Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36

ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

  1. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Bonjour,

    voilà, depuis peu, je mesure le volume des condensats produits par une chaudière à condensation.

    j'ai chercher à droite à gauche le volume de condensats théorique produits

    ici : http://www.chaudiere-leguide.com/rub...densation.html

    j'ai trouvé 1,6 kg /m3 de gaz. je trouve surprenant de l'avoir en kg/m3 et non en kg/kWh, ça dépend de la pression de gaz non ?

    à partir de ça, j'ai un ration de 30 %, c'est à dire que le volume de condensats mesuré est de 30 % de celui d'une condensation à 100 %

    je ne trouve nul part si ce ration est bon, mauvais ou moyen.

    et ce que quelqu'un connait les ratios typiques ?

    merci

    -----

     


    • Publicité



  2. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    65
    Messages
    9 734

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    1) Je pense que c'est du gaz naturel, donc la pression est à peu près standard...

    Donc en toute logique, 1 m3 de gaz = tant et tant de molécules de CH4. Si on les brule parfaitement, cela dégage tant et tant de molécules de H2O. Et si on condense la totalité, cela fait tant et tant de liutres ou de grames d'eau... Donc la proportionnalité me parait logique.

    2) 30 %, cela veut donc dire que tu "économises" 30 % de ce qu'on annonce comme gain maximal possible, en gros 30 % du gain de 10 % (différence entre PCS et PCI)...

    A toi de voir si cela te suffit !

    Ta chaudière est probablement branchée sur un circuit de radiateurs ? As-tu une régulation climatique (sur sonde extérieure) ? Tes températures de retour sont sans doute encore "assez éleveée" pour une condensation plus parfaite... Et donc la pertience du recours à une chaudière condensation me parait discutable. Avec 3 % de gains, je ne sais si tu vas amortir le surcoût ???
     

  3. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 650

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    1) la pertience du recours à une chaudière condensation me parait discutable. Avec 3 % de gains, je ne sais si tu vas amortir le surcoût ???
    Bonjour,

    L’important est de condenser un peu,

    Pour une consommation de 10 000 kWh/an, le gain est tout de même d’environ 20 €.

    Pour avoir du retour sur un investissement complémentaire de 2000 €, il faut 100 ans
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  4. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    65
    Messages
    9 734

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message

    L’important est de condenser un peu,
    ?????

    Oui, si on veut avoir la condensation pour la condensation ! Par principe, en somme...

    Non, si on pensait économiser de l'argent !
     

  5. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Bonjour, et merci d'avoir répondu

    les réponses en vrac

    oui, il y a une régulation en fonction de la température extérieure

    bizarre cet histoire de m3 /kwh

    sur un point de comptage, on me donne 11,09 kWh/m3 et sur un autre 14,11 kWh/m3. dans la même ville, à quelques centaines de mètres du coup, je me dis que ce devrait être plutot des kg/kWh pour la condensation.

    C'est beaucoup ou pas beaucoup.

    en ce moment, il fait froid, alors, forcément, ça condense un peu moins (en proportion) car le retour est plus chaud

    en inter saison, ça condensera beaucoup plus j'imagine

    Mais justement, j'aimerais avoir des éléments de comparaison. ça m'étonnerai que les chaudières condensent à 90 % de leur capacité surtout quand il fait -2 / 7°C

    et même dans le cas de seulement 3 %, je trouve cela un peu sévère, une chaudière à condensation a des températures de fumée plus froides, même si elle ne condense pas, qu'une chaudière basse température


    personne n'a les valeurs de la vraie vie ?
     


    • Publicité



  6. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 650

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Il y a quelques décennies, le gaz de ville était facturé au m3. Son pouvoir calorifique était à peu prés constant.
    Actuellement, le gaz naturel distribué par GDF a un PCS compris entre 10 et 15 kWh par m3.
    GDF relève des M3 au compteur, mais fait payer des kWh en fonction du pouvoir calorifique du gaz distribué.

    Pour le gain d’énergie potentiel apporté par la condensation, il est au max théorique de 10%.
    A 10% il n’y a plus la moindre trace d’eau dans les gaz brulés évacués par le conduit de fumée.
    Il suffit de voir par temps froid la sortie des gaz brulés d’une chaudière à condensation, pour constater qu’il y a un beau et généreux panache de vapeur d’eau.

