Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 56

Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

  1. JLC333

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    6

    Question Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Bonjour,

    je souhaiterais calculer l'accélération G que subit un avion lors de l'impact d'un atterrissage. Pas l'atterrissage parfait, où le contact avec le sol est tout doux, mais celui qui est "dur", c'est à dire quand l'avion arrive sur sa pente sans redresser et subit l'impact et le rebond. Dans le cas le plus défavorable donc (le stade juste après serait le crash).

    L'avion a une vitesse verticale de 2.5 m/sec et arrive avec un angle de 30 degrés environ. Sa masse est de 450 Kg et sa vitesse de 110km/h (considérée comme étant aussi sa vitesse sol).

    Si quelqu'un peut me donner les équations et m'expliquer comment s'en servir svp , ce n'est pas du tout mon domaine...

    Merci

    -----

     


    • Publicité



  2. jecario

    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    Munich
    Âge
    33
    Messages
    989

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Hello,

    ca depend du train, non ?
     

  3. hterrolle

    Date d'inscription
    janvier 2004
    Âge
    54
    Messages
    1 404

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    tu as tout ce qu'il te faut. tout va dependre de ta position par rapport a x:

    y = hauteeur x=distance point d'inpacte = 0 angle 30°.

    si tu connais pyhagore tu devrait y arriver sans trop de mal en utilisant un vecteur representant le distance avant impact. L = racine (h²+x²) ensuite tu cherhe ton vecteur et tu trouve ta fonction y = f(x).
     

  4. philou21

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    4 522

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    D'accord avec jacario : ça dépend complètement de la durée de "l'impact" donc des caractéristiques du train.
     

  5. invité576543
    Invité

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Bonjour,

    110 km/h, ça fait 30 m/s de vitesse sol. Si l'angle d'arrivée est de 30°, la vitesse verticale est de 30 m/s fois tan(30°) = 17 m/s, non?

    Sinon, il y a peut-être moyen de mettre une borne à l'accélération à partir d'une borne sur le débattement du train, non?

    Si on considère que le train diminue de h=0,5 m (ça me paraît grand pour 450 kg, c'est juste un chiffre lancé comme ça), l'ordre de grandeur de l'accélération moyenne doit être qq chose comme v²/2h, non?

    soit (avec 2.5 m/s!) de l'ordre de 6.4 m/s². (Avec 17 m/s ça va faire mal... on obtient 290 m/s², plus de 30 g...)

    Cordialement,
     


    • Publicité



  6. jecario

    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    Munich
    Âge
    33
    Messages
    989

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Si tu as acces aux donnees techniques du train d'atterrissage, ou si tu sais au moins lequel c'est et que tu peux le publier, on pourra peut etre t'aider.

    Il faudrait des valeurs de debattement, comme l'evoque si bien mmy, d'amortissement, de deformation...

    Je ne sais pas trop comment proceder exactement, mais c'est en charcutant qu'on devient charcutier
     

  7. hle

    Date d'inscription
    juin 2005
    Messages
    536

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    110 km/h, ça fait 30 m/s de vitesse sol. Si l'angle d'arrivée est de 30°, la vitesse verticale est de 30 m/s fois tan(30°) = 17 m/s, non?
    Bonjour,

    17 m/s !? Ce n'est pas un atterrissage mais un accident De mémoire, les avions sont certifiés pour résister sans dommages structurels à des atterrissages faits avec une vitesse verticale de 3 m/s. Et à cette vitesse, çà tape dur (pas autant que l'instructeur si c'est l'élève qui le réalise ).

    Pour connaître l'accélération verticale, encore faudrait-il savoir en combien de temps le train et la cellule amortissent le choc. Si on fait une hypothèse d'1/2 seconde pour passer de 17m/s à 0 m/s de Vz, çà fait du 34 m/s^2 soit 3.5 g ou 7 g si c'est en 1/4 de sec !! Argh !

    A+
     

  8. invité576543
    Invité

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Citation Envoyé par hle Voir le message
    17 m/s !? Ce n'est pas un atterrissage mais un accident
    Je vois bien, mais soit mon calcul est faux (et où est l'erreur?), soit les données du premier message sont incorrectes (et quelles sont les bonnes données?)...

    Cordialement,
     

  9. philou21

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    4 522

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Moi, j'avais compris que 110 km/h était la composante horizontale.
    La composante verticale étant de 2.5 m/s
     

  10. jecario

    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    Munich
    Âge
    33
    Messages
    989

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage



    C'est ecrit tel quel, en plus. Un peu de concentration, que diable !
    J'avais pas fait gaffe non plus
     

  11. invité576543
    Invité

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Citation Envoyé par philou21 Voir le message
    Moi, j'avais compris que 110 km/h était la composante horizontale.
    La composante verticale étant de 2.5 m/s
    Moi de même. Et 30° d'angle... or arctg(2.5/30) = 5°

    Cordialement,
     

  12. JLC333

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    6

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Merci bcp à tous pour vos réponses !
    Pour la vitesse, 110km/h correspondent à la vitesse de déplacement de l'avion sur sa pente. Les 30° étaient donnés à l'approximation, je n'ai pas calculé l'angle équivalent, ou ne connais pas l'angle réel.
    Je recherche des infos sur le train d'atterrissage...
     

  13. jecario

    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    Munich
    Âge
    33
    Messages
    989

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    Moi de même. Et 30° d'angle... or arctg(2.5/30) = 5°

    Cordialement,
    5 km/h, plutot.

    En fait non, personne n'etait a la masse, c'est plutot ton enonce, JLC333, qui est faux.
    Comme le dit mmy, une pente de 30° avec une vitesse verticale de 2,5 m/s ne donne pas une vitesse (relative comme horizontale) de 400 m/s, mais seulement de 5 m/s. Fais le calcul avec la trigo, tu verras.

    Si en revanche tu as bien ces 2 vitesses, ta pente d'approche est de 0,36°.
    C'est pas enorme, c'est meme inferieur aux pentes d'approche normales dans les aeroports.
     

  14. invité576543
    Invité

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Citation Envoyé par jecario Voir le message
    400 m/s
    110 km/h = 110000 m en 3600 s = 30.556 m/s, non?

    (400 m/s c'est au-dessus de la vitesse du son, Mach 1.2 ou qq chose comme ça...)

    Cdlt
     

  15. polo974

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    8 326

    Re : Aviation : le G lors de l'impact d'un atterrissage

    Comme ça en passant, la vitesse horizontale ne nous intéresse pas (sauf s'il y a un talus sur la piste ).
    Mais bon moi je trouve 4.7° (arcsin(2.5*3.6/110)) (arcsin car 110 vitesse de vol sur la trajectoire).
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. 1er atterrissage
    Par piR² dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/10/2007, 09h07
  2. Que doit-on repondre lors d'un entretien à : Quelles sont les qualité d'un ingénieur
    Par Mikit dans le forum Renseignements sur les concours et examens
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/07/2007, 08h19
  3. transposition lors de la deshydratation d'un diol
    Par Chokaolic dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/04/2006, 01h11
  4. coupure son lors d'un appel
    Par semopy dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/08/2004, 13h19
  5. Electricité lors d'un orage...
    Par Antikhippe dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/08/2004, 19h09