Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 23

Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

  1. Nicolas Q

    Date d'inscription
    mai 2017
    Messages
    16

    Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Bonjour

    Tout est dans le titre

    Merci

    -----

     


    • Publicité



  2. Nicolas Q

    Date d'inscription
    mai 2017
    Messages
    16

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    C'est pour une histoire de science fiction que j'écris .

    Si certains en ont une petite idée, merci d'avance
     

  3. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    28 966

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Salut,

    La réponse est : oui sans être énorme.

    Tout dépend aussi des matériaux utilisés. Si c'est une bombe qui ne contient que des électrons - positrons, alors l'énergie émise serait essentiellement sous forme de rayons gammas. Ces rayons gammas durs seraient extrêmement nocifs et destructeurs mais ne produiraient qu'une radioactivité induite assez modérée.

    Mais une telle bombe serait difficile à imaginer. On ne saurait isoler (par exemple) des électrons seuls. La charge électrique serait énorme (si on veut une puissance notable) et cela provoquerait immanquablement l'apparition d'arcs électriques destructeurs. Idem avec les positrons (annihilation en prime). Et si on les mélange pour former des atomes de positronium (électron - positron tournant l'un autour de l'autre) leur durée de demi-vie est extrêmement courte.

    On pourrait par contre imaginer de l'hydrogène et de l'anti-hydrogène, neutres et moins problématiques, isolés sous forme ionisée ou non par un procédé quelconque encore à inventer. Malheureusement, cette fois, il y a les protons et les anti-protons. En s'annihilant ils provoquent aussi un flux de particules (dont des électrons et positrons et des pions) extrêmement énergétiques. Eux- provoqueraient une radioactivité induite fort importante.

    La radioactivité et surtout les isotopes nuisibles sont malgré tout sans commune mesure avec ceux d'une bombe nucléaire dont les isotopes viennent des matériaux fissile avec force production de belles saletés somme le césium radioactif dont on a tant parlé avec Fukushima, mais aussi du strontium, etc... Ici, ce seraient surtout des isotopes à courte durée de vie et en moins grande quantité, créés par irradiation de la matière environnante. Difficile d'estimer ou calculer ce que ça ferait comme quantité. Amha assez négligeable par rapport à l'explosion elle-même. La radioactivité résiduelle serait assez négligeable.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  4. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    28 966

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Bonjour,

    Comme c'est pour un projet de SF, je le déplace dans le forum ludique où on aura un peu plus d'air
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  5. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 839

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Les rayons gamma de l'annihilation activeront certains matériaux, donc la radioactivité dépendra de la cible et des résidus de l'arme.

    Le truc avec les bombes à antimatière c'est comment je les stocke prêtes à l'emploi, sans qu'elles me pètent à la gueule ?
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     


    • Publicité



  6. Nicolas Q

    Date d'inscription
    mai 2017
    Messages
    16

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Merci beaucoup pour vos réponses ça m'aide à en savoir plus
     

  7. iharmed

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    677

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    bonjour
    eviter de dire bombe, l'antimatiere est deja une bombe par ca nature,

    il suffit de jeter une pierre d'antimatiete sur un objet de matiere pour en detruire une partie.

    pour radioactivite vous avez le choix puisqu'il de SF
     

  8. Garion

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Hérault
    Âge
    47
    Messages
    2 503

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Citation Envoyé par iharmed Voir le message
    il suffit de jeter une pierre d'antimatiere sur un objet de matiere pour en detruire une partie.
    Le simple contact avec l'air suffit à la désintégrer totalement.
     

  9. Garion

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Hérault
    Âge
    47
    Messages
    2 503

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    On pourrait par contre imaginer de l'hydrogène et de l'anti-hydrogène, neutres et moins problématiques, isolés sous forme ionisée ou non par un procédé quelconque encore à inventer. Malheureusement, cette fois, il y a les protons et les anti-protons. En s'annihilant ils provoquent aussi un flux de particules (dont des électrons et positrons et des pions) extrêmement énergétiques. Eux- provoqueraient une radioactivité induite fort importante.
    Ah bon ???
    J'étais persuadé que l'anihilation matière/anti-matière ne produisait que des photons ???
     

