Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Gardnerella vaginalis

  1. Miniboops

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    2

    Gardnerella vaginalis

    Bonjour ^^ alors voilà j'ai effectué un frottis chez mon gynécologue et ce dernier m'a envoyé les résultats par courrier. Il semblerait que je souffre d'une discrète cervicite à gardnerella vaginis. Il m'a joint une ordonnance (flagyl en comprimés). Ma question est de savoir si mon conjoint doit également être traité.. Sur certains sites on m'indique qu'il s'agit d'une MST/IST (et sur d'autres non) et que le conjoint doit également être traité (et sur d'autres non plus). Qu'en est-il réellement?

    -----

     


    • Publicité



  2. vilveq

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Âge
    46
    Messages
    667

    Re : Gardnerella vaginalis

    Citation Envoyé par Miniboops Voir le message
    Bonjour ^^ alors voilà j'ai effectué un frottis chez mon gynécologue et ce dernier m'a envoyé les résultats par courrier. Il semblerait que je souffre d'une discrète cervicite à gardnerella vaginis. Il m'a joint une ordonnance (flagyl en comprimés). Ma question est de savoir si mon conjoint doit également être traité.. Sur certains sites on m'indique qu'il s'agit d'une MST/IST (et sur d'autres non) et que le conjoint doit également être traité (et sur d'autres non plus). Qu'en est-il réellement?
    Il doit être traité s'il en souffre (cystite par exemple).
    Tu l'entends crier quand il fait pipi ?

    L'habitat de cette bactérie est le vagin (il y en a qui ont de la chance ) et ton conjoint ne devrait pas en avoir un.

    Mais sonne à ton médecin pour avoir confirmation.
     

  3. Miniboops

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    2

    Re : Gardnerella vaginalis

    Je sais juste qu'il a du mal à faire pipi juste après un rapport sexuel (un peu comme si c'était bouché)... et effectivement ça le brûle un peu (dumoins il me semble), mais apparemment c'était le cas avant de me connaître. Cependant, je ne pense pas qu'il aie de MST/IST étant donné que j'ai fait un test de dépistage (VIH + Chlamidia je crois) et que c'était négatif. Bon au final j'irai voir mon médecin et par la même mon conjoint aussi!! merci beaucoup de ta réponse Vilveq!!
     

  4. Edelweiss68

    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    7 306

    Re : Gardnerella vaginalis

    Citation Envoyé par Miniboops Voir le message
    Cependant, je ne pense pas qu'il aie de MST/IST étant donné que j'ai fait un test de dépistage (VIH + Chlamidia je crois) et que c'était négatif. !!
    Juste une précision: les IST ne se résument pas au VIH et à Chlamydia, il y a beaucoup d'autres petites bêbêtes...d'ailleurs Gardnerella en est une autre...

    Bon au final j'irai voir mon médecin et par la même mon conjoint aussi!!
    C'est le mieux à faire!
     

  5. adhalam

    Date d'inscription
    juin 2009
    Messages
    639

    Red face Re : Gardnerella vaginalis

    Le traitement des 2 partenaires est systématique en cas d'IST pour éviter le phénomène de "ping-pong", l'abstinence est de mise pendant la durée du traitement. cependant ton conjoint doit voir le médecin.
    "Never say what you know but always know what you say"
     


    • Publicité



  6. Campylo

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Reunion Island
    Messages
    81

    Re : Gardnerella vaginalis

    Gardnerella vaginalis n'est PAS une IST. Ca signe juste un déséquilibre de flore (vaginose).
    (A ne pas confondre avec Trichomonas vaginalis...).
    Pas de traitement du partenaire.
     

  7. Edelweiss68

    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    7 306

    Re : Gardnerella vaginalis

    Au temps pour moi, je viens de vérifier, ce n'est effectivement pas une IST.
     

  8. adhalam

    Date d'inscription
    juin 2009
    Messages
    639

    Re : Gardnerella vaginalis

    Citation Envoyé par Campylo Voir le message
    Gardnerella vaginalis n'est PAS une IST. Ca signe juste un déséquilibre de flore (vaginose).
    (A ne pas confondre avec Trichomonas vaginalis...).
    Pas de traitement du partenaire.

    ici ils disent que c'est une IST
    http://www.sexoconseil.com/sexualite/mst.html

    et ici il y a même une étude sérieuse (dans un site médical de référence) avec le traitement des 2 partenaires

    http://www.santetropicale.com/resume/64309.pdf
    "Never say what you know but always know what you say"
     

  9. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 771

    Re : Gardnerella vaginalis

    Citation Envoyé par Campylo Voir le message
    Ca signe juste un déséquilibre de flore (vaginose).
    L'un n'empèche pas l'autre, il suffit d'en prendre compte lors du traitement (un "rééquilibrage" ne suffit parfois pas).
    Sans que ce soit forcémént une infection pour le partenaire, il faut parfois le traiter car même un portage de courte durée suffit a provoquer cet effet ping-png que souligne Adhalam.




