Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Master santé publique épidémiologie / biostatistique

  1. mr green genes

    Date d'inscription
    mai 2006
    Âge
    30
    Messages
    286

    Master santé publique épidémiologie / biostatistique

    Bonjour à tous.

    Je suis infirmier, en poste depuis plusieurs années. J'envisage une reconversion - à moyen terme - en visant un master de santé publique. D'après ce que je trouve sur les plaquettes des différents masters de ce type, il existe en gros deux familles de masters en santé publique : (1) des masters pro qui dirigent vers des métiers d'encadrement / gestion / management / direction dans des structures de santé, ou bien d'autres métiers comme responsable qualité etc... et (2) des masters de recherche qui dirige vers épidémiologie / biostatistiques / méthodes quantitatives appliquées à la recherche en santé. En tant que profession paramédicale je me destine aux premiers, évidemment, mais dans beaucoup de facs le M1 est commun aux deux parcours.

    Néanmoins je suis intrigué par l'existence de ces masters de recherche. J'ai plusieurs questions à leur sujet :

    - Savez-vous ce qu'ils valent sur le marché du travail ? Offrent-ils des débouchées réelles ? En particulier quelle est leur plus value par rapport à des masters de mathématiques / informatique appliquée ? Par exemple j'ai une copine qui après sa fac de maths avait fait ça : https://maths-sciences.univ-amu.fr/m...ns/m2-imm-mi3s A quel moment une unité de recherche qui fait de l'épidémiologie quantitative va embaucher un titulaire d'un master santé publique plutôt qu'un master MI3S comme je viens de citer ?

    - Ces masters sont-ils vraiment accessibles aux professions paramédicales en reconversion ? Je sais de source sûre que les infirmiers peuvent accéder aux masters santé publique. Donc très logiquement une fois le M1 en poche ils peuvent bifurquer vers un M2 correspondant, y compris un master 2 de recherche. Ce qui me semble assez étrange, alors je me dis que c'est le parcours précédent l'entrée en master qui détermine le master 2 auquel l'étudiant se destine... mais alors pourquoi diable faire une année de M1 commune ?

    Bien que travaillant dans la santé ce sont des domaines sur lesquels je n'ai aucune visibilité, voilà pourquoi je me tourne vers vous.

    Au plaisir de vous lire.

    -----

    Dernière modification par albanxiii ; 09/09/2017 à 18h26. Motif: titre
     


    • Publicité



  2. aro31

    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    4 576

    Re : Master santé publique épidémilogie / biostatistique

    le droit d'aller en M1 pour les professions paramédicales n'est pas une réconversion. il faut appeler cela une évolution de son métier ou une poursuite d'études.
    si tu devais faire une reconversion, tu n'irais pas en M1 mais en L1 de droit ou de lettres!

    je doute qu'une unité de recherche embauche un M1 ou un M2. dans la fonction publique, à l'INSERM ou au CNRS seul les postes d'ingénieur d'études sont accessibles aux (L3, M1), M2.

    je doute qu'il y ait bcp de places pour les prof paramédicales dans ces masters, mais il y en a, ils sont certainement obligés d'en prendre quelques uns. leur devenir ???
     

  3. mr green genes

    Date d'inscription
    mai 2006
    Âge
    30
    Messages
    286

    Re : Master santé publique épidémilogie / biostatistique

    Citation Envoyé par aro31 Voir le message
    le droit d'aller en M1 pour les professions paramédicales n'est pas une réconversion. il faut appeler cela une évolution de son métier ou une poursuite d'études.
    si tu devais faire une reconversion, tu n'irais pas en M1 mais en L1 de droit ou de lettres!
    c'est juste !!!

