Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Même ADN, hors jumeaux



  1. #1
    ClaudeH

    Même ADN, hors jumeaux

    Bonjour..

    Est-il possible que deux individus, hors les jumeaux aient exactement le même ADN.?
    D'après ce que j'ai lu, les probabilités d'un tel cas sont «pratiquement nulles».

    Ces probabilités sont-elles calculées en fonction du nombre d'individu vivant actuellement sur notre planète?
    Ou , prennent-elles en compte, tous les individus ayant vécu depuis l'hommo sapiens.?

    Je vous demande d'être très indulgent par rapport à ma question si pour vous la réponse est évidente, car je n'ai aucune connaisance dans ce domaine.


    Amicalement.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    aquilegia

    Re : Même adn, hors jumeaux

    Bonjour,
    je me souviens d'une très vieille exposition au musée de l'homme, intitulée "tous parents tous différents" dans laquelle, si mes souvenirs sont bons, il était dit que le nombre de combinaisons alléliques possibles chez l'être humain dépassait le nombre d'atomes de l'univers...
    Si cette approximation est juste, la probabilité d'en recontrer par hasard deux individus identiques est donc pratiquement nulle.

    PS : c'est Homo sapiens, avec un seul m...
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  4. #3
    seb88

    Re : Même adn, hors jumeaux

    Bonjour, je trouve le sujet de la question intérèssante, mais j'ai moi même des questions.

    Donc chaque individu est unique, on est ce qu'on est par notre ADN.

    Je suis perplexe, et je me posais cette question:

    Si le spermatozoïde, qui a fécondé l'ovule, et dont on est issu, aurait été un autre spermatozoïde, est ce que nous existerions, avec un corps différent certes, mais en étant conscient comme on l'est maintenant?
    Nous serions un corps différent, mais avec la même conscience que l'on a actuellement.

    Ou au contraire, si le spermatozoïde n'est pas le même que celui dont on est issu, alors nous n'existerions pas?


    cordialement

  5. #4
    Effie

    Re : Même adn, hors jumeaux

    Scientifiquement, j'aurais tendance à dire que "moi sans mon patrimoine génétique, ce n'est plus moi mais un autre". Donc je suis moi parce que ce spermatozoïde a rencontré cet ovule.
    Le reste ne relève plus de la science, mais de la philosophie ou de la foi... que chacun conserve la sienne, ce n'est pas le lieu pour en parler!

  6. #5
    jujutinou

    Re : Même adn, hors jumeaux

    Bonsoir,

    Question interessante autour de stat et de dame nature. Si je me souviens bien aprés la fécondation de l'ovule ,nous avons une Meiose qui consiste à un mélange aléatoire des ADN présents puis une mitose.Ces deux phases font que statistiquement le même ADN pour deux personnes est impossible.Concernant les jumeaux le patrimoine génétique ne peut être le même que dans le cas d'homozygotes (séparation des cellules aprés la mitose).
    Pour finir c'est vrai que cette expo était vraiment bien au musée de l'homme.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    MaliciaR

    Re : Même adn, hors jumeaux

    Bonjour,


    Citation Envoyé par jujutinou Voir le message
    Meiose qui consiste à un mélange aléatoire des ADN présents
    Comment ça?


    Concernant les jumeaux le patrimoine génétique ne peut être le même que dans le cas d'homozygotes (séparation des cellules aprés la mitose).
    Aux mutations ponctuelles près, oui + l'exemple cité par Aquilegia.


    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.

  9. Publicité
  10. #7
    jujutinou

    Re : Même adn, hors jumeaux

    Bonsoir,

    Vérifier ses souvenirs , désolé pour la meiose qui est bien la base de tout mais bien avant la chére rencontre !!!!!!!

  11. #8
    Yoyo

    Re : Même adn, hors jumeaux

    Citation Envoyé par ClaudeH Voir le message
    Bonjour..

