Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Évaporation instantanée de l’eau

  1. #1
    zzr69

    Talking Évaporation instantanée de l’eau

    Bonjour à tous,

    J’aimerais réaliser une sorte de Brumisateurs pour la maison afin de faire descendre la
    Température d’une pièce.
    L’inconvénient des Brumisateurs est l’eau qui forme une flaque au sol au bout d’un moment.
    Cela ne pose pas de problème pour un jardin ou une terrasse mais n’est pas possible dans une pièce.

    J’aimerai votre avis , si je fait’descendre la température de l’eau à environ 0C avant de la pulvériser en gouttelette (70 micron environ) est ce que le choc thermique (eau a 0C et pièce à 25C) pourrais faire évaporer quasi instantanément l’eau (avant qu’elle touche le sol disons)

    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mach3

    Re : Évaporation instantanée de l’eau

    Ce serait contre-productif, une goutelette à 0°C possède une tension de vapeur plus faible, elle s'evaporera moins vite.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  4. #3
    Sethy

    Re : Évaporation instantanée de l’eau

    En ce moment, pour rafraîchir mon lieu de vie, je fais tourner un déshumidificateur qui comme son nom l'indique, enlève l'humidité de l'air.

    Cette appareil chauffe (comme tous les appareils électriques) et pourtant, il procure une impression de "fraicheur".

    Car outre la température, il ne faut pas négliger l'impact du taux d'humidité.

    Pour s'en convaincre, je recommande de se renseigner sur le "thermomètre à bulbe humide" aussi appelé psychromètre.

  5. #4
    albanxiii

    Re : Évaporation instantanée de l’eau

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Sethy Voir le message
    En ce moment, pour rafraîchir mon lieu de vie, je fais tourner un déshumidificateur qui comme son nom l'indique, enlève l'humidité de l'air.
    On dit souvent que dans les pays tropicaux c'est plus le taux d'humidité dans l'air que la température qui est difficile à supporter.

    On en revient à la thermodynamique : moins de vapeur d'eau dans l'air ambiant fait que l'eau à la surface de notre peau (sueur) s'évapore plus facilement (en emportant une partie de notre chaleur au niveau de la peau, car la vaporisation consomme de l'énergie).

    D'ailleurs, c'est aussi ce qui explique la sensation de fraicheur quand on se place devant un ventilateur. On fait diminuer localement la pression partielle de vapeur d'eau au voisinage de la peau, donc l'eau qui s'y trouve s'évapore plus facilement.
    Dernière modification par albanxiii ; 07/06/2018 à 06h20.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  6. #5
    zzr69

    Re : Évaporation instantanée de l’eau

    Merci à vous donc aucune chance que je ne me retrouve pas avec une flaque d’eau au sol?

  7. #6
    RomVi

    Re : Évaporation instantanée de l’eau

    Bonjour

    Oui c'est faisable, à condition de vaporiser une brume très fine (avec un brumisateur à ultra sons), de brasser l'air avec un ventilateur et de ne pas dépasser un certain taux d'hygrométrie. Le température va descendre de quelques degrés, mais dans certains cas la sensation peut devenir désagréable.

  8. #7
    Sethy

    Re : Évaporation instantanée de l’eau

    A ce stade, ça vaut peut être la peine de regarder ce qu'il se fait du côté des climatiseur.

    Sur un site, je trouve comme valeur indicative "Pour rafraichir, il faut 100W du m² pour un plafond de 2.50m.".

    Source : http://www.cybat-plombierparis.com/n...-gains-tarifs/

    Partons de 50% de cette valeur, mais comme l'efficacité est supérieure à 1 (1 W consommé extrait plus de chaleur de la pièce que 1 W), je choisis arbitrairement un facteur 2 (bien qu'il semble plus proche de 3 ou 4). Pour une pièce disons de 4x5, on extrait donc 2000 W x 1/2 x 2, soit 2000 Joules / seconde ou encore 7200 kJ/heure.

    La chaleur de vaporisation de l'eau est de 2500 kJ/kg à 0°C. Donc, il faudrait faire évaporer environ 3 litres d'eau / heure (chiffre à comparer avec par exemple, l'évaporation de l'eau dans un verre sur une table). J'ai négligé l'effet du refroidissement par l'eau qui est à 0°C car la valeur est de l'ordre de 4 kJ/kg/°C, soit à peu près 1/3 de l'effet de la vaporisation. Mais bon, si on veut en tenir compte, il ne faut faire évaporer que 2 litres / heure (7200 x 2500 x 4 / 3).

    Sur un autre site, j'ai trouvé une valeur de l'humidité absolue "de l'air à 20°C, 50 % HR, contient 7,36 grammes d'eau par kg, soit 8,7 grammes d'eau par m³."

    Source : https://www.energieplus-lesite.be/in...id=11243#c5641

    Donc, dans une pièce de 20m2, avec un plafond à 2,5 m, l'air peut contenir au maximum : 2x8,7g x 50 = 870g d'eau, soit 0,87 l. Evidemment, si l'air est chargé au départ de 50% d'humidité, on ne pourra y ajouter que 0,435 l, soit même pas 1/5 de ce qu'il faut pour rafraîchir la pièce à peine 1h.

Discussions similaires

  1. Cristallisation instantanée
    Par Totole5600 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/12/2015, 20h05
  2. Vitesse instantanée
    Par Bloupies dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/11/2013, 10h49
  3. Vitesse instantanée
    Par sarah1s dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/11/2009, 16h23
  4. Ecs instantanée ou semi-instantanée?
    Par schingouz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/08/2008, 11h02
  5. Messagerie instantanée
    Par besTOF dans le forum [ARCHIVE] Vos liens sur le net
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/12/2005, 23h24