Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 72

Indépendance des scientifiques ?

  1. Topix

    Date d'inscription
    janvier 2016
    Messages
    353

    Indépendance des scientifiques ?

    Bonjour,

    je pense que l'un des problèmes majeurs de la science contemporaine est qu'elle est fortement dépendante de logiques économiques. Il existe sans doute des domaines préservés comme celui de la recherche fondamentale ou encore la cosmologie, mais j'ai comme l'impression que le chercheur indépendant est une espèce plutôt rare. La recherche et les études sont extrêmement onéreuses, et sont généralement financées par des fonds publics ou de grandes multinationales.

    Qu'est-ce que j'entends par chercheur indépendant ? Un chercheur qui ne serait soumis à aucune pression de la part de sa hiérarchie (hormis celle concernant la qualité de son travail) et qui serait libre dans l'orientation de ses travaux (dont le critère de pertinence serait l'efficacité/sécurité et non le profit).

    Je ne suis pas idéaliste et le fait que cela soit autrement ne me surprend pas, simplement je pense qu'il faudrait un peu plus insister sur le fait que certains domaines de recherche lorgnent plus du côté de l'industrie qu'autre chose (le médical par exemple).

    Il y a aussi la question de l'accès aux médias... bref, tout ça me fait penser que si un scientifique espère avoir des financements et veut éviter l'ostracisation, il a plutôt intérêt à être docile.

    -----

    Dernière modification par Topix ; 02/06/2016 à 07h55.
     


    • Publicité



  2. minushabens

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    5 069

    Re : Indépendance de la science ?

    Je pense que "docile" est excessif. Mais c'est vrai que sans argent on ne peut pas faire grand-chose et que les demandes de financement doivent s'inscrire dans un certain cadre, qui peut être influencé par l'économie. Il reste quand-même encore quelques marges de manoeuvre, mais qui pourraient se réduire.
     

  3. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 731

    Re : Indépendance de la science ?

    Je titrerais quand même par "indépendance des scientifiques" parce que la science, elle...
    Myorphyrogénètopter.
     

  4. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    26 824

    Re : Indépendance de la science ?

    Salut,

    Ca mériterait AMHA une étude détaillée car il faut certainement distinguer :
    - les différents domaines de recherche (cela a été suggéré par Topix)
    - la recherche fondamentale, la recherche appliquée et les applications
    - la recherche universitaire et la recherche privée
    - les différents pays

    Sujet vaste. Très vaste. Et il ne suffit certainement pas de décrire les critères d'indépendance ou de contraintes (économique, on l'a dit, mais aussi les publications, les pression hiérarchiques, la concurrence,...), il faudrait aussi se pencher sur la question des effets nuisibles ou pas de ces situations. Car un manque d'indépendance n'est peut-être pas toujours synonyme de "mauvaise science".

    Bref, de quoi écrire une thèse rien que pour débroussailler le sujet !!!!
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  5. Topix

    Date d'inscription
    janvier 2016
    Messages
    353

    Re : Indépendance de la science ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Je titrerais quand même par "indépendance des scientifiques" parce que la science, elle...
    Effectivement, j'ai fait un mauvais titre...
     


    • Publicité



  6. Topix

    Date d'inscription
    janvier 2016
    Messages
    353

    Re : Indépendance de la science ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Car un manque d'indépendance n'est peut-être pas toujours synonyme de "mauvaise science".
    C'est certain, mais en dernière instance ceux qui détiennent l'argent et les médias semblent avoir énormément de pourvoir. Au final, même si cela n'est pas forcément synonyme de mauvaise science, ça limite certainement la diversité de la recherche.

    J'ai même l'impression que pour obtenir un prix Nobel, il faut montrer "patte blanche".
     

  7. Antropos

    Date d'inscription
    octobre 2014
    Messages
    444

    Re : Indépendance de la science ?

    Je ne vois pas bien ce que cette science indépendante rechercherait de différent que ce qui est déjà entreprit par les recherches actuelles. On peut toujours trouver une branche, un lab, qui étudie un sujet d'intérêt particulier.