    Est-il possible que deux individus, hors les jumeaux aient exactement le même ADN.?
    D'après ce que j'ai lu, les probabilités d'un tel cas sont «pratiquement nulles».
    en fait tout dépend ce que tu entends par "exactement le meme ADN". Si tu parles d'avoir exactement le meme enchainement de nucléotide (3,2 millards de nucleotides) alors la il n'y a aucun individu (meme de vrai jumeaux) qui sont identiques. Il faut bien imaginer qu'en plus des mécanismes de recombinaisons, la cellule fait de temps en temps des erreurs (1/100000000) ce qui change un nucléotide. et apres tu peux imaginer toutes les permutations possibles sur les 3,2 millards

    Si tu parles au sens "empreinte génétique". La c'est différent car on ne s'interesse qu'a la taille de certaines régions toute petites du génome qui sont dites hypervariables. Elle varient donc fortement d'un individu a un autre. Mais ce n'est pas impossible qu'un individu A et un B partagent quelques séquences en communs, mais comme on prends plusieurs point de comparaison la probabilité de tomber sur la meme série deviens de plus en plus faible. Au bout d'un moment on estime que trouver deux personnes avec la meme série de marqueur est quasiment nulle.

    YOyo

  12. #9
    seb88

    Re : Même adn, hors jumeaux

    Citation Envoyé par Effie Voir le message
    Scientifiquement, j'aurais tendance à dire que "moi sans mon patrimoine génétique, ce n'est plus moi mais un autre". Donc je suis moi parce que ce spermatozoïde a rencontré cet ovule.
    Le reste ne relève plus de la science, mais de la philosophie ou de la foi... que chacun conserve la sienne, ce n'est pas le lieu pour en parler!
    Bonjour, je te remercie de ta réponse, c'est ce que je voulais savoir, rien de plus.


    cordialement

  13. #10
    ClaudeH

    Re : Même adn, hors jumeaux

    Citation Envoyé par Yoyo Voir le message
    Au bout d'un moment on estime que trouver deux personnes avec la meme série de marqueur est quasiment nulle.
    YOyo
    Bonjour..

    Merci Yoyo pour tes explications, je commence lentement à comprendre.
    Sincèrement le terme «quasiment» laisse place à une possibilité qu'il puisse y avoir des series de marqueur identiques, pour deux individus.? Non..?
    Cordialement.

  14. #11
    ClaudeH

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Suite
    Admettons alors que deux individus aient exactement le même génome, effectivement une utopie, mais je situe cette probabilité en dehors du «quasiment» se pourait-il alors qu'ils aient la même personnalité.?
    Pourrait-on parler alors parler d'un clonage naturel.

    Prière de me corriger..?

  15. #12
    _Mayou_

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    En quoi la personnalité d'un individu a à avoir avec ses gènes ?
    On est le reflet de notre éducation.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  16. Publicité
  17. #13
    aquilegia

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Citation Envoyé par ClaudeH Voir le message
    Suite
    Admettons alors que deux individus aient exactement le même génome, effectivement une utopie, mais je situe cette probabilité en dehors du «quasiment» se pourait-il alors qu'ils aient la même personnalité.?
    Pourrait-on parler alors parler d'un clonage naturel.

    Prière de me corriger..?
    Bonjour,
    Ils auront en commun les traits dépendants de leur génome. Probablement des bases de personnalité communes.
    Mais il ne faut pas oublier que l'expression d'un génome varie en fonction de l'environnement.
    Par conséquent, deux personnes à génome identique ou presque identique ne seront jamais "identiques", car ce sont les interactions gène-environnement qui au final déterminent l'individu global (pas le génome seul ni l'environnement seul - chaque trait étant à examiner au cas par cas bien sûr).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  18. #14
    aquilegia

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Citation Envoyé par _Mayou_ Voir le message
    En quoi la personnalité d'un individu a à avoir avec ses gènes ?
    On est le reflet de notre éducation.
    Tu as des sources?

