Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 41

Le joule et le watt

  1. The.Only.One

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Âge
    28
    Messages
    17

    Question Le joule et le watt

    Bonsoir

    J'avais une question par rapport au joule et au watt,parce que je lis un bouquin sur le sujet mais il y a un truc que je ne comprend pas.

    Le joule est l'unité d'énergie.

    Et dans le livre,il est écrit qu'un joule est égal à un watt-seconde.

    Or,sur le net, il est dit que 1 watt = 1 joule/seconde.

    Donc est-ce que la relation correcte est : 1W = 1J/s ou alors 1J = 1W/s?

    Et si vous pouviez m'expliquer plus clairement ce qu'est le joule et le watt ainsi que leur relation,je vous en serai reconnaissant.

    Merci bien Et bonne soirée!

    -----

     


    • Publicité



  2. invité6543212033

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    0

    Re : Le joule et le watt

    Salut !

    On dit bien W.h ou Wh pas W/h c'est une connerie !

    @ +

    PS : Moi je retiens P = E/T çà fait PET + la division due au tournage de bédots !
     

  3. invite251213
    Invité

    Re : Le joule et le watt

    La réponse est : 1watt = 1Joule / une seconde et donc 1Joule = 1Watt * 1seconde.

    L'erreur est là-dedans :
    Citation Envoyé par The.Only.One Voir le message
    Et dans le livre,il est écrit qu'un joule est égal à un watt-seconde.
    Il fallait comprendre ceci : un watt-seconde, c'est un watt durant une seconde : soit un watt * une seconde. Et non un watt par seconde, qui aurait donné un watt / une seconde.
     

  4. The.Only.One

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Âge
    28
    Messages
    17

    Re : Le joule et le watt

    Ah,merci à tous les 2 pour vos réponses,c'est plus clair maintenant
     

  5. arrial

    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    BRETAGNE
    Messages
    1 851

    Re : Le joule et le watt

    Salut,


    Je ne vois aucune erreur …


    1 J = 1 W.s ↔ 1 W = 1 J/s


    Hon ?



    @+
    « le pire n'est jamais acquis … la dérision est une culture »
     


    • Publicité



  6. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    53 025

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par The.Only.One Voir le message

    Et si vous pouviez m'expliquer plus clairement ce qu'est le joule et le watt ainsi que leur relation,je vous en serai reconnaissant.
    Bjr à toi,
    La watt est une unité de puissance INDEPENDANTE de la notion de ...temps.
    Donc cela peut trés bien etre en milliardiéme de seconde.
    C'est touijours ...WATT.

    Viens ensuite la notion d'ENERGIE qui est le produit de la PUISSANCE ( Watt) durant un certain ...temps. Ce qui donne des Joules.
    Sachant qu'un joule est le PRODUIT 1 watt seconde.
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"
     

  7. stefjm

    Date d'inscription
    avril 2008
    Localisation
    Zut! C'est pas homogène! Ben t'as qu'à mélanger...
    Messages
    13 862

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par arrial Voir le message
    Salut,
    Je ne vois aucune erreur …
    1 J = 1 W.s ↔ 1 W = 1 J/s
    Hon ?
    @+
    +1.
    Pour une fois qu'il n'y a pas d'erreur et que c'est écrit correctement en français, on ne va quand même pas râler...
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».
     

  8. b@z66

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    38
    Messages
    3 419

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à toi,
    La watt est une unité de puissance INDEPENDANTE de la notion de ...temps.
    Donc cela peut trés bien etre en milliardiéme de seconde.
    C'est touijours ...WATT.

    Viens ensuite la notion d'ENERGIE qui est le produit de la PUISSANCE ( Watt) durant un certain ...temps. Ce qui donne des Joules.
    Sachant qu'un joule est le PRODUIT 1 watt seconde.
    A+
    Je crois que c'est plutôt l'inverse. La puissance dépend du temps(énergie pendant une seconde) et l'énergie n'en dépend pas(un système peut avoir une certaine énergie à un instant donné sans qu'on ait à faire intervenir une notion de durée).