  10. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 839

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Les photons gamma émis sont tellement énergétiques qu'ils peuvent se retransformer en paire de particules et en cas de collision entre eux créer sans doute des trucs plus massif que des paires de leptons.

    il suffit
    Dans notre monde réel, avec de l'antimatière en masse, le "il suffit" est un problème mortel.

    Pour les armes de la science fiction, il faut être plus créateur, genre salve "d'inverseur de probabilité" (?) de AC Clark (Marée neutronique) et je ne sais plus où j'ai lu ça, un petit bout de fil qui "conserve son inertie" et déchire donc tous vaisseaux tendant à adopter le vitesse de la lumière ou tentant un "saut de lieu" dans le Cosmos.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  11. Garion

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Hérault
    Âge
    47
    Messages
    2 503

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Les photons gamma émis sont tellement énergétiques qu'ils peuvent se retransformer en paire de particules et en cas de collision entre eux créer sans doute des trucs plus massif que des paires de leptons.
    Merci pour l'information, depuis que j'ai posté le message, j'ai fini par avoir la même déduction, mais je pensais que l'interaction entre photons était tellement rare que cela ne pouvait pas être le cas. Mais c'est vrai que Matière/Anti-Matière, ça dégage
     

  12. pm42

    Date d'inscription
    juillet 2015
    Messages
    4 204

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Le simple contact avec l'air suffit à la désintégrer totalement.
    Et pas mal de choses autour vu ce que quelques dizaines de grammes d'antimatière donnent après E=mc²
     

  13. Garion

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Hérault
    Âge
    47
    Messages
    2 503

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Citation Envoyé par pm42 Voir le message
    Et pas mal de choses autour vu ce que quelques dizaines de grammes d'antimatière donnent après E=mc²
    Oui, bien sur.
    Mais cela m'amène à une autre réflexion, le dégagement de chaleur devrait raréfier l'air autour de la pierre.
    Du coup, combien de temps mettrait une pierre d'anti-matière, disons une sphère de 10cm de diamètre pour se désintégrer totalement dans l'atmosphère au niveau du sol terrestre ?
    Ce ne serait peut-être pas si rapide que ça.
    Vous avez deux heures pour calculer ça
    Dernière modification par Garion ; 22/08/2017 à 22h29.
     

  14. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    68 463

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Vous avez deux heures pour calculer ça
    Après on est tous morts ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  15. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    28 966

    Re : Est-ce que une bombe à antimatière poserait des problème de radioactivité ?

    Salut,

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Ah bon ???
    J'étais persuadé que l'anihilation matière/anti-matière ne produisait que des photons ???
    Il produit des particules plus légères (avec respect des lois de conservation). Ainsi, un électron et le positron se désintègrent toujours (si leur vitesse relative est très faible) en deux ou trois photons gammas (selon la parité) (en théorie une annihilation en neutrino-antineutrino est possible, mais négligeable étant donné l'intensité minuscule de l'interaction faible v.s. ici l'interaction électromagnétique). Si leur énergie de collision est suffisante on peut avoir pleins de particules supplémentaires (c'était le principe du LEP, le collisionneur qui a précédé le LHC).
    Et les protons / antiprotons ayant une grande masse, ils ont pleins de modes de désintégration en particules légères.

    Voir :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Annihi...n_annihilation
    https://arxiv.org/abs/hep-ex/0501020 "The antinucleon-nucleon interaction at low energy : annihilation dynamics"
    Dans ce dernier document il y a un tableau avec les différents modes de d'annihilation (Table 3), il y en a beaucoup. Mais également des tableaux et chiffres sur les pourcentages de modes d'annihilation.
    Les modes d'annihilation avec productions de mésons sont très importants, ici c'est l'interaction forte qui domine dans le processus.
    Dernière modification par Deedee81 ; 23/08/2017 à 07h39.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. Actualité - Bombe H : comment fonctionne une bombe à hydrogène ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/09/2016, 07h26
  2. Question/Réponse - Bombe H : comment fonctionne une bombe à hydrogène ?
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/01/2016, 18h32
  3. Bombe à antimatière
    Par Pamputt dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/08/2011, 18h19
  4. bombe atomique et radioactivité
    Par lafee88 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/02/2008, 01h51