Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Pulsar, blazar et galaxie active



  1. #1
    lilicha

    Pulsar, blazar et galaxie active


    ------

    Bonjour,
    Qu'elle est la différence entre un pulsar, un blazar et une galaxie active?
    merci pour vos réponses

    -----
    * Shoot for the moon. Even if you miss, you'll land among the stars *

  2. Publicité
  3. #2
    GillesH38a

    Re : Pulsar, blazar et galaxie active

    bonjour

    un pulsar est très différent des blazars ou des galaxies actives, qui sont eux en revanche fondamentalement la même chose (un blazar est une sous-classe de galaxies actives).

    Un pulsar, c'est une étoile à neutron, le reste de l'explosion d'une supernova, d'environ 1,5 masse solaire, et d'une quinzaine de km de rayon, avec un fort champ magnétique (environ 1000 milliards de fois plus important que le champ terrestre), qui tourne très rapidement (des dizaines voire des centaines de fois par seconde, on ne la verrait même pas tourner tellement ça va vite), qui agit comme un phare en envoyant des pulses radios très réguliers vers la Terre.

    Les galaxies actives sont des galaxies comme la notre, avec des centaines de milliards d'étoiles, qui possèdent au centre un trou noir supermassif, de plusieurs millions à milliards de masses solaires, bien plus qu'une étoile donc. Quand ce trou noir avale (on dit accrète ) de la matière, il émet énormément d'énergie sous forme de rayonnement électromagnétique (radio, IR, visible, UV, X) et apparait comme un coeur très brillant au centre de la galaxie : on l'appelle un noyau de galaxie active (AGN en anglais). Dans 10 % environ des cas, on voit un jet de matière très puissant qui émerge du noyau (le mécanisme de formation de ces jets n'est pas encore bien élucidé). On l'appelle alors une radio-galaxie , ou , quand le jet est dirigé à peu près vers la Terre, un quasar. Les blazars sont les quasars les plus extrêmes : le jet est pratiquement sur la ligne de visée et donne un rayonnement très intense et variable, et parfois allant jusqu'à des rayons gammas de très haute énergie (jusqu'à une dizaine de TeV mesurés).

  4. #3
    f6bes

    Re : Pulsar, blazar et galaxie active

    Bjr à toi,
    Un pulsar est UNE étoile (à neutrons).
    Une galaxie est un ENSEMBLE d'étoiles (une Galaxie contient des milliards d ' étoiles)
    Un blazar est un ENSEMBLE de Galaxies. (plusieurs Galaxies qui s'apparentent à des quasars)

    A+

    A+
    Ben ça marche!

  5. #4
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Pulsar, blazar et galaxie active

    -

    Les trois sont des sources radio (le plus souvent), basées sur l'accrétion de gaz dans un fort champ de gravité, avec émission de jets collimatés par un champs magnétique.

    Pour le pulsar, c'est à l'échelle d'un résidu d'étoile (donc de faible masse : 1,4 à 3 masse solaires).

    Le blazar fait partie de la familles des galaxies actives (AGN pour active galactic nuclei), avec les quasars, les galaxie de Seyfert, les LINERs, etc. C'est donc des million ou des milliards de fois plus brillant.

    Le blazar se caractérise spécifiquement par la forte variabilité de son émission radio.

    Le modèle unifié des AGN propose que toutes ces types de sources reposent sur l'accrétion (cad la chute tournoyante) de gaz sur un trou noir supermassif (106 à 109 masses solaires) situé au centre de la galaxie, avec formation de jet résponsable de l'émission radio. Et dans ce modèle la différence essentielle entre les différents types de sources résulte de l'angle que fait le jet collimaté par rapport à l'observateur :


    1. : a 90° : Radio galaxie, galaxie de Seyfert 2 ;
    2, 3. : a un angle compris nettement supérieur à 0° et nettement inférieur à 90° (situation la plus courante) : Quasar, galaxie de Seyfert 1 ;
    4. : observateur situé à l'intérieur du cône du jet : Blazar.

    Comme il s'agit d'un jet relativiste, le fait de se trouver dans l'axe de jet engendre un effet de focalisation qui amplifie beaucoup sa brillance (d'un facteur 600 pour un angle de 0° et un vitesse de 0,999c, par exemple) et un effet de dilatation temporel (blueshift) qui augmente la fréquence des événements observés. Si le jet émet intrinsèquement genre une bouffée par minute, il sera vu de la Terre comme émettant une bouffée toutes les dix secondes, par exemple.

    En résumé, le fait de se trouver dans l'axe d'un jet relativiste le fait observer très scintillant (brillant et changeant rapidement d'éclat).

