Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

l'Archéoastronomie



  1. #1
    pharaonnoel

    Post l'Archéoastronomie


    ------

    Bonjour à tous,

    Je suis Loic, étudiant en Histoire de l'art et archéologie à l'université de Liège (en Belgique). Depuis longtemps passionné par l'astronomie, je voudrais parvenir à établir un futur sujet de travail dans le cadre de mes études (tfe, et mémoire) afin de plus tard travailler dans le domaine de l'archéoastronomie.

    En effet, je souhaiterais connaître d'avantage sur ce domaine:
    - Bibliographies sérieuses
    - Formations disponibles (en Belgique et en France), qu'elles soient complémentaires ou non.
    - Personnes travaillants déjà dans le domaine ou susceptibles de m'apporter des informations quelconques.
    - Idées de départ pour me lancer dans un sujet précis (thèmes, sujets encore à étudier).

    Bref, toute information est la bienvenue.

    D'avance, merci à tous.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    bintang

    Re : l'Archéoastronomie

    Bonjour,

    Pourquoi ne pas commencer par contacter directement Yael NAZE , astronome travaillant actuellement à l'Institut d'Astrophysique et de Géophysique de l'Université de Liège ?

    Yael Nazé vient de publier 'L'astronomie des anciens' chez Belin - Collection Pour la Science.

    Bintang

  4. #3
    bintang

    Re : l'Archéoastronomie

    Bonjour,

    Spécifiquement sur l'archéoastronomie Egyptienne (en rapport avec ton pseudo ?) :

    Voir le site 'Culturediff' : http://www.culturediff.org/ de Karine Gadré - Docteur en astronomie au LATT – Laboratoire d’Astrophysique de Toulouse.

    Ou Nadine Guilhou - Doctorat de IIIe cycle Études Orientales (égyptologie) Université Paul-Valéry Montpellier III

    Egalement Leila Haddad et Isabelle Franco :
    http://culturediff.pagespro-orange.f...&Espace398.pdf

    Je ne suis pas spécialement compétent en la matière, je cite des noms que j'ai pu rencontrer en tant qu'amateur s'interessant un peu au sujet, dans des revues d'astronomie grand public.

    Bintang.

  5. #4
    nozo

    Re : l'Archéoastronomie

    salut
    ah ouais ca serais super si vous faites un reportage televisée dans quelque années

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    pharaonnoel

    Re : l'Archéoastronomie

    Un grand merci à vous deux pour ces réponses qui m'aident déjà pas mal

    Sinon, ce n'est pas spécialement dans la période égyptienne que je recherche mais cette période fait partie des période qui m'intéressent.

    Pour l'archéoastronomie, toute période sera la bienvenue dans la mesure ou je cherche d'abord à comprendre de manière globale, les imbrications et influences pour ensuite me diriger vers une période plus précise.

  8. #6
    pharaonnoel

    Re : l'Archéoastronomie

    Pourquoi pas
    Mais mon but est vraiment de faire un travail sérieux sans trop extrapoler comme beaucoup de reportages, ou d'idées cotoyants le sujet. Ne serait-ce que le reportage sur Lascaux qu'y a été diffusé il n'y a pas trop trop longtemps avec Chantal Jeguès ; je l'ai trouvé parfois tiré par les cheveux et invérifiable. Néanmoins, je respecte son travail de recherche et doit admettre qu'au niveau de la préhistoire, elle a déjà beaucoup apporté à l'archéoastronomie. J'ai d'ailleurs pris contact avec elle, et elle est très sympa et n'est pas bornée comme beaucoup de scientifiques. son site: http://www.archeociel.com/

  9. Publicité
  10. #7
    pharaonnoel

    Re : l'Archéoastronomie

    Ce sont des sites très très intéressants ; un tout grand merci.

    Pour Yaël Naze, je l'ai contacté il y a quelques mois et je la rencontrerai l'année prochaine. J'ai de la chance de l'avoir trouvé au sein de l'université dans laquelle je suis.

    Citation Envoyé par bintang Voir le message
    Bonjour,

    Spécifiquement sur l'archéoastronomie Egyptienne (en rapport avec ton pseudo ?) :

    Voir le site 'Culturediff' : http://www.culturediff.org/ de Karine Gadré - Docteur en astronomie au LATT – Laboratoire d’Astrophysique de Toulouse.

