Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Nourrir le monde en agriculture bio....




  1. #1
    ecolami

    Nourrir le monde en agriculture bio....

    Bonjour,
    A l'occasion de la COP23 une étude est publiée expliquant qu'il serait posible de nourrir le monde en agriculture biologique moyennant une REDUCTION D'UN TIER de notre consommation de PROTEINES ANIMALES.
    Nourrir la planète
    : convertir la totalité de l’agriculture au biologique nécessiterait la mise en culture de 16 % à 33 % de terres en plus dans le monde en 2050 par rapport à la moyenne de 2005-2009 – contre 6 % de plus dans le scénario de référence de la FAO, essentiellement basé sur l’agriculture conventionnelle. Car les rendements du bio sont plus faibles. En découlerait une déforestation accrue (+ 8 % à 15 %), néfaste pour le climat.
    Réduction des impacts environnementaux

    Mais dans le même temps, l’option avec 100 % de bio entraînerait une réduction des impacts environnementaux : moins de pollution due aux pesticides et aux engrais de synthèse et une demande en énergies fossiles plus faible. L’un dans l’autre, les émissions de gaz à effet de serre de l’agriculture bio seraient de 3 à 7 % inférieures à celles du scénario de référence, « un gain faible », notent les auteurs.
    L'étude est certes intéressante mais quand on pense que durant des dizaines de siècles toute l'agriculture était biologique, par la force des choses, et que la population mondiale a quasiment stagné cela jette un doute.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    plumele

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    L'étude est certes intéressante mais quand on pense que durant des dizaines de siècles toute l'agriculture était biologique, par la force des choses, et que la population mondiale a quasiment stagné cela jette un doute.[/QUOTE]

    Bonsoir

    non la population n'a pas stagné et loin de là.
    Popu_mondiale_1800-2100_UNrev2013.jpg
    source (entre autres) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Population_mondiale


    Ce serait pour cette raison que la culture Bio ne peut pas nourrir le monde entier même si elle est dans l'air du temps et vu avec très peu avec très peu d'esprit critique.
    Je ne suis pas spécialiste du sujet mais j'ai lu comme ecolami plusieurs articles de scientifiques sur le sujet.

    Un exemple d'article ici par Louis-Marie Houdebine directeur à l'INRA
    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1390

  4. #3
    ecolami

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Bonsoir,
    L'article que vous citez est très bien documenté et argumenté: l'auteur expose une vision globale prenant en compte de nombreux paramètres qu'un raisonnement rapide oublierait.
    La population mondiale a crû lentement jusqu'a ce que les progrès scientifiques, technique, mécanique aient permis une véritable explosion démographique. Simultanément au fur et a mesure que la part d'agriculture biologique involontaire (par la force des choses n'ayant pas pour diverses raisons les moyens de sa mise en oeuvre) diminuait la production agricole augmentait.
    Les engrais chimiques sont souvent décriés par des tenants de l'agriculture biologique qui les confondent avec les produits phytosanitaires. Cela montre leur ignorance: cela revient a confondre un aliment avec un médicament. Quand on cultive la terre et que la production agricole est exportée (pas forcément loin) il est clair que les éléments minéraux sont prélevés dans le sol et disparaissent. Penser que les engrais organiques (compost, fumier, lisier) peuvent remplacer les engrais chimiques est certes vrai mais avec une limite. Si la végétation qui pousse sur le sol est laissée en place il finit par s'établir un équilibre durable. Mais comme l'agriculture soustrait une partie de la végétation l'équilibre n'est pas possible.
    Les desherbants qui sont si souvent employés permettent de réduire le nombre de passage du tracteur dans les champs, évitent d'avoir a désherber à la main: c'est un travail pénible qui mobilisait jadis de nombreux ouvriers agricoles...

    Pour assurer la sécurité alimentaire aux consommateurs la science est indispensable: ce sont des analyses qui permettent de garantir l'absence de contamination naturelle. On pense toujours à la contamination par des produits synthétiques en oubliant que dans certains cas il peut y avoir des toxines naturelles particuilèrement dangereuses: aflatoxine, ergot de seigle avec tous ses alcaloïdes super toxiques.....D'ailleurs c'est une toxine (botulique) naturelle qui est le poison le plus dangereux du monde avec environ 1500g on peut tuer TOUTE la population (7.4 millards d'habitants).