    Citation Envoyé par aro31 Voir le message
    je doute qu'une unité de recherche embauche un M1 ou un M2. dans la fonction publique, à l'INSERM ou au CNRS seul les postes d'ingénieur d'études sont accessibles aux (L3, M1), M2.
    Je me doute. Du coup que vont faire ces gens-là (titulaires d'un M2 de recherche en santé publique) ? Aller en thèse et essayer de trouver un post doc dans la recherche par la suite ? En compétition avec des mathématiciens purs qui j'imagine maitrisent les mathématiques à un tout autre niveau ? Bizarre.

    Et ingénieur d'études = "vrai" ingénieur ou simple bac+5 ?

    Citation Envoyé par aro31 Voir le message
    je doute qu'il y ait bcp de places pour les prof paramédicales dans ces masters, mais il y en a, ils sont certainement obligés d'en prendre quelques uns. leur devenir ???
    Beaucoup de places non c'est certain. En effet les M1 semblent fréquenté avant tout par des étudiants en médecine et pharmacie qui valideront le master en parallèle de leurs études pour pouvoir travailler ensuite soit dans les DIM, soit dans des instituts de santé publique, soit dans la recherche. Nous ne sommes de toute façon pas en concurrence pour les mêmes postes.
    Ensuite l'autre type de public je crois qu'on y trouve - je me base sur les plaquettes de formation que j'ai lues - des étudiants titulaires d'une licence (scientifique ou pas) désireux d'intégrer un parcours a priori plus porteur d'emplois que leur branche d'origine.
    Et enfin quelques paramédicaux ! En effet peu nombreux, mais d'un autre côté il faut savoir que peu d'entre nous postulent. Sur les forums dédiés les témoignages disponibles semblent indiquer que ceux qui postulent n'ont en général pas trop de mal à être acceptés. Mais peut-être que seuls ceux qui ont réussi témoignent ! Je n'en sais rien. Je ne sais pas si ils sont obligés d'en prendre quelques uns.
    Quant à leur devenir en tout cas il n'est sans doute pas de finir en master de recherche évidemment, mais bien en master pro avec pour vocation d'accéder à des postes à responsabilité dans l'administration d'une structure ou même à prendre la direction d'une petite structure de santé. Dans ce cas de figure, une expérience significative en tant que soignant est parait-il très appréciée par certains recruteurs. Mais d'autres recruteurs privilégient sans doute des gens issus de filières éco / gestion !

    En tout cas pour mon devenir concret il faut que je continue à prendre des renseignements et à réfléchir (je ne suis pas pressé, c'est du moyen terme). Mais pour l'instant, ce qui m'intrigue c'est le fait que les M1 soient communs à des M2 aussi différents, qui conduisent à des débouchés aussi différentes. A ce stade c'est sur ce plan là que j'aimerais y voir plus clair.

    Merci en tout cas.
    A bientôt
     

  4. aro31

    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    4 576

    Re : Master santé publique épidémilogie / biostatistique

    ing d'études = c'est un grade de la recherche publique. officiellement le recrutement commence à bac+3.

    aucune idée du devenir de ces masters. administration des hopitaux ? je pensais que les cadres des hopitaux passaient plutot par l'EHESP
    https://www.ehesp.fr/
     

  5. aro31

    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    4 576

    Re : Master santé publique épidémilogie / biostatistique

    il y a qq année une partie d'un M1, en guise de formation continue. il y avait 4 sous options dans ce M1 et en fait on ne partageait que quelques UV au premier semestre. il n'y avait que 2 ou 3 UV du début d'année qui étaient communes à tout le monde. les 4 sous sections correspondaient aux 4 M2.
     


    • Publicité



  6. minushabens

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    5 319

    Re : Master santé publique épidémilogie / biostatistique

    bonjour, as-tu pensé à l'EHESP?
     

  7. mr green genes

    Date d'inscription
    mai 2006
    Âge
    30
    Messages
    286

    Re : Master santé publique épidémilogie / biostatistique

    Bonjour, bonsoir.

    Tout à fait, j'ai pensé à l'EHESP, mais tout dépend de ce que tu entends par là.

