Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 56

Stokage énergie solaire

  1. #1
    zyket

    Question Stokage énergie solaire

    Bonjour,
    partant du principe que le ridicule ne tue pas, je me permets de soumettre à qui veut bien un petit calcul à propos du stockage de l'énergie solaire.

    Si un système permettait de transformer l'énergie solaire en énergie potentielle de niveau ( par exemple l'énergie solaire ferait tourner un moyeu sur lequel s'enroulerait un filin auquel serait fixé une masse ) quelles devraient-être les dimensions (hauteur et masse ) d'une telle machine pour stocker l'énergie d'une journée d'ensoleillement captée par une maison individuelle ?

    Je trouve qu'il faudrait soulever une masse de 20 000 tonnes sur une hauteur de 10 mètres !?!?!?

    Je n'arrive pas à trouver où je me suis trompé.

    Voici mon calcul :

    D'après les données de l'ADEME : l'énergie solaire incidente sur le plan horizontal est, en moyenne, de 1 300 kWh/m2/an.
    http://www.ademe.fr/midi-pyrenees/a_2_04.html

    Donc de :

    1 300 / 365 = 3,56 kWh/m²/jour


    Ma maison a une surface au sol de 150 m². En supposant que toute cette surface capte toute l'énergie solaire, ma maison serait donc capable de capter :

    150 x 3,56 = 530 kWh/jour


    En convertissant ces kWh en Joules, j'obtient :

    530 x 1000 x 3600 = 2 x 10^9 Joules/jour ( 2 milliards de Joules)


    D'après la formule exprimant l'énergie potentielle de niveau, E, en fonction de la masse (en kg), m, de l'accélération terestre, g=10 m/s², et la hauteur, h en mètre, on a :

    E=m x g x h en Joules



    Si je me fixe une hauteur h=10 m, je peux calculer la masse qu'il faudrait soulever sur cette hauteur pour stocker ces 2 milliards de Joules :

    m = E / ( g x h ) = 2 x 10^9 / (10 x 10) = 2 x 10^7 kg


    Si vous trouvez l'erreur, merci de ne pas me laisser dans cette "intolérable" situation.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    doul11

    Re : stokage énergie solaire

    bonsoir,

    j'ai pas vérifié vos calculs, et a mon avis il manque quelque chose d'important : les rendements (= ce qui reste quand on a enlevé les pertes) :

    rendement :

    soleil -> électrique : 10%-15%
    électrique -> mécanique (moteur) : 80%
    mécanique -> masse a soulever (système du treuil) : ?%

    il faut encore en rajouter quand vous allez vouloir utiliser cette énergie potentielle.
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  4. #3
    zyket

    Re : stokage énergie solaire

    Bonsoir et merci de l'intérêt que vous portez à ma question.

    En fait je me suis désintéressé des rendements car mon premier soucis était d'avoir une estimation de la taille de mon hypothétique machine. D'après mes calculs, s'ils sont justes, le stockage d'énergie solaire pour une maison individuelle sous forme d'énergie de niveau est complètement irréalisable : une masse de 20000 tonnes dans un pavillon de banlieue !!!!
    EDF qui en refoulant l'eau dans des barrages d'altitudes utilise cette forme de stockage d'énergie à les moyens de réaliser de telles infrastrutures.

    Mon problème c'est que j'ai peine à croire que l'énergie solaire reçue par 150m² corresponde, au niveau conservation d'énergie, à l'élévation d'une telle masse sur une telle hauteur. Et je n'arrive pas à trouver mon erreur.

  5. #4
    f6bes

    Re : stokage énergie solaire

    Bjr à toi,
    RECEVOIR 1300w/m2 (théorique) est une chose, les RECUPERER en TOTALITE en est une autre !
    De plus ce n'est pas 1300w/m2 TOUTE la journée et TOUTE l'année !
    Sur que si tu ne veux PAS tenir compte des rendements , tout est parfait dans le meilleur des mondes !!

