Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 40

L'impact des mesures contre le RC

  1. Archi3

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    2 462

    L'impact des mesures contre le RC

    Bonjour

    je lance ce sujet après avoir constaté l'absence de réponse à une question sur l'impact du nucléaire, partant du principe que les questions auxquelles personne ne répond sont probablement les plus intéressantes à creuser .

    L'idée est la suivante : on est actuellement inondés de recommandations et d'idées géniales pour faire baisser nos émissions de CO2, de tous les côtés : construire plein d'éoliennes, de panneau solaires, de nucléaire si on est pour (mais pas si on est contre), construire des voitures plus économiques, hybrides, électriques, changer nos ampoules, économiser nos déchets , mettre des pompe à chaleur, etc, etc... (la liste est longue !)

    Ma question est assez simple : jusqu'ici , que représentent tous ces efforts cumulés dans l'économie de CO2 ? autrement dit, combien de CO2 a -t-on pu gagner , partout dans le monde et en intégrant dans le temps, depuis qu'on s'en préoccupe ?

    Ca prendrait un peu de temps de faire un calcul précis en recensant et sommant toutes les contributions différentes bien sur, mais un calcul en ordre de grandeur au doigt mouillé est assez simple.

    L'ordre de grandeur de base : on a mis environ + 120 ppm de CO2 depuis le début de l'ère industrielle, et il augmente de 2 ppm par an (la "durée effective" de l'ère industrielle si on avait tout émis au même rythme est donc de 60 ans environ, ce qui est un chiffre normal selon le calcul que je vais expliquer ci-dessous).


    On peut donc estimer la contribution à l'économie de chaque mesure en prenant la proportion actuelle de CO2 que ça économise, ramenée à 2 ppm/an, et en multipliant par la "durée effective" pendant laquelle cette mesure a agi . Si l'impact a atteint un plateau à peu près stationnaire (cas du nucléaire) , on peut estimer à peu près cette durée comme son âge ("depuis quand fait-on ça ?" ) . Si elle est encore en croissance exponentielle a + x% par an (cas de l'éolien ou du solaire) , on peut utiliser la propriété d'une exponentielle f(t) = A exp (kt) qui est que ∫f(t) dt = f(t)/k : la durée effective est donc l'inverse du taux de croissance k : ainsi + 1 % / an -> T = 100 ans, + 2% / an -> 50 ans, + 10 % /an -> 10 ans , + 100 % / an -> 1 an

    à noter que plus le taux de croissance est fort , plus la durée effective est faible, car plus le développement est récent !

    On retrouve la durée "effective" de 60 ans de la civilisation industrielle correspondant à un taux moyen de croissance de 1,5 % /an, ce qui est raisonnable sur la durée totale (même si ce taux de croissance a fluctué).

    Avec cette méthode on peut estimer :
    * pour le nucléaire : environ 5 % de la consommation d'énergie mondiale, il économise donc 2ppm * 5 % = 0,1 ppm / an . On peut estimer qu'il existe depuis 40 ans environs, donc on arrive à 4 ppm
    * pour l'hydraulique, environ 5 % aussi, il existe depuis plus longtemps que le nucléaire, disons qu'il accompagné le développement général sur 60 ans, ce qui donne environ 6 ppm.

    Ces deux contributions sont les plus importantes, notons quand même qu'elles n'ont pas été motivées par la lutte contre le RC mais surtout par des considérations économiques et géopolitiques. Ca donne un total de 10 ppm.

    Pour le reste, hem... l'éolien cà doit être de l'ordre de 1% actuellement, avec un taux de croissance de l'ordre de 10 % par an, ça atteint donc 0.02* 10 ans = 0,2 ppm. Le solaire est encore plus faible. Toutes les mesures "d'économie" (lampes basse consommation, LED, avions "économes", etc, etc ...) cumulées, à mon avis , représentent encore moins que ça : je pense qu'une borne supérieure de 1 (UN) ppm au total est généreuse pour l'ensemble de tout ce qu'on a pu faire au nom du RC. Est ce que ça parait raisonnable ?

    En réalité c'est encore pire que ça, car ces économies reviennent à dire qu'on n'a pas encore extrait les fossiles correspondants : c'est à dire qu'on en a extrait 10 % de fossiles de moins que ce qu'on aurait fait sans. En revanche, rien ne dit qu'on extraira pas ces fossiles plus tard. En général, on extrait les gisements jusqu'a ce qu'ils s'épuisent, mais on ne s'arrête pas avant sous prétexte qu'on aurait du les épuiser plus tôt si on n'avait pas fait d'économie ! il n'est donc même pas évident que dans le futur, ces mesures aient changé quoi que ce soit au montant des fossiles extraits ....