    Encore que, avec le théorème de Noether, on peut certainement rapprocher les deux mais pas d'une façon aussi directe, me semble t-il...
    La curiosité est un très beau défaut.
     

  9. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    53 025

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par b@z66 Voir le message
    Je crois que c'est plutôt l'inverse. La puissance dépend du temps(énergie pendant une seconde) et l'énergie n'en dépend pas(un système peut avoir une certaine énergie à un instant donné sans qu'on ait à faire intervenir une notion de durée).

    Encore que, avec le théorème de Noether, on peut certainement rapprocher les deux mais pas d'une façon aussi directe, me semble t-il...
    Bjr à toi,
    Hum , je persiste dans mon approche.
    Un systéme CONSOMME (ou fournit) une PUISSANCE (identique) quel que soit la durée.
    Mon moteur consomme 10 watts , mais tout le temps ,que ce soit pour 1 seconde ou 24 heures.
    A tout instant, c'est.....10 watts.

    L'énergie c'est la quantité UNITAIRE de puissance x par la durée d'utilisation (fourniture) .
    Je ne pense pas me fourvoyer.

    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"
     

  10. lylyanna

    Date d'inscription
    mars 2010
    Messages
    163

    Re : Le joule et le watt

    Bonjour,
    Pour calculer la puissance P à partir de l'énergie E et du temps T on applique:
    P=E/T
    comme 1watt est 1 joule d'énergie transmis en 1 seconde on obtient:
    1w=1j/1s
    si on applique la loi de proportionnalité on trouvera alors:
    1j=1Wx1S
    donc 1j= 1w.s
    Cordialement
     

  11. arrial

    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    BRETAGNE
    Messages
    1 851

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Un systéme CONSOMME (ou fournit) une PUISSANCE (identique) quel que soit la durée.
    Mon moteur consomme 10 watts , mais tout le temps ,que ce soit pour 1 seconde ou 24 heures.
    A tout instant, c'est.....10 watts.
    L'énergie c'est la quantité UNITAIRE de puissance x par la durée d'utilisation (fourniture).
    Salut,

    Non.

    Seulement en régime permanent.

    ♦ Ça n'est pas vrai dans la phase de démarrage,
    ♦ ça n'est pas vrai si le moteur est chargé mécaniquement ou pas.

    La relation entre puissance (P) et énergie (E) est réciproque, et il n'est pas utile de privilégier un terme, et la relation dans le cas général, est différentiel.
    À tout instant, P(t) = dE(t)/dt ou E(t) = ∫P(t).dt.

    Ce qu'on peut ajouter, est que si E(t) = cste, alors, P(t) = 0, je je ne vois pas en cas cela définirait une hiérarchie …



    @+
    « le pire n'est jamais acquis … la dérision est une culture »
     

  12. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    53 025

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par arrial Voir le message
    Salut,

    Non.

    Seulement en régime permanent.

    ♦ Ça n'est pas vrai dans la phase de démarrage,
    ♦ ça n'est pas vrai si le moteur est chargé mécaniquement ou pas.
    Bjr à toi,
    Il est bien évident que je ne me suis pas lançé dans une dissertation sur le sujet !!
    Faut savoir etre "raisonnable" et ne pas inclure la densité de l'air qui peut varier et entrainer des modifications dans les résultats...bien sur si les mouches se mettent de la partie....c'est foutu !!

    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"
     

  13. arrial

    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    BRETAGNE
    Messages
    1 851

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    ...bien sur si les mouches se mettent de la partie.... A+
    Salut,

    C'est sûr : si la mouche pète, alors le mousse tique et remet tout en question …

    Mais il est bien que la définition infinitésimale ou différentielle soit évoquée : c'est la définition réelle.