    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  6. #5
    LPFR

    Re : stokage énergie solaire

    Bonjour.
    La seule erreur que vous avez faite est de penser que ce type de stockage d'énergie est réalisable.
    Car même si l'on met un rendement de 15%, ce n'est toujours pas faisable.
    La seule façon "rentable" de stoker l'énergie est celle que vous avez mentionnée: les barrages à l'inverse.
    Les accumulateurs électriques ont un rendement plus faible, un prix exorbitant et une durée de vie éphémère.
    C'est pour cela que le meilleur moyen est de vendre l'électricité à l'EDF. De plus elle fait payer les autres consommateurs pour vous l'acheter à un prix largement au dessus du prix du nucléaire.
    Au revoir.

  7. #6
    zyket

    Re : stokage énergie solaire

    Bonjour,

    pour f6bes,


    la donnée de l'ADEME est en kWh/m²/an donc une quantité d'énergie par unité de surface et par unité de temps. C'est donc si je ne me trompe pas un flux ? Un flux peut aussi s'exprimer comme une puissance par unité de surface, comme tu l'écris, en W/m².

    Pour convertir 1300 kWh/m²/an en W/m², il faut convertir la puissance de 1300 kWh/an en Watts.
    1300 kWh/an correspondent à : 1300 kWh pendant 365 x 24 = 8760 heures, donc à : 1300 x 10^3 / 8760 = 148 W

    Donc 1300 kWh/m²/an correspondent à 148 W/m². Cette façon d'exprimer le flux solaire est trompeuse, car on pourrait croire qu'1 m² recoit toutes les secondes 148 Joules. Or la donnée de l'ADEME est une moyenne calculée sur un an en tenant compte des alternances jour/nuit. En un an la moitié du temps est éclairé par le soleil, l'autre moitié se passe la nuit, donc en fait le flux moyen d'une journée d'ensoleillement sur une surface horizontale de 1m² est deux fois plus importante : pendant la journée 1 m² reçoit en moyenne 296 Joules par seconde.

    Pour finir, je ne sais pas comment l'ADEME a trouvé ces 1300 kWh/m²/an ? Est-ce par calcul ou par mesure ? Je penche plutôt pour les mesures car sur la même page web (http://www.ademe.fr/midi-pyrenees/a_2_04.html), on nous montre une carte de France du gisement solaire qui visiblement tient compte des climats et pas du tout de la latitude ( qui elle servirait au calcul). Donc si ce sont des mesures, l'alternance jour/nuit, les jours nuageux ont été pris en compte (puisqu'ils ont été mesurés) et c'est bien pendant toute une année qu'une surface horizontale d'1 m² reçoit 1300 kWh. Mais comme tu le fais remarquer il faut encore pouvoir les récupérer, pour info le rendement d'un panneau photovoltaïque est actuellement de l'ordre de 10% ce qui veut dire qu'un panneau horizontal d'1 m² produira 130kWh au cours d'une année. A quand des systèmes plus performants ?

    A+ et merci

  8. #7
    zyket

    Re : stokage énergie solaire

    Bonjour,

    pour LPFR,

    Je sentais bien que je virais Gaston Lagaffe, "m'enfin" mon calcul me laisse perplexe

    Merci et au revoir.

  9. #8
    LPFR

    Re : stokage énergie solaire

    Citation Envoyé par zyket Voir le message
    "m'enfin" mon calcul me laisse perplexe
    Bonjour.
    L'équivalence entre énergie mécanique, chaleur et énergie électrique n'est pas intuitive. Je veux dire que, sans calculer les valeurs numériques, on peut difficilement deviner. Et quand on les a, on peut être surpris.
    Je me souviens d'une question qu'on m'avait posée il y a bien longtemps:

    En admettant que toute l'énergie potentielle mécanique se transforme en chaleur, de quelle hauteur faut-il laisser tomber une tasse de thé pour que l'eau soit à la bonne température (qu'elle se chauffe de 50°C)?
    Essayez de répondre "au pif", avant de faire le calcul.
     Cliquez pour afficher
    .

    Au revoir.