    Rien ne s'oppose à ce que des traits de personnalité soient en partie déterminés par les gènes, sous réserve d'une certaine plasticité (interactions gènes-environnement). C'est le cas chez certaines espèces (cheval par exemple - faudrait que je retrouve la biblio), pourquoi pas chez nous?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  19. #15
    aquilegia

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Désolée pour le multipostage, je reviens pour apporter un peu plus de détails.
    Pour étudier la part de déterminisme génétique dans la personalité, une des méthodes consiste à analyser des vrais jumeaux élevés dans des conditions environnementales différentes.
    Ces études sont à analyser avec précaution, notamment à cause du fait qu'il est souvent difficile d'estimer l'impact des facteurs envrionnementaux.

    Il existe d'autres méthodes, comme par exemple celle de cet article, dans lequel est mis en évidence un gène jouant un rôle sur l'anxiété (personnalités anxieuses).

    Il y a des journaux scientifiques spécialisés dans l'étude de la personalité, comme celui-ci, mais on peut aussi trouver de telles études dans toute une variété de revues, notamment de psychiatrie, biologie évolutive etc.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  20. #16
    _Mayou_

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Si j'ai dit ça c'était pour faire comprendre que même s'il y avait une part génétique, il est impensable que toute notre personnalité soit déterminée génétiquement.
    Donc 2 individus ayant le même ADN ne peuvent pas avoir la même personnalité. Ca me parait un peu logique...
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  21. #17
    aquilegia

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Citation Envoyé par _Mayou_ Voir le message
    Si j'ai dit ça c'était pour faire comprendre que même s'il y avait une part génétique, il est impensable que toute notre personnalité soit déterminée génétiquement.
    Donc 2 individus ayant le même ADN ne peuvent pas avoir la même personnalité. Ca me parait un peu logique...
    Mais la personalité d'un individu a tout à fait à voir avec ses gènes, et nous ne sommes pas davantage "que" le reflet de notre éducation que nous ne sommes déterminés "que" par nos gènes : deux individus éduqués de la même manière développent également des personnalités différentes (c'est assez rassurant dans un sens).

    Ton post était donc mal tourné, il faut se méfier des extrèmes : dans le cas qui nous occupe aucun des deux ne représente la réalité.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  22. #18
    _Mayou_

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    En fait je ne vois pas où tu cherches la bébête. ClaudeH demande si 2 individus au même ADN auront la même personnalité : c'est clairement non et je ne vois absolument pas comment cela pourrait être autrement.
    Peu importe quelle est la part d'environnement ou de génétique là dedans, l'ADN ne fait pas la personnalité d'un individu (= ne fait pas tout).
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  23. Publicité
  24. #19
    aquilegia

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Citation Envoyé par _Mayou_ Voir le message
    En fait je ne vois pas où tu cherches la bébête. ClaudeH demande si 2 individus au même ADN auront la même personnalité : c'est clairement non et je ne vois absolument pas comment cela pourrait être autrement.
    Peu importe quelle est la part d'environnement ou de génétique là dedans, l'ADN ne fait pas la personnalité d'un individu (= ne fait pas tout).
    Le problème, c'est que ta réponse est fausse : ils auront très probablement des traits communs, même si ils ne sont pas identiques et ce n'est pas "rien". Ta réponse donne l'impression qu'il n'y a pas plus de chance que deux individus ayant des gènes communs aient une personnalité proche que deux personnes qui n'ont pas ces gènes en commun.

    Si on te demande si deux individus ayant le même ADN auront la même couleur de peau, et que tu réponds que non parce que la couleur de peau varie selon le bronzage, ce n'est pas juste non plus : il faut nuancer.
    Dernière modification par aquilegia ; 08/04/2008 à 16h39.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  25. #20
    _Mayou_

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Je comprend ce que tu veux dire mais je ne suis pas vraiment d'accord sur ta manière d'y répondre. Si on te demande si x et y sont différents, tu dis oui, pas "oui mais".
    Après tu peux expliquer ta réponse et ce qu'il y a derrière, ça ne change pas que la réponse est "oui".