    -----

    Dernière modification par Archi3 ; 16/11/2017 à 07h23.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.
     


    • Publicité



  2. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    52 118

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    En général, on extrait les gisements jusqu'a ce qu'ils s'épuisent, mais on ne s'arrête pas avant sous prétexte qu'on aurait du les épuiser plus tôt si on n'avait pas fait d'économie ! il n'est donc même pas évident que dans le futur, ces mesures aient changé quoi que ce soit au montant des fossiles extraits ....
    Bjr à toi,
    Le charbon est une " énergie fossile".
    j'ai pas souvenir que l'on ait extrait jusqu'à...épuisemet. Ca fait moultes années que l'on FERME les puits de charbon. l
    Les ROUVRIR plus tard...l'avenir le dira ( voir Allemagne).
    On rouvrira si le cout en vaut la chandelle.
    Bonne journée
    Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!
     

  3. Damien49

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Ancenis (44)
    Âge
    37
    Messages
    2 461

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Implications of carbon dioxide capture and storage for greenhouse gas inventories and accounting :
    https://www.ipcc.ch/pdf/special-repo...s_chapter9.pdf
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.
     

  4. Archi3

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    2 462

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à toi,
    Le charbon est une " énergie fossile".
    j'ai pas souvenir que l'on ait extrait jusqu'à...épuisemet.
    il ne doit quand meme plus en rester beaucoup en Europe ...
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.
     

  5. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    52 118

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    il ne doit quand meme plus en rester beaucoup en Europe ...
    Remoi,
    Reste à savoir POURQUOI on a fermé les puits en France ?
    Apparenment en Allemagne, y a de quoi faire encore.
    Bpn WE
    Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!
     


    • Publicité



  6. Archi3

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    2 462

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    Implications of carbon dioxide capture and storage for greenhouse gas inventories and accounting :
    https://www.ipcc.ch/pdf/special-repo...s_chapter9.pdf
    personnellement je ne sais pas comment interpréter la plausibilité des scénarios futurs (vu que le GIEC lui même dit que les scénarios ne sont pas accompagnés de valeurs de plausibilité). Je me contente donc ici d'estimer ce qui est connu, c'est à dire le passé.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.
     

  7. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 118

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Damien49 Voir le message
    Implications of carbon dioxide capture and storage for greenhouse gas inventories and accounting :
    https://www.ipcc.ch/pdf/special-repo...s_chapter9.pdf
    Bonjour,
    1°La capture du CO2 est techniquement possible au prix d'une considérable dépense d'énergie supplémentaire.
    2°Le stockage souterrain d'un gaz aussi acide que le gaz carbonique pose des problèmes inédits. Il faut savoir que sous pression on peut dissoudre beaucoup de CO2 dans l'eau en la rendant acide. Sur terre le calcaire est omnipresent et il est soluble totalement dans une solution de gaz carbonique. De nombreuses autre roches ou minéraux peuvent être partiellement attaqué par une solution de CO2 sous pression. Bref la perennité des stockages est problème sérieux. Un stockage pérenne devrait être sous forme de calcaire (les organismes marins à coquille font ça trés bien, à leur rythme...)
    3°Les ordres de grandeurs entre ce qui peut être capté techniquement et la quantité globale de CO2 rendent dérisoire cette technique: il y a des milliards de tonnes de gaz carbonique en excès et les unité de captage traiteront des milliers de tonnes par an tout en consommant encore plus d'énergie (>>énergies fossiles...?)
     

  8. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 485

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    Ma question est assez simple : jusqu'ici , que représentent tous ces efforts cumulés dans l'économie de CO2 ? autrement dit, combien de CO2 a -t-on pu gagner , partout dans le monde et en intégrant dans le temps, depuis qu'on s'en préoccupe ?
    La réponse ne l'est pas, parce ce que si un État ou une coalition d’États décidaient une politique vigoureuse de transition énergétique et écologique, le résultat serait à court terme une explosion de leurs émissions de CO2,

    tu vois qu'il serait impossible de faire le distingo entre États éco-responsables et États éco-voyous, ainsi en est-il de l'Allemagne
     