  10. #9
    calculair

    Re : stokage énergie solaire

    Bonjour,

    Voila un calcul qui montre quelle est la puissance reçue par la terre provenant du soleil


    Constantes physiques

    Constante de Stephan σ = 5,67E-08 ( rayonnement du corts noir )
    C vitesse de la lumière 299792558 m/s
    k constante de Boltzmann 1,38066E-23 J/°K constante de Planck 6,62617E-34 J.s

    Données astronomiques

    Rayon terrestre Rt = 6400 km
    Rayon solaire RS = 696000 km
    Distance terre soleil = 149500000 km

    Température du Soleil 5750 °K



    Puissance émise par le soleil
    Ps = 4π Rs² σ Ts^4 ( rayonnement du coprs noir )
    Rs² ( en m² ) = 4,84416E+17
    Ps = 3,77105E+26 Watts

    Puissance solaire reçue par unité de surface terrestre ( Constante solaire )
    Pu = Ps /(4π D² ) = 4π Rs² σ Ts^4 / (4π D² )
    D² ( en m² ) 2,23503E+22
    Pu = Ps /(4π D² ) = 1343 Watts/m²


    C'est la puissance qui arrive, mais une partie est reflechie par l'atmosphère et par le sol. Une part est absorbée par les gaz comme le CO², H²0 etc... tous les gaz participant à l'effet de serre.

    La puissance arrivant effectivement au sol ( hors reflexion ) est peut être de l'ordre de 300 W/m² en moyenne ( sauf erreur de maz part)

    Il n'est pas evident de pouvoir recuperer cette puissance, le rendement du photovoltaique est ridicule.

    Je ne connais pas le rendement des panneaux de chauffeau solaire, peut être 100 W /m².

    Mais les barrages hydroliques, les eoliennes sont des dispositifs qui recupèrent enfinde compte l'energie qui nous vient de l'espace.

    Les hydrocarbures aussi, mais là nous les consommons plus vite que la nature est capable de produire.
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  11. #10
    stefjm

    Re : stokage énergie solaire

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    En admettant que toute l'énergie potentielle mécanique se transforme en chaleur, de quelle hauteur faut-il laisser tomber une tasse de thé pour que l'eau soit à la bonne température (qu'elle se chauffe de 50°C)?
    Essayez de répondre "au pif", avant de faire le calcul.
     Cliquez pour afficher
    .
    Bonjour LPFR,

    Me considérerez-vous comme un physicien si je vous l'estime par analyse dimensionnelle?

    Cordialement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  12. #11
    LPFR

    Re : stokage énergie solaire

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Bonjour LPFR,

    Me considérerez-vous comme un physicien si je vous l'estime par analyse dimensionnelle?

    Cordialement.
    Bonjour Stefjm et Calculair.
    Je réserve ma réponse.
    Mais je suis intéressé pour voir votre raisonnement.

    @Calculair.
    Ce que vous avez calculé est ce que l'on appelle M0, le flux avant l'atmosphère. Pour nous c'est du M1,5 (une atmosphère et demie).
    Mais les chiffres de l'ADEM, sont des chiffres qui tiennent compte de la latitude, et de l'ensoleillement (%nuageux et %dégagé). Ce sont des mesures et non des calculs théoriques.

    Cordialement,

  13. #12
    calculair

    Re : stokage énergie solaire

    Bonjour LPFR,

    Je ne conteste pas que mon calcul est theorique. Il n'est peut être pas tout à fait exact, mais l'ordre de grandeur doit être respecté.

    Les 1300 W/m² à 1400 W/m² reçues au dessus de l'atmosphère ne peuvent arriver au sol en raison de tous les phénomènes de reflexions , absorptions que va rencontrer le rayonnement.
    Le chiffre de l"ADEM de 1400 W/m² me semble elevé. Il serait donc interessant de connaitre les methodes de mesures et la signification exacte de ce chiffre.
    N'ayant pas ces informations, j'emet seulement un doute sur la valeur un peu optimiste de ce chiffre. Si tu as des infos je serais curieux de les voir.
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  14. #13
    LPFR

    Re : stokage énergie solaire

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    ...
    Le chiffre de l"ADEM de 1400 W/m² me semble elevé.
    Re-bonjour Calculair.
    Non.
    Le chiffre de l'ADEM est 1 300 kWh/m2/an.
    C'est à dire 41 W/m² en moyenne.
    Car il tient compte de toute la réalité (ce sont des mesures): nuit, nuages, inclinaison de la terre, etc.
    Les l353 W/m² (M0) sont en dehors de l'atmosphère. Pour M1,5 c'est 844 W/m² à midi, et perpendiculaire au soleil.
    Tout cela tombe à une moyenne annuelle de 41 W/m² suivant l'ADEM. Ce n'est pas absurde.
    Cordialement,

