. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    Bonsoir,
    Les références cités sont nécessaires pour étayer mes propos sur cette réaction oxy-hydrogène qui se produirait dans le vivant par cavitation-implosion et qui a de quoi choquer, j'en suis bien conscient...

    Concernant les applications de la cavitation acoustique, elles sont déjà nombreuses:
    La revue "L'actualité chimique" a consacré tout un numéro sur la sonochimie en septembre 2016:
    http://www.lactualitechimique.org/numero/410
    Plus intéressant encore, une équipe du CEA à démontrer qu'en faisant varier les fréquences d'ultrasons dans une solution d'acide formique (super pourvoyeur d'hydrogène), ils obtenaient des produits différents à savoir du HCOOH va donner soit du CO2 + H2 ou du C0 + H2O ou encore du H2C204 + CO2.
    Les fréquences de résonance des bulles ont toutes leur importance dans le produit final en somme...

    La cavitation Hydrodynamique, considéré comme moins stable et donc plus difficile à étudier est pour l'heure laisser un peu de côté...
    Et c'est bien dommage car certains phénomènes de séparation de charges électriques dans la vapeur d'eau sont observés en fonction du pH de l'eau,de la température et autres...
    Et les nuages peuvent également être considérés comme des "photoréacteurs chimique" : sous le rayonnement UV, un grand nombre de réactifs sont produits et interagissent .
    Sous-estimé il y a peu, on considère la production naturelle d'acide formique dans les nuages au dessus de certaines forêts à 100 millions de Tonnes/an: (un bon catalyseur de réaction)
    https://www.notre-planete.info/actua..._acides_forets
    L'analyse des particularités d'un vortex risque par contre de m'amener hors des clous...

    Enfin, il reste une dernière et encore balbutiante technique de cavitation-implosion: grâce aux lasers avec un exemple ici:
    http://www.futura-sciences.com/sante...malades-43195/
    Et ceci rejoint pour moi les travaux de Marcel Violet et son "eau d'orage" et ceci n'engage que moi..

    Voilà un bref tour d'horizon...
    Cordialement
    Dernière modification par Alvin19 ; 17/05/2017 à 18h17.
     

  7. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    1 887

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    Bonjour,
    J'ai du mal a comprendre le fil conducteur de cette revue d'articles.
    Le titre ne renseigne pas vraiment: en effet on utilise depuis longtemps la VAPEUR D'EAU pour son énergie dans toutes sortes d'applications.
     

  8. Bluedeep

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Localisation
    Isère
    Âge
    56
    Messages
    6 846

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    Bonjour,

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    J'ai du mal a comprendre le fil conducteur de cette revue d'articles.
    Il n'y en a pas.

    C'est pour noyer au milieu d'info bien établies du portnawak patascientifique; ceci fait que ça a échappé à la modération.

    Le PO a déjà vu d'autres de ses délires modérés.
    Dernière modification par Bluedeep ; 18/05/2017 à 10h49.
     

  9. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    Blue deep, tu m'as déjà coupé l'herbe sous le pied dans mon premier post parcequ'il n'y avait pas de références et maintenant que c'est dûment référencé (et parce que tu ne comprends tout simplement pas le fonctionnement des bulles de cavitation), tu remets ça ?

    La base d'une cavitation-implosion en 4 images:
    https://www.google.fr/search?q=cavit...sQVVjOPwi5HMM:

    Ce phénomène peut-être provoqué soit par brassage (cavitation hydrodynamique), soit par ultrasons(cavitation acoustique),soit encore par laser...
    Il est complètement inconnu du grand public mais les répercussions qu'il a sur l'avancée des technologies est indéniable...

    Et pour ceux qui ne comprennent pas la différence implosion-explosion, allez tirez une balle dans la piscine, ici à partir de 5mn55, il est expliqué pourquoi on observe également des explosions:
    http://www.dailymotion.com/video/x12...r-seconde_tech

    Salut
     

  10. Dynamix

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    9 718

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    Salut

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Ces deux propriétés de l'eau: cavitation-implosion et réaction oxyhydrogène me semble être liées pour fournir de l'énergie
    La cavitation ne fournit pas plus d' énergie qu' elle en consomme .
     

  11. Alvin19

    Date d'inscription
    avril 2017
    Âge
    47
    Messages
    36

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    Merci Dynamix de laisser les phrases dans leur contexte, à la fin de la phrase je rajoutais "à moindre frais".

    Effectivement, la cavitation ne fournit pas plus d'énergie mais à la différence d'un circuit fermé, dans un système ouvert, il y a de l'énergie partout...( stocké dans l'eau notamment).
    Et la cavitation fait intervenir des plasmas: des états hors équilibres...mais c'est tellement méconnu que même ce petit résumé sur les plasmas froids n'en parle pas, il est instructif quand même...
    https://lejournal.cnrs.fr/articles/l...nt-linnovation
    Si je le cite quand même, c'est parce que l'étude des rares plasmas naturels présents sur terre peut nous apporter beaucoup: Foudre bien entendu, mais aussi Feu de saint Elme et bulles de cavitation.
    L'association de ces deux derniers dans un système similaire au cyclone mais qui joue sur les deux phases (gazeuse et liquide) de l'eau me semblait intéressant à débattre...
    Un catalyseur de réaction le CO2, qui se réduit en HCOOH naturellement sous UV dans les nuages était une piste possible sachant qu'en plus ce même produit pouvait se dissocier assez facilement dans l'implosion d'une bulles de cavitation et relâcher ses ions hydrogène...

    Ce fil se voulait constructif et pas dépressif...
     

  12. Bluedeep

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Localisation
    Isère
    Âge
    56
    Messages
    6 846

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Merci Dynamix de laisser les phrases dans leur contexte, à la fin de la phrase je rajoutais "à moindre frais".

    Effectivement, la cavitation ne fournit pas plus d'énergie mais à la différence d'un circuit fermé, dans un système ouvert, il y a de l'énergie partout...( stocké dans l'eau notamment).
    De l’énergie stockée dans l'eau ? Et comment ? Ou du moins en quoi est ce différent de celle stockée dans le picon bière et la marmelade ?

    Et la cavitation fait intervenir des plasmas: des états hors équilibres...
    L’hypothèse de présence de plasma dans les bulles de cavitation apparaissant dans le cas de la sonoluminescence n'est qu'une hypothèse pour l'instant.
     

  13. Dynamix

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    9 718

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    Citation Envoyé par Alvin19 Voir le message
    Merci Dynamix de laisser les phrases dans leur contexte, à la fin de la phrase je rajoutais "à moindre frais".
    Que signifie "à moindre frais" ?
    Pour moi , c' est l' énergie nécessaire pour produire les bulles .
     

  14. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    66 985

    Re : Perspectives energetiques de l'eau

    On arrête les frais : mix de science et de pata-science. Discussion fermée.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. bac sti dd : quelles perspectives
    Par kamarseille dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/11/2011, 18h05
  2. Perspectives
    Par NORWICE800 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 18/01/2010, 18h33
  3. petites mines et perspectives d'avenir
    Par EntomoForu dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/11/2008, 10h55
  4. ampli DIY, perturbation EM en perspectives ?
    Par BastienBastien dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/02/2008, 10h00