    Je pense que dans la réalité, quelle que soit l’installation, les gains habituels doivent se situer entre 0 et 6%. Un gain de 3% ne me choque pas.

    Pour vendre des chaudières, il suffit d’indiquer sur les plaquettes publicitaires :
    « Par rapport à votre ancienne chaudière, le gain peut atteindre 30% »
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  7. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 749

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Bonjour

    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message
    à partir de ça, j'ai un ration de 30 %, c'est à dire que le volume de condensats mesuré est de 30 % de celui d'une condensation à 100 %

    je ne trouve nul part si ce ration est bon, mauvais ou moyen.
    J'ai des chaudières condensation depuis 30 ans,
    tu n'a pas besoin de trouver quelque part. Tu es juge
    Autrefois on aurait dit à l'école ou au lycée 3/10 ou 6 /20, maintenant en notation A B C c'est C
    Si tu as des émetteurs conventionnels [/B]et[/B] des besoins calorifiques importants, il ne peut en être autrement par temps froid.
    Cela s'améliorera par temps doux mais + de rendement sur une consommation + faible n'est pas gratifiant
    J'espère que tu n'a pas de V3V ou similaire.

    Pour te consoler recherche et publie ici les caractéristiques de rendement catalogue de ta chaudière.

    Je pense que tu devrait en trouver
    - 1 pour un régime en HT à 100% de Pn
    - 1 pour un fonctionnement idéal en condensation retour à 30°C et puissance réduite
    indique bien pour chacune le rendement les températures aller et retour et la puissance correspondante

    Recherche également le rendement d'une chaudière moderne équivalente mais sans condensation dite à HR (haut rendement) afin de te consoler
    (même sens condensation le rendement d'une telle chaudière est > à celui d'une chaudière à HR)
    Cordialement.
     

  8. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 749

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Il suffit de voir par temps froid la sortie des gaz brulés d’une chaudière à condensation, pour constater qu’il y a un beau et généreux panache de vapeur d’eau.
    Une heure que je guette, toujours pas de panache sur la sortie de ma chaudière gaz à condensation de la mienne.
    Je suis gelé, je rentre me réchauffer, vais voir à la chaufferie, pas de panne
    Cordialement.
     

  9. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 650

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    Une heure que je guette, toujours pas de panache sur la sortie de ma chaudière gaz à condensation de la mienne.
    Je suis gelé, je rentre me réchauffer, vais voir à la chaufferie, pas de panne
    Il est probable que ton installation soit proche de la perfection,

    Si ce n’est pas le cas, ta chaudière était peut être en mode veille.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  10. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    @behache

    bonjour,

    je ne comprends pas vraiment le sens de votre intervention.

    oui, il y a des vannes trois voies, pourquoi ça poserait problème ?

    oui, je sais bien qu'en intersaison, ça va mieux condenser mais que la consommation y sera moindre. je vais essayer de trouver les infos que vous demandez. Je ne suis pas spécialiste du tout des chaudière.

    En tous cas, je ne me console pas, je dis juste que prendre uniquement le gain à partir de la condensation pour comparer une chaudière basse température et une chaudière à condensation est un peu rapide. s'il n'y a que 2 % d'écart de rendement, ça fait tout de même passer de 3 à 5% le gain soit, en ce qui me concerne, 350 € par an. la chaudière a un peu moins de 20 ans

    Je cherche juste à évaluer la qualité de l'installation, rien de plus. progressivement, j'aurais plus de données. je compte faire les mêmes mesures sur d'autres installations, et je je cherche s'il y a des gus qui comme moi essayent de voir comment ça condense, et dans quelles proportion dans la vrai vie, justement pour évaluer la qualité du discours ventant les mérites de la condensation.
     

