Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

La suisse teste une navette spatiale



  1. #1
    carracas

    La suisse teste une navette spatiale


    ------

    La société S3 ( Swiss space system ) vient de reunir les fonds pour la construction d'un prototype de vaisseau spatial aeroporté capable de lancer des mini-satellites de 250kg à 700 km d' altitude pour un coût de 10M €. http://www.generation-nt.com/suisse-...e-1709312.html

    Par contre pas d'info sur le carburant et le type de moteur.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Tryss

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    Dans l'article je lis :
    A cette hauteur, la navette devrait se décrocher de l'avion de ligne et activer ses propulseurs pour atteindre 80 km. À partir de là, l'atmosphère terrestre ne représente plus d'obstacle et permettra à la navette de continuer sa course, moteurs coupés, jusqu'à 700km d'altitude.

    Une fois le satellite positionné, la navette planera jusqu'à son retour sur terre et atterrira sur une piste spécialement créer ou sur un aéroport international. À noter que l'ensemble de la procédure se fera de façon presque automatique et que le vol ne sera pas habité. Les contrôles seront opérés à distance depuis un centre spécialisé.
    Ça me parait fumeux. Comment sont obtenus les 8km/s nécessaires pour mettre un machin sur orbite?

  4. #3
    Tryss

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    Citation Envoyé par Tryss Voir le message
    Dans l'article je lis :


    Ça me parait fumeux. Comment sont obtenus les 8km/s nécessaires pour mettre un machin sur orbite?
    Ah, je viens de vérifier. En fait la "navette" est un avion sub-orbital, le gros du delta-v étant donné par un propulseur visiblement non recyclable.

    C'est à la fois, si j'ai bien compris, plus réaliste mais moins révolutionnaire

  5. #4
    Amanuensis

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    Quand même 4 km/s, si je compte bien...
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Tryss

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Quand même 4 km/s, si je compte bien...
    La navette donnerai 4 km/s? Ça serrait franchement pas mal pour le coup.

  8. #6
    Amanuensis

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    700000 m x 10 m/s² x 2 = (4000)² en gros, c'est comme ça que je compte.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  9. Publicité
  10. #7
    vincent66

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    Bonsoir,
    "Y'en a point comme nous " chantait un poète humoriste...
    Moteurs fonctionnant au schnaps et à l'oxygène liquide, de quoi aller sur mars ...
    Une référence : "les valaisans dans l'espace", visible sur youtube ...
    Vincent
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...

  11. #8
    Tryss

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    700000 m x 10 m/s² x 2 = (4000)² en gros, c'est comme ça que je compte.
    Sauf que le "spaceplane" ne monterai qu'à 80 km, donc grosso-merdo 1.3 km/s (+ la rotation de la terre)

    En gros, de ce que j'ai compris, le système :

    1) L'airbus monte jusqu'à 10km, largue la navette et regagne la base
    2) La navette allume les gaz et monte jusqu'a 80km, largue le 3ème étage et regagne la base
    3) Le 3ème étage "fini" de mettre le satellite sur orbite, et brule dans l'atmosphère au retour

  12. #9
    Amanuensis

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    Citation Envoyé par Tryss Voir le message
    Sauf que le "spaceplane" ne monterai qu'à 80 km, donc grosso-merdo 1.3 km/s (+ la rotation de la terre)
    Faut qu'il monte ensuite en non propulsé jusqu'à 700 km. C'est la vitesse nécessaire pour cela que je comptais (sans avoir défalqué les 80 km).

    Et la rotation de la Terre n'aide pas pour un mouvement vertical (ou plutôt est comptée dans les 9.81 m/s²), je n'ai pas compté la partie tangentielle de la vitesse.

    3) Le 3ème étage "fini" de mettre le satellite sur orbite, et brule dans l'atmosphère au retour
    Je m'étais basé, sans vérifier, sur votre citation "permettra à la navette de continuer sa course, moteurs coupés, jusqu'à 700km d'altitude", qui indique bien "moteurs coupés", ce que j'ai traduit par chute libre.

    C'est sur ces hypothèses qu'on arrive quelque part entre 3 et 4 km/s pour la vitesse d'injection obtenue au début de la partie "chute libre" amenant à l'altitude de 700 km.

    Je n'ai pas d'idée si ces hypothèses sont bonnes ou pas.
    Dernière modification par Amanuensis ; 20/03/2013 à 22h51.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  13. #10
    Tryss

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Je n'ai pas d'idée si ces hypothèses sont bonnes ou pas.
    Visiblement l'avion suborbital ne monte qu'à 80 km, et l'article en lien dans le premier message est erroné. Sur le monde.fr on a par exemple :
    http://www.lemonde.fr/sciences/artic...9_1650684.html
    Concrètement, S3 doit acquérir un Airbus A300 d'occasion. Cet avion montera à 10 km d'altitude, où il lâchera la navette qu'il transportera sur son dos. Celle-ci allumera ses moteurs-fusées pour filer jusqu'à 80 km, initiant une trajectoire de parabole.

    A sa vitesse maximale, la navette larguera un petit engin véhiculant le satellite. Ce microlanceur, doté de ses propres propulseurs, grimpera alors jusqu'à l'orbite souhaitée pour y placer la charge utile.
    De même, d'autres sources confirment cette interprétation :
    http://www.rawstory.com/rs/2013/03/1...llite-service/
    Suborbital planes used to launch the satellites would themselves be ferried to an altitude of 10,000 metres (32,800 feet) by a special Airbus A300 jet that is already certified for zero-gravity flights.

    The spaceplanes would then climb to 80,000 metres (262,500 feet) to place the satellite in orbit, before gliding back to an earth-based “spaceport”.

  14. #11
    Amanuensis

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    Le petit dessin animé sur le site S3 ne laisse pas de doute qu'il y a une phase propulsée de 80 km à 700 km. Par ailleurs, il s'agit bien de mise en orbite de satellites.

    Par contre on ne trouve aucun autre chiffre que le peu qu'on retrouve partout, rien qui permettrait de connaître la vitesse de la navette au moment où elle lâche le satellite.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  15. #12
    Jypou

    Re : La suisse teste une navette spatiale

    Citation Envoyé par Tryss Voir le message
    Visiblement l'avion suborbital ne monte qu'à 80 km, et l'article en lien dans le premier message est erroné.
    Il ressemble beaucoup à feu la navette spatiale américaine qui avait beaucoup de mal à monter à 400km. Les projets d'engins capables de revenir de plus haut n'ont plus d'ailes, certainement seule solution pour affronter des vitesses de rentrée atmosphérique plus élevées (projet de remplacement de la NASA et l'IXV).
    Ceci laisse penser que l'avion suisse puisse monter à 80km à partir d'un A300, c'est déjà bien et plus réaliste que 700km (... et pour le prix indiqué)
    Dernière modification par Jypou ; 07/07/2013 à 18h03.

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. La fin de la navette spatiale, une bonne chose?
    Par Glitcheur dans le forum Astronautique
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/07/2011, 21h45
  2. Actu - Vidéo INA : une navette spatiale passe au-dessus de Roland Garros
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/05/2011, 10h18
  3. Navette spatiale et ISS
    Par Sylvain62 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/03/2009, 15h17
  4. Navette spatiale et MHD...
    Par KarmaStuff dans le forum Astronautique
    Réponses: 27
    Dernier message: 11/09/2005, 18h46
  5. Navette spatiale américaine
    Par Kessy dans le forum Astronautique
    Réponses: 9
    Dernier message: 03/09/2005, 09h48