Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Transfert d'Energie Linéique (TEL ou TLE) (Physique Nucléaire) Incompréhension

  1. Azaaar

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Messages
    326

    Lightbulb Transfert d'Energie Linéique (TEL ou TLE) (Physique Nucléaire) Incompréhension

    Bonjour/Bonsoir,

    Ma question concerne la TEL ou TLE (Transfert d'Energie Linéique) je comprends pas dans un de mes cours le professeur dit " le TLE est d'autant plus grande que la vitesse est faible" pour ma part plus la vitesse est élevé plus l'énergie qu'elle transmettra a un électron de l'atome par exemple sera forte non ? Car je comprends pas si la vitesse n'induit pas un transfert d'énergie alors a quoi serve les accélérateur de particule tel le cyclotron etc...? A moins que je n'ai pas compris ce qu'est la TEL aidez moi svp.

    -----

     


    • Publicité



  2. LPFR

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    43 207

    Re : Transfert d'Energie Linéique (TEL ou TLE) (Physique Nucléaire) Incompréhension

    Bonjour.
    Le transfert machin, correspond aux pertes d’énergie non dus à des collisions.
    L’interaction avec les charges est coulombienne : la particule attire (ou repousse) des charges sur les côtés de sa trajectoire. Plus la vitesse est grande, moins de temps elle « voit » les particules sur le côté et moins elle les déplace. Donc, elle perd moins d’énergie pour une même longueur de parcours.
    Au revoir.
     

  3. KLOUG

    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    Fontenay aux Roses
    Âge
    59
    Messages
    1 338

    Re : Transfert d'Energie Linéique (TEL ou TLE) (Physique Nucléaire) Incompréhension

    Bonjour
    Pour compléter la réponse de LPFR (que je salue au passage) il faut voir le TLE non pas comme une valeur unitaire mais comme une succession de valeurs unitaires.
    En fait si on vous a projeté la courbe, le TLE doit être vu comme l'intégrale de la fonction et pas la valeur unitaire de la fonction.
    Donc quand l'électron a peu d'énergie il a une plus grande facilité à céder son énergie dans la matière.
    Quand la vitesse est grande il a moins d'interactions.. Mais ! mais ! Il ralentit. et donc a un moment donné il va avoir la faible valeur énergétique donc on parlait précédemment et donc un TLE plus grand.
    Donc un électron énergétique fera plus de "dégâts" (au total, en intégral si vous préférez) qu'un électron de faible énergie.
    A bientôt
    Kloug
    Suivre la voie et les voix de la Volte
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Physique nucleaire à basse energie
    Par calculair dans le forum Physique
    Réponses: 61
    Dernier message: 05/01/2012, 13h00
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 14/03/2011, 17h55
  3. Transfert linéique d'énergie et pouvoir d'arret...
    Par joletaxi dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/04/2009, 20h10
  4. Physique nucléaire : énergie de liaison...
    Par Freders dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 22/02/2009, 10h57
  5. Orientation physique nucléaire : énergie par fusion (ingénieur)
    Par herman dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 29
    Dernier message: 21/10/2006, 22h04