    Mais bon oui si tu veux ils ne seront pas pareil mais auront des traits en commun.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  26. #21
    aquilegia

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Citation Envoyé par _Mayou_ Voir le message
    Je comprend ce que tu veux dire mais je ne suis pas vraiment d'accord sur ta manière d'y répondre. Si on te demande si x et y sont différents, tu dis oui, pas "oui mais".
    Après tu peux expliquer ta réponse et ce qu'il y a derrière, ça ne change pas que la réponse est "oui".

    Mais bon oui si tu veux ils ne seront pas pareil mais auront des traits en commun.
    Si on te demande si deux vrais jumeaux sont différents, ta réponse sera-t-elle la même que si on te demande si deux personnes prises au hasard dans la population sont différentes?
    Il faut placer la réponse en fonction du contexte : deux vrais jumeaux sont différents, mais comme ils sont visiblement moins différents entre eux que d'autres personnes...

    Pour la question de la personnalité, pour moi, la réponse "non" est aussi fausse que la réponse "oui", dans la mesure où elle occulte toute une partie de la réalité (dans le premier cas, on néglige le déterminisme génétique alors qu'il existe, dans le deuxième on néglige le déterminisme environnemental, alors qu'il existe aussi). M'enfin bon, c'est mon point de vue.

    De toutes façons, on est d'accord sur le fond.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  27. #22
    chimien

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Bonjour,

    Je vous lis et nous rentrons dans un débat qui restera stérile puisque nous sommes dans l'une des énigmes de la nature.
    Ce que nous sommes surs :
    Probabilité d'avoir deux ADN identiques hormis jumeaux : presque nul
    Il faut savoir qu'il y a d'autres ADN comme ADN mito par exemple exclusivement maternel...

    Deux ADN identiques : la différence se fera suivant l'environnement éducatif, affectif... Grande probabilité que même environnement=même caractère

    Bonne soirée

  28. #23
    nyogoso

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    beuh je crois que ça n'as rien avoir avec le nombre d'individus qu'il y a sur terre c'est juste le fait que lors de la fecondation,plus tu as de chromosomes chez une espece,plus les chances que tu as d'avoir le même genome chez 2 individusdecroissent,car les combinaisons interchromosomiques croissent.C'est ce qu'on appelle plus communement la Loterie genetique(due aux assortissements independants lors de la meiose)chez l'humain tu aurais donc
    2²³(2^23) possibilites=plus de 8000000 plus ou moins,un peu moins que toutes les particules de l'univers on dirait,mais ça reste quand même beaucoup.

  29. #24
    aquilegia

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    beuh je crois que ça n'as rien avoir avec le nombre d'individus qu'il y a sur terre c'est juste le fait que lors de la fecondation,plus tu as de chromosomes chez une espece,plus les chances que tu as d'avoir le même genome chez 2 individusdecroissent,(...)
    Bonjour,
    le nombre de chromosomes n'a rien à voir avec l'affaire... Le nombre d'allèles par gène semble plus approprié.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  30. Publicité
  31. #25
    nyogoso

    Re : Même ADN, hors jumeaux

    Mais par contre je pense que la question de la determination de la personnalite n'est pas si evidente que ça,la personnalité est determinee par les genes-l'environnement,mais je crois que les genes peuvent avoir une influence sur l'influençabilité de la personnalité,elle même.Ce que je veux mettre en evidence c'est le fait que certaines personnes sont plus ou moins influençables par les facteurs environnementaux(alcool,tabagi sme,certaines maladies benignes...etc) que d'autres et que ce petit plus serait caché dans les génes.c'est une hypothese que j'emet mais je suis convaincu qu'il y a un facteur genetique controlant la regulation de la plasticite.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Génétique] ADN humain et ADN végétal
    Par scvie dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/01/2008, 13h52
  2. pourquoi la pomme crue n'a pas le même goût et la même consistance une fois cuite?
    Par TPEuses dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/09/2007, 16h41