    Ou Nadine Guilhou - Doctorat de IIIe cycle Études Orientales (égyptologie) Université Paul-Valéry Montpellier III

    Egalement Leila Haddad et Isabelle Franco :
    http://culturediff.pagespro-orange.f...&Espace398.pdf

    Je ne suis pas spécialement compétent en la matière, je cite des noms que j'ai pu rencontrer en tant qu'amateur s'interessant un peu au sujet, dans des revues d'astronomie grand public.

    Bintang.

  11. #8
    bintang

    Re : l'Archéoastronomie

    Merci Pharaon

    J'aurais plutot choisi un pseudo plus modeste et plus astronomique, comme Seshat la déesse de l'écriture et du calcul qui aidait justement Pharaon à aligner sa pyramide ou son temple funéraire lors de la cérémonie de tension du cordeau.

    Quelles sont tes connaissances théoriques en astronomie ?

    J'imagine que l'archéoastronomie demande de sérieuses connaissances en mécanique celeste, pour connaitre les mouvements précis du Soleil, de la Lune (Alignements de monuments sur les azimuts de lever et coucher en fonction de la date et de la latitude, les dates d'eclipses ...) et le mouvement des planètes dans le ciel (retrogradations, mouvement des planètes externes et internes....)

    Il faut également connaitre les mouvements de la voute celeste, la precession des équinoxes ou le mouvement propre des étoiles qui ne sont plus négligeables ... (horloges stellaires et ramessides des egyptiens ...)

    De bonnes notions de gnomonique sont également nécessaires pour connaitre le déplacement des ombres en fonction des saisons, pour bien comprendre le principe et les limites des objets mesurant l'heure ou le temps (Horloges à ombre egyptiennes à cadran horizontal ou incliné ....).

    Des notions qui sont finalement très simples .... à condition de bien avoir compris toute cette mécanique celeste !

    Bintang

  12. #9
    nozo

    Re : l'Archéoastronomie

    alors ca c'est vrai,
    la plus part des scientifiques ont l'esprit auusi ouvert que le taliban moyen.

  13. #10
    physikaddict

    Re : l'Archéoastronomie

    Citation Envoyé par nozo Voir le message
    alors ca c'est vrai,
    la plus part des scientifiques ont l'esprit auusi ouvert que le taliban moyen.
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

  14. #11
    Ygo

    Re : l'Archéoastronomie

    Citation Envoyé par nozo Voir le message
    alors ca c'est vrai,
    la plus part des scientifiques ont l'esprit auusi ouvert que le taliban moyen.
    Ben voyons ! ! ! !

    D'après le dictionnaire, "la plupart" signifie "le plus grand nombre" ou "la majorité"...
    Peut-on en déduire de l'affirmation ci-dessus que son auteur a déjà rencontré "la majorité" des scientifiques travaillant dans le domaine qui l'intéresse, et a eu la possibilité d'évaluer leur "ouverture d'esprit" ?
    Si oui, voilà un personnage extraordinaire. Si non, voilà une généralisation bien risquée et fort désobligeante...

    Pourrait-il préciser sa pensée et donner des arguments précis ?

    Merci d'avance...

  15. #12
    physikaddict

    Re : l'Archéoastronomie

    Citation Envoyé par Ygo Voir le message
    Ben voyons ! ! ! !

    D'après le dictionnaire, "la plupart" signifie "le plus grand nombre" ou "la majorité"...
    Peut-on en déduire de l'affirmation ci-dessus que son auteur a déjà rencontré "la majorité" des scientifiques travaillant dans le domaine qui l'intéresse, et a eu la possibilité d'évaluer leur "ouverture d'esprit" ?
    Si oui, voilà un personnage extraordinaire. Si non, voilà une généralisation bien risquée et fort désobligeante...

    Pourrait-il préciser sa pensée et donner des arguments précis ?

    Merci d'avance...
    Notons qu'il a également rencontré "le taliban moyen"......