  15. #14
    calculair

    Re : stokage énergie solaire

    Bonjour LPFR,

    Je viens de calculer la puissance d'equilibre d'un corps noir à la temperature de 75°C et 99,4 °C.
    La 1° temperature est au pif au mètre la temperature atteinte par une surface noire exposée au soleil sous nos latitudes moyennes en plein été quand le soleil est au plus haut

    Pour 75°C tu trouves un flux de 830 W et pour 99,4 °C tu atteints le 1kW

    Pour atteidre les 1400 W/m² la temperature doit atteindre les 125°C environ

    soit prés de 2 fois plus la temperature pifomètrique des 75°C

    Je reconnais que je ne suis pas sans critique dans cette approche, mais elle contribue dans mon doute.....
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  16. #15
    calculair

    Re : stokage énergie solaire

    Bonjour LPFR,

    Nos messages se sont croisés, mais là ils convergent vers un max de 800W /m²

    Bon, le pifomètre est un instrument universel qui reste interessant ..... !
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  17. #16
    stefjm

    Re : stokage énergie solaire

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Bonjour Stefjm et Calculair.
    Je réserve ma réponse.
    Mais je suis intéressé pour voir votre raisonnement.
    Rebonjour LPFR,
    Je vais vous donner le raisonnement que j'ai utilisé en l'exprimant sous forme mathématique. (Je sais vous adorez... )
    Je note MLTK, masse, longueur, temps, température.

    Étant, une quiche en thermo-dynamique, je fais confiance aux physiciens qui ont déterminé que la constante intéressante dans le problème qui nous occupe est la capacité massique de l'eau à savoir :


    Étant donné que vous me parlez d'énergie potentielle mécanique, j'imagine que nous sommes sur la terre, dont la constante intéressante est l'accélération de la pesanteur :


    Comme j'ai 4 dimensions, il va me falloir 4 équations à 4 inconnues pour en sortir.

    Je vais donc chercher une longueur en fonction la capacité thermique massique C, de l'accélération de la pesanteur g, de la différence de température K et de la masse de liquide M.

    A partir de là, c'est du bourrinage matheux (je note les exposants correspondant avec des petites lettres, attention à g! ) :

    donne les 4 équations à 4 inconnues.



    Système qui se résout en



    On obtient donc une longueur


     Cliquez pour afficher

    On note que le résultat est indépendant de la quantité de matière (ou du volume) , ce qu'on aurait pu voir dès le début en étant moins bourrin!

    Cordialement.
    Dernière modification par stefjm ; 08/05/2010 à 11h22.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  18. #17
    LPFR

    Re : Stokage énergie solaire

    Re.
    Ce que vous venez de faire ce n'est pas de l'analyse dimensionnel. Des que vous introduisez des valeurs numériques et qui plus est, dépendants du système d'unités, vous êtes en train de faire le même calcul que tout le monde.
    De plus, qui vous dit que la température ne dépend pas, par exemple, du rapport des pressions atmosphériques en haut en bas?
    D'où sortez-vous que la formule finale est le produit de certaines grandeurs bien choisies élevées à une puissance?
    Et sans un coefficient multiplicatif sans dimensions.

    Essayez d'utiliser le même raisonnement pour trouver la distance parcourue par un mobile avec une vitesse initiale et accélération constante.