    @+
    « le pire n'est jamais acquis … la dérision est une culture »
     

  14. b@z66

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    38
    Messages
    3 419

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par arrial Voir le message
    Seulement en régime permanent.

    ♦ Ça n'est pas vrai dans la phase de démarrage,
    ♦ ça n'est pas vrai si le moteur est chargé mécaniquement ou pas.

    La relation entre puissance (P) et énergie (E) est réciproque, et il n'est pas utile de privilégier un terme, et la relation dans le cas général, est différentiel.
    À tout instant, P(t) = dE(t)/dt ou E(t) = ∫P(t).dt.

    Ce qu'on peut ajouter, est que si E(t) = cste, alors, P(t) = 0, je je ne vois pas en cas cela définirait une hiérarchie …



    @+
    Parole à la sagesse!!! +1.

    L'énergie est un invariant dans le temps, cela explique sans doute cela!
    La curiosité est un très beau défaut.
     

  15. arrial

    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    BRETAGNE
    Messages
    1 851

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par b@z66 Voir le message
    L'énergie est un invariant dans le temps, cela explique sans doute cela!

    Dans l'univers : sans doute ; dans un système : rarement …


    [S'cuse moi : les Bretons sont rarement têtus, mais souvent opiniâtres ]


    @+
    « le pire n'est jamais acquis … la dérision est une culture »
     

  16. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 986

    Re : Le joule et le watt

    Il y a de nombreuses formules parlant d'énergie (donc de joules) sans qu'il y ait transfert (donc sans qu'on puisse parler de watts). Un exemple célébrissime est E=mc².

    A contrario, on ne peut jamais parler de flots (transferts) d'énergie (donc de watts) sans évoquer des stocks d'énergie (donc de joules) qui augmentent ou diminuent.

    Cela va dans le sens de ce que défend arrial, indépendamment de toute opiniâtreté.
     

  17. b@z66

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    38
    Messages
    3 419

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Il y a de nombreuses formules parlant d'énergie (donc de joules) sans qu'il y ait transfert (donc sans qu'on puisse parler de watts). Un exemple célébrissime est E=mc².

    A contrario, on ne peut jamais parler de flots (transferts) d'énergie (donc de watts) sans évoquer des stocks d'énergie (donc de joules) qui augmentent ou diminuent.

    Cela va dans le sens de ce que défend arrial, indépendamment de toute opiniâtreté.
    Et aussi du mien en passant!!!


    Après la formule E=mc² n'a véritablement d'intérêt que si l'on considère que cette forme énergie("potentielle") peut être transformée ou même fabriquée à partir d'une autre de ses formes. On retombe donc bien sur à chaque fois sur nos pattes: la notion d'énergie n'a d'intérêt que parce que c'est un invariant dans le temps(conservation de l'énergie), le fait que les bilans(transferts) d'énergie(par la puissance) montrent aussi une conservation n'est qu'une suite logique au premier principe...
    La curiosité est un très beau défaut.
     

  18. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    53 025

    Re : Le joule et le watt


    Et si vous pouviez m'expliquer plus clairement ce qu'est le joule et le watt ainsi que leur relation,je vous en serai reconnaissant.
    Bjr à TOUS
    Etonnant , non, qu'à partir d'une SIMPLE question...on en arrive au sexe des anges !!!
    Et tu veux que Charle s'y retrouve !!!
    Soyons compliqué ce sera moins.....simple à comprendre!
    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"
     

  19. calculair

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    10 150

    Re : Le joule et le watt

    bonjour

    Citation:

    Et si vous pouviez m'expliquer plus clairement ce qu'est le joule et le watt ainsi que leur relation,je vous en serai reconnaissant.