  5. #4
    plumele

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Nous sommes bien sûr tout à fait d'accord.
    Il est regrettable que les médias, soucieux de leur image auprès des lecteurs/spectateurs et de la vente de leurs produits (journaux, émissions) ignorent délibérément ces faits et mettent en avant les articles anxiogènes.
    Il en résultent une désinformation du grand public qui par voie de conséquence rend toute conversation impossible avec son entourage dès qu'on aborde ces sujets.

    Heureusement quelques articles rares sortent du lot tel celui-ci paru aujourd'HUI dans Le Télégramme où l'on peut lire
    "Ainsi, le purin d'ortie prisé par les jardiniers amateurs est un pesticide. « Il y a des précisions à apporter au consommateur »,
    http://www.letelegramme.fr/economie/...7-11745060.php
    Le fait mérite d'être souligné.

  6. #5
    bzh_nicolas

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    L'étude est certes intéressante mais quand on pense que durant des dizaines de siècles toute l'agriculture était biologique, par la force des choses, et que la population mondiale a quasiment stagné cela jette un doute.
    Ne pas oublier non plus que les connaissances de maintenant ne sont pas celles de ces époques.
    Les connaissances agronomiques actuelles permettent de meilleurs rendement (y compris en bio) que les méthodes empirique de l'époque sans même parler de la météorologie et de la génétique par exemple. Et le tout avec des variétés modernes et donc moins bien adaptées aux particularités locales que les variétés anciennes qui étaient limités à de "petits" territoires.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    wizz

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    L'étude est certes intéressante mais quand on pense que durant des dizaines de siècles toute l'agriculture était biologique, par la force des choses, et que la population mondiale a quasiment stagné cela jette un doute.
    ...et aussi mécanisation à la place de la force des "choses" (humaine et animale)

    puissance 1ch
    440px-NRCSDC01012_-_Flickr_-_USDAgov.jpg

    puissance 2ch
    labour.jpg

    du labourage de compétition, 3ch
    04.labour%u00252BBeauce%2B2.jpg


    de nos jours
    85ch
    https://www.terre-net-occasions.fr/t...rm-85/a1248279

    et plus...
    http://grandes-cultures.reussir.fr/a...:6Q0WQPA3.html




    ...et aussi la puissance de l'irrigation, puisant l'eau à grande profondeur, se mettant à l'abri des sècheresses et famines qui s'en suivaient

    ...et puis aussi la médecine. Les gens ne mourraient plus pour 3 fois rien

    ....et puis le chauffage. On peut très bien vivre en petite tenue dans des appartements chauffés à 23°C et manger presque rien. En revanche, quand il faisait 5°C dans des fermes au moyennage, un léger manque de nourriture et c'est rapidement la mort

    ....et puis aussi le transport et la médiatisation. Il y a 200 ans, très probablement ces Somaliens auraient crevé de faim. Mais heureusement pour eux, on leur a apporté du riz jusqu'à chez eux
    https://www.franceinter.fr/emissions...s-14-juin-2017

  9. #7
    ossau

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    On peut très bien vivre en petite tenue dans des appartements chauffés à 23°C et manger presque rien. En revanche, quand il faisait 5°C dans des fermes au moyennage, un léger manque de nourriture et c'est rapidement la mort
    ceux de la ville qui font le retour à la terre s'en apercoivent très vite et d'instinct retrouvent le chemin des protéines animales pour nourrir leur chaudière

