Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante?

  1. Ptitseb

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    174

    Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante?

    Question con.. désolé de la poser: Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante (exemple: l'eau de mer, l'eau que l'on laisse dans un verre pendant plusieurs jours etc..)? Ce n'est pas 100 degré (C) normalement ou au moins un peu plus "chaud" que les 15-20 degré... ? J'ai raté un truc?

    -----

     


    • Publicité



  2. zoup1

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    53
    Messages
    3 783

    Re : Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante?

    100°C correspond à la température à laquelle un système contenant uniquement de l'eau passe de la phase liquide à la phase (à la pression atmosphérique). C'est l'apparition des gros bouillon lorsque tu fais bouillir de l'eau. Ces bulles apparaissent dans le volume.. dans un environnement constitué uniquement d'eau à 100°C.

    quand tu es à une température plus basse Il y a pas de bulles d'eau vapeur qui apparaissent au milieu de l'eau liquide. Comme tu le dis très bien il y a évaporation uniquement pour l'eau de surface. Cela est du au fait qu'il faut que le système soit à l'équilibre. La situation d'équilibre correspond à une certaine quantité d'eau sous forme de vapeur présent dans l'air... cette quantité d'eau présente dans l'air c'est ce que l'on appelle 100% d'umidité dans l'air. Mais on est rarement dans cette situation (sauf quand il pleur en gros). L'évapaoration en surface cherche à rétablir cette équlibre. Il y a de l'eau qui s'évapore pour tenter de faire en sorte que l'air environnant soit saturé (100% d'humidité) en eau.

    Cela répond à ta question ?
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.
     

  3. Konrad

    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    3e planète du système solaire
    Âge
    36
    Messages
    2 321

    Re : Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante?

    Je n'avais pas pensé à cette explication zoup1... Ce serait juste une différence de concentration, de potentiel chimique qui ferait s'évaporer l'eau ? Tu crois que cette différence serait suffisamment forte ?

    Je pensais plutôt à la répartition statistique des vitesses : quand on dit "25°C dans la pièce", cela correspond à une vitesse moyenne des molécules ; évidemment, toutes les molécules ne vont pas exactement à cette vitesse, certaines sont plus lentes et d'autres plus rapides (théorie cinétique des gaz). Ainsi, certaines molécules vont à une vitesse qui correspond à la vitesse moyenne d'un gaz à 100°C, elles véhiculent donc assez d'énergie pour faire s'évaporer l'eau. Bien sûr la proportion de telles molécules dans un gaz à 25°C est assez faible, l'eau ne s'évaporera donc pas aussi vite qu'à 100°C, mais elle est non négligeable.

    En fait, il est fort possible que les deux phénomènes (celui décrit par zoup1 et la répartition cinétique des molécules) entrent en jeu dans cette évaporation.
    "Un clavier AZERTY en vaut deux."
     

  4. zoup1

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    53
    Messages
    3 783

    Re : Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante?

    Citation Envoyé par Konrad
    Je n'avais pas pensé à cette explication zoup1... Ce serait juste une différence de concentration, de potentiel chimique qui ferait s'évaporer l'eau ? Tu crois que cette différence serait suffisamment forte ?
    oui, c'est cela, une différence de potentiel chimique...

    Je pensais plutôt à la répartition statistique des vitesses : quand on dit "25°C dans la pièce", cela correspond à une vitesse moyenne des molécules ; évidemment, toutes les molécules ne vont pas exactement à cette vitesse, certaines sont plus lentes et d'autres plus rapides (théorie cinétique des gaz). Ainsi, certaines molécules vont à une vitesse qui correspond à la vitesse moyenne d'un gaz à 100°C, elles véhiculent donc assez d'énergie pour faire s'évaporer l'eau. Bien sûr la proportion de telles molécules dans un gaz à 25°C est assez faible, l'eau ne s'évaporera donc pas aussi vite qu'à 100°C, mais elle est non négligeable.
    Oui, c'est cela aussi... Enfin, disons plutot qu'elles ont suffisament d'énergie pour passer l'interface eau/air. Tout après n'est qu'une question d'équilibre entre les molécules d'eau qui passent de l'eau liquide à l'air et les molécules d'eau vapeur qui passent de l'air à l'eau. C'est ce que décrit le potentiel chimique.

    En fait, il est fort possible que les deux phénomènes (celui décrit par zoup1 et la répartition cinétique des molécules) entrent en jeu dans cette évaporation.
    Oui, ou plutot c'est 2 façon d'exprimer la même chose.
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.
     

  5. Ptitseb

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    174

    Re : Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante?

    Merci beaucoup!
    Bonne journée! (ou soirée ou nuit, selon le moment ou vous lisez le message!)
     