    L'EHESP dispense des formations qui lui sont spécifiques n'ont pas d'équivalent ailleurs. C'est notamment DH (directeur d'hôpital) et DESSMS, accessibles sur concours. Je n'ai pas du tout le calibre pour passer ce type de concours. De fait tous les admis ont déjà un master, du même type que celui que je vise. A ceci près qu'ils seront diplômés par les écoles beaucoup plus cotées, une part très importante sort d'IEP ou de l'IPAG de Rennes. Beaucoup ont en plus un master spécialisé (MS ? M3 ? je sais pas comment il faut dire) ou une année de prépa, à l'EHESP même.

    Par ailleurs l'EHESP propose des masters santé publique, c'est donc une école parmi d'autres qui propose ce genre de formation. C'est à ce titre-là que je m'y suis intéressé. Après je suis déjà pas bien assuré de pouvoir intégrer un master santé publique quelconque, et l'EHESP fera probablement partie des plus sélectifs, donc un cran moins accessible, sans doute.

    Par contre aro31 je n'ai pas compris un mot de ton dernier message. Tu veux bien reformuler s'il te plait ?


    Bonne soirée.
     

  8. aro31

    Date d'inscription
    mars 2015
    Messages
    4 576

    Re : Master santé publique épidémiologie / biostatistique

    dans le M1 que j'ai fait, il y avait 4 M2 à suivre et de fait, il y avait 4 "options différentes" pour le M1. et finalement il y avait très peu d'UE en commun. donc il ne faut pas avoir peur d'un M1 qui parait très très large, il est peut etre divisé en plusieurs options, donc une est celle que tu feras.
     

  9. minushabens

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    5 319

    Re : Master santé publique épidémilogie / biostatistique

    Citation Envoyé par mr green genes Voir le message
    Par ailleurs l'EHESP propose des masters santé publique, c'est donc une école parmi d'autres qui propose ce genre de formation. C'est à ce titre-là que je m'y suis intéressé. Après je suis déjà pas bien assuré de pouvoir intégrer un master santé publique quelconque, et l'EHESP fera probablement partie des plus sélectifs, donc un cran moins accessible, sans doute.
    pas forcément. Cette école a une politique d'ouverture à diverses formations initiales.
     

  10. mr green genes

    Date d'inscription
    mai 2006
    Âge
    30
    Messages
    286

    Re : Master santé publique épidémiologie / biostatistique

    Citation Envoyé par aro31 Voir le message
    dans le M1 que j'ai fait, il y avait 4 M2 à suivre et de fait, il y avait 4 "options différentes" pour le M1. et finalement il y avait très peu d'UE en commun. donc il ne faut pas avoir peur d'un M1 qui parait très très large, il est peut etre divisé en plusieurs options, donc une est celle que tu feras.
    C'est rassurant de savoir ça. C'est vrai que ça m'intriguait ce côté fourre-tout mais vu ce que tu dis au final c'est pas si inquiétant.

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    pas forcément. Cette école a une politique d'ouverture à diverses formations initiales.
    Ha ben alors en effet ça c'est intéressant pour moi.

    Tu connais un peu cette école ?
     

  11. minushabens

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    5 319

    Re : Master santé publique épidémiologie / biostatistique

    j'ai encadré le stage de M2 d'un étudiant de cette école. C'était le "master of public health" qui forme des étrangers, et quelques Français je crois. J'ai cru comprendre que l'EHESP avait un recrutement assez large, mais j'avoue que je ne sais pas à quel point.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Master santé publique
    Par marlene331 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/10/2015, 08h04
  2. Master en Biostatistique
    Par jamel23 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/05/2012, 21h19
  3. Master en Biostatistique
    Par jamel23 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/05/2012, 17h20
  4. Master en Biostatistique
    Par jamel23 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/05/2012, 17h18
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 03/05/2008, 13h47