Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

[identification] Silex taillé ?



  1. #1
    MITHRA07

    [identification] Silex taillé ?


    ------

    Bonjour à tous,
    En chassant au quartier du Darbousset sur Bourg St Andéol en Ardèche, j'ai trouvé ce petit bout de silex dans des lavandes alors que le terrain est calcaire et qu'il n'y a que des lauzes.
    On dirait qu'il est taillé mais je n'y connais rien, alors je préfère vous le faire voir pour que vous en jugiez par vous-même.
    Merci.

    -----
    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    majortom24

    Re : Silex taillé ?

    oui sur la troisieme photo on devine des traces qui peuvent etre due a l'enlevement de lamelles, il pourrait donc s'agir d'un petit nucléus
    alea jacta est

  4. #3
    MITHRA07

    Re : Silex taillé ?

    Bonsoir Majortom,
    C'est justement par ce que j'ai vu ces traces d'enlèvements que j'ai pensé à un nucléus, mais il n'est probablement pas entier car il était en surface et c'est surement un engin agricole qui l'a remonté.
    Je regarderai à l'occasion dans la même raie de lavande s'il n'y a pas d'autres morceaux.
    Merci pour vos renseignements.

  5. #4
    Geocroiseur63

    Re : Silex taillé ?

    Citation Envoyé par MITHRA07 Voir le message
    Bonjour à tous,
    En chassant au quartier du Darbousset sur Bourg St Andéol en Ardèche, j'ai trouvé ce petit bout de silex dans des lavandes alors que le terrain est calcaire et qu'il n'y a que des lauzes.
    On dirait qu'il est taillé mais je n'y connais rien, alors je préfère vous le faire voir pour que vous en jugiez par vous-même.
    Merci.
    Sur vos clichés on voit nettement des traces d'enlévements en lamelles,et du reste du cortex du silex affecté de granules et de taches de rouille:c'est le signe que votre silex(un nucléus sans doute)a eut à subir les affres des engins agricoles modernes:herses et surtout broyeur de roche.Ce denier est de plus en plus utilisé pour éliminer les cailloux et gros blocs de roches remontés par des labours profonds.Si cela donne des champs trés photogéniques où alternent parties sans cailloux et parties riches en petits blocs,les vestiges archéologiques en souffrent cruellement.
    J'ai même vu passer entre les cylindres de ces broyeurs des tumulis ou des dolmens!
    L'agriculture moderne détruit par la mise en culture de nouvelles parcelles ,ou par le broyage des roches (qui évite la corvée de l'épierrage) tout vestige archéologique que pourrait renfermer le sol.
    C'est ainsi que disparaiissent à tout jamais les traces de l'occupation ancienne de nos terroirs. Mais allez faire comprendre celà aux agriculteurs modernes pour qui seul le rendement compte!
    En quelques années se trouve effacé une histoire de plusieurs millénaires..!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    whoami

    Re : Silex taillé ?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Geocroiseur63 Voir le message
    Mais allez faire comprendre celà aux agriculteurs modernes pour qui seul le rendement compte
    Pour qu'il en soit autrement, il faudrait commencer par leur payer leurs produits à un prix décent.

  8. #6
    MITHRA07

    Re : Silex taillé ?

    Bonsoir Geocroiseur 63,
    Merci pour votre réponse,je suis entièrement d'accord avec vous, mais aussi avec Whoami, c'est pas simple pour un agriculteur de gagner sa vie, j'en côtoie pas mal qui arrivent difficilement à joindre les 2 bouts malgré qu'ils aient de très grande surface à cultiver.
    Mais il n'y a pas que les agriculteurs, l'ONF dans notre commune a déboisée 400 ou 500 hectares de garrigue, ensuite ils ont passés la griffe avec le bull-dozer sur 80cm de profondeur et tous les 50cm, la roche a été soulevée et détruite par bloc complet, puis ils ont planté des résineux, qui ont crevé pour la majorité (80%) . Nous avons mis le quartier en chasse gardé car même un chien n'arrive pas a marcher dans ce no mans land, il s'y casserait une patte.
    Toute recherche archéologique dans cette partie de la colline est impensable alors qu'il y avait probablement des dolmens, il y en a a quelques dizaines de mètres de là..
    Et que dire du (très) riche industriel local qui a acheté un quartier entier composé de terrasses qui dataient probablement du 17 ou 18 ème siècle et qui a fait comme l'ONF mais en pire, si si c'est possible, les collines aplaties et passées ensuite au concasseur . Un énorme engin qui fait du sable avec des des lauzes, qui enjambe les murs en pierres sèche et qui en fait de la terre dans un bruit infernal. Tout ça pour s'amuser à faire du vin.
    Il y aurait tellement à dire, heureusement que dans ce monde de brutes nous avons les détectoristes qui sauvent une partie du patrimoine

  9. Publicité
  10. #7
    Grandfeb

    Re : Silex taillé ?