  11. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 749

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message
    @behache

    oui, il y a des vannes trois voies, pourquoi ça poserait problème ?
    Pas un problème mais une éventuelle question, pour le moins une vérification !
    Avec une chaudière à condensation le préalable est de neutraliser l'ancienne V3V en la plaçant sur la position 100% (pas de mélange) évidemment il faut alors régler ou de préférence réguler en climatique (sonde extérieure) directement la chaudière, ceci est prévu dans la chaudière au pire, il faut investir dans une option " sonde extérieure "
    Dans quelle configuration exacte de commande ou de régulation es tu ?

    je vais essayer de trouver les infos que vous demandez.
    Essayer, c'est réussir !
    Fais une recherche sur le net à partir du modèle exact de ta chaudière pas besoin d'être spécialiste, il suffit de quitter les belles images et pelures purement commerciales, de se pencher sur la pages des caractéristiques puis réfléchir à ce que cela peut signifier. Dans cette dernière phase quelques explications d'une personne avertie (pas forcément un Spécialiste, peuvent être nécessaire pour tout comprendre.
    C'est ce que je te proposais et nous aurions gagné les deux réponses.

    En tous cas, je ne me console pas, je dis juste que prendre uniquement le gain à partir de la condensation pour comparer une chaudière basse température et une chaudière à condensation est un peu rapide. s'il n'y a que 2 % d'écart de rendement, ça fait tout de même passer de 3 à 5% le gain soit, en ce qui me concerne, 350 € par an. la chaudière a un peu moins de 20 ans
    Au volume d'eau que tu as mesurée correspond une économie vraie correspondant à ce que les physicien appelle récupération de la chaleur latente
    Mais le rendement sur les fumées (hors condensation) de ta chaudière est, sous réserve, des vérifications que nous ferons ensemble supérieure à celui d'une chaudière HR
    Ainsi mon modèle à condensation à 80/60°C annonce à 100% de Pn (Puissance nominale) un rendement de 96,8% pendant qu'il n'y a évidemment pas de condensation !
    alors que la variante sans condensation annonce pour le même régime 90,9 %
    Alors avant de mesurer au décilitre près les condensats ........il y a d'autres choses à vérifier.

    Poste tes caractéristiques pour que nous fassions des comparaisons ![QUOTE]Je cherche juste à évaluer la qualité de l'installation, rien de plus. progressivement, j'aurais plus de données. je compte faire les mêmes mesures sur d'autres installations, et je je cherche s'il y a des gus qui comme moi essayent de voir comment ça condense, et dans quelles proportion dans la vrai vie, justement pour évaluer la qualité du discours ventant les mérites de la condensation.[QUOTE]Je te propose la méthode Descartes (on dit aussi démarche cartésienne)
    Cordialement.
     

  12. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    "Pas un problème mais une éventuelle question, pour le moins une vérification !
    Avec une chaudière à condensation le préalable est de neutraliser l'ancienne V3V en la plaçant sur la position 100% (pas de mélange) évidemment il faut alors régler ou de préférence réguler en climatique (sonde extérieure) directement la chaudière, ceci est prévu dans la chaudière au pire, il faut investir dans une option " sonde extérieure "
    Dans quelle configuration exacte de commande ou de régulation es tu ?"

    comment on fait quand on a 4 réseaux ? il y a une vanne 3 voie par réseau, une courbe de chauffe par réseau, la chaudière est au max de la température demandé par les réseau, il y a donc toujours une vanne 3 voie à 100 %

    matériel synco 700 siemens, bien évidemment il y a une sonde extérieure

    "Alors avant de mesurer au décilitre près les condensats ........il y a d'autres choses à vérifier."

    je ne les mesure pas décilitre près, mais au litre. 345 l depuis quelques semaines à 23 l près. je mesure chaque cycle de la pompe de relevage qui évacue 23 l à chaque fois
     