    C'est simple

    Le joule est l'unite de travail ou d'energie

    E = Force x deplacement

    exemple une force de 1 newton qui se deplace dans sa direction de 1 mètre effectuera un travail ( ou depensera une energie) de 1 joule

    Le Watt
    Cest la vitesse avec la quelle tu faits ce travail ( ou que tu depenses cette energie)
    exemple
    P = Force x Vitesse si cette fois la force de 1 newton se deplace à la vitesse de 1m/s, elle developpe une puissance de 1 watt

    Chaque seconde elle effectue un travail de 1 joule et si cela dure 1 heure, le travail effectue sera de 3600 joues ( 1 heures = 3600 secondes)


    J'espère que cela eclaircira ta vision des choses
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)
     

  20. b@z66

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    38
    Messages
    3 419

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à TOUS
    Etonnant , non, qu'à partir d'une SIMPLE question...on en arrive au sexe des anges !!!
    Et tu veux que Charle s'y retrouve !!!
    Soyons compliqué ce sera moins.....simple à comprendre!
    Bonne journée
    En même temps, la réponse à la question "précise" de The.only.one ayant déjà été donnée dès les deux/trois premiers posts, je vois pas trop en quoi il serait interdit de discuter sur les "à-côtés". D'autant, il me semble, que c'est toi qui est a l'origine de la suite improvisée à cette discussion(post n°6)...

    PS: De plus, quand on parle d'énergie, on parle d'énergie en général...
    Dernière modification par b@z66 ; 29/03/2011 à 10h50.
    La curiosité est un très beau défaut.
     

  21. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 986

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par b@z66 Voir le message
    Après la formule E=mc² n'a véritablement d'intérêt que si l'on considère que cette forme énergie("potentielle") peut être transformée ou même fabriquée à partir d'une autre de ses formes. On retombe donc bien sur à chaque fois sur nos pattes: la notion d'énergie n'a d'intérêt que parce que c'est un invariant dans le temps(conservation de l'énergie), le fait que les bilans(transferts) d'énergie(par la puissance) montrent aussi une conservation n'est qu'une suite logique au premier principe...
    Bien sûr, n'importe quelle quantité physique extensive peut être transférée, même des quantités non conservatives comme l'entropie (ce qui me rend réticent à invoquer la conservation comme critère).

    Parler de watts fait plus que parler de transfert, cela fait intervenir le temps.

    Quand on écrit E=hv pour un quantum électro-magnétique, on peut le voir soit une propriété "existentielle" du quantum (pas de watt), ou effectivement comme ce qui est transféré lors de la création ou l'absorption. Mais dans ce dernier cas on ne peut pas (à cause de la quantification) exprimer ce transfert en watts.

    On pourrait aussi invoquer (pour les objets de masse non nulle) l'équivalence entre énergie "cinétique" (m²-p²) et inertie en RR. La formule E=m(c²) n'en est qu'un cas particulier ("l'inertie au repos est égale à la masse"). La notion de transfert devient encore plus lointaine : l'aspect "ontologique" de l'inertie domine largement l'aspect "transfert d'inertie par unité de temps"
     

  22. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 986

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    (...)
    J'espère que cela eclaircira ta vision des choses
    Se limiter au travail pourrait bien être trop restrictif.

    Les échanges d'énergie thermique sont très à la mode : quand on dit qu'un bâtiment perd 10 kW pour telle différence de température entre l'intérieur et l'extérieur, ce n'est pas la notion de travail qui va aider à comprendre.

    D'ailleurs, il me semble qu'en pratique on a plus souvent à calculer entre joules (ou kW.h) et watts pour des transferts thermiques. Genre combien de temps au micro-onde à 1000 watts pour porter 200 grammes d'eau à telle température.
     

  23. b@z66

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    38
    Messages
    3 419

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Bien sûr, n'importe quelle quantité physique extensive peut être transférée, même des quantités non conservatives comme l'entropie (ce qui me rend réticent à invoquer la conservation comme critère).

    Parler de watts fait plus que parler de transfert, cela fait intervenir le temps.

    Quand on écrit E=hv pour un quantum électro-magnétique, on peut le voir soit une propriété "existentielle" du quantum (pas de watt), ou effectivement comme ce qui est transféré lors de la création ou l'absorption. Mais dans ce dernier cas on ne peut pas (à cause de la quantification) exprimer ce transfert en watts.

