Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 31 à 33 sur 33

Fluide non-visqueux dans une vanne

  1. FC05

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    3 686

    Re : Fluide non-visqueux dans une vanne

    Citation Envoyé par GuyinRED Voir le message
    P.S l'accélération du fluide n'est pas un effet magique de la taille du conduit mais un résultat de l'augmentation locale de la pression. Quand le conduit se re-élargit, la pression ne se conserve pas.
    Non, quand le fluide parfait accélère sa pression diminue (voir l'effet Venturi) puis remonte quand la vitesse diminue, si il n'y a pas de changements d'altitude.
    Et pour répondre à la question de base, si le fluide est parfait, il n'y a pas de frottements donc la vanne ne change rien.
    Le modèle est trop simple pour repondre à la question, "merci au revoir ".

    -----

    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick
     


    • Publicité



  2. obi76

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Paris
    Âge
    32
    Messages
    14 831

    Re : Fluide non-visqueux dans une vanne

    Citation Envoyé par Casper75 Voir le message
    pff quel arrogance. Je m'en taponne des superfluide je parle d'un fluide parfait parce-que c'est PLUS SIMPLE, c'est le cas d'école.
    Si vous le dites. Première phrase :

    Citation Envoyé par Casper75 Voir le message
    Je voudrais savoir ce qui se passe si un fluide sous pression non-visqueux est contraint de passer dans une vanne qui se ferme. De l'hélium par exemple.
    Un fluide non visqueux, c'est quoi d'après vous ? Pas de viscosité = pas de collision inter-particulaire = superfluide. https://fr.wikipedia.org/wiki/Superfluidit%C3%A9

    Avant de taxer les gens d'arrogants, soyez d'accord avec ce que vous dites.

    Vous demandez les pertes de charges d'un fluide non visqueux, de base la question est absurde. Si à défaut d'admettre que vous ne maîtrisez pas le sujet, vous préférez insulter vos interlocuteurs, libre à vous. Moi ça s’arrête là.
    Dernière modification par obi76 ; 17/07/2017 à 18h42.
    L'ouverture d'esprit ne se limite pas toujours à une fracture du crâne...
     

  3. sitalgo

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    La Réunion
    Messages
    4 408

    Re : Fluide non-visqueux dans une vanne

    B'jour,

    Ma vision de la chose.
    Soit une conduite horizontale alimentée par un réservoir à niveau constant. Il n'y a pas de frottement interne et sur les parois. La pression statique est donc nulle depuis le départ jusqu'à la sortie (à l'air libre) de la conduite. Le fluide ne possède qu'une pression dynamique avec pour vitesse V1²=2.g.h ; ou encore V1²=2.p/rho avec p=rho.g.h.
    V1 est la vitesse théorique inatteignable quand il y a des pertes de charge mais dans ce cas théorique c'est la vitesse normale mais indépassable. En fait c'est aussi le cas d'un trou, bien fait, dans la paroi du réservoir, quelque soit le diamètre du trou, en théorie la vitesse est la même et ne dépend que de la différence de pression.
    Faisons un resserrement de la section (Venturi ou pas, peu importe mais prenons un Venturi parce que c'est plus joli). Le fluide ne peut pas accélérer, il a déjà atteint sa vitesse maxi (sauf à augmenter la pression en amont), c'est donc la partie amont qui va ralentir. Dans le col, la vitesse est toujours V1, pression statique nulle et pression dynamique rho.V1²/2. Par contre le débit a diminué puisque la section est réduite et la vitesse inchangée.
    La pression statique amont est égale à la perte de pression dynamique soit rho(V1²-V2²)/2. La pression statique en aval est toujours nulle (sortie à l'air libre) et pression dynamique égale à l'amont puisque même vitesse.

    Un petit dessin plus ou moins bien fait en essayant de détailler au droit du Venturi :

    superfluide.gif
    Mais si t'as l'gosier, Qu'une armure d'acier, Matelasse. Brassens, Le bistrot.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Ecoulement d'un fluide visqueux dans un tuyau
    Par kev13_57 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/01/2016, 13h05
  2. Fluide peu visqueux
    Par arrow911 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/01/2014, 20h48
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 20/05/2011, 07h08
  4. Fluide visqueux
    Par Blend59 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/09/2009, 19h54
  5. fluide visqueux
    Par dradra dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 11/10/2007, 23h24