  13. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 749

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Re bonjour

    Essaie d'utiliser la commande <Répondre avec citation> situé au bas des message au lieu de répondre puis avec le bouton <Ajouter la balise [QUOTE) > à droite au dessus du cadre où tu rédiges, d'inserrer [/QUOTE) ton_texte [QUOTE) au milieu de ce que tu désire citer.
    Ce sera plus clair
    J'ai été obligé de remplacer ci dessus ] par ) pour éviter l'automatisme
    Il faut bien écrire [/QUOTE) ton_texte [QUOTE) et non pas [QUOTE) ton_texte [/QUOTE) comme le propose le bouton, selon une logique qui m'échappe pour arriver au bon résultat
    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message
    comment on fait quand on a 4 réseaux ? il y a une vanne 3 voie par réseau,
    Digne d'un semi collectif
    une courbe de chauffe par réseau,
    bizarre, me semble-til à moins que ce soit un réseau par orientation (N S E O)
    la chaudière est au max de la température demandé par les réseau,
    Il va falloir que tu te prouves (moi je n'en fais pas un point important) que que la régulation chaudière n'est pas réglée par excès
    il y a donc toujours une vanne 3 voie à 100 %
    En gros, peut être, mais c'est peut être seulement à 90%
    matériel synco 700 siemens,
    Sauf erreur de ma part tout universels qu'ils soient je doute qu'ils soient asservis à une sonde climatique
    bien évidemment il y a une sonde extérieure
    une seule, sur la chaudière je suppose
    Les 4 réseaux sont une surprise. J'attends éventuellement de savoir pourquoi.
    Mais inutile d'insister, je veux bien admettre le bien fondé de cette complexité
    NB : Chez moi un seul circuit /PCBT, sonde extérieures, sonde eau sur le retour et cela régule à merveille sans même une correction par 3ème sonde intérieure (TA)
    "Alors avant de mesurer au décilitre près les condensats ........il y a d'autres choses à vérifier."
    je ne les mesure pas décilitre près, mais au litre. 345 l depuis quelques semaines à 23 l près. je mesure chaque cycle de la pompe de relevage qui évacue 23 l à chaque fois
    C'était une boutade pour rappeler que je voulais argumenter à partir de chiffres précis puisés dans les caractéristiques techniques de ta chaudière et essayer de te convaincre que l'économie apportée par ta chaudière à condensation est supérieur à ce que tu peux mesurer.

    Je ne cherche pas la bagarre aussi si tu ne veux pas publier les renseignements relatifs au rendement (ou le type exact de ta chaudière) et bien je me tairais.
    Dernière modification par behache ; 23/02/2013 à 14h10.
    Cordialement.
     

  14. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 749

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Bonjour Cornychon

    Ta première hypothèse est la bonne
    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Il est probable que ton installation soit proche de la perfection,
    Citation Envoyé par behache Voir le message
    ....
    Hier avec - 2°C ma chaudière gaz à condensation ( régulée en climatique) fonctionnait au régime de 7 kW (départ 40°/ retour 32°C au rythme de 39 min de marche et 25 d'arrêt (facteur de marche de 61%) soit une puissance moyenne restituée d'environ 4,3 kW (2 pièces/8 non chauffées)
    ....
    Si ce n’est pas le cas, ta chaudière était peut être en mode veille.
    Non ni en panne ni en veille
    Cordialement.
     

  15. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    désolé pour l'utilisation de quote, je ne sais pas trop m'en servir

    4 réseaux, parce que 4 bâtiments et des horaires différents, une sonde extérieure pour l'ensemble. des courbes de chauffe différentes parce que isolation différente, émetteurs différents.
    Une sonde d'ambiance par bâtiment pour corriger et prendre en compte les apports gratuits.

    pour le reste, il faut me croire sur parole. la température extérieure est bien distribuée sur le bus KNX et récupérée par chaque régulateur. chaque zone à comme courbe de chauffe 1,4 / 1,6 / 1,6 / 2,2

    je n'ai rien à cacher, je n'ai juste pas encore pris le temps de rechercher les données que vous demandez. la chaudière date de 1995 (environ) c'est une Viessman Vertomat

    et je ne cherche pas la bagarre ?

    pour ce qui est du 100 % de la vanne, effectivement, aux dépassements près de la consigne sur la chaudière.
    à l'instant : 37% / 65 % / 0% / 100 % chaudière à 54°C, retour à 42°C extérieur à -2°C
     

  16. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    Poste tes caractéristiques pour que nous fassions des comparaisons !
    voilà ce que j'ai trouvé :

    rendement de la chaudière :

    80/60 °C --> 96,6 %
    70/50 °C --> 100 %
    40/30 °C --> 14,9 %
     

  17. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    Poste tes caractéristiques pour que nous fassions des comparaisons !
    voilà ce que j'ai trouvé :

    rendement de la chaudière :