    On pourrait aussi invoquer (pour les objets de masse non nulle) l'équivalence entre énergie "cinétique" (m²-p²) et inertie en RR. La formule E=m(c²) n'en est qu'un cas particulier ("l'inertie au repos est égale à la masse"). La notion de transfert devient encore plus lointaine : l'aspect "ontologique" de l'inertie domine largement l'aspect "transfert d'inertie par unité de temps"
    En dehors de cela, vous ne remettez pas en cause la notion de conservation de l'énergie par ce que vous évoquez donc pas de changement à priori pour moi en ce qui concerne l'énergie et les transferts d'énergie avec le cas particulier de la puissance. Quant à l'application au domaine quantique, je ne me risquerais pas vu mon peu de connaissance dessus mais il ne me semble pas que cela remette en question quoi que cela concernant la conservation de l'énergie(on calcule bien des puissances pour des flux de photons..), on peut dans tout les cas considérer la puissance comme une notion découlant "macroscopiquement".

    Pour ce qui est de l'énergie "cinétique", elle n'est liée qu'au choix préalable du référentiel d'inertie et une fois que ce choix est fait, elle joue juste un rôle particulier aux côtés des formes d'énergies "potentielles"(puisque pouvant générer de l'énergie cinétique) dans la conservation de l'énergie mais ne la remet pas en cause.
    Dernière modification par b@z66 ; 29/03/2011 à 11h46.
    La curiosité est un très beau défaut.
     

  24. calculair

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    10 150

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Se limiter au travail pourrait bien être trop restrictif.

    Les échanges d'énergie thermique sont très à la mode : quand on dit qu'un bâtiment perd 10 kW pour telle différence de température entre l'intérieur et l'extérieur, ce n'est pas la notion de travail qui va aider à comprendre.

    D'ailleurs, il me semble qu'en pratique on a plus souvent à calculer entre joules (ou kW.h) et watts pour des transferts thermiques. Genre combien de temps au micro-onde à 1000 watts pour porter 200 grammes d'eau à telle température.


    Bonjour,

    Je pense que pour les pertes de chaleur, l'intuition est plus facile avec les calories.

    Evidemment il faut ensuite comprendre que le concept de calorie est équivalent au Joule. Je suppose que je te choquerais si j'exprime le travail d'une force en calorie. Pourtant les 2 unités à un coefficient prés c'est la même chose.

    Tu faits sans doute le même raisonnement de façon plus naturelle, car tu en as pris l'habitude, entre les calories et les kwh.


    Une fois que tout est clair on peut jongler entre Watt, Joule, kWh
    calories .....
    En science " Toute proposition est approximativement vraie " ( Pascal Engel)
     

  25. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 986

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par b@z66 Voir le message
    En dehors de cela, vous ne remettez pas en cause la notion de conservation de l'énergie
    Pas mon propos, qui est plutôt que la conservation de l'énergie ne me paraît pas un critère pertinent.

    [Par ailleurs, il n'y a pas conservation de l'énergie en RG, mais c'est sans importance dans le débat.]

    Dans l'autre sens (la charge est une grandeur conservative), on pourrait discuter de la primauté entre le coulomb et l'ampère, et noter que l'unité SI fondamentale est l'ampère. (Mais là je joue un jeu rhétorique, car je pense quand même que le coulomb est plus "premier".)
    Dernière modification par Amanuensis ; 29/03/2011 à 12h01.
     

  26. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 986

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    B
    Tu faits sans doute le même raisonnement de façon plus naturelle, car tu en as pris l'habitude, entre les calories et les kwh.
    Pire, je ne pense qu'en joules, MJ, PJ, etc. et m'empresse de traduire tout ce foutoir d'unités énergétiques (les barils de pétrole, les électron-volt, les MT de TNT, et j'en passe) en une seule échelle.
     