    Nuancer ses propos ne ferait aucun mal

    Cordialement, Joyeux Noël !
    Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé. (A.E)
    La matière noire, c'est ce qu'on met quand la matière grise vient à manquer. (Une sage tortue de Savoie)

  16. Publicité
  17. #13
    pharaonnoel

    Re : l'Archéoastronomie

    Citation Envoyé par physikaddict Voir le message
    Notons qu'il a également rencontré "le taliban moyen"......

    Nuancer ses propos ne ferait aucun mal

    Cordialement, Joyeux Noël !
    Veuillez m'excuser si je vous ai froissé et je ne veux pas généraliser ; je l'ai fais sans me relire.

    Mais je parlais de manière générale, sans pour autant généraliser, un certains nombres de scientifiques (et j'entends pas là, plutôt le terme spécialistes), sont à fond dans leurs idées et ont parfois du mal à admettre autre chose. Mais, je ne veux bien sur froisser personne ; j'espère qu'il existe bien des personnes capables de se remettre en question, malheureusement, j'en ai déjà rencontré d'avantage qui sont bornés, que d'autres qui sont ouverts. Sûrement de la malchance.

    En tout cas, je n'ai que des connaissances amateurs en astronomie. Je n'ai encore suivi aucun cours mais compte en suivre en parallèle à mes études.

    Merci à vous tous

  18. #14
    Ygo

    Re : l'Archéoastronomie

    Bonsoir

    Merci, Pharaonoel, pour ce message qui précise un peu les choses...

    Je me permets de reprendre une partie de ce que tu as dit :
    Citation Envoyé par pharaonnoel Voir le message
    (...) un certains nombres de scientifiques (et j'entends pas là, plutôt le terme spécialistes), sont à fond dans leurs idées et ont parfois du mal à admettre autre chose. (...) j'en ai déjà rencontré d'avantage qui sont bornés, que d'autres qui sont ouverts. Sûrement de la malchance.
    Il est vrai que certains spécialistes, après avoir passé une bonne part de leur existence à "creuser" un domaine, peuvent avoir du mal à remettre en cause tel ou tel aspect de leurs connaissances...
    Il peut aussi arriver que certaines personnes ayant récemment commencé à explorer le même domaine soient persuadées d'avoir suffisamment d'idées géniales pour révolutionner les connaissances...
    Il n'est pas étonnant que le dialogue soit alors difficile !

    Comprenons nous bien : si l'ancienneté n'est jamais un critère suffisant pour garantir la certitude absolue d'un corpus de connaissances, la nouveauté n'est pas toujours un critère suffisant pour balayer l'ancien corpus.

    A ce stade de la discussion, il est possible de me citer quelques exemples célèbres de l'histoire des sciences, dans lesquels des "dogmes" fort anciens ont été mis à mal par des novateurs aussi audacieux qu'incompris.
    Mais pour quelques exemples allant dans ce sens (et ils vont se compter sur les doigts) combien y a-t-il eu de controverses dans lesquelles les théories "révolutionnaires" ont montré leur fragilité avant de disparaitre dans les oubliettes de l'histoire des sciences ? Beaucoup, et même trop...

    Cela explique peut-être (sans l'excuser, bien sûr) l'attitude de certains spécialistes qui n'ont pas envie de dépenser beaucoup de temps et d'énergie pour examiner toutes les théories nouvelles qui leur sont proposées. Cela n'excuse pas l'attitude de ceux qui préfèrent se croire persécutés que d'admettre que leurs arguments sont fragiles.

    Fort heureusement :
    - il y a des scientifiques solidement formés qui trouvent normal de partager leurs connaissances, par exemple sur un forum ;
    - il y a des amateurs (au vrai sens du terme) qui acceptent d'avoir encore beaucoup à apprendre, par exemple sur un forum...

    Donc : continuons à dialoguer sereinement, pour le plus grand plaisir de tous ! (et je peux témoigner qu'apprendre et expliquer sont des plaisirs à consommer sans modération)

    Bonne fin d'année

    Cordialement

    Y. Gomas

    Post-scriptum : je suis plus "branché" sur l'histoire de l'astronomie depuis Copernic que sur les périodes plus anciennes, mais après tout, l'un n'empêche pas l'autre !