    Si le but est de pouvoir rechercher tranquillou sans pression, ça ne correspond hélas pas à la mentalité moderne qui vise avant tout l'optimisation des satisfactions en hiérarchisant les problèmes selon qu'ils sont bénéfiques à la société ou non.
    On est dans un État qui met des services à notre disposition, donc on lui rend en lui fournissant des services. On peut toujours s'éclipser sur son île et créer un lab. Et là on se rend bien vite compte de l'importance de l’État ..><
    En fait, je vois pas où est le problème actuellement. C'est sûr que si le but est de rechercher le chewing-gum qui ne perd jamais son goût, alors que le cancer tue des millions de gens par an. Bof.

    De toute façon on en revient toujours aux mêmes problèmes. Recherche = financement = État = volontés de recherches de l’État

    L'idéal serait de se concentrer uniquement sur la médecine par exemple, plutôt que de dépenser des milliards dans l'armement comme aux États-Unis.

    Mais peut-être que l'on doit la rapidité du progrès, exponentiel, à la concurrence justement. Et quand on voit les progrès en médecine, je préfère que les choses aillent vite, quitte à mettre de la pression, et de pouvoir sauver le plus d'être humain possible.
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger
     

  8. Topix

    Date d'inscription
    janvier 2016
    Messages
    353

    Re : Indépendance de la science ?

    Citation Envoyé par Antropos Voir le message
    Je ne vois pas bien ce que cette science indépendante rechercherait de différent que ce qui est déjà entreprit par les recherches actuelles.
    Je ne dis pas le contraire. Par contre, on peut penser que les solutions trouvées seraient différentes et peut-être plus adaptées.

    Si le but est de pouvoir rechercher tranquillou sans pression, ça ne correspond hélas pas à la mentalité moderne qui vise avant tout l'optimisation des satisfactions en hiérarchisant les problèmes selon qu'ils sont bénéfiques à la société ou non.
    Tout à fait, mais ce n'est pas ce que j'ai dit. Je parlais plutôt d'orienter la recherche vers un autre but que le profit immédiat. Par exemple, au lieu de créer et breveter une molécule vendue hors de prix, n'y aurait-il pas d'autres moyens plus simples pour aboutir au même résultat ?

    D'autre part, le fonctionnement de la société est ce qu'il est et je n'idéalise rien du tout. J'ai même envie de dire que c'est logique. Par contre, je pense que les gens doivent garder à l'esprit que même la science est sujette à des conflits d'intérêts.

    En fait, aucune activé humaine n'est épargnée. Je ne vois pas pourquoi on mettrait la science complètement à part, même si elle jouit d'un prestige amplement mérité.

    Mais peut-être que l'on doit la rapidité du progrès, exponentiel, à la concurrence justement. Et quand on voit les progrès en médecine, je préfère que les choses aillent vite, quitte à mettre de la pression, et de pouvoir sauver le plus d'être humain possible.
    Je ne conteste pas les bienfaits de la concurrence, je doute simplement que le but recherché soit systématiquement le mieux pour l'être humain.
     

  9. Antropos

    Date d'inscription
    octobre 2014
    Messages
    444

    Re : Indépendance de la science ?

    C'est sûr que ce n'est pas la santé de l'être humain qui est recherchée avant tout. On aurait pu depuis un moment mettre fin à la pauvreté extrême, mais ce n'est pas la logique du système, et c'est parce que tout est toujours lié au système et au politique que promouvoir quelque chose qui ne va pas dans le sens de l'intérêt de l'Etat est peine perdue ..

    C'est à blâmer c'est sûr, mais le cercle est tellement vicieux. Avant de modifier notre propre politique, il faudrait que les pôles leaders acceptent de suivre le même modèle, au risque de voir notre système s'écrouler.

    Pour moi, cette indépendance dont tu parles, ce sera l'IA Forte qui va le permettre. Du moment qu'un robot est capable de gérer le cercle de production ça va tout changer, à mon avis
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger
     

  10. Topix

    Date d'inscription
    janvier 2016
    Messages
    353

    Re : Indépendance de la science ?