    80/60 °C --> 96,6 %
    70/50 °C --> 100 %
    40/30 °C --> 104,9 %
     

  18. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 749

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message
    4 réseaux, parce que 4 bâtiments et des horaires différents, une sonde extérieure pour l'ensemble. des courbes de chauffe différentes parce que isolation différente, émetteurs différents.
    Une sonde d'ambiance par bâtiment pour corriger et prendre en compte les apports gratuits.
    Donc une installation beaucoup plus complexe que je ne pouvais l'imaginer
    Il n'est évidemment pas question d'ouvrir 4 V3V en grand

    pour le reste, il faut me croire sur parole. la température extérieure est bien distribuée sur le bus KNX et récupérée par chaque régulateur. chaque zone à comme courbe de chauffe 1,4 / 1,6 / 1,6 / 2,2
    et je te crois
    Fin de la remarque " pas de V3V ", en ce qui te concerne !
    je n'ai rien à cacher, je n'ai juste pas encore pris le temps de rechercher les données que vous demandez. la chaudière date de 1995 (environ) c'est une Viessman Vertomat
    pour ce qui est du 100 % de la vanne, effectivement, aux dépassements près de la consigne sur la chaudière.
    à l'instant : 37% / 65 % / 0% / 100 % chaudière à 54°C, retour à 42°C extérieur à -2°C
    Formidable, un vrai cas d'école en ce qui concerne les % d'ouverture
    Et température de fonctionnement pas si défavorables pour une installation qui je suppose doit être à radiateurs
    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message
    voilà ce que j'ai trouvé :

    rendement de la chaudière :
    80/60 °C --> 96,6 %
    70/50 °C --> 100 %
    40/30 °C --> 104,9 %
    Encore plus détaillé que je le pensais : 3 points de fonctionnement différents

    Passe moi ta puissance de chaudière pour comparer avec des rendements catalogues chaudières HR (ben oui, il faut y croire, même si la triche d'un point est possible dans un modèle comme dans l'autre)
    Quant aux condensats, que tu as mesurés =>kwh économisés quantifiables

    A 40/30° le rendement catalogue de la mienne est impressionnant (mensonge ou technologie 2005 ?) aussi je ne vais pas l'indiquer
    Seul certitude mon installation (avec PCBT) travaille tj à BT !
    Cordialement.
     

  19. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    oui, les radiateurs sont en fonte.

    nouveau point de fonctionnement :

    66% 89 % 100 % 100 % départ chaudière 52°C retour 39°C. -2°C à l’extérieur


    le 0% précédent m'avait choqué, cela était du à l’interrupteur limite de chauffe (ça coupe si on dépasse de 0,5 °C la consigne, peut-être un peu sévère). la courbe de chauffe un peu trop haute j'ai descendu de 2°C le point de la courbe à -5°C. depuis, ça régule.

    la puissance de la chaudière. je ne sais pas trop, il y a plusieurs modèle. Je crois que c'est 130 kW

    install.png

    PCBT = plancher chauffant basse température ?
     

  20. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 749

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Bonsoir
    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message
    la puissance de la chaudière. je ne sais pas trop, il y a plusieurs modèle. Je crois que c'est 130 kW
    Voici où je voulais en venir :
    Vitogaz 200F 132 kW rendement à 75/60°C --> 93 % (parce que c'est une grosse chaudière , pour les 24 kW c'est 90 à 91 %)
    Ta Vertomat 130 kW rendement à 80/60 °C --> 96,6 % --> Gain hors condensation + 3.6 % /ci dessus
    Ta Vertomat 130 kW rendement à 70/50 °C --> 100 %
    Ta Vertomat 130 kW rendement à 40/30 °C --> 104,9 %


    Autrement dit quand tu calcules + 3% en mesurant les condensats
    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message
    ....et même dans le cas de seulement 3 %, je trouve cela un peu sévère, une chaudière à condensation a des températures de fumée plus froides, même si elle ne condense pas, qu'une chaudière basse température
    parce que justement les fumées sont plus basses il faut ajouter 3,6 % par rapport à un rendement de chaudière HR
    Cela fait + 6,6 %, et plus en inter saison.

    Je n'ai pas les moyens actuellement de mesurer mes condensats (mais j'y pense)
    C'est une 24 kW bridée en chauffage à 9 kW pour ne pas démarrer comme une bête, car après un réchauffage de 2 à 3 min elle passe en modulation de puissance elle tourne plutôt à 7 kW.

    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message
    PCBT = plancher chauffant basse température ?
    Oui
    Cordialement.
     

