Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 26

la fin de l'univers infini

  1. paradoxdu74

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Haute-Savoie
    Âge
    26
    Messages
    135

    la fin de l'univers infini

    bonsoir
    je ne veux venir en aucun cas contredire la physique et élaborer mes propres théories. Je pose juste cete petite analogie pour rire et voir ou est sa faille.

    Si on prend un écran d'ordinateur et que l'on passe une par une toutes les possibilités d'arrangement de pixel possible, on aurait des images de tout: une machine à lavé Bosch en chute libre, vous en train de lire ange et démons de Dan Brown dans votre lit, une planète extrasolaire avec une civilisation de brouettes carnivores...
    étant donné que le nombre de pixel est fini, on aurait un très grand nombre d'image mais un nombre fini d'image.

    Si l'univers était infini on aurait un nombre infini d'image de l'univers possible. Etant donné que le nombre d'image que l'on peut faire sur un écran est fini l'univers serait donc fini.

    -----

    salut !
     


    • Publicité



  2. martini_bird

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Localisation
    Paris
    Âge
    37
    Messages
    6 910

    Re : la fin de l'univers infini

    Salut,

    il me semble que deux distinctions pourront t'aider dans ta réflexion : celle entre univers "réel" et univers observable ; et celle entre discret et continu ((bien que pour l'instant on n'ait guère d'idée sur la nature de l'univers à ce sujet).

    Cordialement.

    PS :
    on aurait un très grand nombre d'image
    Pour un écran 1024x768 avec 24 bits pour les couleurs, celà ferait d'images...
    « Angle éternel, la terre et le ciel, pour bissectrice, le vent. » Garcia Lorca
     

  3. mary.shostakov

    Date d'inscription
    mars 2007
    Messages
    467

    Re : la fin de l'univers infini

    Si l’on se place du point de vue d’un univers infini dans ses quatre dimensions (c’est-à-dire hors du seul cadre d’un écran d’ordinateur), il est évident que toutes les configurations possibles et imaginables ont été épuisées.
    Si toutes les configurations possibles et imaginables ont été épuisées, chacune des particules élémentaires contenues dans l’univers est un jour passée par un organisme vivant. Il est évident que chacune de ces particules est passée par une infinité d’organismes vivants. Il est tout aussi évident que dans chacun de ces organismes vivants chacune de ces particules a occupé chacune des parties constituant chaque organisme vivant. Chaque particule a donc un jour au l’autre fait partie de l’une des molécules de gaz contenues dans un gros colon et a été éjectée de cet endroit au moyen d’un pet.
    La cosmologie nous offre donc un nouveau domaine d’exploration pouvant déboucher sur une nouvelle hypothèse de travail consistant à s’interroger sur l’odeur réelle du big bang, par exemple.
     

  4. Coincoin

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Paris
    Âge
    32
    Messages
    16 546

    Re : la fin de l'univers infini

    Si l’on se place du point de vue d’un univers infini dans ses quatre dimensions (c’est-à-dire hors du seul cadre d’un écran d’ordinateur), il est évident que toutes les configurations possibles et imaginables ont été épuisées.
    En quoi c'est évident ?
    Encore une victoire de Canard !
     

  5. physeb

    Date d'inscription
    mars 2005
    Localisation
    Gennevilliers
    Âge
    33
    Messages
    572

    Re : la fin de l'univers infini

    Je doi dire que je ne comprend pas très bien ces implications.

    De plus je dirais cette phrase qui va peut être dans le sens opposé: Nous n'avons qu'une seule représentation d'univers disponible.

    (PS: Pour les fanas de cosmo, j'ai omis volontairement les considérations usuelles de la statistique en cosmo où l'on utilise des zones déconnectées causalement comme des représentations différentes )
     


    • Publicité



  6. jobherzt

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Âge
    34
    Messages
    1 412

    Re : la fin de l'univers infini

    ca ne repond pas vraiment, mais je te conseille de lire "fictions" de Jorge Luis Borges, et en particulier sa nouvelle "la bibliotheque de Babel"....
    http://fr.wikipedia.org/wiki/La_bibl...A8que_de_Babel

    et si l'univers est infini, ca ne signifie pas du tout que toute chose y est repétée une infinitée de fois.. peut etre que l'univers est entoure d'une zone neutre et morne qui s'etend a l'infini...


    par contre, le fait qu'il ait un age infini est un peu plus problematique.. mais apres tout, je pense que les physiciens ont du envisager cete possibilité, et il me semble qu'elle reste encore en partie plausible..
     

  7. art_dupond

    Date d'inscription
    juin 2005
    Messages
    26

    Re : la fin de l'univers infini

    sur un écran 2x2 pixels, beaucoup de choses auraient la même image
    oui oui
     

  8. SunnySky

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    Québec
    Messages
    1 122

    Re : la fin de l'univers infini

    Citation Envoyé par martini_bird Voir le message
    Pour un écran 1024x768 avec 24 bits pour les couleurs, celà ferait d'images...
    Ou bien il y a une petite erreur, ou bien quelque chose m'échappe... le 32 ne devrait-il pas être un 24?
    Le monde se divise en 10 : ceux qui connaissent le code binaire et ceux qui ne le connaissent pas.
     