  10. Publicité
  11. #8
    philr12

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Le problème de la faim dans le monde ce n'est pas un problème de rendement de production. La solution ne se trouve pas en occident mais dans le reste du monde :
    accaparement des terres , endettement , manque de formation font capituler des centaines de milliers de petits agriculteurs par an et de part le monde.
    Pour qu'un petit paysan perdure il faut le rendre indépendant , c'est à dire lui assurer la péréniter de sa terre et ne pas l'endetter et ça , ça veut dire beaucoup de chose :
    ça veut dire le rendre capable d'enrichir sa terre et de produire sans s'endetter , donc produire sans engrais , sans pesticide et si possible produire ses propores graines.
    C'est tout sauf facile et ça demande de la formation pour savoir faire tout ça : technique du compostage , des engrais vert , de soin naturel aux plantes , sélection des variétés résistantes.
    l'ensemble de ses techniques s'appèle l'agroécologie qui est recommandée par l'ONU pour solutionner le problème de la faim dans le monde. Plusieurs rapport ont été écrit par des rapporteurs "aux droit à l'alimentation" comme Jean Ziegler et Olivier de Schutter ( UCL ). Voici un lien pour en savoir plus : www.srfood.org/fr/olivier-de-schutter-3
    C'est sur on a besoin de protéines mais pas tant que ce que l'occident en consomme. Il faut savoir que nous ne sommes pas indépendant en protéines : nous importons du soja et du maïs essentiellement d'Amérique du Sud pour nourrir notre cheptel. Ce soja et ce maïs est produit sur des terres accaparées à des paysans encestraux ou déforestées.
    La dynamique des circuits courts , c'est d'abord pour diminuer les émissions de CO2 dues aux transports et relocaliser l'économie ensuite le côté convivial que l'on peut en tirer chacun jugera ..
    l'agriculture conventionnelle telle qu'on la pratique actuellement est grande consommatrice d'énergie , pour produire les engrais chimiques et les pesticides et aussi alimenter les tracteurs .. à tel point que des nouvelles techniques voient le jour : le semi direct sans labourage , etc
    C'est un sujet complexe , technique , politique , civilisationnel et sociétal.

  12. #9
    wizz

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par philr12 Voir le message
    Le problème de la faim dans le monde ce n'est pas un problème de rendement de production. La solution ne se trouve pas en occident mais dans le reste du monde :
    accaparement des terres , endettement , manque de formation font capituler des centaines de milliers de petits agriculteurs par an et de part le monde.
    Pour qu'un petit paysan perdure il faut le rendre indépendant , c'est à dire lui assurer la péréniter de sa terre et ne pas l'endetter et ça , ça veut dire beaucoup de chose :
    ça veut dire le rendre capable d'enrichir sa terre et de produire sans s'endetter , donc produire sans engrais , sans pesticide et si possible produire ses propores graines.
    C'est tout sauf facile et ça demande de la formation pour savoir faire tout ça : technique du compostage , des engrais vert , de soin naturel aux plantes , sélection des variétés résistantes.
    L'un n'engendre pas forcement l'autre, et inversement dans le camps d'en face. Ce n'est pas systématique

    Un paysan brésilien peut très bien être indépendant, cultiver bio. Il produit du café rustique et exporte dans le reste du monde. Le pays manque de nourriture

    Un paysan brésilien peut tomber en faillite. Sa terre est rachetée par la banque, par une grande entreprise, par une multinationale. Ces derniers y cultive du blé, du maïs, ou du soja à destination bétaillère brésilienne. Toute cette nourriture reste dans le pays et nourrit le peuple

    la faim dans le monde:
    -ce n'est pas forcement le petit paysan bien, et la multinationale mal
    -ce n'est pas forcement bio bien, et chimique mal

  13. #10
    camaron

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    L'étude est certes intéressante mais quand on pense que durant des dizaines de siècles toute l'agriculture était biologique, par la force des choses, et que la population mondiale a quasiment stagné cela jette un doute.[/QUOTE]

    Comment l'agriculture a t elle pu etre bio avant que la bible bio ai été écrite ? Au contraire l'agriculture a été depuis le début une agriculture évolutive et utilisant les connaissances techniques et scientifiques de l'époque.

    Comment les premiers agriculteurs ont ils fait pou avoir les blés domestiques....des organismes tetraploïdes ? Je ne pense pas que la bible bio aurait autoriser cette transformation !

  14. #11
    Tilleul

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Vous savez aujourd'hui si vous voulez faire de la laitue bio vous avez plus de rendement et plus de qualité parce que vous n'avez même plus besoin d'agriculture... Depuis qu'on sait faire des LEDs à bas prix qui ne produisent que les longueurs d'ondes absorbées par la plante et qui ne dégagent pas de chaleur, vous avez les premières applications industrielles des fermes verticales qui arrivent. Et le nombre de cultures possibles avec une qualité et des rendements supérieurs à l'agriculture en champs va continuer à s'étendre. Aujourd'hui les coûts de l'agriculture en intrants, process, transport et stockage sont tellement élevés qu'il commence à être plus intéressant de travailler en environnement contrôlé ou tout est recyclé et où on produit directement à côté des besoins en flux tendu. Et ça quitte à échanger un soleil gratuit contre de l'électricité payante en échange de toutes ses économies et d'un cycle de production plus adaptés aux besoins de l'agro-industrie.
    Keep it in the Ground !