  21. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    j'avoue ne pas trop comprendre ou vous voulez en venir...

    Vitogaz, c'est aussi du viessman non ? et si vous voulez mesurer vos condensats c'est que c'est aussi une chaudière à condensation.

    Corriger un plancher chauffant avec une sonde d'ambiance, sa me parait compliqué, la régul va toujours être àa la rue à cause de l'inertie du plancher.

    d'ailleurs, est ce que vous gérez une intermittence ? avec vous des problèmes de surchauffe lors des journées d'hiver bien ensoleillées ou bien de froid lors des journées venteuses et humides ?
     

  22. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 749

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message
    j'avoue ne pas trop comprendre ou vous voulez en venir...
    Faire remarquer à ceux qui s'intéressent aux chaudières à condensation que même quand elles ne condensent pas elles ont déjà 3,7 points de plus

    Vitogaz, c'est aussi du viessman non ?
    Oui sans condensation, j'ai été rechercher une chaudière moderne de même marque et puissance que la tienne pour faire les comparaisons sans condensation
    et si vous voulez mesurer vos condensats c'est que c'est aussi une chaudière à condensation.
    Je possède aussi une chaudière condensation mais domestique et d'une autre marque, que j'utilise en chauffage entre 6,5 et 9 kW, rien de comparable à la tienne
    Corriger un plancher chauffant avec une sonde d'ambiance, sa me parait compliqué, la régul va toujours être àa la rue à cause de l'inertie du plancher.
    ? Nous allons au hors sujet, je n'ai pas parler de corriger avec une sonde d'ambiance (ce qui se fait)
    d'ailleurs, est ce que vous gérez une intermittence ?
    Non je régule simplement la marche du brûleur en ToR* avec la sonde extérieure (régulateur d'origine recyclé) et la chaudière régule la température d'eau en modulation de puissance (ce n'est pas l'idéal théorique mais comme le résultat est parfait...)
    avec vous des problèmes de surchauffe lors des journées d'hiver bien ensoleillées
    Non, j'y ai au contraire en fin de journée une légère baisse car je n'ai pas de grandes baies alors j'ai volontairement orientée ma sonde au sud (en contradiction avec les règles de l'art)
    ou bien de froid lors des journées venteuses ?
    Non ma sonde extérieure est réputée tenir compte en partie du vent dixit sa notice " Influence du vent maxi 3,5°K " (je ne sais par quel sortilège) de plus les maisons isolées ne sont que très partiellement sujettes au "froid ressenti ", peu aux entrées d'air parasites si elles sont suffisamment étanches (cas de la mienne). Ma régulation étant réglée dans des condition de ciel couvert, cas (hélas trop) habituel chez moi, c'est alors que la température intérieure correspond le plus à celle recherchée.
    et humides
    Oui, un léger effet de température ressentie plus froide à l'intérieur si le temps est humide.

    * et l'inertie du PCBT lisse le tout !
    Cordialement.
     

  23. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    Faire remarquer à ceux qui s'intéressent aux chaudières à condensation que même quand elles ne condensent pas elles ont déjà 3,7 points de plus
    OK, je ne sais pas pourquoi, mais je croyais que vous cherchiez à montrer le contraire

    Si vous ne gérez par l’intermittence, c'est que vous avez une température constante chez vous.

    à votre avis, qui gagne entre d'un coté les pertes dues à l'absence d’intermittence et de l'autre, celles dues au gain en condensation ?
     

  24. behache

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    3 749

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message
    OK, je ne sais pas pourquoi,
    Parce que le condenseur à flux de gaz forcé, constitue un échangeur supplémentaire qui s'ajoute au foyer (grosses chaudières)
    ou un échangeur beaucoup plus efficace que le simple corps de chauffe conventionnel des petite chaudière
    se traduit par un meilleur rendement sur les fumées (à température beaucoup plus basse comme tu le notais finement dans ton premier message)

    Je voulais insister sur ce point parce que ta mesure des condensats allait occulter ces presque 4%, que les détracteurs des chaudières à condensation méconnaissent (en toute bonne foi).
    Et 4% de gagné sur les fumée font pas mal d’équivalents décilitres de condensats invisibles

    Par contre il faut avoir la foi et croire (un peu) les valeurs de rendement catalogue
    puisque ce sont des décilitres immatériels !