    (Ping png car j'ai perdu une balle).
     

  10. Campylo

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Reunion Island
    Messages
    81

    Re : Gardnerella vaginalis

    ici ils disent que c'est une IST
    http://www.sexoconseil.com/sexualite/mst.html
    Quand un site est truffé de fautes d'orthographe et des âneries (genre vaginite à str B), je clique sur la croix rouge.

    et ici il y a même une étude sérieuse (dans un site médical de référence) avec le traitement des 2 partenaires

    http://www.santetropicale.com/resume/64309.pdf
    Sérieuse ? Je ne vois pas de trace d'ébauche de tentative de culture de Gvaginalis chez les hommes. C'est pas un pseudo daignostic cllinique qui prouve qqchose dans ce cas. J'ai été peut être trop rapide.


    L'un n'empèche pas l'autre, il suffit d'en prendre compte lors du traitement (un "rééquilibrage" ne suffit parfois pas).
    Sans que ce soit forcémént une infection pour le partenaire, il faut parfois le traiter car même un portage de courte durée suffit a provoquer cet effet ping-png que souligne Adhalam.
    Ben, moi je suis pas d'accord.
    C'est sûr c'est + rapide pour un médecin de prescrire du flagyl que de faire de l'éducation hygienique auprès de leur patiente.


    C'est vrai qu'il y a des cas rarrissimes d'infections à Gvaginalis chez l'homme. Et il me semble que les identifications sont controversées.
    Bref, les bénéfices/risques pour le couple d'un traitement par le flagyl de l'homme est loin d'être important. En plus si après une bière on est bourré...
     

  11. Edelweiss68

    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    7 306

    Re : Gardnerella vaginalis

    Citation Envoyé par Campylo Voir le message
    Quand un site est truffé de fautes d'orthographe et des âneries (genre vaginite à str B), je clique sur la croix rouge.
    Ben je vois pas le problème de la vaginite à strepto. B, ça existe vraiment!
     

  12. Campylo

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Reunion Island
    Messages
    81

    Re : Gardnerella vaginalis

    Autant que la vaginite à staphylocoque coag négative.
     

  13. adhalam

    Date d'inscription
    juin 2009
    Messages
    639

    Talking Re : Gardnerella vaginalis

    Citation Envoyé par Campylo Voir le message

    Sérieuse ? Je ne vois pas de trace d'ébauche de tentative de culture de Gvaginalis chez les hommes. C'est pas un pseudo daignostic cllinique qui prouve qqchose dans ce cas. J'ai été peut être trop rapide.
    .

    http://www.healthscout.com/ency/68/435/main.html


    http://jcm.asm.org/cgi/reprint/30/6/1575.pdf

    je pense qu'il y a moins de fautes d'orthographe ci dessus
    "Never say what you know but always know what you say"
     

  14. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 771

    Re : Gardnerella vaginalis

    Citation Envoyé par Campylo Voir le message
    Ben, moi je suis pas d'accord.
    C'est sûr c'est + rapide pour un médecin de prescrire du flagyl que de faire de l'éducation hygienique auprès de leur patiente.
    Faut il encore que la patiente l'accepte. En général elle vient pour se faire soigner avec des "comprimés" et ne veut peut être pas qu'on s'occupe de sa vie sexuelle et comme tu le soulignes bien, le médecin a peut être pas la journée ...
    Les différentes solutions correspondent aux différentes situations.
     

  15. Campylo

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Reunion Island
    Messages
    81

    Re : Gardnerella vaginalis

    Faut il encore que la patiente l'accepte. En général elle vient pour se faire soigner avec des "comprimés" et ne veut peut être pas qu'on s'occupe de sa vie sexuelle et comme tu le soulignes bien, le médecin a peut être pas la journée ...
    Les différentes solutions correspondent aux différentes situations.
    Mouais....
    Cette "dérive" de la médecine (enfin je sais pas comment c'était il y a qq années) est assez décevante je trouve.
    A l'époque où les infections nosocomiales sont à la mode dans les médias, il serait intéressant de parler à vos patients des effets iatrogènes des médicaments....
    Ca m'exaspère de voir dans mon entourage des médecins qui prescrivent à tire larigot. Une TSH à 6... allez du levothyrox. Vous avez mal à la gorge, le malheureux labo a rendu un Saureus.... paf bristopen.

    Enfin, c'est comme ça. Ca doit être ça la médecine moderne.
     

  16. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 771

    Re : Gardnerella vaginalis

    Citation Envoyé par Campylo Voir le message
    Faut il encore que la patiente l'accepte. En général elle vient pour se faire soigner avec des "comprimés" et ne veut peut être pas qu'on s'occupe de sa vie sexuelle et comme tu le soulignes bien, le médecin a peut être pas la journée ...
    Les différentes solutions correspondent aux différentes situations.
    Mouais....
    Cette "dérive" de la médecine (enfin je sais pas comment c'était il y a qq années) est assez décevante je trouve.
    Ce que je souligne, c'est une dérive de patient a laquelle le médecin doit bien se plier si son but est de soigner les gens.


