Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

pluton



  1. #1
    vador 99
    Invité

    pluton


    ------

    pluton et elle une planete ?
    si non qu'elle sont les critère pour faire partit de ce cercle priver?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    xav72

    Re : pluton

    hum.... quelques regles de politesse sont toujours plus appreciable pour ceux qui lisent!!!

    comme-> bonjour, svp et merci!!!


    quand a ta question: http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan%C3%A8te_naine
    fait joujou avec une 120ED, un C8, un 400 et meme des images...si si !!

  4. #3
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : pluton

    Citation Envoyé par vador 99 Voir le message
    pluton et elle une planete ?
    si non qu'elle sont les critère pour faire partit de ce cercle priver?
    Le système solaire a compté : 7,7,11,16,6,7,11,12,13,8,10,8, 9 planète au cours des 5 siècles précédent

    Planète est un concept scientifique en cours de maturation. Un concept scientifique, cela doit permettre de mieux comprendre la réalité, cad que ça soit s'appuyer sur des critères qui disent quelque chose de la physique de l'objet, de sa dynamique, de sa composition ou de son histoire.



    Jusqu'au débuts de années 90 une planète c'était essentiellement :

    * un astre qui n'émet pas de rayonnement propre : sous entendu par le biais de réaction nucléaire centrales, ce qui limite à 13 masse solaire (au delà on a une naine brune, brulant du Deutérium)

    * en orbite autours d'une étoile

    * plus gros qu'un astéroides, avec une question de seuil à définir, c'était un critère intrinsequement problématique (astéroides n'étant pas très bien défini en soi)

    Vers 99 on connaissait environ une centaine d'objets transneptuniens constituant la ceinture de Kuiper. Il était devenu de plus en plus clair que rien ne distinguait ces objets du point de vue orbital de Pluton. Pluton est manifestement le chef de file (au sens d'un des plus proche et premier a avoir été découvert) de toute une famille d'objet de même genre, qui se peuplait d'année en année au fur et à mesure des découvertes.

    Jusqu'a ce qu'enfin l'inévitable arrive, la découverte d'un transneptunien plus gros que Pluton, Eris, extremement semblable à lui sur tous les plans (taille, masse, albédo, présence de satellite...). Dès lors le status quo à 9 planète devenait intenable.

    Donc il fallait remettre le couvert.

    Le première propal assez simplement proposait de considérer comme planète des corps (a) assez massif pour devenir quasi sphérique et (b) en orbite autours d'une étoile (et qui bien sur ne serait ni une étoile, ni le satellite d'une autre planète). Cela revanait à admettre 3 nouveaux membre : la jeune Eris, la "vieille" Ceres (dans la ceinture d'astéroides) et Charon (au titre de planète double avec Pluton car le centre de gravité du système est à l'extérieur des deux corps planétaires).

    Cette proposition, très simple, n'a pas tenu notamment parce que des considérations dynamiques sont venu s'ajouter, résultant des progrès accomplit en planétologie, notamment du fait de la découverte de centaine d'exoplanètes.

    Pour mériter le titre de planète, un astre doit avoir nettoyé son environnement orbital, cad avoir fait le vide autours d'elle (a quelque miettes près). Cela peut paraitre assez flou comme concept, mais en fait c'est parfaitement quantifiable et pour le coup cela dit réellement quelque chose d'essentiel de l'objet et du système auquel il appartient car la "finition" des systèmes planétaires consiste justement en cela : on passe de milliards de milliards de planétésimaux de qq km de diamètre (ce qui correspond à un astéroides) à des coeurs planétaires de milliers de km par agrégation de tous ces corps dans un corps unique qui au fur et à mesure de sa croissance agrège tout ce qui traine, et éjecte le reste par interaction gravitationnel, et fini par atteindre la masse s'isolation, quand y'a plus rien ou presque.

    Cela donne une définition beaucoup plus franche et qui répond à ce que l'on demande d'un concept scientifique.

    Par ailleurs, il ne faut pas voir cela comme un déclassement. Pluton était un vilain petit canard. C'est devenu le chef de file d'une famille riche et intéressante : les corps transneptuniens.

    a+

    source : l'excellent "Aux confins du système solaire" d'Alain Doressoundiram et Emmanuel Lellouch, Belin.

    Parcours Etranges

  5. #4
    vador 99
    Invité

    Re : pluton

    merci gilgamech , donc on l' avait mal clasé ! et merci xav pour le wiki

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gilgamesh
    Modérateur

    Cool Re : pluton

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    * un astre qui n'émet pas de rayonnement propre : sous entendu par le biais de réaction nucléaire centrales, ce qui limite à 13 masse solaire (au delà on a une naine brune, brulant du Deutérium)
    de masse terrestre évidemment.

    a+
    Parcours Etranges

  8. #6
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : pluton

    Citation Envoyé par vador 99 Voir le message
    merci gilgamech , donc on l' avait mal classé
    Pas exactement. Pluton était bien classé avec l'ancienne définition. Mais cette définition était malcommode et on l'a faite évoluer.

    a+
    Parcours Etranges

  9. Publicité

Discussions similaires

  1. pluton ?
    Par pinx dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/09/2007, 17h15
  2. pluton
    Par haddadou dans le forum Archives
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/10/2006, 13h43
  3. Pluton
    Par cartignydu21 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/08/2006, 19h17
  4. Pluton
    Par petitepuce dans le forum Archives
    Réponses: 23
    Dernier message: 02/06/2006, 12h28
  5. Pluton
    Par yamip6 dans le forum Archives
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/07/2005, 10h17