Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 39

Durée d'une Hafele-Keating



  1. #1
    Nicophil

    Durée d'une Hafele-Keating

    Bonjour à tous,
    Je me suis payé une expérience de Hafele & Keating !

    J'ai fait envoyer une horloge atomique sur l'orbite géostationnaire et me suis positionné sur le géoïde en rotation avec sa soeur jumelle.
    J'ai donné le top départ à minuit pile le 1er janvier 2011 et j'ai donné le top de fin le 6 novembre 2013 à 5 h 25 min 17 s et 873 681 764 ns.

    Devinez pourquoi précisément à ce moment-là !

    -----

    Dernière modification par obi76 ; 14/11/2013 à 10h54.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Je donne ma langue au chat de Schrödinger (si tu donnes la réponse rapidement, met la dans un cht'tit spoiler )
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  4. #3
    obi76

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

     Cliquez pour afficher
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  5. #4
    azad

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Salut
    Une petite précision SVP
    Une des horloges était en orbite géostationnaire, et toi et l'autre étiez sur la Terre ? C'est bien cela ?
    Doit-on en déduire que la distance entre les deux horloges était invariante ?

  6. #5
    Nicophil

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    C'est 5h pas 6 ! si un modo peut corriger SVP.

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
     Cliquez pour afficher
    C'est quoi ?

    Oui les horloges sont immobiles dans les mêmes référentiels... mais en fait c'est juste une fausse piste pour faire diversion !
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    azad

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Mais tu as omis le principal : quel fut le résultat de la mesure ? T'en es-tu servi pour mesurer G ?
    A propos d'overflow : ceci veut dire le dépassement de capacité, un compteur à 4 chiffres par exemple passe en overflow après sa 9999 ème mesure.
    Autre chose, la demi-vie de l'atome est-elle en cause ?
    Dernière modification par azad ; 13/11/2013 à 16h42.

  9. Publicité
  10. #7
    Xoxopixo

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Nicophil
    J'ai fait envoyer une horloge atomique sur l'orbite géostationnaire et me suis positionné sur le géoïde en rotation avec sa soeur jumelle
    C'est pas clair...
    Ca fait partie de la devinette ?
    En bon vivant, rien ne vaut un bonne logique ternaire.

  11. #8
    Nicophil

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Non non.
    Je suis resté immobile sur le géoïde = à un même lieu de la surface terrestre au niveau de la mer.
    Mais bien sûr, la surface (référentiel) terrestre et le géoïde sont en rotation autour de l'axe des pôles dans le référentiel géocentrique.
    Et les 2 horloges sont exactement les mêmes : des soeurs jumelles quoi.
    Dernière modification par Nicophil ; 13/11/2013 à 19h07.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  12. #9
    Nicophil

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Citation Envoyé par azad Voir le message
    A propos d'overflow : ceci veut dire le dépassement de capacité, un compteur à 4 chiffres par exemple passe en overflow après sa 9999 ème mesure.
    D'accord, merci. Non, c'eût été ballot comme économie de bout de chandelle.


    Autre chose, la demi-vie de l'atome est-elle en cause ?
    Ah ça me rappelle mes débuts, quand je croyais qu'une horloge atomique fonctionnait avec des atomes radioactifs !
    Non, encore une appellation trompeuse : on devrait les appeler "horloges à raie spectrale"...


    quel fut le résultat de la mesure ? T'en es-tu servi pour mesurer G ?
    Hum, disons que j'ai oublié le but de l'expérience : tout ça pour ça !
    Non, c'est la durée qui est au coeur de l'énigme. C'est pour stefjm : numérologie.