    L'économie apportée hors toute condensation n'est pas calculable, sauf à mesurer volume et températures des fumées ce qui n'est pas à notre portée !
    Si vous ne gérez par l’intermittence, c'est que vous avez une température constante chez vous.
    Oui sonde extérieure = consigne constamment proportionnelle aux pertes donc aux besoins et PCBT = inertie qui lisse l'effet des apports gratuits et des pertes ponctuelles (VMC en régime cuisine) ou d'interruption de chauffage (priorité ecs)
    à votre avis, qui gagne entre d'un coté les pertes dues à l'absence d’intermittence et de l'autre, celles dues au gain en condensation ?
    Je suis incapable de répondre.
    J'ai pratiqué pendant 30 ans l'intermittence (que j'appelle abaissements nocturne)
    Du fait de mon PCBT qui a beaucoup trop d'inertie (pour cela) je devais anticiper d'environ 6 h donc avec l'inconvénient de la disparition du rayonnement en soirée.
    Je viens d'abandonner, me disant que je perdais une partie de l'économie en obérant le rendement des 16 heures de chauffe restant
    et surtout je peux encore abaisser mon ambiante avec le PCBT rayonne maintenant en permanence !

    Pourtant je pense qu'avec des radiateurs qui permettent de faire chuter plus vite la température que dans mon cas (et dito à la remontée) le bilan économique reste favorable .
    Facile
    - de démonter mathématiquement en ce qui concerne la différence des pertes dans les deux régimes
    impossible (pour moi)
    - de connaitre le bilan énergétique résultant d'une éventuelle différence de rendement condensation entre fonctionnement régulier sur 24 h ou intermittent 16/24h.
    Cordialement.
     

  25. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    Parce que le condenseur à flux de gaz forcé, constitue un échangeur supplémentaire qui s'ajoute au foyer (grosses chaudières)
    ou un échangeur beaucoup plus efficace que le simple corps de chauffe conventionnel des petite chaudière
    Arf, quand je disais, je ne sais pas pourquoi, je parlais de mon a-priori sur vos intentions. J'avais justement rédigé une réponse reprenant grosso-modo vos arguments avant de vous relire et de tout supprimer

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    L'économie apportée hors toute condensation n'est pas calculable, sauf à mesurer volume et températures des fumées ce qui n'est pas à notre portée ! Oui sonde extérieure = consigne constamment proportionnelle aux pertes donc aux besoins et PCBT = inertie qui lisse l'effet des apports gratuits et des pertes ponctuelles (VMC en régime cuisine) ou d'interruption de chauffage (priorité ecs) Je suis incapable de répondre.
    J'ai pratiqué pendant 30 ans l'intermittence (que j'appelle abaissements nocturne) ....
    on peut essayer d'estimer cela : ce qu'on consomme, c'est ce que l'on perd, aux pertes près. donc un abaissement de 3°C 8h par jour c'est environ 7 % de moins (3/14 x 1/3) si on considère une ambiance à 21°C et un hiver moyen à 7°C

    ce doit être de l'ordre de grandeur du surplus de la condensation. je dirais un peu perdant, ça dépend de l'abaissement, et de la durée de l'abaissement.

    Oui, dans l'idéal, le PCBT sert à maintenir un 14-15°C et des radiateurs, sur un second circuit, à gérer l'ambiance et l’intermittence. Mais bonjour l'usine à gaz et le surcout qui ne sera jamais rentabilisé dans une vie d'homme (au cout actuel de l'énergie)

    j'ai vu récemment, que l'on faisait des PCBT dans cet optique, mais au lieu des radiateurs, on se sert des CTA pour apporter les quelques degrés de plus nécessaires. pas de circuit de chauffage en plus, juste des CTA un peu plus puissantes.
     

  26. beberbrouillat
    Invité

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Bonjour,

    C'est hors sujet mais pourrais t'on avoir qques photos de cette chaufferie, ça me parais intéressant.

    Les chaudières fonctionnent en cascade?
     