  15. #12
    jeangab62

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Vous savez aujourd'hui si vous voulez faire de la laitue bio vous avez plus de rendement et plus de qualité parce que vous n'avez même plus besoin d'agriculture... .
    je ne pense pas que c'est demain que l'on fera pousser des millions d'hectares de blé, orge, mais, betterave, .... sous led. (l'agriculture, ça ne s'arrête pas aux salades, absolument tout ce que vous mangez​, sous une forme ou une autre, a été produit par un agriculteur).
    et je pense encore moins que ce type de jardinage complètement artificialisé remporte un franc succès auprès des adeptes du bio.
    je serais d'ailleur curieux d'avoir quelques chiffres de rendement en matière sèche, consommation d'eau et d'intrant, énergie, main d'oeuvre, etc. de ces «fermes» comparé aux fermes traditionnelles, car, mis à part quelques articles un peu trop élogieux dans les mass média, je n'ai pas vu beaucoups de retour.

    concernant la question initiale, il faudrait peut être d'abord se demander si tous le monde veut consommer bio, et d'ailleur si tout le monde sait a quoi correspond exactement le label bio, car la aussi, a part des allégations répétées comme des mantras, je ne suis pas sûr que beaucoups de monde serait définir exactement le bio.

  16. #13
    ecolami

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Bonsoir,
    La culture hors sol est déja bien au point et beaucoup employée: J'ai observé dans la région d'Alméria que des dizaines de kilomètres carrés sont couverts de serres plastiques ou poussent des aubergines, de poivrons, des tomates. Le système que j'ai vu emploie des tubes de plastiques souples posés sur le sol et garnis de fibres de coco de Ceylan, a intervalles réguliers des ouvertures laissent passer les plantes dont les racines sont dans ces tubes. Un support (treillage) permet de garder verticales les plantes (qui basculeraient sinon sur l'un des côté du tube). Un goutte à goutte alimente chaque pied de plante. La pollinisation est assurée par des boites en carton a insectes pollinisateurs variés produits par une entreprise américaine ou hollandaise. Quand il n'y a pas besoin de ces insectes on stocke dehors les cartons et en s'en approchant un entend un intense bourdonnement et on voit plein d'insectes. Je ne sais pas de quoi ils peuvent se nourrir en dehors des serres, puisqu'elles couvrent TOUTE la surface, il ne reste de libre que des chemins agricoles entre les serres.
    Une partie des serres sont encore en plein sol, mais la pénurie d'eau pousse a la culture hors sol.

  17. #14
    camaron

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par jeangab62 Voir le message
    je ne suis pas sûr que beaucoups de monde serait définir exactement le bio.
    Je dirai qu'un produit bio a été produit selon un cahier des charges publié au début du XX eme siecle et qui définit les moyens à utiliser sans envisager les résultats mesurables à atteindre.

    Le cahier des charges va par exemple

    - Autoriser le pire des antifongiques qu'est le sulfate de cuivre (rémanent dans le sol) parceque pour obtenir des tomates, des pommes de terre ou du raisin il faut bien lutter contre les champignons

    - Interdire la technologie génétique pour obtenir des nouvelles variétés plus performantes y compris sur le plan écologique.

    - Interdire les produits qui vont protéger la santé des consomateurs vis à vis des mycotoxines. Ce sont des produits bio qui ont tué 70 personnes en Allemagne en 2011 à cause de graines germées .

    Voilà une définition possible des produits bio.

    Alors quel est le but de nourrir le monde avec des produits bio ?

