Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

hypertension arterielle

  1. liban26

    Date d'inscription
    décembre 2008
    Localisation
    Liban-Beirut
    Âge
    27
    Messages
    200

    hypertension arterielle

    salut,
    j'ai lu que dans le cas d'une hypertension arterielle la tension systolique depasse 180mmHg.J'aime savoir s'il y a un maximum qu'elle peut atteindre au dela de lequel c'est la mort!!
    merci.

    -----

     


    • Publicité



  2. coolcat

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Âge
    61
    Messages
    98

    Re : hypertension arterielle

    Citation Envoyé par liban26 Voir le message
    salut,
    j'ai lu que dans le cas d'une hypertension arterielle la tension systolique depasse 180mmHg.J'aime savoir s'il y a un maximum qu'elle peut atteindre au dela de lequel c'est la mort!!
    merci.
    Bonjour

    Voila déja un tableau qui peut t'orienter :


    Chiffres limites des différents niveaux d'hypertension
    Pression systolique Pression diastolique
    HTA sévère > 180 mm Hg > 110 mm Hg
    HTA stade 2 > 160 mm Hg > 100 mm Hg
    HTA stade 1 > 140 et < 159 mm Hg > 90 et < 99 mm Hg
    pré HTA [5] > 120 et < 139 mm Hg > 80 et <89 mm Hg

    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypertension
     

  3. Hazel

    Date d'inscription
    mai 2008
    Âge
    30
    Messages
    1 052

    Re : hypertension arterielle

    Je ne sais pas jusqu'où la TA peut monter, c'est variable selon les patients certains tolerent bien mieux que d'autres des tensions très elevées. Il n'est pas rare du tout de voir des tensions a plus de 200 mmHg de systolique ( 20 de tension ), voire davantage ( 25 ) dans les hypertensions malignes, les pathologies comme le phéochromocytome, ou encore les hémorragies cérébrales. La diastolique est alors très elevée ( 11 ou 12 parfois ).

    De graves hypertensions de ce type provoquent des defaillances d'organes qui entraînent la mort, mais il n'y a pas de valeur seuil précise a partir de laquelle ces complications apparaissent automatiquement, c'est patient dépendant ( des réanimateurs m'ont déja parlé d'hyper tensions gravissimes allant jusqu'a 300 mmHg ).
     

  4. myoper

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    28 134

    Re : hypertension arterielle

    Citation Envoyé par Hazel Voir le message
    ..c'est patient dépendant ( des réanimateurs m'ont déja parlé d'hyper tensions gravissimes allant jusqu'a 300 mmHg ).
    Il y a même des tensions "mal viellies" (j'aurais plutot dit "bien" et en tout cas mal traitées) qui présentent du "18-22" de maxima au quotidien et commencent a avoir mal a la tête vers 25-27 !
    Quand a savoir quand ils vont mourrir... (on peut dire "claquer" dans ce cas la ...).
     

  5. Corazon

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Québec-USA-Perou
    Messages
    982

    Re : hypertension arterielle

    Des chiffres assez spectaculaires des fois. Mais en somme, je pense que l'on peut résumer, et n'hésitez-pas à me dire si je me trompe, que l'HTA aigue est dangereuse sur ces plans:

    - à court terme: rupture d'anévrysme, insuffisance cardiaque (voire aigue sytolique et même choc cardiogenique);
    - à moyen et long termes: altération des structures: effet athérogène, dommage sur le myocarde et potentiellement valvulaire.

    Tout cela pour dire que, en théorie si tout le système cardiovasculaire du pt est sain, et l'HTA aigue contrôlable par la médicamentation, et bien l'on peut atteindre des sommets spectaculaires sans être en pronostic vital pour autant.

    ...parallèlement, le pt silencieux...avec une TA de 150/90 que l'on retrouvera éventuellement avec un IDM compliqué d'une insuffisance cardiaque développée sur plusieurs années, et compliquant le pronostic.


    La conclusion de tout cela, est qu'en dehors d'un système cardiovasculaire malsain, l'HTA pose le problème sur le long terme. En effet, c'est une chose que de rétablir un pt suite à un IDM, mais c'est une autre chose que de le rétablir à court et moyen terme s'il a traîné pendant longtemps une HTA.

    Bref, la TA systolique de 145 d'un jeune sujet de 25 ou 30 ans, qui sera prise faussement à la légère à cet âge, causera par richochet plusieurs maux de têtes aux cardios lorsque ledit sujet sera en IDM à 50 ou 60.
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.
     


    • Publicité




    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Hypertension arterielle.
    Par nayef dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/04/2009, 17h00
  2. Aliments et hypertension artérielle
    Par mkouchih dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 15
    Dernier message: 13/03/2009, 16h06
  3. hypertension
    Par tulipane dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/03/2009, 09h17
  4. [Physiologie] Hypertension
    Par émi-c dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/05/2008, 19h25
  5. hypertension
    Par v_711 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/06/2004, 18h41