Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Sens de l'orientation chez les gastéropodes ?



  1. #1
    SK69202

    Sens de l'orientation chez les gastéropodes ?

    Bonsoir,

    J'ai un bassin avec poissons rouges, nénuphars, plantes locales, larves de moustique, crapauds et grenouille rousse ? (à confirmer, en pj, la 1ère depuis des années)

    Mon "problème" est que je retrouve énormément de limaces et d'escargots noyés.
    Ils escaladent les feuilles aériennes des plantes aquatiques pour atteindre les granulés de la nourriture des poissons, qu'ils ont l'air de trouver à leur goût. (C'est pareil pour les croquettes du chien )

    Autant, à la tombée de la nuit ils sortent, et vont l'estomac dans le talon, d'une démarche rectiligne sur le bassin, autant j'en retrouve 3 ou 4 noyés par semaines.

    Ma question, pourquoi ils semblent "se rappeler" ou "sentir" la source de nourriture le soir (je nourris les poissons le soir, les merles et rouges-gorge viennent chiper les granulés en journée) et après être incapables de retrouver la sortie, ou surtout de rester sur les feuilles.

    Je me doute du nombre de leur capacité de réflexion limitée, mais les granulés 4grec ont-ils des effets enivrant sur les gastéropodes bretons ?

    @+

    -----

    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par SK69202 ; 24/07/2008 à 21h10. Motif: pj
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  2. Publicité
  3. #2
    aquilegia

    Re : Sens de l'orientation chez les gastéropodes ?

    Bonjour,
    je n'ai pas de réponse à la question des escargots... J'en ai moi-même déjà trouvé noyés dans des bacs de récolte d'eau pour jardin...

    Par contre, la grenouille fait bien partie du groupe des grenouilles rousses (grenouille rousse, grenouille agile, ou grenouille des champs)
    Dernière modification par aquilegia ; 24/07/2008 à 22h51.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant. (Pierre Dac)

  4. #3
    SK69202

    Re : Sens de l'orientation chez les gastéropodes ?

    Bonjour,

    Ne résistant pas au plaisir de vous montrer la 2ème grenouille de la saison, j'en profite pour faire un petit up à la question initiale.

    Ce n'est pas la même que la dernière fois, elle est plus petite et légèrement plus claire (femelle ?).
    Sur la photo n° 430, il y a la patte d'un crapaud planqué juste au dessus.

    @+
    Images attachées Images attachées
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. #4
    Montmartrois

    Re : Sens de l'orientation chez les gastéropodes ?

    Le sujet de l'orientation des gastéropodes ne semble traité nulle part (ou intéresser personne...). Il est probable que de nombreux naturalistes considèrent les escargots notamment, comme des animaux errants. Les limaces sont plus vulnérables, donc elles ont sans doute davantage besoin de trouver un abri. Le meilleur moyen de trouver un abri est souvent d'en RE-trouver un qu'on connait déjà...

    En Provence j'ai observé de très grosses limaces tachetées qui retournaient très probablement dans la même cachette tous les matins (juste à proximité de ma porte), gage de leur survie probablement dans un environnement pouvant devenir assez inhospitalier en été. Comme elles me gênaient je les ai déplacées loin de ma maison mais j'avoue je n'ai pas pensé à une expérimentation plus poussée (genre : à les éloigner de plus en plus loin pour voir jusqu'à quelle distance elles pouvaient "revenir"...)

    Une expérience involontaire d'orientation est fournie par la maison où je vis actuellement. Des limaces pénètrent souvent à l'intérieur du salon pendant la nuit comme en témoigne la trace de bave bien lisible, en passant par dessous une porte fenêtre, à un seul endroit probablement.. J'ai très rarement trouvé la limace coupable au matin et je soupçonnais depuis longtemps que la plupart du temps, elles étaient ressorties.

    Ce matin, m'étant levé de très bonne heure, j'ai localisé une limace d'environ 10 cm de long sur ma moquette, assez loin de l'endroit où je les observe d'habitude (sous mon bureau), peut-être qu'étant plus grande que celles qui rentre d'habitude, elle était aussi rentré plus loin. Je me demandais si elle allait ressortir sous la porte fenêtre à proximité de l'endroit où je l'avais trouvée car elle semblait chercher quelque chose, mais au bout d'un moment elle se mit à longer tout le seuil jusqu'à l'autre extrémité de la porte fenêtre (où se trouve probablement la seule issue, puisque c'est presque toujours là qu'il y a les traces) et puis, résolument, elle est ressortie (en se tassant, pour passer par le trou).