    Donc, CORRECTION :
    Citation Envoyé par Nicophil Voir le message
    et me suis positionné, avec sa soeur jumelle, sur le géoïde en rotation.
    J'ai donné le top départ à minuit pile le 1er janvier 2011 et j'ai donné le top de fin le 6 novembre 2013 à 5 h 25 min 17 s et 873 681 764 ns.
    Dernière modification par Nicophil ; 13/11/2013 à 19h22.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  13. #10
    azad

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    La durée de vie d'une horloge atomique est proportionnelle à la durée de vie de l'isotope (radio-actif) de l'atome utilisé.
    Mais à part ce détail, je viens de trouver que le nombre de secondes entre tes deux dates est de 89 769 600. Sans tenir compte des 0.8..... secondes que tu a notées en nS.
    Cela étant il se trouve que bon nombre de langages informatiques ont comme base de départ de leur échelle de temps la date du 1 janvier 1970.
    Si l'on ajoute 89 769 600 secondes à cette date on est amenés au 5 novembre 1972. Petite différence d'un jour à cause d'une année bissextile en plus.
    Bref, tout cela pour te dire que j'ai du temps à perdre...

    Mais s'il s'agit de numérologie, alors rien, à part du mystique, à en tirer.
    Va jeter, si tu ne connais pas un oeil sur ce site.
    http://numberworld.info

  14. #11
    Nicophil

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Citation Envoyé par azad Voir le message
    La durée de vie d'une horloge atomique est proportionnelle à la durée de vie de l'isotope (radio-actif) de l'atome utilisé.
    Haaaa d'accord, ceci explique cela !



    Mais à part ce détail, je viens de trouver que le nombre de secondes entre tes deux dates est de 89 769 600. Sans tenir compte des 0.8..... secondes que tu a notées en ns.
    , c'était l'idée en effet:

    365 + 366 + (365-31-25) = 1040 jours de 86400 s
    + 5 heures de 3600 s
    + 25 minutes de 60 s
    + 17 s
    = 89 875 517 s.

    Mais les ns sont importantes et la durée totale est donc de :
    89 875 517 873 681 764 ns.

    Quel est ce nombre ?






    P.S.: J'ai oublié les secondes intercalaires du TU, s'il y en a eu...
    Dernière modification par Nicophil ; 14/11/2013 à 01h42.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  15. #12
    Nicophil

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Citation Envoyé par azad Voir le message
    Une des horloges était en orbite géostationnaire, et toi et l'autre étiez sur la Terre ? C'est bien cela ?
    Oui.


    Citation Envoyé par azad Voir le message
    quel fut le résultat de la mesure ? T'en es-tu servi pour mesurer G ?
    Ca permet(trait) de mesurer précisément G.M/r (M: masse de la Terre, r: distance au centre de masse) et donc, r étant connu précisément, le produit G.M.
    Par contre, la précision ni de G ni de M ne va au-delà de 10-4, je crois.
    Dernière modification par Nicophil ; 14/11/2013 à 02h00.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  16. Publicité
  17. #13
    Amanuensis

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Citation Envoyé par azad Voir le message
    La durée de vie d'une horloge atomique est proportionnelle à la durée de vie de l'isotope (radio-actif) de l'atome utilisé.
    Une horloge atomique utilise des isotopes stables, pas des isotopes radioactifs.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  18. #14
    Amanuensis

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Citation Envoyé par Nicophil Voir le message
    P.S.: J'ai oublié les secondes intercalaires du TU, s'il y en a eu...
    Oui, il y en a eu une.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  19. #15
    Deedee81

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Salut,

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Une horloge atomique utilise des isotopes stables, pas des isotopes radioactifs.
    Pris de vitesse

    Il y a bien une demi-vie mais c'est celle de l'état excité de l'atome utilisé. On choisi de préférence des atomes ayant des raies spectrales très fines (du moins celle qu'on veut utiliser, habituellement un état hyperfin pour être dans le domaine des fréquences utilisables avec des cavités résonantes, un quarz et l'électronique adéquate).