  18. #15
    Tilleul

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    je ne pense pas que c'est demain que l'on fera pousser des millions d'hectares de blé, orge, mais, betterave, .... sous led. (l'agriculture, ça ne s'arrête pas aux salades, absolument tout ce que vous mangez​, sous une forme ou une autre, a été produit par un agriculteur).
    Très clairement : non mais où est le problème ? Comme vous le montrer le sens de l'histoire c'est qu'on a de moins en moins de diversité dans les cultures. Absolument tout ce que vous mangez sous une forme ou une autre n'est jamais acheté à un agriculteur, vous l'achetez à un supermarché où à un industriel de l'agroalimentaire. Ce seront eux qui décideront de ce que vous mangez, pas l'agriculteur qui ne fait que s'adapter au marché... L'huile de palme s'intègre le mieux dans les process industriels, donc on ne cultive plus que de l'huile de palme, sauf besoin de luxe.

    Ce sera pareil : tout ce qui pourra être cultivé en serre verticale existera et puis le reste disparaîtra parce que ce sera trop cher... (il vaut mieux aimer les fraises du coup).
    Keep it in the Ground !

  19. #16
    lou_ibmix_xi

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par camaron Voir le message
    Je dirai qu'un produit bio a été produit selon un cahier des charges publié au début du XX eme siecle et qui définit les moyens à utiliser sans envisager les résultats mesurables à atteindre.

    Le cahier des charges va par exemple

    - Autoriser le pire des antifongiques qu'est le sulfate de cuivre (rémanent dans le sol) parceque pour obtenir des tomates, des pommes de terre ou du raisin il faut bien lutter contre les champignons

    - Interdire la technologie génétique pour obtenir des nouvelles variétés plus performantes y compris sur le plan écologique.

    - Interdire les produits qui vont protéger la santé des consomateurs vis à vis des mycotoxines. Ce sont des produits bio qui ont tué 70 personnes en Allemagne en 2011 à cause de graines germées .

    Voilà une définition possible des produits bio.

    Alors quel est le but de nourrir le monde avec des produits bio ?
    Je n'aurais pas dit mieux, en ajoutant que ces pratiques sont plutôt mauvaises pour la santé / l'environnement:
    - le compostage c'est clairement pas top pour le réchauffement climatique
    - l'utilisation d'excréments comme engrais pause de gros problème de santé (d'autant plus qu'ils se restreignent en fongicide derrière)
    - 30% de rendement surfacique en moins (dans le meilleur des cas)

    Alors quel est le but de nourrir le monde avec des produits bio ?
    Remplir les poches de Carrefour en nettoyant sa conscience...

  20. #17
    jeangab62

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Très clairement : non mais où est le problème ? Comme vous le montrer le sens de l'histoire c'est qu'on a de moins en moins de diversité dans les cultures..
    le problème n°1 que je vois, c'est que l'on ne se nourrit pas exclusivement de ce qui peut pousser dans ce type de serre, qui ne sont fondamentalement que la version geek des micro-potagers citadins sur les toits d'immeubles.
    que ça ait un certain attrait auprès d'un population cible, pourquoi pas, mais ça ne peut pas remplacer l'agriculture, qui quand à elle, évolue aussi de son coté.

    vous l'achetez à un supermarché où à un industriel de l'agroalimentaire. Ce seront eux qui décideront de ce que vous mangez, pas l'agriculteur qui ne fait que s'adapter au marché
    je pense que vous vous méprenez sur ce point, si personne n’achète le produit de l'industriel, c'est tout simplement un flop, c'est toujours le consommateur qui décide ce qu'il achète (à condition, bien sur, qu'il puisse avoir le choix).
    ce n'est pas seulement l'agriculteur qui s'adapte, mais la chaîne complète.

    L'huile de palme s'intègre le mieux dans les process industriels, donc on ne cultive plus que de l'huile de palme, sauf besoin de luxe.
    il ne faut pas perdre de vue que le palmier à huile a un rendement supérieur de 5 a 10 fois par rapport aux oléagineux classiques, il en découle des prix forcement plus bas, d'où la forte demande.

  21. #18
    Tilleul

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    La ferme verticale est à l'agriculture ce que l'élevage en batterie est à l'élevage en plein air. Le nombre de cultures pour lesquels les champs ne sont plus compétitifs continuera à augmenter au fur et à mesure que les ingénieurs améliorent leur technologie et que les startups augmentent en capital. Imaginer le contraire serait comme croire que l'industrie ne pouvait pas remplacer l'artisanat parce qu'elle était limitée aux métier à tisser à ces débuts. Ca s'appelle le progrès technique.