    Ce type de "calcul" dimensionnel ne fonctionne que si vous connaissez déjà le résultat. Et le présenter comme un moyen de faire de la physique est une escroquerie intellectuelle.
    Cordialement,

  19. #18
    stefjm

    Re : Stokage énergie solaire

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Re.
    Ce que vous venez de faire ce n'est pas de l'analyse dimensionnelle. Des que vous introduisez des valeurs numériques et qui plus est, dépendants du système d'unités, vous êtes en train de faire le même calcul que tout le monde.
    Je ne comprend pas cette remarque concernant les valeurs numériques et le système d'unité.
    Je caractérise la terre par g et l'eau par C.
    Où est le problème?
    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    De plus, qui vous dit que la température ne dépend pas, par exemple, du rapport des pressions atmosphériques en haut en bas?
    Plus simplement, il y a aussi le fait que g dépend de l'altitude.
    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    D'où sortez-vous que la formule finale est le produit de certaines grandeurs bien choisies élevées à une puissance?
    C'est le coté heuristique de l'AD.
    On essaie et on regarde ce que cela donne.
    Pour les grandeurs bien choisies, je suis partie des données du problèmes et des constantes pertinentes.
    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Et sans un coefficient multiplicatif sans dimensions.
    De temps en temps, il faut rectifier par 1/2, ou 2pi. Cela dépend souvent de la géométrie du problème.
    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Essayez d'utiliser le même raisonnement pour trouver la distance parcourue par un mobile avec une vitesse initiale et accélération constante.
    Je sens qu'il va manquer des constantes pertinentes...
    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Ce type de "calcul" dimensionnel ne fonctionne que si vous connaissez déjà le résultat. Et le présenter comme un moyen de faire de la physique est une escroquerie intellectuelle.
    Cordialement,
    Non.
    Je ne connaissais pas le résultat.
    Simplement, je peux répondre sans me planter d'ordre de grandeur.
    Vous ne pouvez pas me reprocher d'être capable de déterminer que C et g sont les constantes pertinentes de votre problème. (C'est le seul point où je fais de la physique!)

    Le reste découle d'un modèle AD naïf.

    Cordialement.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  20. #19
    zyket

    Re : stokage énergie solaire

    Bonjour, et merci à tous de vos propositions.

    @LPFR


    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    ...Le chiffre de l'ADEM est 1 300 kWh/m2/an.
    C'est à dire 41 W/m² en moyenne.
    ...

    pourquoi 41W/m² ? je trouvais 148 W/m². Mon petit calcul était-il faux ?


    Citation Envoyé par zyket Voir le message
    ...

    Pour convertir 1300 kWh/m²/an en W/m², il faut convertir la puissance de 1300 kWh/an en Watts.
    1300 kWh/an correspondent à : 1300 kWh pendant 365 x 24 = 8760 heures, donc à : 1300 x 10^3 / 8760 = 148 W

    Donc 1300 kWh/m²/an correspondent à 148 W/m². ...

    A bientôt et merci

  21. #20
    LPFR

    Re : stokage énergie solaire

    Citation Envoyé par zyket Voir le message
    pourquoi 41W/m² ? je trouvais 148 W/m². Mon petit calcul était-il faux ?
    Re.
    Non. C'est votre calcul qui est bon. Je ne sais plus utiliser une calculette.
    C'est bien 148 w en moyenne.
    A+

  22. #21
    zyket

    Re : stokage énergie solaire

    Bonjour,

    en conclusion : mon petit calcul qui consiste à convertir l'énergie solaire en énergie potentielle de niveau est juste, mais n'a servi qu'à montrer que c'était impossible pour une installation individuelle. Il faudrait soulever une masse de 20000 tonnes sur 10 mètres de hauteur pour stocker une journée moyenne d'ensoleillement. Je me disait bien aussi que c'était une idée à la Gaston Lagaffe.

    Par contre comme l'avait fait remarquer LPFR, le stockage d'énergie sous forme potentielle de niveau existe, ce sont les barrages inversés. Nous ne discuterons pas ici de l'impact écologique de telles infrastructures, (encore que ?), mais de l'aspect quantitatif de la chose. Combien de mètres cube d'eau, et sur quelle hauteur, faudrait-il pour stocker l'énergie consommée en une nuit en France. Ceci dans l'idée utopiste/fantaisiste que toute la production électrique serait d'origine photovoltaïque et donc qu'une partie devrait-être stockée dans la journée pour être restituée la nuit. ( Je sais bien aussi qu'il faudrait stocker plutôt le maximum de jours concécutifs sans soleil, mais enfin cela pourrait donner une estimation à minima)

    Vu le résultat pour une maison individuelle, je crains les puissances de 10 !!

