Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Scintigraphie, inquiétude justifiée ou non fondée ?

  1. #1
    DMAE

    Scintigraphie, inquiétude justifiée ou non fondée ?

    Bonjour,
    Quelqu' un pourrait-il me dire si la scintigraphie MIBI ou celle à l' iode 123 ou l' association des 2 pour une recherche de dysfonctionnement de parathyroïde peut des années plus tard cancériser l'un de ces peptides, voire la thyroïde par l' effet mutagène de la substance radioactive ?
    Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    myoper

    Re : Scintigraphie, inquiétude justifiée ou non fondée ?

    Bonjour et bienvenue sur le forum.

    Pour répondre à la question, s'il n'est pas possible scientifiquement d'avoir une certitude totale, le risque est extrêmement faible. Du genre de se prendre un 747 peint en rose sur la tête en sortant du travail...
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  4. #3
    DMAE

    Re : Scintigraphie, inquiétude justifiée ou non fondée ?

    Bonjour,

    Je vous remercie de votre réponse.

    " ... le risque est extrêmement faible . Du genre de se prendre un 747 peint en rose sur la tête en sortant du travail"

    Je ne suis rassuré qu'à moitié

    " Un parieur français a remporté à deux reprises, en dix-huit mois, le pactole d'un million d'euros de Millions , jeu complémentaire de l'Euro Millions,

    Selon les calculs de professeurs de mathématiques que le quotidien a interrogé, le joueur avait une chance sur 16 billions (seize mille milliards) de récidiver. Il est par exemple plus probable de décrocher une seule fois le jackpot du Loto (1 chance sur 19 millions) ou celui de l'Euro Millions (1 chance sur 140 millions), précise le journal.

    Nous sommes dans l' humour, vous l' aurez compris.


    Sérieusement, il y a 5 ans, on m' a fait une scintigraphie des parathyroïdes MIBI suite à une pth élevée ( 160) qui avait généré des calculs rénaux.
    Une parathyroïde présentant un adénome avait été mise en évidence. Après ablation, mon taux de pth s'est abaissé pratiquement à la normale...puis est remonté, redescendu, remonté.

    On m' a refait une seconde scintigraphie MIBI qui n' a rien décelé.
    Aujourd'hui mon taux de pth est de 128 et je vais passer une 3ème scintigraphie mais cette fois à l' iode 123 et couplée avec la MIBI.
    3 examens donc ce qui me faisaient m' interroger sur les conséquences éventuelles pernicieuses dans le moyen terme de cette/ces substances au niveau de cette zone glandulaire.
    Merci encore à vous.

  5. #4
    myoper

    Re : Scintigraphie, inquiétude justifiée ou non fondée ?

    Citation Envoyé par DMAE Voir le message
    3 examens donc ce qui me faisaient m' interroger sur les conséquences éventuelles pernicieuses dans le moyen terme de cette/ces substances au niveau de cette zone glandulaire.
    Trois examens, ce n'est déjà plus un seul mais tant que vous inquiétez juste pour cette zone, le risque en est tout aussi limité.
    Pour aider un peu plus, la première question à poser au médecin qui vous suit est ce que vous risquez si vous ne faites pas cet examen.
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  6. #5
    DMAE

    Re : Scintigraphie, inquiétude justifiée ou non fondée ?

    Bonjour myoper,

    "Trois examens, ce n'est déjà plus un seul mais tant que vous inquiétez juste pour cette zone, le risque en est tout aussi limité.
    Pour aider un peu plus, la première question à poser au médecin qui vous suit est ce que vous risquez si vous ne faites pas cet examen. "

    Oui, ça fera le 3ème . Il est programmé pour mardi prochain car je ne veux pas risquer un problème rénal.
    J' ai fait des scanners, c' est autrement plus invasif. ( chacun serait équivalent à 400 radiographies thoraciques). Avec cette scinti cette endocrinologue avait marqué sur son ordonnance un nouvel uroscanner pour contrôler si je n' avais pas de nouveaux calculs rénaux. J' ai fait le choix d' une échographie et d' une simple radio et je ne regrette pas , le second examen a mis en évidence 4 calculs au niveau du rein droit ( 5 et 2 de 4 mm ).

  7. #6
    myoper

    Re : Scintigraphie, inquiétude justifiée ou non fondée ?

    Citation Envoyé par DMAE Voir le message
    Avec cette scinti cette endocrinologue avait marqué sur son ordonnance un nouvel uroscanner pour contrôler si je n' avais pas de nouveaux calculs rénaux. J' ai fait le choix d' une échographie et d' une simple radio et je ne regrette pas , le second examen a mis en évidence 4 calculs au niveau du rein droit ( 5 et 2 de 4 mm ).
    Le problème, c'est qu'avec simple radio (ne pas confondre la "simple" radio pulmonaire et celle, par exemple, de la colonne lombaire, 60 fois plus irradiante) et écho, on a pas les mêmes renseignements sur le retentissement rénal de ces calculs et le fait de simplement savoir s'il y en a n'a pas forcément d’intérêt, sauf s'ils induisent une thérapie ou une prévention particulière qui n'aurait pas été envisagées sinon.

    Mais vous avez raison, le risque rénal des injections est bien réel mais ce n'est pas un risque local qui pourrait "cancériser l'un de ces peptides, voire la thyroïde par l' effet mutagène de la substance radioactive ".
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

Discussions similaires

  1. dernier sciences et vie....réputation justifiée?
    Par pithut dans le forum Actualités
    Réponses: 211
    Dernier message: 03/07/2017, 20h12
  2. taches, inquiétude justifiée ?
    Par klyl dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/04/2016, 09h41
  3. Nouvelle physique, fondée sur le groupe SU(3)
    Par dragounet dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 01/09/2011, 15h34
  4. Question empirique non fondée
    Par qcd dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/09/2009, 00h04