Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Détente de joule et gaz de Van der Waals

  1. charly

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    27
    Messages
    1 011

    Détente de joule et gaz de Van der Waals

    Bonjour a tous,
    Je me sens un peu bête , mais j'aimerais connaitre la pression d'un systéme ayant subit une détente de joule gay lussac ,composé d'une sorte de gaz de vanderwaals ( en verité des particules qui n'interrargissent que par choc et qui ont un certain volume )

    J'ai donc l'equation de vanderwaals suivant :
    P(V-nb)=nRT
    Normalement le premier principe deverait me donner une seconde relation , mais dans le cadre d'un gaz de vanderwaals , je ne peux pas utiliser la premiere loi de joule ( dU=cv dT) puisqu'elle n'est valable que pour des gaz parfait ...

    Que me manque t'il ?

    ( le premier qui répond un cerveau je mord )


     


    • Publicité



  2. pephy

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Aquitaine
    Âge
    68
    Messages
    2 461

    Re : Detente de joule et gaz de vanderwaals

    bonjour

    dans le cas général:

    d'où
    le calcul du coefficient calorimètrique l nécessite l'utilisation du 2d principe;on obtient
     

  3. Thrr-Gilag

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Cachan
    Âge
    31
    Messages
    528

    Re : Detente de joule et gaz de vanderwaals



    Une détente de Joule-Gay Lussac étant adiabatique et sans échange de travail, on a donc et donc comme , on en déduit que la température reste la même.

    Il te suffit donc avec ta formule de Van der Waals de recalculer la pression suite au changement de volume.


    Par contre il me semblait que la formule de VdW des gaz était plutôt
    Si la matière grise était rose, on n'aurait plus d'idée noire (Pierre Dac)
     

  4. mariposa

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Bretagne Côtes d'Armor
    Âge
    66
    Messages
    10 334

    Re : Detente de joule et gaz de vanderwaals

    Citation Envoyé par Thrr-Gilag Voir le message


    Une détente de Joule-Gay Lussac étant adiabatique et sans échange de travail, on a donc et donc comme , on en déduit que la température reste la même.
    Ce n'est pas excate. Voir post précedent de pephy. en fait le gaz refroidit. Du point de vue microsopique une partie de l'énergie cinétique (donc diminution de la température) des molécules sert à augmenter l'énergie potentielle.
     

  5. charly

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    27
    Messages
    1 011

    Re : Détente de joule et gaz de Van der Waals

    merci, beaucoup vous m'enlevez une grosse épine du pied
     


    • Publicité



  6. Thrr-Gilag

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Cachan
    Âge
    31
    Messages
    528

    Re : Detente de joule et gaz de vanderwaals

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    Ce n'est pas exacte. Voir post précedent de pephy. en fait le gaz refroidit. Du point de vue microsopique une partie de l'énergie cinétique (donc diminution de la température) des molécules sert à augmenter l'énergie potentielle.
    Oui pas faux ^^ Je m'étais placé dans le cadre d'un gaz parfait, alors qu'on le décrit avec une équation de Van der Waals... Mea Culpa.
    Si la matière grise était rose, on n'aurait plus d'idée noire (Pierre Dac)
     

  7. Thrr-Gilag

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Cachan
    Âge
    31
    Messages
    528

    Re : Detente de joule et gaz de vanderwaals




    En reprenant l'expression de P on a donc :



    Et donc l = P, ce qui veut dire que dans notre cas. Or comme la détente de Joule Gay Lussac est adiabatique, on a donc pas de perte de chaleur, et donc, à l'équilibre, pas de changement de température.

    On se retrouve donc bien avec

    Où se situe donc mon erreur ? et quel énergie potentielle augmente-t-on ?
    Si la matière grise était rose, on n'aurait plus d'idée noire (Pierre Dac)
     

  8. mariposa

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Bretagne Côtes d'Armor
    Âge
    66
    Messages
    10 334

    Re : Detente de joule et gaz de vanderwaals

    Citation Envoyé par Thrr-Gilag Voir le message



    En reprenant l'expression de P on a donc :



    Et donc l = P, ce qui veut dire que dans notre cas. Or comme la détente de Joule Gay Lussac est adiabatique, on a donc pas de perte de chaleur, et donc, à l'équilibre, pas de changement de température.

    On se retrouve donc bien avec

    Où se situe donc mon erreur ? et quel énergie potentielle augmente-t-on ?
    .
    Ton calcul est bon. Peut_être que l'équation de VanDerwalls n'est pas assez précise. Je vais y réfléchir.
     

  9. mariposa

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Bretagne Côtes d'Armor
    Âge
    66
    Messages
    10 334

    Re : Detente de joule et gaz de vanderwaals

    Citation Envoyé par mariposa Voir le message
    .
    Ton calcul est bon. Peut_être que l'équation de VanDerwalls n'est pas assez précise. Je vais y réfléchir.
    Rectification. Ton calcul est faux.
    .
    Je te laisse rectifier ton erreur qui est purement calculatoire.
    .
    On trouve bien une diminution de température conformément à "mon" interprétation microscopique.
     

  10. Thrr-Gilag

    Date d'inscription
    juin 2005
    Localisation
    Cachan
    Âge
    31
    Messages
    528

    Re : Détente de joule et gaz de Van der Waals

    En revoyant mon calcul, je ne vois que le fait que j'ai pris la loi donnée dans cet exercice, c'est à dire ne tenant pas compte de la pression supplémentaire produite par le gaz lui même, et donc n'est pas fait les calculs avec la vraie équation de VdW...

    Est-ce bien ça mon erreur calculatoire ? Car il est vrai qu'avec la vraie équation de VdW, on trouve l différent de P, ce qui implique une perte de température.
    Si la matière grise était rose, on n'aurait plus d'idée noire (Pierre Dac)
     

  11. mariposa

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Bretagne Côtes d'Armor
    Âge
    66
    Messages
    10 334

    Re : Détente de joule et gaz de Van der Waals

    Citation Envoyé par Thrr-Gilag Voir le message
    En revoyant mon calcul, je ne vois que le fait que j'ai pris la loi donnée dans cet exercice, c'est à dire ne tenant pas compte de la pression supplémentaire produite par le gaz lui même, et donc n'est pas fait les calculs avec la vraie équation de VdW...

    Est-ce bien ça mon erreur calculatoire ? Car il est vrai qu'avec la vraie équation de VdW, on trouve l différent de P, ce qui implique une perte de température.
    L'erreur n'est pas dans la valeur de l. Elle est dans la valeur de P que tu introduits dans l'expression de dU.

    Cordialement.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. gaz de Van Der Waals
    Par canary dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/11/2007, 22h41
  2. gaz de Van der Waals
    Par sensor dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 27/02/2007, 14h33
  3. Van der Waals
    Par camille g dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/02/2007, 17h06
  4. van der Waals
    Par sams67 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/01/2007, 10h45
  5. Van der Waals
    Par sai dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/09/2005, 14h29

Les tags pour cette discussion