  9. Archi3

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    2 462

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    La réponse ne l'est pas, parce ce que si un État ou une coalition d’États décidaient une politique vigoureuse de transition énergétique et écologique, le résultat serait à court terme une explosion de leurs émissions de CO2,

    tu vois qu'il serait impossible de faire le distingo entre États éco-responsables et États éco-voyous, ainsi en est-il de l'Allemagne
    oui en fait la question était justement un peu pour sortir des qualifications "morales", qui n'ont souvent pas de base solide (les "gentils" danois avec leurs éoliennes produisent plus de CO2 par habitant que les "méchants" chinois avec leur charbon - parce que les Danois ont aussi du charbon et ils sont bien plus riches- et bien plus que les français avec leur "méchant" nucléaire , etc ..)

    mais l'analyse des chiffres montre qu'on s'empoigne en fait pour pas grand chose , depuis 40 ans, la consommation de fossiles par habitant dans le monde est pratiquement restée constante. Les "politiques" des états n'y changent quasiment rien.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.
     

  10. Dynamix

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    10 367

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    depuis 40 ans, la consommation de fossiles par habitant dans le monde est pratiquement restée constante. Les "politiques" des états n'y changent quasiment rien.
    Sans ces politiques on en serait ou ?
    C' est ça le point de comparaison .
    On a pas infléchit la courbe , mais on l' a sans doutes empêché de s' infléchir .
    Dernière modification par Dynamix ; 24/11/2017 à 13h08.
     

  11. Archi3

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    2 462

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Dynamix Voir le message
    Sans ces politiques on en serait ou ?
    C' est ça le point de comparaison .
    On a pas infléchit la courbe , mais on l' a sans doutes empêché de s' infléchir .
    bah justement, au début du fil, j'ai calculé en gros l'impact des mesures "climatiques" : environ 1 ppm évité. A 2 ppm par an, on aurait donc gagné 6 mois. Mais comme je faisais remarquer, on ne sait meme pas vraiment si c'est un gain, car absolument rien ne garantit que ces 6 mois économisés ne seront pas consommés quand on arrivera vers la fin des gisements ...
    Converti en température, 1 ppm, c'est évidement totalement négligeable par rapport aux fluctuations naturelles.
    En revanche, pour provoquer des rencontres, des sommets, des discussions, des controverses, des articles, des gros rapports, ça oui, ça a eu un impact certain.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.
     

  12. Dynamix

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    10 367

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    bah justement, au début du fil, j'ai calculé en gros l'impact des mesures "climatiques"
    Les mesures climatiques , c' est récent , surtout à l' échelon mondial .
    Certains pays n' ont pas encore commencé .
    Pour que ça donne des résultats tangibles , il faut du temps .

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    on ne sait même pas vraiment si c'est un gain, car absolument rien ne garantit que ces 6 mois économisés ne seront pas consommés quand on arrivera vers la fin des gisements ...
    Converti en température, 1 ppm, c'est évidement totalement négligeable par rapport aux fluctuations naturelles.
    Il n' y a pas que la quantité de CO2 qui compte , il y a aussi la vitesse à laquelle on l' émet .
     

  13. Archi3

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    2 462

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Dynamix Voir le message
    Il n' y a pas que la quantité de CO2 qui compte , il y a aussi la vitesse à laquelle on l' émet .
    en pratique, quasiment pas, la température est quasiment une fonction univoque de la quantité intégrée de GES qu'on a émis : différents scénarios arrivent à la meme température pour la meme quantité émise , meme si c'est sur différentes périodes :
    http://ar5-syr.ipcc.ch/topic_futurechanges.php
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.
     

  14. Dynamix

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    10 367

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    bah justement, au début du fil, j'ai calculé en gros l'impact des mesures "climatiques"
    En fait , ce que tu constates c' est l' impact de l' absence de mesures climatiques .
    Tout particulièrement chez les plus gros pollueurs .
     

  15. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 485

    Re : L'impact des mesures contre le RC

    Citation Envoyé par Archi3 Voir le message
    tu es de plus en plus incompréhensible, Don ...
    C'est souvent ce que me disent mes amis dans la vrai vie.
    Je voulais juste exprimer à ma façon que je crois que la variation du taux de GES atmosphériques a très probablement des résultats exponentiels.
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. Actu - La Chine prend enfin des mesures contre les débris spatiaux
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/01/2012, 11h40
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 12/10/2010, 19h28
  3. Mesures reglementaires contre gaz à effet de serre
    Par badoojules dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/03/2010, 12h41
  4. Mélaminé, médium, contre-plaqué, quel impact pour la santé?
    Par nakinoeil dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/05/2008, 20h41
  5. Des mesures contre les attaques par phishing
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/10/2005, 16h09