    A l'époque où les infections nosocomiales sont à la mode dans les médias, il serait intéressant de parler à vos patients des effets iatrogènes des médicaments....
    Je ne sais pas ce que peuvent dire les médecins a leurs patients ni ce que ceux-ci veulent bien entendre mais je ne saisis pas trop le rapport avec les maladies nosocomiales.

    Ca m'exaspère de voir dans mon entourage des médecins qui prescrivent à tire larigot. Une TSH à 6... allez du levothyrox. Vous avez mal à la gorge, le malheureux labo a rendu un Saureus.... paf bristopen.

    Enfin, c'est comme ça. Ca doit être ça la médecine moderne.
    Sans connaitre l'histoire de la maladie, l'examen clinique ou même la demande des patients concernés, je me garderais de faire un commentaire sur l'éventuelle inutilité de ces prescriptions.
    Je crois savoir qu'il existe des conduites a tenir (basées, me semble t'il, sur un certain nombre d'observations et d'études) dans les angines et les problèmes thyroidiens qui peuvent potentiellement se compliquer (faire prendre un risque ou necessiter un traitement encore plus "lourd").
    Maintenant, il est possible que celles-ci soient inadaptées ou fausses, les médecins et leurs études mauvais mais ce n'est pas le sujet du fil, me semble t'il.
    Dernière modification par myoper ; 15/05/2010 à 11h41.
     

  17. fifikz

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Âge
    42
    Messages
    170

    Re : Gardnerella vaginalis

    Bonsoir,

    le frottis de dépistage du cancer du col de l'utérus n'a pas pour vocation à donner au gynécologue une diagnostic d'infection par tel ou tel bactérie. Son seul objectif est de préciser une infection par le virus HPV ou des lésions pré cancéreuses. Le "diagnostic" d'infection àGardnerella vaginalis ne peut en aucun cas (et je suis formel!) être poser par ce type examen, en effet rien ne resemble à l'obejectif x10 d'un microscope qu'un cocobacille qu'un autre type de cocobacille. Seul une étude bactériologique permet d'affirmer ce type d'infection.
    Donc avant toute inquiétude et tout type de traitement il est nécessaire de typer le type de flore vaginale en bactério.

    Cordialement Fifikz
    ne pas avoir de règles c'est déjà en avoir une
     

  18. maidla

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Messages
    4

    Re : Gardnerella vaginalis

    J aimerai comprendre un medecin me prescrit secnol pour gardnerella el une autre fois pour une mycose je suis un peu perdue qui peut me renseigner
     

  19. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    17 990

    Re : Gardnerella vaginalis

    Bonjour.
    Un médicament anti-infectieux ( comprendre ici infection au sens large ; toute atteinte d'origine bactérienne, virale, parasitaire ou mycotique) a en général un spectre d'action qui ne limite pas son efficacité à une seule étiologie ; on peut tout à fait prescrire le même antibiotique pour une infection pulmonaire, et ensuite pour une infection urinaire par exemple.
    Mais le mieux est quand même que vous posiez la question directement à votre médecin, non?
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     

  20. Edelweiss68

    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    7 306

    Re : Gardnerella vaginalis

    Ce médicament appartient à la famille des nitroimidazolés possédant une activité sur certaines bactéries dont Gardnerella vaginalis (espèce microaérophile) et aussi sur certains parasites mais pas sur les champignons, à ma connaissance.
    H u m a n i t y
     

  21. maidla

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Messages
    4

    Re : Gardnerella vaginalis

    merci pou votre message
     

  22. maidla

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Messages
    4

    Re : Gardnerella vaginalis

    pouvez vous me dire la difference entre secnol et flagyl la gynec me propose du flagyl et le medecin du secnol et faut il soigner le partenaire s il ne presente aucun signe merci pour une reponse
     

  23. Edelweiss68

    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    7 306

    Re : Gardnerella vaginalis

    Qui avez vous vu le plus récemment ? Les deux font partie de la même famille. Dans tous les cas, ils ne faut pas prendre les deux ensemble, soit l'un soit l'autre. De plus, "Il est impératif de traiter simultanément le partenaire, qu'il présente ou non des signes cliniques."
    H u m a n i t y
     

  24. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 771

    Re : Gardnerella vaginalis

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Ce que je souligne, c'est une dérive de patient a laquelle le médecin doit bien se plier si son but est de soigner les gens.
    En relisant, je trouve cette phrase un peu courte*. Vous aurez tous lu que cette dérive diminue la latitude de choix du médecin dans les possibilités de traitement et participe (involontairement) à cette dérive même a son corps défendant.







    *Sophisme.
     

  25. maidla

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Messages
    4

    maidla

    j ai vu les 2 medecins a 2 jours d intervalles encore merci pour t l es reponses
     


    • Publicité







Sur le même thème :