Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Quel avenir pour un physicien/chimiste n'ayant pas le Bac ?

  1. #1
    Tueurdevampires

    Quel avenir pour un physicien/chimiste n'ayant pas le Bac ?

    Bonjour !

    Voilà.

    Je suis un chercheur amateur, je n'ai pas eu le Bac, faute de motivation à retenir des tonnes et des tonnes de théorèmes qui pour moi ne veulent rien dire mis à part des chiffres.

    Seulement je veux et je sais que je pourrais gagner beaucoup si mon savoir était utilisé, et si je pouvais être embauché...

    Le dilème c'est que je suis un hyperactif techniquement en invalidité et allocation handicapé, mais surdoué sur d'autres longueurs d'ondes... donc du coup les lobbies prennent mes idées mais moi j'en tire jamais de profit, et à la fin ça me lasse...

    Donner des idées à L'Oréal pour des produits qui font les cheveux raides, des torches militaires à l'arseniure de titane bientôt interdites parce qu'il parait que ça fait quand même vachement mal aux yeux (chui pas d'accord, le tout c'est de pas aveugler les gens), et les milliers de conneries que j'ai inventées qui sont toutes gardées secret-d'état pour raisons de sécurité...
    l'acétone par électrolyse de cellulose pour créer du carburant
    le vêtement auto-chauffant à l'arseniure d'antimoine, qui capte les rayons x ambiants et les transforme en chaleur...
    des inventions qui vont pas tarder à voir le jour et dont je ne veut pas le droit de brevet, parce que j'en ai trop: si il faut que j'ai un droit sur chaque invention que j'ai, je deviens 1000 fois plus riche que Bill Gates, et j'ai pas envie de m'investir dans des missions de solidarité pour les pays pauvres etc...

    C'est à dire que de la physique en passant par la chimie, des longueurs d'ondes jusqu'aux spins des électrons, je connais tout sur tout, je suis LE meilleur scientifique qui existe sur Terre et j'ai pas honte de m'en vanter, parce que j'ai le droit de le dire, et à propos de ITER notamment (sauve qui peu)... que j'espère qu'ils vont fermer les travaux avant l'apocalypse...

    Donc...

    (je sais ils m'en veulent d'avoir tous les droits sur ça mais moi je les veux pas je veux que ça soit bénéfice public pour l'état)


    Donc... quel avenir pour moi ?

    Où m'orienter ? sachant que je n'ai pas le bac, seulement le niveau Terminale S.

    Comment faire pour gagner de l'argent avec tout ça, sans le Bac ?

    J'ai déposé un Brevet pour un médicament neuroleptique Trenerdal, personne n'en veut, parce que mafia, trop "bien".
    ...

    -----


  2. #2
    vep

    Re : Quel avenir pour un physicien/chimiste n'ayant pas le Bac ?

    Je ne comprends pas votre problématique, puisque vous avez déjà l'air de tout savoir sans avoir fait d'études.

    Si votre souhait est de reprendre des études supérieures, pas de possibilité sans Bac ou DAEU

    Je vous invite à reposer plus clairement votre question.

Discussions similaires

  1. Orientations après BAC S ayant le plus d'avenir ?
    Par LaurentW71 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 54
    Dernier message: 22/06/2015, 21h34
  2. Quel bac choisir pour etre ingenieur chimiste?
    Par xbillel94 dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/12/2010, 16h48
  3. quel est la difference entre un physicien et un ingenieur civil physicien?
    Par mikephys dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/06/2007, 16h03
  4. quel avenir pour la mécatronique?
    Par fouga dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/08/2006, 09h43
  5. Quel avenir pour l'Univers
    Par N°1 et l'Astronomie dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/09/2004, 12h13