Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 22 sur 22 PremièrePremière 22
Affichage des résultats 316 à 329 sur 329

Autisme et société

  1. shokin

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Suisse
    Âge
    33
    Messages
    10 617

    Re : Autisme et société

    Autisme : Des taux de suicide particulièrement alarmants

    Les taux de suicide parmi les personnes atteintes d’autisme en Angleterre atteignent des niveaux « inquiétants » selon des experts dans la revue Lancet Psychiatry.

    En s’exprimant avant un sommet international mondial sur le suicide dans l’autisme, les chercheurs des universités de Coventry et de Newcastle estiment que la question reste mal comprise et que des actions sont nécessaires pour aider les personnes les plus vulnérables (1). La Dre Sarah Cassidy de l’Université de Coventry cite une étude clinique qu’elle a menée en 2014, également publiée dans Lancet Psychiatry, dans laquelle 66 % des adultes diagnostiqués avec le syndrome d’Asperger (AS) ont déclaré avoir envisagé le suicide.

    Dans la même étude, qui reste la recherche clinique la plus récente sur le suicide dans l’autisme, 35 % des 365 sondés diagnostiqués avec l’Asperger ont déclaré avoir planifié ou tenté de mettre fin à leurs jours et 31 % ont déclaré qu’ils ont subi une dépression. Une étude de population en 2016 en Suède a également conclu que le suicide est une des principales causes de décès prématuré chez les personnes atteintes de troubles du spectre autistique.

    Le Dr Cassidy du Centre de recherche en psychologie de l’Université de Coventry a déclaré : Nous avons peu de connaissances concernant le suicide dans l’autisme, mais les rares données soulignent des tendances suicidaires très élevées chez les personnes souffrantes de cette condition.

    De plus, selon cette chercheuse, les rares études que nous avons montrent de graves lacunes dans la façon dont nous devons intervenir en fournissant un soutien efficace aux personnes atteintes d’autisme qui risquent de se suicider. Il existe des différences importantes, par exemple, dans les facteurs de risque de suicide chez l’autisme par rapport à la population générale ce qui signifie que la transition allant des pensées suicidaires vers des comportements suicidaires pourrait être très différent.

    Les modèles que nous considérons actuellement comme des pratiques exemplaires pour évaluer et traiter les problèmes de suicide doivent être repensés pour les personnes atteintes d’autisme et la politique doit être revue en conséquence de sorte que de nouvelles approches se reflètent dans les services. Le co-auteur, le Dr Jacqui Rodgers de l’Institut de Neurosciences de l’Université de Newcastle a déclaré : Pour la première fois, des chercheurs et des cliniciens des domaines de l’autisme et de la recherche sur le suicide vont se réunir sans oublier les membres de la communauté de l’autisme et ceux qui sont endeuillés par le suicide pour résoudre ce problème qui devient urgent.

    Jon Spiers, directeur général de la recherche autiste Autistica, a déclaré : Pendant des années, la société et le système de santé ont ignoré les voix des familles qui ont perdu leurs proches qui étaient autistes. Des recherches récentes révélant l’ampleur du problème prouvent que nous devons agir immédiatement.

    Le gouvernement national et local, les bailleurs de recherche et l’industrie ainsi que le NHS et les fournisseurs de services ont la responsabilité d’aborder la question du suicide dans l’autisme. Autistica s’engage à jouer un rôle majeur en finançant des programmes de recherche en santé mentale.

    Sources

    1. Understanding and prevention of suicide in autism.TheLancet.Com

    -----

    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.
     