  22. #19
    wizz

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    et aussi parce que le consommateur veut des produits à contre saison et ultra frais
    et aussi parce que l'énergie ne coute rien, pas assez cher, pour la construction et le fonctionnement de ces fermes verticales

  23. #20
    Tilleul

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Keep it in the Ground !

  24. #21
    arbanais83

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par jeangab62 Voir le message
    concernant la question initiale, il faudrait peut être d'abord se demander si tous le monde veut consommer bio, et d'ailleurs si tout le monde sait a quoi correspond exactement le label bio, car la aussi, a part des allégations répétées comme des mantras, je ne suis pas sûr que beaucoups de monde serait définir exactement le bio.
    C'est une bonne question personnellement je préfère manger bon plutôt que bio.
    Je me rappelle ma première bouteille de vin bio payée même plus cher qu'une traditionnelle " dégueulasse " quand en plus on sait tout ce qui autorisé en culture bio pour la vigne autant que cela ne le soit pas, mais qu'au moins cela soit bon !
    Après pour certains produits pourquoi pas. Mais quand on voit à "envoyé spécial" que les carottes bio peuvent avoir plus de pesticides que certaines tomates non bio du supermarché alors là je rigole.
    Pareil pour les huiles d'olives.
    Je viens d'aller récupérer l'huile de mes olives au moulin pour 77 kg j'ai récupéré 11.66 l d'huile et payé 36.47 euros de trituration, soit 3.12 euros le litre.
    La semaine dernière en Italie avec ma femme j'ai payé le litre 3.5 euros sans jamais avoir eu besoin d'arroser aucun arbre sans jamais avoir eu besoin de payer pour le moindre traitement et surtout sans avoir eu à passer 20 heures à ramasser ces 77 kg.
    De plus quand on voit que les études ont montré que l'huile bio n'était ni meilleure ni moins bonne que les huiles espagnoles premier prix... et encore quand on ne se fait pas escroquer sur un marché de Provence ou l'on vous vend pour de l'huile bio du terroir des huiles industrielle de la CEE.
    C'est vraiment pour avoir un olivier qui ressemble à un olivier que l'on s'y colle encore.
    Dernière modification par arbanais83 ; 02/12/2017 à 19h38.

  25. #22
    arbanais83

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    La ferme verticale est à l'agriculture ce que l'élevage en batterie est à l'élevage en plein air. Le nombre de cultures pour lesquels les champs ne sont plus compétitifs continuera à augmenter au fur et à mesure que les ingénieurs améliorent leur technologie et que les startups augmentent en capital. Imaginer le contraire serait comme croire que l'industrie ne pouvait pas remplacer l'artisanat parce qu'elle était limitée aux métier à tisser à ces débuts. Ca s'appelle le progrès technique.
    Peux-tu déjà en citer une seule ?

  26. #23
    Pierreyves

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    De nombreuses études ont évalué les performances de l'agriculture biologique. Évidemment il faut comparer ce qui est comparable : les rendements pour de mêmes variétés, dans des sols et des climats comparables, avec les mêmes méthodes de culture (avec ou sans rotation de cultures par exemple) etc. Lorsque cette exigence de rigueur élémentaire n'est pas respectée – ça arrive – on peut obtenir n'importe quel résultat, ce qui permet à des sites militants d'affirmer n'importe quoi. Mais lorsqu'on compare ce qui est comparable, pas des choux et des navets, on mesure que les rendements bio sont plus faibles que ceux de l'agriculture "conventionnelle".