    • Publicité



  6. persona

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    strasbourg
    Messages
    1 239

    Re : Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante?

    Petite remarque complémentaire. Tu as sûrement remarqué que la neige disparaît à des températures inférieures à 0°C, c'est-à-dire sans se transformer d'abord en eau liquide : c'est que l'eau solide (la neige ou la glace) est elle aussi en équilibre avec l'eau gaz (la vapeur d'eau). La proportion d'eau (gaz) dans l'atmosphère en contact avec l'eau solide ou liquide (ce qu'on appelle les phases condensées) dépend uniquement de la température (comme toutes les constantes d'équilibre).
     

  7. danalas

    Date d'inscription
    octobre 2014
    Localisation
    Saïda-Algérie
    Messages
    50

    Thumbs up Re : Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante?

    bonjour, il n'y a pas lieu d'être désolé mais je crois que c'est question à la laquelle on ignore la réponse ce qu'on raconte sur la chaleur est faux, la chaleur est un agent accélérateur du processus mais mais ce qui se passe est out à fait autre et bien loin de ce qu'on a appris.


    Sous l'effet de la chaleur
    L’oxygène contenu dans l’air O2 étant en contact permanent avec la surface d’eau, est chauffée, il monte l’air froid est attiré pour compenser ce volume et frappe (force d'attraction) énergiquement la surface d'eau dont le O2 électronégatif réagit facilement avec les sels dont par exemple le chlorure de sodium (NaCl, assemblage d’ions Na+ et Cl-) dissout dans l’eau, Comment cela ????????:

    Ce qu’on appelle vapeur sèche c’est du H2 et du O qui s’entrechoquent, se combinent pour former ce qu’on appelle vapeur humide H2O.

    -L’oxygène de l’air réagit avec le NaCl :
    O2 + 4NaCl → 2Na2O + 2Cl2/2 : pour simplifier
    O + 2NaCl → Na2O + Cl2

    -Le chlore (Cl) attaque les produits hydrogénés, il leur arrache les protons H⁺: donc
    2Cl2+2H2O→4HCl+O2

    O + 2HCl ← H2O + Cl2

    O + 2HCl ← H2O + Cl2
    2 atomes O s’échappent chacun d'un coté)

    -La molécule O2 est restituée à l’atmosphère sous forme d’atomes O plus légers que l’air (O=16/29=0,55), ils s’échappent en hauteur.
    -La molécule d’oxyde de sodium Na2O issue de la première réaction réagit avec les 2 molécules HCl issues de la deuxième réaction.

    2HCl+Na2O → H2 + 2NaCl + O
    Une molécule d’eau vient d’être décomposée en H2 (2/29= 0,068) et O (16/29=0,55), ils s’échappent en hauteur et les 2molécules initiales de
    NaCl se sont reconstituées pour répéter ces réactions jusqu’à venir à bout de toutes les molécules d’eau,donc le vrai déclencheur de l'évaporation , c'est bien l'oxygène (c'est ce qu'on appelle dissolution de l'oxygène dans l'eau)
    je devine que la question qui s'impose c'est comment l'eau de pluie se formerait donc
    lire cette page http://pdf.lu/zTAW/
    merci pour la question
    Dernière modification par danalas ; 30/12/2016 à 08h02. Motif: précision
     

  8. trebor

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    En Wallonie ( Hainaut Belgique )
    Âge
    64
    Messages
    11 004

    Re : Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante?

    Bonjour à tous,

    Toutes les femmes ont déjà connus ça, le sol nettoyé à l'eau et qui sèche très difficilement l'été par temps chaud et humide, la température et l'humidité sol et air étant quasi en équilibre, car le sol fini bien par sécher.

    Si il gèle dehors l'air étant bien plus sec, le sol humide séchera bien plus vite.

    Bonne journée sous le soleil car ce matin -5,6°C
    Nos avis mêmes contradictoires enrichissent nos connaissances
     

  9. mach3

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    normandie
    Âge
    35
    Messages
    9 273

    Re : Pourquoi l'eau de surface s'evapore à température ambiante?

    Pardon danalas, mais vous racontez vraiment n'importe quoi. Pas le temps de reprendre point par point tout de suite...

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Pourquoi l'eau ne s'évapore-t-elle pas dans l'espace ?
    Par perlinpinpin dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 15
    Dernier message: 20/12/2010, 09h39
  2. Stupéfiant : un effet Hall quantique à température ambiante !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 24/02/2007, 11h13
  3. Mesure de température de surface
    Par rammstein dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/10/2006, 09h02
  4. Fusion à température ambiante
    Par leibniz dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 16
    Dernier message: 05/09/2006, 14h41
  5. L'eau ne s'évapore pas!
    Par neokiller007 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/04/2005, 16h44