    Il y a la possibilité que ces limaces suivent leur propre trace de bave, comme semble l'indiquer les tracés. Mais quand elles recroisent leur propre trace, comment savent-elle de quel côté les remonter (cf. les Dupont/d perdus dans le désert...).

    Conclusion : bien des animaux qui ne sont pas considérés comme des grands voyageurs ont probablement un "sens" de l'orientation, c'est à dire des facultés d'analyse, plus poussées qu'ils n'en n'ont l'air. J'ai apparemment "découvert" un fait qui est habituellement tu : laissés à eux-mêmes, les pigeons "voyageurs" sont en fait des animaux sédentaires ! Il suffit de réfléchir un peu pour s'apercevoir que tout mouvement volontaire, même pas très impressionnant, sous-entend en fait un "sens" de l'espace, une perception de l'ici et du plus loin. Sans cette perception impossible de "bouger"...
    Dernière modification par Cendres ; 14/05/2012 à 08h54. Motif: Lien à mettre dans le profil

  6. #5
    kinette

    Re : Sens de l'orientation chez les gastéropodes ?

    Bonjour,
    Il y a eu un article (assez récent) fait par des anglais, qui démontrait que des escargots déplacés ont tendance à revenir dans leur milieu de départ:
    Je n'arrive pas à remettre la main dessus (ils avaient peint la coquille d'escargots ramassés dans deux jardins voisins et avaient montré qu'ils revenaient dans le jardin d'où on les avait enlevés).

    Bon, après quelques recherches: ça a été apparemment étudié chez plusieurs espèces, et un papier de 1950 aborde déjà le sujet:
    http://www.jstor.org/discover/10.230...47699014485447
    http://www.springerlink.com/content/6w4m1g972386p651/
    http://www.tandfonline.com/doi/abs/1...4.1990.9525491

    Ah, voici le truc auquel je pensais:
    http://www.bbc.co.uk/news/science-environment-10856523

    Quand à la façon dont les bestioles s'orientent: on trouve différentes choses... (j'ai ratissé large, donc y a des mollusques de toutes sortes)
    http://www.springerlink.com/content/g525135763g61125/
    www.springerlink.com/content/x242m70107323t0m/
    http://www.springerlink.com/content/j2548mwn38n64401/
    http://www.sciencedirect.com/science...03347269800126
    http://www.pnas.org/content/71/3/966.short

    Conclusion: l'olfaction semble jouer un rôle, la vision peut-être aussi... et dans le cas des escargots déplacés à distance de leur environnement habituel... on n'est sûr de rien.

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Montmartrois

    Re : Sens de l'orientation chez les gastéropodes ?

    Merci pour cette biblio très étendue, la jardinière anglaise et le journaliste qui en parlent sont comme moi, ils ignoraient que de vrais" chercheurs s'étaient penchés sur la question. L'olfaction, bien sûr, tous les sens probablement, mais les sens ne servent à rien sans une "représentation" géographique...

  9. Publicité
  10. #7
    Montmartrois

    Re : Sens de l'orientation chez les gastéropodes ?

    Malheureusement, beaucoup de ces "vrais" chercheurs (payés pourtant) estiment que leurs articles doivent être vendus. Seul le lien sur pnas est exploitable gratuitement. L’expérimentation décrite montre exactement ce que j'ai (re)-découvert dans mon salon : les limaces ont un sens de l'orientation qui leur permet notamment de rentrer directement au bercail quand elles ont fini de se balader. Le chercheur se livre à quelques cruautés qui ne nous apprennent rien en plus. C'est dommage par contre qu'il n'ait pas eu l'idée de faire s'ébattre les animaux dans un enclos plus grand que 1m50 sur 1m70 (ce qui permet à un limace se déplaçant à la vitesse maximale évoquée de traverser tout l'enclos en à peine plus de 10mn !) qui aurait aussi permis de placer quelques "obstacles" ou points de passage obligés afin d'étudier plus précisément leurs facultés d’appréhender un terrain complexe....dans mon salon j'ai observé les limaces s'éloignant de 2 à 3 m de leur point d'entrée....

Discussions similaires

  1. Réponses: 16
    Dernier message: 03/12/2011, 15h37
  2. je cherche information sur les gastéropodes
    Par bachlar dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 27/05/2007, 18h00
  3. Quelques questions très variées sur les écoles et l'orientation
    Par Romain-des-Bois dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 14
    Dernier message: 22/02/2007, 22h44
  4. Recherche : évolution et phylogénie des Gastéropodes
    Par Skaro dans le forum Paléontologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/11/2006, 11h10
  5. Les acides aminés essentiels chez les animaux?
    Par KingEdgar dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/11/2005, 13h17