    « L’analyse montre que l’AB souffre d’un handicap de productivité physique (moindres performances agronomiques et zootechniques.) » (Vers des agricultures à hautes performances. Volume 1. - Analyse des performances de l’agriculture biologique, Inra - 2013)

    « Notre analyse des données disponibles montre que les rendements bio sont globalement inférieurs aux rendements conventionnels » (Comparing the yields of organic and conventional agriculture - Seufert - 2012)

    « Nous avons analysé 362 études comparant les rendements de l'agriculture bio et de l'agriculture conventionnelle ► L'écart est de 20 %, mais diffère selon les cultures et les régions » (The crop yield gap between organic and conventional agriculture - de Ponti - 2012)

    Cette dernière étude précise que les différences de rendement dépendent grandement du contexte, et de ce que l'on compare :

    « Les différences varient entre des rendements bio inférieurs de 5 % (légumes non irrigué et plantes vivaces sur les sols faiblement acides ou faiblement alcalins), 13 % de rendement inférieur (lorsque les meilleures pratiques organiques sont utilisées), à des rendements 34 % moins élevés (lorsque les méthodes classiques et organiques sont le plus comparables). »

    La terre devient de plus en plus rare, grignotée par les villes, routes, autoroutes, aéroports, résidences secondaires... Cinq pour cent des surfaces cultivées disparaissent ainsi tous les dix ans. Il y a quelques siècles, les New-yorkais campaient dans leur tipi au bord de l'Hudson, et les Champs-Élysées furent tracés au milieu des champs et des bois.

    Et pourtant, l'agriculture bio gaspille le premier bien le plus précieux de tous, la terre !

    La chasse au gaspi... Peut-être faudrait-il taxer l'agriculture biologique pour cette externalité négative...

    Et pourtant les vendeurs de bio voudraient imposer leur bio à tous :

    « Nous souhaitons que l’extension des surfaces en agriculture biologique recouvre à long terme la totalité de la surface agricole ». (Charte des valeurs de la FNAB et son réseau Adoptée en Assemblée Générale le 5 avril 2016 )

    http://ecologie-illusion.fr/agricult...r-humanite.htm

    Pierre Yves

  27. #24
    da23real

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Une question idiote est-ce qu'on a évalué la quantité de main d'oeuvre supplémentaires qu'il faudrait pour tout produire bio en France ?
    Merci
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

  28. #25
    Mickey-l.ange

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Bonjour,

    Il me semble que quelqu'un de connu a déjà répondu : cela donnerait du travail à quantité de chômeurs.

  29. #26
    Cendres

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Absolument tout ce que vous mangez sous une forme ou une autre n'est jamais acheté à un agriculteur, vous l'achetez à un supermarché où à un industriel de l'agroalimentaire.
    Disons: une grande partie. J'ai quelques adresses où le producteur m'amène ce qu'il produit. Spécialement les asperges en Sologne.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  30. #27
    Mickey-l.ange

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    Citation Envoyé par Cendres Voir le message
    Disons: une grande partie. J'ai quelques adresses où le producteur m'amène ce qu'il produit.
    Bonjour,

    Quelques chiffres. (Sont-ils fiables ?)

    Les supermarchés représenteraient environ la moitié des ventes.
    Les enseignes spécialisées, un tiers.
    Et le genre amap et ventes directes, un sixième.

    Le marché du bio reste dominé par les enseignes généralistes (44% des ventes), devant les magasins spécialisés (type Biocoop ou La vie claire, 34% des ventes) et la vente directe (13%).
    Chiffres de 2016 : http://www.lefigaro.fr/societes/2016...che-du-bio.php

    aujourd'hui la grande distribution atteint 47% de parts de marché
    Chiffres de 2012 : http://www.lefigaro.fr/conso/2012/02...economique.php

  31. #28
    da23real

    Re : Nourrir le monde en agriculture bio....

    J'ai beau être persuadé que ça serait une bonne chose comment va t-on faire pour tout ces employés à envoyer dans les champs ? Actuellement un grand nombre de saisonniers font le choix malheureusement illegal et donc précaire de se loger sur place en camion ou caravane. Je doute que ça plaise à tout le monde. Alors construire des logements et forcer les gens à changer de ville ou voir des kilomètres de bouchons chaque jour en direction des champs ?
    Occupe toi de la technologie avant que la technologie s'occupe de toi

Discussions similaires

  1. Nourrir les oiseaux
    Par mamie2000 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 12
    Dernier message: 02/03/2012, 22h59
  2. Se nourrir d'insectes
    Par alaink dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 26
    Dernier message: 22/03/2009, 07h42
  3. Agriculture productiviste ou agriculture durable ?
    Par kapou123 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/04/2007, 17h42
  4. Les vertus écologiques de l'agriculture biologique et de l'agriculture raisonnée
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/06/2006, 13h05