    • Publicité



  2. baiegeai

    Date d'inscription
    septembre 2015
    Localisation
    toulouse
    Messages
    309

    Re : Autisme et société

    la relation de cause à effet autiste->depressif->tendance suicidaire semble simpliste
    il suffit de prendre des sujets autistes au caractere depressif plus marqué ( par exemple ceux qu'on rencontre sur les forums et qui ont un besoin exacerbé de s'exprimer ) , oublier les autres autistes non depressifs ( facile car ils ne font pas trop parler d'eux ) et faire des statistiques
    c'est comme les suicides à france telecom
    on a conclu à un plus fort taux qu'ailleurs
    ce qui est tres certainement faux ( voir chez les agriculteurs celibataires )
    ou pourrait s'expliquer simplement avec une relation de cause à effet : plus fragile ->cherche un emploi securisé (fonctionnaire)
    et en parallele : plus fragile->plus de probleme psy -> plus de risque suicidaire
    c'est comme chez les enseignants
    plus fragiles donc plus tendance à la depression
    mais on pourrait aussi dire : fonctionnaire donc plus facile de se mettre en arret maladie pour une cause "non verifiable" ( pas d'elevation de temperature pas d'inflammation , il suffit de dire au toubib : je vais mal je ne supporte plus d'etre devant les eleves ) d'ou un fort taux de deprime qui est totalement artificiel
    Dernière modification par baiegeai ; 26/05/2017 à 09h13.
     

  3. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 210

    Re : Autisme et société

    tu sous entends que les études seraient biaisées ?
    ta seconde phrase suppose même un échantillon biaisé au départ.
    j'ai du mal à y croire, c'est quand même un sujet sérieux.
    Cdt
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  4. baiegeai

    Date d'inscription
    septembre 2015
    Localisation
    toulouse
    Messages
    309

    Re : Autisme et société

    tu as fait une bonne synthese de mon propos
    les statistiques sur l'autisme , asperger en particulier en sont à leur balbutiement
    il y a tellement peu de gens formés à ce syndrome et ses caracteristiques ne sont pas franches , c'est un peu un melange de tout , un peu comme un ragout indien qu'on reconnait par la profusion de ses epices mais sans une epice qui predomine
    on ne sait deja pas repondre au nombre réel d'asperger que faire des statistiques me parait presomptueux
     

  5. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 210

    Re : Autisme et société

    objectivement, je ne sais répondre.
    d'autres ici ( plus au fait comme vep ou d'autres ) pourront probablement le faire. (*)
    Cdt

    (*) j'entend par là sur la qualité des études menées.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     


    • Publicité



  6. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    27 825

    Re : Autisme et société

    Citation Envoyé par baiegeai Voir le message
    il suffit de prendre des sujets autistes au caractere depressif plus marqué ( par exemple ceux qu'on rencontre sur les forums et qui ont un besoin exacerbé de s'exprimer ) ,l
    Je comprends ici que le fait d'avoir un besoin exacerbé de s'exprimer est un critère de dépression chez l'autiste, ou de dépression plus importante (donc par rapport à un état dépressif normal chez l'autiste).
    Par contre, je ne suis pas sur que l'affirmation signifie que le fait de s'exprimer sur un forum et que le fait d'être autiste soit forcément lié à un état dépressif ("caractère dépressif plus marqué". Par rapport à l'état des autres autistes ?).
    Juste pour être sur d'avoir bien compris.
    Myorphyrogénètopter.
     

  7. baiegeai

    Date d'inscription
    septembre 2015
    Localisation
    toulouse
    Messages
    309

    Re : Autisme et société

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Je comprends ici que le fait d'avoir un besoin exacerbé de s'exprimer est un critère de dépression chez l'autiste, ou de dépression plus importante (donc par rapport à un état dépressif normal chez l'autiste).
    Par contre, je ne suis pas sur que l'affirmation signifie que le fait de s'exprimer sur un forum et que le fait d'être autiste soit forcément lié à un état dépressif ("caractère dépressif plus marqué". Par rapport à l'état des autres autistes ?).
    Juste pour être sur d'avoir bien compris.
    je n'ai pas soigné la subtilité des implications
    j'ai juste constaté que sur les forums d'autistes ceux qui se revendiquent "depressifs" ont une logorée scribale intense mais d'une façon generale la majorité des autistes intervenants de maniere reguliere se plaignent d'un malaise récurent qui pourrait s’apparenter à une depression chronique
    certains sous entendent avoir songé à disparaitre de la circulation
    donc si on fait une statistique sur ces autistes "de forum" on trouvera beaucoup de depressifs à tendance suicidaire chez les asperger
    sauf que ce ne sont que des ecrits de forum
    peut on leur accorder un certain degré de confiance ?
    (ceux qui "depriment" le plus n'ont visiblement pas concrétisé par un acte depuis plusieurs années ( que je suis les forum))
     