    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 06/09/2010 à 10h25.
    Parcours Etranges

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    lilicha

    Re : Pulsar, blazar et galaxie active

    Merci pour vos réponses. Donc il n'y a pas vraiment de différence entre le blazar et le quasar hormis l'angle que forme le jet, c'est bien ça?
    merci encore
    * Shoot for the moon. Even if you miss, you'll land among the stars *

  8. #6
    lilicha

    Re : Pulsar, blazar et galaxie active

    Encore une question ^^ Les galaxies actives ont un trou noir supermassif au centre, comment appelle-t-on les galaxies qui n'ont n'en pas, et qu'ont-elle à la place?
    * Shoot for the moon. Even if you miss, you'll land among the stars *

  9. Publicité
  10. #7
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Pulsar, blazar et galaxie active

    Merci pour vos réponses. Donc il n'y a pas vraiment de différence entre le blazar et le quasar hormis l'angle que forme le jet, c'est bien ça?
    Oui, c'est ça.

    Citation Envoyé par lilicha Voir le message
    Encore une question ^^ Les galaxies actives ont un trou noir supermassif au centre, comment appelle-t-on les galaxies qui n'ont n'en pas, et qu'ont-elle à la place?
    On pense que la plupart des grandes galaxies (de taille égale ou supérieure à la nôtre disons) ont un trou noir supermassif en leur centre, ce qui signifie qu'elle ont été actives et qu'elle peuvent le redevenir à tout moment dans le futur : il suffit de réalimenter le trou noir en gaz frais (par dislocation d'une étoile passant à proximité) pour relancer la machine.

    Mais il n'y a pas de nom spécifique à ma connaissance pour celles qui n'en possèdent pas.

    a+
    Parcours Etranges

  11. #8
    lilicha

    Re : Pulsar, blazar et galaxie active

    Très bien, merci =)
    * Shoot for the moon. Even if you miss, you'll land among the stars *

  12. #9
    Carcharodon

    Re : Pulsar, blazar et galaxie active

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    On pense que la plupart des grandes galaxies (de taille égale ou supérieure à la nôtre disons) ont un trou noir supermassif en leur centre, ce qui signifie qu'elle ont été actives et qu'elle peuvent le redevenir à tout moment dans le futur : il suffit de réalimenter le trou noir en gaz frais (par dislocation d'une étoile passant à proximité) pour relancer la machine.
    Quelles seraient alors les conséquences pour notre galaxie ?
    Et en particulier pour notre système solaire, si ça venait a se produire, si notre galaxie redevenait "active" ?
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

  13. #10
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Pulsar, blazar et galaxie active

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Quelles seraient alors les conséquences pour notre galaxie ?
    Et en particulier pour notre système solaire, si ça venait a se produire, si notre galaxie redevenait "active" ?
    repost : je précise que c'est assez grossier comme calcul.


    Le trou noir Sagittarius A* a une masse estimée de

    Le maximum d'émission à l'équilibre d'une source compacte par accrétion de matière est données par la luminosité limite d'Eddington L:



    Soit 140 milliards de luminosité solaire, pas loin de la luminosité de la galaxie toute entière.

    Comme ce trou noir est situé derrière un rideau de poussières, cela se traduirait probablement par une énorme émission diffuse infrarouge depuis le centre galactique, d'une puissance estimée de 80 µW/m2 à 25000 al de la source, et ma foi est possible que ce soit tout ce qu'il faille attendre d'un tel événement.


    a+
    Parcours Etranges

  14. #11
    Carcharodon

    Re : Pulsar, blazar et galaxie active

    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message
    et ma foi est possible que ce soit tout ce qu'il faille attendre d'un tel événement.
    Ce qui est plutôt rassurant, merci pour ces précisions.
    Est-ce que les jets de matière du trou noir de notre galaxie qui absorberait ce gaz seraient perpendiculaire au plan de la galaxie ?
    On a aucune chance d'être dans un des cônes d'émission ?

    Ça reste stupéfiant que le cadavre d'une étoile produise autant de luminosité que la galaxie entière (de plusieurs centaines de milliards de ses congénères), lorsqu'elle se fait croquer, en tout cas !

    Mais donc, ce genre de cataclysme ne peut pas être a l'origine d'une extinction massive comme celle du permien par exemple.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher

Discussions similaires

  1. Actu - Un feu d'artifice au coeur de M 106, une galaxie active
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/07/2010, 22h26
  2. Blazar,quasar, galaxie active sur wiki source fiable ?
    Par pioneer dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/08/2008, 12h10
  3. Définition - Blazar
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/10/2007, 23h01
  4. La galaxie-comète : galaxie en pleine transformation
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 06/03/2007, 14h48