    Pfffffffff..... pour l'énigme, je n'ai toujours pas trouvé. Ce qui ne veut pas dire qu'elle est dure. Je suis souvent nul pour ce genre de chose (je préfère les sudoku )
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  20. #16
    obi76

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Justement, 89 875 517 873 681 764 n'est pas une puissance de 2 (sinon on aurait été limité par la formulation du nmobre en binaire, d'où l'overflow dont je parlais).

    PS : j'ai corrigé l'énoncé(6H -> 5H)
    Paradoxalement, ce sont les débats stériles qui se reproduisent le plus.

  21. #17
    Amanuensis

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Vu la position des deux horloges, il y a un décalage entre l'une et ce qu'elle "voit" de l'autre. Nul doute que le coefficient de décalage intervient dans le problème. L'ordre de grandeur est 10^-9.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  22. #18
    azad

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Salut
    Je ne pensais pas utiliser ta formule pour calculer la constante de la gravitation, mais plutôt utiliser le fait que celle restée dans le champ de gravitation allait avoir un résultat décalé par rapport à celle en orbite.

     Cliquez pour afficher


    A ce titre, on peut toujours trouver deux dates totalement arbitraires entre lesquelles on puisse loger n'importe quelle valeur numérique.
    Dernière modification par azad ; 14/11/2013 à 12h00.

  23. Publicité
  24. #19
    Deedee81

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Ah oui tiens, amusant

    Merci azad,
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  25. #20
    azad

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Nicophil : tu manques d'ambition. Songe que tu aurais pu assouvir le rêve des grands physiciens d' aujourd'hui. Il te suffisait de prendre h la constante de Planck, les C et G de la cosmologie, et puis tant qu'à faire la constante de Boltzmann kB et Pi et le e des Log népériens et Phi le nombre d'or si cher aux anciens… tu écrivais la formule magique T(nico) = C √ G . h / (kB + e ^ π.) + Phi
    Tu réunifiais à la fois toutes les physiques et la mathématique.
    Restait plus qu'à prendre les dates de la prise de la Bastille et celle de la naissance de Coluche (pourquoi pas) agrémentée d'une variable d' ajustement facile à trouver, à convertir la différence en nano, pico, ou femto secondes…et tu héritais le même jour du Nobel et de la Médaille Field.
    Comme quoi, on peut passer près d'une grande découverte sans même l'avoir entrevue.
    Pasteur, je crois, disait : dans le domaine de la Science le hasard ne favorise que les esprits qui ont été préparés.
    Ne prends pas cela mal, on est en science ludique, quoi.
    Dernière modification par azad ; 15/11/2013 à 00h17.

  26. #21
    guillaume0600

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Salut,
    moi je suis parti sur une autre piste !
    Par des calculs simples, on trouve que le satellite possède une vitesse de 3074 m/s

    Connaissant la dilation du temps en fonction de la vitesse t par la relativité restreite, j'ai calculer l'écart d'affichage entre ton horloge et celle sur le satellite en esperant obtenir un chiffre interessant....

    J'ai trouvé que le décalage est d'environ 1h30 soit en gros le temps que j'ai perdu à penser à ton enigme !

    Ou à regarder l'équipe de france contre l'Ukraine....

    Dans tous les cas à bord à bord du satellite j'aurais vieilli d'une heure et demi en moins et n'aurais pas eu l'impression de perdre mon temps !

  27. #22
    Nicophil

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Citation Envoyé par azad Voir le message
    [SPOILER]Cela étant Mathematica me souffle à l'oreille des choses ressemblant au carré de la vitesse de la lumière.
    Hey mais c'est de la triche !

    Il s'agit en effet de , constante exacte à 17 chiffres qui apparaît souvent au dénominateur dans les formules.
    Je vous propose maintenant de chercher une mise en mots mémotechnique du style « La constante lumineuse restera désormais là, dans votre cervelle ».