    Bonjour,
    A mon avis, il était possible de concilier la nécessité de passer le broyeur de cailloux pour améliorer les rendements et l'archéologie.
    Pour faire simple : obligation pour l'agriculteur de déclarer l'intention de passer le broyeur sur telle parcelle (évidemment, aujourd'hui avec cadastre.gouv, c'est très pratique). Puis la région contacte des prospecteurs pédestres amateurs de confiance (il y en a toujours un certain nombre dans un département) qui font un passage sur la parcelle et relèvent la position des sites et quelques artefacts. Bien sûr il ne serait pas question de bloquer le travail et si l'examen n'a pas été fait dans un délai raisonnable (trois semaines par exemple), l'agriculteur pourrait passer outre. Voilà pour le principe.
    Cordialement

  11. #8
    Geocroiseur63

    Re : Silex taillé ?

    Citation Envoyé par Grandfeb Voir le message
    Bonjour,
    A mon avis, il était possible de concilier la nécessité de passer le broyeur de cailloux pour améliorer les rendements et l'archéologie.
    Pour faire simple : obligation pour l'agriculteur de déclarer l'intention de passer le broyeur sur telle parcelle (évidemment, aujourd'hui avec cadastre.gouv, c'est très pratique). Puis la région contacte des prospecteurs pédestres amateurs de confiance (il y en a toujours un certain nombre dans un département) qui font un passage sur la parcelle et relèvent la position des sites et quelques artefacts. Bien sûr il ne serait pas question de bloquer le travail et si l'examen n'a pas été fait dans un délai raisonnable (trois semaines par exemple), l'agriculteur pourrait passer outre. Voilà pour le principe.
    Cordialement


    Merci pur ces judicieux conseils,mais il est rare qu'une telle procédure soit mise en oeuvre tant pour les particuliers que pour les organismes officiels ,même pour des opérations de remembrements.J'ai pu voir sur le causse des Bondons,en Lozére,en plein parc régional des Cévennes ,des menhirs abattus pour une nouvelle piste..!
    Et que dire des pollutions,en terrains karstiques des eaux souterraines par les engrais et pesticides qui vont polluer les circulations souterainnes.En terrain calcaire il n'y a pas de filtration.
    Toute pollution se retrouve à l'émergence qui draine la zone,et cela parfois quelques heures aprés!

    Pour voir les dégats irrémédiables parcourez les sites de Google Earth,ou celui du Géoportail de l'IGN (qui couvre toute la France,et à l'échelle du 1/2000é on perçoit nettement toutes les caractéristiques des sols.!)

  12. #9
    majortom24

    Re : Silex taillé ?

    oui c'est vrai tout cela mais les agriculteurs a trop bien faire vont se couper l'herbe sous le pied avec leurs cultures intensives!! heureusement certains prennent conscience des conséquences de leurs actes...et meme certain se preoccupent de l'archéo!!!
    Mais a qui la faute? a l'Europe qui finance les achats de matos? aux consommateurs qui reclames des prix toujours plus bas?...bref c'est un débat pas simple...

    Pour ce qui est d'un équipe de prospecteur, je peux dire que je suis presque le seul dans un trés vaste secteur (casiment 1/4 de mon département) et comme je n'ai pas trop de sous a mettre dans le carburant, je passe a coté de pas mal de chose.....
    alea jacta est

  13. #10
    Grandfeb

    Re : Silex taillé ?

    Bonsoir,
    Evidemment, ce que j'ai dit n'existe pas. C'est de la législation fiction.
    Je suis persuadé que les agriculteurs savent très bien, d'une année sur l'autre, quelles parcelles ils veulent broyer.
    En plus, cela donnerait de l'occupation à des associations archéo qui ne peuvent plus fouiller au vu de la professionalisation. Les SRA ne peuvent prospecter eux-mêmes et la découverte de sites et mises en fiches les intéressent beaucoup. Il faudrait regrouper les parcelles à voir dans un secteur et puis qu'il y ait un rembousement des frais de carburant.
    Cordialement

  14. #11
    seb1976

    Re : Silex taillé ?

    C'est amusant que tu parles de prix de l'essence car c'est justement ça qui limite de plus en plus les destructions de sites par les agriculteurs. Plus on laboure profondément et plus on consomme du carburant, j'ai entendu dire un jour que 5cm plus profond et c'était 15% de conso en plus. Et vu l'importance des carburants dans les coûts totaux, beaucoup reviennent à des techniques moins agressives.