    Question subsidiaire : Le nombres de sites possibles en France, qui a la chance de posséder des montagnes assez élevées, sera-t-il suffisant ?


    Je n'ai pas commencé ce calcul, je n'ai même pas les données numériques nécessaires.

    Merci de votre aide, à bientôt.

  23. #22
    calculair

    Re : stokage énergie solaire

    Bonjour,

    Le calcul serait inteessant. Pour info tu trouveras qu'un des grands barrages hydroelectriques comme celui de Genissiat produit au mieu 400 MW avec une production annuelle de 17 GWh

    A comparerà unepetite centrale nucleaire comme celle de Golfech équipée de de 2 reacteurs de 1300 MW ( 6 X Genissiat ! ) pour une production annuelle de 17 TWh ( soit mille fois Genissiat )

    Ce qui semble dire d'aprés les chiffres ( infos Google ) que les centrales nucleaires ont un rendement de production meilleur que l'hydraulique et sur une surface occupée bien moindre ( pour l'hydraulique il prendre en compte le lac de retenue) .

    Je ne suis pas un defenseur du nucléaire, mais je ne pense pas que nous allons pouvoir nous en passer )
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)

  24. #23
    LPFR

    Re : Stokage énergie solaire

    Bonjour.
    Les chiffres de Calculair sont parlants. On ne peut pas alimenter la France qu'avec de l'hydraulique que pour un durée très courte.

    Imaginer que l'on puisse n'utiliser que des sources "capricieuses" comme le soleil et le vent pour remplacer le nucléaire est illusoire.
    Encore, le soleil se lève tous les jours, même s'il est couvert, mais le vent peut ne pas souffler (assez fort) pendants de jours et des jours.

    On revient toujours au problème de base, on ne sait pas stoker de l'énergie efficacement et de façon économiquement rentable. Ça me fait sourire quand on parle de voiture électrique. Je suis d'accord pour en acheter une, mais aux mêmes conditions que les ministres et dirigeants politiques: avec l'argent des autres.

    Une autre chose qui est peu mentionnée: une cellule solaire met environ deux ans pour produire l'énergie dépensée pour la fabriquer.
    Au revoir.

  25. #24
    zyket

    Re : Stokage énergie solaire

    Bonjour,

    et la biomasse peut-elle être considérée comme un stockage d'énergie ? Il faudrait voir là aussi les rendements. C'est à dire combien 1 m² de terrain pas forcément agricole peut-il produire d'énergie sous forme de biomasse par rapport à nos 1300kWh/m²/an. La donnée existe sûrement à voir du côté biochimique du rendement de la photosynthèse. De ce qui m'est passé sous les yeux je crois bien me souvenir que le "bio"carburant (si mal nommé) était une illusion : la surface à cultiver dépassait la surface agricole existante. (calcul que je n'ai jamais vérifié)

    Pour info, comme vous l'avez sans doute deviné, je suis un peu du genre Gaston Lagaffe ( le héros de mon enfance) et je me suis livré à un autre petit calcul :
    Si tous les toits de la ville de Lyon (je suis de lyonnais ) étaient capables de capter les 1300kWh/m²/an donnés par l'ADEME ( plutôt par le soleil, mais mesurée par l'ADEME) cela représenterait deux fois sa consommation électrique annuelle. Si le calcul et les données vous intéressent je les ai au format pdf ( mais il faudra m'expliquer comment vous le communiquer. En pièce jointe comme une photo ?)
    Evidemment, on est un peu déçu quand on doit tenir compte du rendement des panneaux photovoltaïques, 10% : la production annuelle des toits de Lyon tomberai alors à 1/5 de sa consommation annuelle

    A quand un système de captation de l'énergie solaire efficace. Je ne connais pas le rendement des panneaux solaires pour la production d'eau chaude.

