Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

fourmis

  1. #1
    léonne

    fourmis

    bonjour,
    savez vous à quoi sont dues les "fourmis" qu'on ressent lorsqu'on n'a pas bougé depuis un moment et qu'est-ce qui fait qu'on ressent cela de cette façon (les picotements) ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    kinette

    Re : fourmis

    Bon, je n'en sais rien mais je suppose que les nerfs souffrent aussi du manque de vascularisation d'une zone, et qu'ils envoient alors des signaux de "détresse" (???).

    K.ouper la circulation
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    ondine

    Re : fourmis

    c'est exactement ça en fait il s'agit d'un problème de circulation sanguine quand ton bras reste longtemps sous ton oreiller par exemple l'ecrasement limite la circulation du sang qui reprend dès que tu le déplace d'où les fourmillements cette sensation peut également être ressentie sans que le membre ne soit particulièrement rester immobile dans ce cas il s'agit de tétanie ce n'est pas grave et c généralement du au stress et à un manque de magnésium
    voilà c tout ce que je sait

  5. #4
    Dr Jag

    Re : fourmis

    Non habituellement celà n' arien à voir avec la circulation sanguine. Ces fourmillements, ou paresthésies, correspondent en effet à une "souffrance" (terme non spécifique) ou à un dysfonctionnement de la fibre nerveuse sensitive.
    Ils ne s'observent que rarement dans des conditions physiologiques.
    La situation la plus fréquente et que chacun a pu expérimenter, c'est la compression directe d'un tronc nerveux. Par exemple quand, de façon prolongée (quelques minutes), on croise les jambes ou que l'on appuie le menton sur la paume de la main (pour soutenir la tête). Les fourmillements sont réversibles en quelques minutes à la levée de la compression. La plupart du temps, et fort heureusement, ce ne sont pas les vaisseaux sanguins qui sont concernés en tout cas au stade précoce où surviennent les fourmillements qui ont donc un rôle d'alerte.
    Une autre situation, c'est le résultat d'une anesthésie locale (pour soins dentaires ou péridurale au cours de l'accouchement).
    En situation pathologique, on observe des paresthésies au cours des maladies du système nerveux (nerfs périphériques, moelle épinière ou cerveau).

  6. #5
    ondine

    Re : fourmis

    exact j'avais oublié ces cours de physio
    la fée des eaux

  7. #6
    kinette

    Re : fourmis

    Merci Dr. Jag pour ces précisions!!!
    Mais alors, si on bloque ou limite la circulation sanguine d'une zone, ressent-on quelque chose?

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  8. #7
    Dr Jag

    Re : fourmis

    Oui, la souffrance tissulaire (ischémie) qui résulte de l'interruption de la circulation sanguine dans un territoire donné (occlusion d'une artère par exemple) peut-être très douloureuse. C'est même souvent un des premiers signes comme dans l'infarctus du myocarde.

  9. #8
    capred

    Re : fourmis

    Bonjour, tout à fait d'accord avec les messages ci-dessus. Mais lors d'une compression longue d'un membre, ou occlusion mécanique d'une artère, par exemple par un garrot (1/2h ou 1h), la reprise de la vascularisation (retour du sang)est douloureuse comme le dit dr Jag; mais est aussi exprimé souvent par des "fourmis" ou paresthésies désagréables (la frontière entre les deux est proche), et cela sans compression nerveuse (comme un coup au niveau du coude).
    à bientôt

  10. #9
    Meningo

    Re : fourmis

    Bonjour,

    cela sans compression nerveuse (comme un coup au niveau du coude).
    Justement, c'est une question que je me pose assez souvent (notamment quand cela m'arrive) : a quoi est du cette sensation très désagréable lorsque l'on prend un coup au coude ; en gros qu'est-ce qu'il y a juste en arrière de l'os du coude?

  11. #10
    capred

    Re : fourmis

    Alors, au niveau du coude, il y a plusieurs nerfs, mais celui que l'on "touche" le plus souvent est le nerf cubital. Le fait de le cogner occasionne une décharge électrique, puis des paresthésies ou "fourmis"( sacrées fourmis) et cela du coude à l'annulaire et à l'auriculaire. Très désagréable mais sans gravité, sauf gros traumatisme.

  12. #11
    Meningo

    Re : fourmis

    Bien, bien, merci pour l'info.
    Sacré nerf cubital....

  13. #12
    cirinne

    Re : fourmis

    bonjour
    justement aujourd'hui j'etais chez des amis leur fille de 4ans s'est cognée le coude et aussitot s'est évanouie raide les yeux révulsés. je l'ai allongée difficilement les jambes surelevees son pouls etait assez faible.
    Le médecin de garde a ete appele il a dit que c'etait un electrochoc est-ce possible et comment??
    merci de vos réponses
    corinne

  14. #13
    derko

    Re : fourmis

    Il faut faire attention au nerf cubital, et j'en parle de ma propre experience.
    J'avais fait des bras de fer il y a 1 an et le nerf s'était surêment déplacé ou avais été pincé par l'os et je suis resté au moins 1 mois avec l'auriculaire quasiment insensible, c'est revenu lentement...
    Aujourd'hui, plus aucun problème d'insensibilité.
    J'ai l'impression que ce nerf est totalement à découvert
    Car rien qu'en touchant un endroit précis du coude, je ressens une sensation désagréable

Discussions similaires

  1. [Zoologie] Elevage fourmis
    Par open_your_mind dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/11/2007, 11h30
  2. [Zoologie] Fourmis biologiques ?
    Par open_your_mind dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/10/2007, 18h53
  3. Détecteur de fourmis
    Par _Goel_ dans le forum Technologies
    Réponses: 6
    Dernier message: 05/06/2007, 10h34
  4. Fourmis
    Par kinette dans le forum Biologie
    Réponses: 12
    Dernier message: 06/07/2004, 11h02