  27. b@z66

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    38
    Messages
    3 419

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Il y a de nombreuses formules parlant d'énergie (donc de joules) sans qu'il y ait transfert (donc sans qu'on puisse parler de watts). Un exemple célébrissime est E=mc².

    A contrario, on ne peut jamais parler de flots (transferts) d'énergie (donc de watts) sans évoquer des stocks d'énergie (donc de joules) qui augmentent ou diminuent.
    En revenant sur cet argument, on peut dire la même chose pour ce qui est de toutes les formes d'énergie potentielle(encore que la formule E=mc² doive déjà en englober beaucoup...). La principe d'équivalence entre matière et énergie(sans le terme de l'énergie cinétique) ne démontre rien d'autre que la masse soit déjà une mesure du "réservoir" d'énergie que constitue la matière.
    La curiosité est un très beau défaut.
     

  28. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 986

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    Bonjour,

    Je pense que pour les pertes de chaleur, l'intuition est plus facile avec les calories.
    Pas facile pour prédire la facture d'électricité d'une maison connaissant ses performances énergétiques en calories.

    Dans les réglementations thermiques, le législateur semble préférer (intuition différente) les kWh aux calories.
     

  29. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 986

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par b@z66 Voir le message
    En revenant sur cet argument, on peut dire la même chose pour ce qui est de toutes les formes d'énergie potentielle(encore que la formule E=mc² doive déjà en englober beaucoup...). La principe d'équivalence entre matière et énergie(sans le terme de l'énergie cinétique) ne démontre rien d'autre que la masse soit déjà une mesure du "réservoir" d'énergie que constitue la matière.
    On peut voir les choses comme cela. Amha, il y a de meilleures options pour comprendre la RR, théorie dans laquelle la masse et l'énergie sont deux concepts très différents (et donc non équivalents contrairement à la présentation vulgarisée courante). (En particulier, je me garde bien, pensant que c'est conceptuellement dangereux, de présenter "l'énergie de masse" comme une énergie potentielle.)

    Il me semble utile d'indiquer l'aspect "ontologique" de l'énergie, indépendamment de tout transfert : connaissez-vous un seul "machin" (particule, champ, onde, ...) d'énergie nulle ? Ne peut-on défendre que énergie = 0 => n'existe pas ?
     

  30. b@z66

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Grenoble
    Âge
    38
    Messages
    3 419

    Re : Le joule et le watt

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Pas mon propos, qui est plutôt que la conservation de l'énergie ne me paraît pas un critère pertinent.

    [Par ailleurs, il n'y a pas conservation de l'énergie en RG, mais c'est sans importance dans le débat.]

    Dans l'autre sens (la charge est une grandeur conservative), on pourrait discuter de la primauté entre le coulomb et l'ampère, et noter que l'unité SI fondamentale est l'ampère. (Mais là je joue un jeu rhétorique, car je pense quand même que le coulomb est plus "premier".)
    Tout dépend, au fond pour juger, de savoir quelle est la grandeur qui garde le plus longtemps possible son aspect "général" en abordant les théories de plus en plus poussées(sans tenir compte du fait que ces grandeurs puissent être elle-même étendue à la manière de l'énergie cinétique entre MC et RR)....

    Par contre, vous m'apprenez quelque chose avec la non conservation de l'énergie en RG(dont je ne connais rien du tout, m'étant contenté de celle restreinte).
    La curiosité est un très beau défaut.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. detente de Joule-Thomson , inversion de l'effet Joule-Thomson
    Par moussedouce dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/11/2010, 21h56
  2. Watt crête et watt
    Par Kley dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/11/2010, 14h04
  3. Réponses: 11
    Dernier message: 01/12/2009, 20h11
  4. Réponses: 8
    Dernier message: 18/02/2008, 07h12
  5. Watt et Joule ?
    Par cedric_m dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/08/2007, 21h36