    A+

  26. #25
    doul11

    Re : Stokage énergie solaire

    Citation Envoyé par zyket Voir le message
    La donnée existe sûrement à voir du côté biochimique du rendement de la photosynthèse. De ce qui m'est passé sous les yeux je crois bien me souvenir que le "bio"carburant (si mal nommé) était une illusion : la surface à cultiver dépassait la surface agricole existante. (calcul que je n'ai jamais vérifié)
    bonjour,

    le rendement de la photosynthèse est proche de 100% ! http://www.futura-sciences.com/fr/ne...antique_10687/

    comme quoi l'humain qui ce crois toujours plus fort que la nature, en est bien loin avec le rendement de ses panneau solaire (10%), pour ce qui est de transformer le végétal en carburant c'est aussi en rendement "humain" dont très faible : dépense d'énergie pour la culture, la transformation, les divers transports, ...
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  27. #26
    zyket

    Re : Stokage énergie solaire

    Merci de ces précisions et du lien fort intéressant.

    Il est certain que la technologie a beaucoup à apprendre du monde du vivant.

    A+

  28. #27
    LPFR

    Re : Stokage énergie solaire

    Citation Envoyé par doul11 Voir le message
    le rendement de la photosynthèse est proche de 100% ! http://www.futura-sciences.com/fr/ne...antique_10687/
    Re.
    Je n'ai pas trouvé la référence aux 100% dans le lien.
    Et j'ai des doutes sur l'interprétation de la phrase. Car la photosynthèse n'utilise qu'une petite partie du spectre solaire. En particulier je ne pense pas que l'infrarouge serve à quoi que ce soit.
    Donc, je ne pense pas que l'on puisse récupérer la majeure partie du spectre solaire. D'ailleurs, si c'était le cas, les plantes seraient noires et non vertes. Et elles ne seraient pas "blanches" en infrarouge.
    A+

  29. #28
    doul11

    Re : Stokage énergie solaire

    re

    les 100% c'est pas dans tout le spectre bien sur, dans la bonne longueur d'onde 100% de l'énergie du photon est transformée en énergie chimique, c'est dans le document original en anglais : http://www.lbl.gov/Science-Articles/...m-secrets.html
    La logique est une méthode systématique d’arriver en confiance à la mauvaise conclusion.

  30. #29
    LPFR

    Re : Stokage énergie solaire

    Re.
    Malheureusement le fait qu'un des processus de la photosynthèse ait un haut rendement, n'améliore en rien le rendement global de la biomasse qui est ce qu'il est.
    A+

  31. #30
    zyket

    Re : stokage énergie solaire

    ReBonjour,

    @calculair

    Merci de ces données. La puissance du barrage de Génissiat ne me dit pas quelle quantité d'énergie je peux stoker derrière ces paroies. Sa production annuelle non plus. Je ne pense pas que les 17 GWh correspondent à l'énergie capable d'être stokée derrière son mur. Le barrage se recharge en eau au cours de l'année.

    Sa hauteur de chute et le volume d'eau pouvant être stocké me seront des données plus exploitable pour mon problème.

    Hauteur de chute 67 m http://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_de_G%C3%A9nissiat
    Volume de retenue (à ne pas confondre je pense avec le volume du barage) 56,00 hm^3

    http://fr.structurae.de/structures/d...fm?ID=s0003829

    On utilise la formule E = m x g x h

    on a m = 56 x 10^2 x 10^3 kg ; g =10 m/s² ; h = 67 m

    d'où E = 56 x 10^2 x 10^3 x 10 x 67 = 3,57 x 10^9 Joules

    Conversion des Joules en kWh : 1 kWh vaut 3,600 x 10^6 Joules d'où E = 3,57 x 10^9 / (3,600 x 10^6) = 10^3 kWh

    La capacité de stockage en énergie de niveau du barrage de Génissiat est donc de 1 MWh.

    Cette énergie pourrait donc être stockée tous les jours et restituée toutes les nuits. Bonjour les variations de débit dans la rivière Ain !!

    Question subsidiaire : 1 MWh correspond à la consomation pendant la nuit de combien de villes ?

    Je parts à la recherche de cette donnée sur le net.

    A+

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Énergie solaire --> suncube contre panneau solaire
    Par CHRISLEBLAY dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 10/03/2015, 12h26
  2. Energie solaire et panneaux solaire
    Par pascalsca63 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 18/11/2012, 20h02
  3. Energie solaire/energie nucléaire
    Par Mignane dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/04/2006, 12h15