    En fait, je ne fais même pas une critique du système. J'estime qu'il faut juste que les individus aient les outils (esprit critique + éducation) qui leur permettent d'identifier certains biais.
     

  11. Antropos

    Date d'inscription
    octobre 2014
    Messages
    444

    Re : Indépendance de la science ?

    Ce qui revient nécessairement à une critique du système. Qu'est ce qui empêche à ces individus d'avoir ceci ?
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger
     

  12. Topix

    Date d'inscription
    janvier 2016
    Messages
    353

    Re : Indépendance de la science ?

    Citation Envoyé par Antropos Voir le message
    Ce qui revient nécessairement à une critique du système.
    Si tu veux, mais ce n'est pas le but premier. Je ne prétends pas vouloir changer le fonctionnement de la société. Je pense qu'il faut avant tout être éveillé aux dérives potentielles.

    Qu'est ce qui empêche à ces individus d'avoir ceci ?
    Absolument rien. Après, les individus ne sont pas forcément poussés dans ce sens.
     

  13. Antropos

    Date d'inscription
    octobre 2014
    Messages
    444

    Re : Indépendance de la science ?

    Ben tes remarques sur les médias, les investissements vont dans le sens d'une remise en cause des principes sociétaux. Ce qui n'est pas un mal.

    Absolument rien. Après, les individus ne sont pas forcément poussés dans ce sens.
    Mais si justement.
    Ils ont la volonté et les connaissances. Il leur manque le matériel et le temps. Manque de bol, les deux sont distribués par l’État à qui ces bénévoles doivent leur survie.
    Tout revient donc à une critique de l’État. Sinon c'est du parler-dans-le-vide.
    Dernière modification par Antropos ; 02/06/2016 à 23h49.
    " L'essence de la technique n'est absolument rien de technique " M. Heidegger
     

  14. Topix

    Date d'inscription
    janvier 2016
    Messages
    353

    Re : Indépendance de la science ?

    Citation Envoyé par Antropos Voir le message
    Mais si justement.
    Ils ont la volonté et les connaissances. Il leur manque le matériel et le temps. Manque de bol, les deux sont distribués par l’État à qui ces bénévoles doivent leur survie.
    Tout revient donc à une critique de l’État. Sinon c'est du parler-dans-le-vide.
    Euh j'ai pas bien compris là... et si les gens ont le temps de regarder la télé, ils doivent avoir le temps de s'instruire. C'est une question de choix.

    Que veux-tu dire par le "matériel" distribué par l'Etat ?

    Quoiqu'il en soit, que cela revienne à une critique de l'Etat ou non, je ne vois pas en quoi cela est pertinent pour le sujet ? En tout cas, j'ai plus confiance dans la recherche publique que dans la recherche privée. Cette dernière est justement plus sensible aux pressions économiques.
     

  15. minushabens

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    5 069

    Re : Indépendance de la science ?

    Citation Envoyé par Antropos Voir le message
    Si le but est de pouvoir rechercher tranquillou sans pression, ça ne correspond hélas pas à la mentalité moderne qui vise avant tout l'optimisation des satisfactions en hiérarchisant les problèmes selon qu'ils sont bénéfiques à la société ou non.
    heureusement que les scientifiques ne se limitent pas à répondre aux attentes de la société. Si c'était le cas le théorème de Fermat n'aurait jamais été démontré et d'ailleurs la plus grande part des connaissances scientifiques actuelles serait inconnue.

    mais c'est vrai que la société elle, attend des scientifiques ce que tu dis, et il y a donc un compromis plus ou moins satisfaisant entre les scientifiques et la société, et toujours des tensions.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Indépendance linéaire
    Par Meadowlark dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/05/2012, 21h39
  2. PWM, Timers et indépendance
    Par Short dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/04/2011, 20h57
  3. Test d'indépendance
    Par luyarico dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/05/2010, 07h12
  4. l`independance
    Par t.m dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/11/2005, 16h27