  8. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 210

    Re : Autisme et société

    Il y a un point qui m'échappe.
    je ne pense pas que les études en question se soient penchées spécialement sur les intervenants de FS.
    du coup, j'ai du mal à comprendre le pourquoi du comment de tes remarques.
    cela étant, on peut convenir que sous le terme "autiste" , on y retrouve des profils assez contrastés.
    c'est le pourquoi de mon incapacité à juger de ces études, mais tes arguments ( réduits semble t il aux forums) paraissent faibles.
    Dernière modification par ansset ; 26/05/2017 à 17h40.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  9. vep

    Date d'inscription
    janvier 2014
    Messages
    6 816

    Re : Autisme et société

    Juste une remarque :
    Il y a depuis une dizaine d'années une explosion du nombre de diagnostics de troubles du spectre autistique.
    Non pas parce que ces troubles augmentent, mais parce qu'ils sont mieux diagnostiqués.
    Il est donc difficile de faire des études sur les adultes puisque beaucoup d'adultes TSA ne sont pas diagnostiqués, notamment ceux qui sont le mieux adaptés, insérés, intégrés, ceux qui présentent le moins de difficultés d’adaptation et de co-morbidités.

    (et comme Anset je ne comprend pas le lien entre les forums et les études scientifiques sur cette population ...)
     

  10. baiegeai

    Date d'inscription
    septembre 2015
    Localisation
    toulouse
    Messages
    309

    Re : Autisme et société

    mon seul champ d'experimentation etant constitué de moi meme et des forum d'asperger je n'ai pas pu puiser ailleurs pour essayer de trouver matiere à reflexion .
    Je sais que ça a une portée scientifique restreinte mais non nulle puisque les desordres mentaux peuvent s'identifier dans les ecrits des individus
     

  11. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 210

    Re : Autisme et société

    Citation Envoyé par baiegeai Voir le message
    mon seul champ d'experimentation etant constitué de moi meme et des forum d'asperger je n'ai pas pu puiser ailleurs pour essayer de trouver matiere à reflexion .
    Je sais que ça a une portée scientifique restreinte mais non nulle puisque les desordres mentaux peuvent s'identifier dans les ecrits des individus
    On ne peut t'en vouloir de n'avoir que cela comme références.
    néanmoins, tu peux comprendre que celles ci sont forcement restrictives sur la(les) population(s) concerné(es) et donc qu'il est fortement possible que ta propre analyse soit de fait aussi totalement biaisée.
    Cdt
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  12. baiegeai

    Date d'inscription
    septembre 2015
    Localisation
    toulouse
    Messages
    309

    Re : Autisme et société

    tu n'as pas tord
     

  13. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    66 985

    Re : Autisme et société

    Si c'est "tord" c'est obligatoirement biaisé Sinon tu n'a pas tort.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  14. shokin

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Suisse
    Âge
    33
    Messages
    10 617

    Re : Autisme et société

    Tor ? Thor ? Tu tords le tore ?

    Bon, il est vrai que les personnes Asperger ne constituent qu'une partie du spectre. Et la population (participante) des forums de personnes Asperger ne constitue qu'une partie de la population Asperger.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Définition - Autisme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/01/2012, 23h00
  2. autisme
    Par faty06000 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/03/2009, 08h24
  3. autisme et ABA
    Par lamorgana dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/10/2008, 20h04
  4. langage et autisme
    Par marmotine dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/01/2008, 17h41