  9. Médiat

    Date d'inscription
    août 2006
    Âge
    67
    Messages
    16 962

    Re : la fin de l'univers infini

    Citation Envoyé par jobherzt Voir le message
    et si l'univers est infini, ca ne signifie pas du tout que toute chose y est repétée une infinitée de fois.. peut etre que l'univers est entoure d'une zone neutre et morne qui s'etend a l'infini...
    Pas besoin de zone neutre pour justifier que toutes les configurations combinatoirement possibles n'existent pas forcément dans un univers présentant un nombre infini de configurations, du coup, même si c'est le temps qui est infini, la conclusion est la même : la seule hypothése de la finitude des possibles (au sens combinatoire) et de l'infinitude des tentatives ne permet pas de conclure que tous les possibles sont représentés (ou réalisés).
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse
     

  10. mary.shostakov

    Date d'inscription
    mars 2007
    Messages
    467

    Re : la fin de l'univers infini

    Citation Envoyé par Coincoin Voir le message
    En quoi c'est évident ?
    Si vous me demandez en quoi c'est évident, je ne le sais pas, mais si vous ne me le demandez pas, je le sais...
    (boutade destinée à justifier ma tentative d'humour portant sur l'odeur du big bang)
     

  11. halman

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Âge
    56
    Messages
    906

    Re : la fin de l'univers infini

    Citation Envoyé par paradoxdu74 Voir le message
    bonsoir
    je ne veux venir en aucun cas contredire la physique et élaborer mes propres théories. Je pose juste cete petite analogie pour rire et voir ou est sa faille.

    Si on prend un écran d'ordinateur et que l'on passe une par une toutes les possibilités d'arrangement de pixel possible, on aurait des images de tout: une machine à lavé Bosch en chute libre, vous en train de lire ange et démons de Dan Brown dans votre lit, une planète extrasolaire avec une civilisation de brouettes carnivores...
    étant donné que le nombre de pixel est fini, on aurait un très grand nombre d'image mais un nombre fini d'image.

    Si l'univers était infini on aurait un nombre infini d'image de l'univers possible. Etant donné que le nombre d'image que l'on peut faire sur un écran est fini l'univers serait donc fini.
    Tu viens de poser le problème du paradoxe d'Olbers qui ne trouvait pas logique que la nuit soit noire.

    Hors l'Univers est en expansion. Hubble et l'Abbé Lemaitre l'ont prouvé par l'observation, et non par des théories.

    Et il n'a que 15 milliards d'années.

    Donc on ne voit pas à plus de 15 milliards d'années de distance, donc on ne voit pas plus tot que il y a 15 milliards d'années.

    Cela veut dire que pour que la nuit soit blanche, illuminée d'une infinité d'étoile, il aurait fallu que l'univers n'ait pas eu de commencement et que la lumière des étoiles situées à l'infinie ai eu le temps de nous atteindre.

    Hors une étoile à 30 milliards d'années, sa lumière ne nous atteindra que dans 15 milliards d'années.

    Pourquoi affirmer que l'univers est fini puisqu'on en a aucune observation.

    Ce n'est pas parce que nous ne voyons pas plus loins qu'à 15 milliards d'années de distance qu'il n'existe rien au dela.

    Donc le fait que la nuit soit noire est la preuve que l'univers n'est pas fini, puisque s'il était fini, expansion ou pas expansion on verait une infinité d'étoiles, donc la nuit serait éclairée par un ciel brillant d'étoiles, et ce n'est pas vraiment le cas.
     

  12. jobherzt

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Âge
    34
    Messages
    1 412

    Re : la fin de l'univers infini

    Citation Envoyé par Médiat Voir le message
    Pas besoin de zone neutre pour justifier que toutes les configurations combinatoirement possibles n'existent pas forcément dans un univers présentant un nombre infini de configurations, du coup, même si c'est le temps qui est infini, la conclusion est la même : la seule hypothése de la finitude des possibles (au sens combinatoire) et de l'infinitude des tentatives ne permet pas de conclure que tous les possibles sont représentés (ou réalisés).

    je n'avais pas dit qu'il y avait besoin d'une zone neutre c'etait juste pour rire le fond de mon propos etait bien de dire la meme chose que toi..
     

  13. invite986312212
    Invité

    Re : la fin de l'univers infini

    Citation Envoyé par halman Voir le message
    Pourquoi affirmer que l'univers est fini puisqu'on en a aucune observation.
    juste pour être sûr de bien comprendre vos débats: tu dis "fini" au sens des physiciens (ce qu'en mathématiques on appelle borné, ou compact) ou bien fini au sens mathématique, i.e. de cardinal fini?

    est-ce qu'il y a des modèles physiques d'un univers fini au sens mathématique?
     

  14. jobherzt

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Âge
    34
    Messages
    1 412

    Re : la fin de l'univers infini

    on veut dire borné.. pour ce que j'en sais, le modele physique d'univers borné admis c'est qu'il est borné mais sons bord (comme la surface d'une sphere).
     

  15. invite986312212
    Invité

    Re : la fin de l'univers infini

    Citation Envoyé par jobherzt Voir le message
    on veut dire borné.. pour ce que j'en sais, le modele physique d'univers borné admis c'est qu'il est borné mais sons bord (comme la surface d'une sphere).
    comment sait-on que l'univers est compact?
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. l'univers est -il infini
    Par thequan dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 25
    Dernier message: 31/10/2008, 14h57
  2. l'univers n'est pas infini
    Par nico1 dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 56
    Dernier message: 30/10/2008, 23h01
  3. L'univers, fini ou infini ???
    Par Co-90 dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 35
    Dernier message: 26/10/2007, 22h42
  4. L'Univers est-il infini ? Conférence de Hubert Reeve
    Par Pierre de Québec dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/10/2004, 22h49