  27. pitpit3888

    Date d'inscription
    février 2013
    Localisation
    77
    Âge
    50
    Messages
    36

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Oui , les chaudières fonctionnent en cascade

    PA040116.jpg

    PA040115.jpg
     

  28. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    65
    Messages
    9 734

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par pitpit3888 Voir le message

    et même dans le cas de seulement 3 %, je trouve cela un peu sévère, une chaudière à condensation a des températures de fumée plus froides, même si elle ne condense pas, qu'une chaudière basse température

    Je repasse par là :

    1) en effet, behache, du fait du condenseur, même hors condensation, les chaudières à condensation refroidissent mieux les fumées, donc ont un meilleur rendemùent. Le 3 % me surprend un peu, mais est sans doute un peu lié à la dimension de la chauidère.

    Faudrait creuser ça sur des chaudières "usuelles" de 15 ou 20 kW.

    2) et donc oui, au + 3 % en gros, lié à la condensation mesurée (condensat), se rajoute un gain de + 3 % encore, soit environ + 6 % de gain.

    A voir si cela paye le surcoût ?

    3) Oui, cela condensera davantage quand il fera plus doux, mais la consommation sera beaucoup plus faible, donc le gain en kWh ou en euros, sera alors plus faible, même si le % peut être plus élevé !
     

  29. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    65
    Messages
    9 734

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par behache Voir le message

    Par contre il faut avoir la foi et croire (un peu) les valeurs de rendement catalogue
    puisque ce sont des décilitres immatériels !

    L'économie apportée hors toute condensation n'est pas calculable, sauf à mesurer volume et températures des fumées ce qui n'est pas à notre portée ! .
    Conformément à ma très mauvaise habitude, je réponds au fur et à mesure que je lis :

    a) oui, je le crois sans problème

    b) et oui, on peut en avoir une preuve "visible" en mesurant les températures des fumées : sur ma chaudière (à pellets et à condensation), la température sortie de chaudière/entrée de condenseur est de 110 à 125° environ (il y a une sonde) selon la modulation ; à la sortie du condenseur, elle est de 27 à 35° environ (j'en ai placé une). Pour de l'air de combustion aspiré à environ 20/22° dans ma chaufferie, cela situe le niveau des pertes par les fumées, ramenées à peu de choses !

    En multipliant par le débit d'air et la chaleur massique de l'air, on pourrait calculer l'effet "gain par refroidissement supplémentaire" (que j'appelle souvent un "meilleur essorage des calories")...
     

  30. Did67

    Date d'inscription
    janvier 2008
    Âge
    65
    Messages
    9 734

    Re : ratio de production de condensats dans une chaudière à condensation

    Citation Envoyé par behache Voir le message

    J'ai pratiqué pendant 30 ans l'intermittence (que j'appelle abaissements nocturne)
    Du fait de mon PCBT qui a beaucoup trop d'inertie (pour cela) je devais anticiper d'environ 6 h donc avec l'inconvénient de la disparition du rayonnement en soirée.
    Je viens d'abandonner, me disant que je perdais une partie de l'économie en obérant le rendement des 16 heures de chauffe restant
    et surtout je peux encore abaisser mon ambiante avec le PCBT rayonne maintenant en permanence !

    Pourtant je pense qu'avec des radiateurs qui permettent de faire chuter plus vite la température que dans mon cas (et dito à la remontée) le bilan économique reste favorable .
    Facile
    - de démonter mathématiquement en ce qui concerne la différence des pertes dans les deux régimes
    impossible (pour moi)
    - de connaitre le bilan énergétique résultant d'une éventuelle différence de rendement condensation entre fonctionnement régulier sur 24 h ou intermittent 16/24h.
    Je persiste à abaisser, mais je suis convaincu de ne pas gagner grand chose. En effet, les deux phénomènes se contrarient...

    Je voulais faire des calculs savants, avec des thermomètres enregistreurs (intérieures / extréieurs), mesures de la consommation de pellets...

    J'ai acheté des thermomètres enregistreurs, qui ne marchent pas correctement !

    J'ai - temporairement ? - abandonné mes essais.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 11/01/2012, 16h38
  2. Réponses: 5
    Dernier message: 25/04/2010, 14h17
  3. choix chaudiere gaz condensation et production ecs et eau dure
    Par gan59 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/02/2010, 10h49
  4. Réponses: 10
    Dernier message: 01/05/2009, 14h47
  5. production de vapeur dans une chaudière
    Par akouel60 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/04/2009, 08h54