    Citation Envoyé par guillaume0600 Voir le message
    Connaissant la dilation du temps en fonction de la vitesse t par la relativité restreinte,
    J'ai trouvé que le décalage est d'environ 1h30
    Dans tous les cas à bord à bord du satellite j'aurais vieilli d'une heure et demi en moins et n'aurais pas eu l'impression de perdre mon temps !
    Sauf que l'horloge dans le satellite étant soumise à un potentiel gravifique plus faible, elle avance. Or, cet effet l'emporte largement sur l'autre.


    Citation Envoyé par azad Voir le message
    mais plutôt utiliser le fait que celle restée dans le champ de gravitation allait avoir un résultat décalé par rapport à celle en orbite.
    L'horloge en orbite reste soumise aux champ et potentiel gravifiques.
    Dernière modification par Nicophil ; 18/11/2013 à 21h42.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  28. #23
    azad

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Je vous propose maintenant de chercher une mise en mots mémotechnique du style « La constante lumineuse restera désormais là, dans votre cervelle
    en base 32.... 898755178736817 s'écrit phd6vimb5h
    Bon ça n'aide pas à faire avancer le schmilblick.
    Par contre, en base 89 875 517 873 681 764 il s'écrit tout simplement 10. C'est-y pas beau !

    Au fait regarde ton dernier post : n'y a-t-il pas une petite contradiction ?

  29. #24
    Nicophil

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Citation Envoyé par azad Voir le message
    Au fait regarde ton dernier post : n'y a-t-il pas une petite contradiction ?
    Non.

    Cordialement,
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  30. Publicité
  31. #25
    azad

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Envoyé par guillaume0600

    Connaissant la dilation du temps en fonction de la vitesse t par la relativité restreinte,
    J'ai trouvé que le décalage est d'environ 1h30
    Dans tous les cas à bord à bord du satellite j'aurais vieilli d'une heure et demi en moins et n'aurais pas eu l'impression de perdre mon temps !
    Sauf que l'horloge dans le satellite étant soumise à un potentiel gravifique plus faible, elle avance. Or, cet effet l'emporte largement sur l'autre.


    Envoyé par azad
    mais plutôt utiliser le fait que celle restée dans le champ de gravitation allait avoir un résultat décalé par rapport à celle en orbite.
    L'horloge en orbite reste soumise aux champ et potentiel gravifiques.

    ... oui, mais comme tu le dis toi-même : plus faible.

  32. #26
    Nicophil

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Oui voilà, nous sommes d'accord.
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  33. #27
    Optimix

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Ca n'a peut-être aucun rapport, mais 89 875 517 873 681 764 ce n'est pas le carré de la constante C vitesse de la lumière ?

  34. #28
    azad

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Oui, pour quelques jours encore, il suffirait qu'une nouvelle mesure un peu plus précise que la précédente soit effectuée, pour que tout soit à recommencer.

  35. #29
    JPL

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Non puisque la valeur de c a été fixée par définition à 299 792 458 m/s. À la rigueur si on améliore la mesure de la seconde c'est la valeur du mètre qui changera un peu.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  36. #30
    Nicophil

    Re : Durée d'une Hafele-Keating

    Citation Envoyé par guillaume0600 Voir le message
    Salut,
    moi je suis parti sur une autre piste !
    Par des calculs simples, on trouve que le satellite possède une vitesse de 3074 m/s
    Je sais bien qu'on est en Science ludique mais que personne n'ait relevé cette horreur, quand même!

    Le coup du satellite géostationnaire, c'était précisément parce qu'ils ont le bon goût de rester immobiles...
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Durée de vie - Durée de cycle
    Par quanta62 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/11/2012, 12h39
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 09/04/2012, 13h25
  3. durée bit i2c
    Par btsse dans le forum Électronique
    Réponses: 13
    Dernier message: 09/06/2010, 13h11
  4. [Biochimie] Durée de vie
    Par Fitz_001 dans le forum Biologie
    Réponses: 14
    Dernier message: 02/06/2010, 21h06
  5. [Evolution] durée de vie
    Par jerem66 dans le forum Biologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/11/2007, 14h37