Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Bilan écologique de la VPC, neuf et occasion

  1. da23real

    Date d'inscription
    mars 2014
    Âge
    35
    Messages
    533

    Bilan écologique de la VPC, neuf et occasion

    Bonjour,

    Encore une de mes lubies va t-on dire, ou d'un refus du progrès. Pourtant lorsque je suis parti travailler en Allemagne chez le numéro un du secteur Thomann avec mon walkman mp3 en poche j'étais le premier à penser oeuvrer pour une distribution plus écologique. J'en suis ressorti avec la preuve évidente du contraire. Outre les besoins énorme en informatisation il y a des surplus de pollution auxquels on ne réfléchit pas toujours. Exemples vécus:

    -Un client français achète une guitare fabriquée en Espagne. Dans un magasin normale elles sont envoyés au cas par cas, il y a peu de stocks alors qu'en vpc il faut de grands entrepôts et d'immenses parkings. Dans un magasin la guitare est essayée et réparée sur place en cas de petit défaut ou renvoyée. Une fois vendue le client l'embarque dans le carton d'origine. La majorité des vendeurs sont habilités à réparer ou faire réparer localement la guitare durant la période de garantie. En vpc il y a trop de guitares pour les essayer, elles arrivent sur une palette enveloppée de plastique, transportées au clark puis ré-emballées pour expédition avec des ballons de plastique gonflées entre les deux. Un certain nombres seront défectueuses, le client la renvoie en Allemagne (carton, rembourage, etc...). Dans la majorité des cas ça peut être réparé "sur place", dans d'autres c'est renvoyé au constructeur (cartons, etc...) qui renvoi dans le meilleur des cas au client ou parfois encore une étape par le magasin (tendance qui semblait se généraliser lorsque je suis parti, "simplification" oblige).

    -Un client achète une batterie électronique (même problème éventuel de pays distants entre client/distributeur/fabricant). Il n'arrive pas à la faire fonctionner. Dans un magasin normal il va plus facilement accepter cette lacune et écouter les conseils du vendeur, au pire il repasse au magasin en sortant du boulot. En vpc un grand nombre de clients sont très arrogants à la question de savoir s'ils sont sûrs d'avoir bien branché, malgré la précision que les frais retours ne seront pas remboursés, certains faisant mine de ne rien comprendre à mon "mauvais français" (peut-être l'accent provençal). L'objet va faire un aller retour pour rien.

    -Le "money back garantie", relativement indispensable à ces entreprises pour palier au problème du besoin des clients de pouvoir essayer le matos. On achète et si ça va pas on renvoi dans les 30 jours. Je ne pense pas avoir à préciser la différence avec un essai rapide au magasin.


    En occasion il y a certes un avantage à pouvoir acheter l'objet precis qu'on recherche, mais plutôt que particulier à particulier ça devrait passer par des centrales de vérification/réparation pour éviter des tas de déplacements ou expéditions inutiles voir de ventes d'appareils dangereux. Dans le cas de disques ou de livres c'est la différence entre "un objet=un carton=une livraison" et des points de ventes reliés (là oui internet rend service) pour s'expedier quelques colis groupés selon les demandes ici et là.

    Voilà dans l'espoir que la teneur du propos soit bien comprise

    -----

    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi
     


    • Publicité



  2. Cendres

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    42
    Messages
    17 306

    Re : Bilan écologique de la VPC, neuf et occasion

    Quelles sont les questions scientifiques et|ou techniques abordées ? Je ne vois là que des considérations générales économiques et sur le comportement des vendeurs.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)
     

  3. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    1 995

    Re : Bilan écologique de la VPC, neuf et occasion

    Bonjour,
    Cette fois la discussion est mieux introduite.
    Il est clair que les considérations écologique & préservation des ressources obéissent a des considération n'ayant rien a voir avec le commerce et la logique économique.
    Je peux donner un autre exemple ou d'un point de vue commercial tout est logique, normal et ou en pratique c'est à se taper la tête contre un mur. En vacances a la Guadeloupe j'ai trouvé des petits sachets de jus d'orange a boire avec une paille qui était d'une marque allemande installée a Hambourg vendant du jus d'orange de Floride. Une filliale française avait importé en France (région parisienne) les sachets. Un importateur français de la Guadeloupe l'avait fait venir sur l'ile. Quand on sait que la Guadeloupe et la Floride sont espacées d'environ 2100km on voit bien que la traversée Aller retour de l'Atlantique et les transfert en camion de Hambourg en France région parisienne puis vers le Havre sont d'une totale absurdité.
     

  4. da23real

    Date d'inscription
    mars 2014
    Âge
    35
    Messages
    533

    Re : Bilan écologique de la VPC, neuf et occasion

    Je ne savais qu'on était obligé de poser une question. Prenons le comme un mea culpa, je m'en voulais tellement j'essayais de me lever assez tôt pour partir en stop et renter à pied par la forêt. Il y en a d'ailleurs beaucoup moins là bas tellement l'entreprise a besoin de hangars toujours plus grands ! Ça me permettait quand même aussi de decompresser d'un boulot beaucoup plus épuisant que vendeur magasin, mais d'après les différentes études lues sur le sujet c'est rarement la solution choisie et ceux qui travaillent toute la journée sur un ordinateur sont plus enclins à sauter dans un avion pour decompresser le plus loin possible le week end ou en vacance.

    Enfin sinon la question qui peut se poser: ne serait-ce pas une des sources de pollutions qui devraient être combatue plus prioritairement que celles qui sont ultra médiatisées actuellement (vieux véhicules par exemple) ?
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi
     

  5. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    51 487

    Re : Bilan écologique de la VPC, neuf et occasion

    Citation Envoyé par da23real Voir le message
    ceux qui travaillent toute la journée sur un ordinateur sont plus enclins à sauter dans un avion pour decompresser le plus loin possible le week end ou en vacance.

    Enfin sinon la question qui peut se poser: ne serait-ce pas une des sources de pollutions qui devraient être combatue plus prioritairement que celles qui sont ultra médiatisées actuellement (vieux véhicules par exemple) ?
    Bjr à tooi,
    Effectivement c'est fort connu que le lambda qui bosse sur un ordinateur, ne manque pas CHAQUE WE de partir
    à 5000kms en AVION pour...décompresser !!
    ( Que ne faut il pas lire !!)

    Te ferais tu du souçi pour ton antique camion ?....( gazogéne peut etre ??)
    https://upload.wikimedia.org/wikiped...9es_40_-_4.JPG
    A+
    Dernière modification par f6bes ; 01/06/2017 à 09h25.
    Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!
     


    • Publicité




    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. bilan carbone vs bilan azote
    Par fedre78 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/02/2013, 19h33
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 26/01/2012, 11h37
  3. [MATLAB] système de neuf équations à neuf inconnues
    Par nakor dans le forum Programmation et langages, Algorithmique
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/03/2011, 16h22
  4. Empreinte écologique et bilan carbone maison
    Par snackz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 31
    Dernier message: 07/09/2009, 23h19
  5. Neuf lance Easy Neuf, l'internet sans ordinateur
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/11/2006, 20h26