Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 16 à 21 sur 21

Energie de liaison, probleme de définition

  1. pepinou

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Ausssssssssstralie
    Âge
    33
    Messages
    180

    Re : Energie de liaison, probleme de définition

    Oui bien sur mister Karibou un électron tout seul n'est lié à rien donc n'a pas d'énergie de liaison, mais je me plaçais dans un contexte atomique... là tu chipottes

    Quand je dis négligeable devant rien là ok c'est n'importe quoi... Et je me rends compte d'un truc bizarre en même temps. Je disais négligeable lorsque l'on calcule la masse atomique, c'est la somme de la masse nucléaire, de la masse des électrons et de l'ooposé des énergies de liaison des électrons avec le noyau. Dans ce cas on néglige l'énergie de liaison, et on dit que la masse atomique c'est la somme de la masse nucléaire et de la masse des électrons (alors que pour calculer la masse nucléaire il faut tenir compte de l'énergie de liaison et la retrancher a la somme des masses des nucléons individuels). Il me semble que l'énergie de liaison d'un électron est de quelques eV, donc petit devant plusieurs MeV que pèse un noyau. Cependant, ces quelques keV sont bien plus grands que l'énergie d'ionisation (quelques dizaines d'eV)... Donc pourquoi on peut ioniser si bas et ne pas se proccuper de l'énergie de liaison ?

    -----

     


    • Publicité



  2. Karibou Blanc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    CERN
    Âge
    36
    Messages
    2 781

    Re : Energie de liaison, probleme de définition

    là tu chipottes
    Je n'ai pas l'impression mais bon...passons.
    l'énergie de liaison d'un électron est de quelques eV, donc petit devant plusieurs MeV que pèse un noyau.
    Nous sommes d'accord. Et tu peux même négligée la masse des électrons de l'ordre du keV.
    Donc pourquoi on peut ioniser si bas et ne pas se proccuper de l'énergie de liaison ?
    Parce que tu considères des choses radicalement différentes. L'énergie de liaison électron/noyau est négligeagle devant la masse du noyau, donc tu ne tiens pas compte de l'énergie de liaison en première appoximation.

    Par contre, lorsque tu veux ioniser un atome, tu te fous de la masse du noyau ! L'énergie à fournir pour arracher l'électron est l'énergie de liaison. Et là elle n'est plus négligeable puisque c'est la seule contribution au problème

    KB
     

  3. pepinou

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Ausssssssssstralie
    Âge
    33
    Messages
    180

    Re : Energie de liaison, probleme de définition

    Aaah désolé j'ai fait une petite faute de frappe aux grosses conséquences. Je corrige :

    l'énergie de liaison d'un électron est de quelques keV, donc petit devant plusieurs MeV que pèse un noyau.

    Pour être précis, mon cours me dit que c'est environ 3 keV par électron.

    Donc comment se fait-il que l'on puisse ioniser les atomes avec seulement quelques dizaines d'eV, alors que c'est inférieur à l'énergie de liaison ?
     

  4. Karibou Blanc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    CERN
    Âge
    36
    Messages
    2 781

    Re : Energie de liaison, probleme de définition

    A priori si je comprends bien tu t'intéresses à un gros noyau avec pas mal d'électrons. Selon la couche sur laquelle gravite ton électron, son interaction avec le noyau sera différente. Plus on s'éloigne du noyau plus l'énergie de liaison est faible, car l'attraction du noyau est écranté par la répulsion des électrons sur les couches internes.
    Donc par exemple pour un électron du coeur tu peux avoir une énergie de liaison de l'ordre du keV et une énergie de liaison de l'ordre de l'eV pour les électrons en périphérie.

    Bref l'énergie la plus basse à fournir pour ioniser un atome correspond à l'énergie de liaison de l'électron le plus éloigné du noyau (quelques eV).

    Par contre pour savoir si d'une manière générale les énergies de liaison sont négligeables devant les masses des nucleons lorsque tu calcules une masse aromique, tu fais une comparaison avec l'énergie de liaison la plus grande possible, celle des électrons de coeurs, qui donnent la majeure contribution à l'ensemble des énergies de liaison.

    KB
     

  5. pepinou

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    Ausssssssssstralie
    Âge
    33
    Messages
    180

    Re : Energie de liaison, probleme de définition

    Ah ok donc en fait énergie de liaison et énergie d'ionisation c'est la même chose... Et si je prends le cas d'un atome d'hydrogène dans son fondamental par exemple, son énergie de liaison c'est bien 13,6 eV ? Dans ce cas on est bien loin du keV. Enfin je suppose que cet ordre de grandeur est une moyenne sur beaucoup de noyaux et que l'énergie de liaison d'un électron 1s d'un noyau d'uranium ça doit être bien plus que le keV.

    Merci beaucoup Karibou pour ces infos !
     


    • Publicité



  6. Karibou Blanc

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    CERN
    Âge
    36
    Messages
    2 781

    Re : Energie de liaison, probleme de définition

    si je prends le cas d'un atome d'hydrogène dans son fondamental par exemple, son énergie de liaison c'est bien 13,6 eV ? Dans ce cas on est bien loin du keV
    Oui c'est bien 13,6 eV et on est loin du keV mais d'un autre coté le potentiel d'interaction est faible par ton électron est attiré par seulement un proton...
    Alors que dans l'uranium le potentiel d'interaction est un plus fort car il y a plus de protons :

    http://www.webelements.com/webelemen...xt/U/bind.html
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 12
    Dernier message: 18/08/2009, 18h54
  2. Définition - Liaison hydrogène
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 31/10/2007, 00h03
  3. Energie de liaison
    Par gun dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/09/2006, 21h34
  4. energie liaison K-S
    Par camatridam dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/12/2004, 13h36
  5. Énergie de liaison
    Par Condensat_B-E dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/11/2004, 02h09