Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Arrêt cardiaque




  1. #1
    Fanou63

    Arrêt cardiaque

    Bonjour,

    Je viens de finir la préparation d'un TP que je donne aux premières années à l'IUT bio. C'est un TP d'anatomie cardio-vasculaire chez le rat.

    A la fin du TP, on ouvre la cage thoracique pour observer le coeur battre. Puis quand le coeur s'arrête on le prélève pour voir l'épaisseur relative des deux ventricules.

    Je viens de me rendre compte que je ne sait pas vraiment pourquoi le coeur s'arrête après ouverture de la cage thoracique.
    Quelqu'un pourrait m'éclairer sur ce point ?

    Merci !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Vinc

    Re : Arrêt cardiaque

    Bonjour!

    Le coeur s'arrête de battre à long terme, à mon sens, pour plusieurs raisons:
    - il n'est plus irrigué en sang car les coronaires sont "déconnectés" de la circulation, donc les cellules cardiaques rentrent en ischémie et meurent.
    - il est déconnecté du système nerveux périphérique orthosympatique qui stimule la contraction cardiaque

    En fait l'activité électrique intrinsèque du coeur peut permettre le battement à cour terme si le coeur est baigné dans du liquide physiologique type Ringer ou s'il est stimulé.


    V.

    EDIT: j'ai mal lû ton message et je pensais que tu parlais d'un coeur extirpé de l'animal et non pas simplement d'un coeur après ouverture du thorax.
    Primum non nocere.

  4. #3
    Vinc

    Re : Arrêt cardiaque

    EDIT bis: EDIT: j'ai mal lû ton message et je pensais que tu parlais d'un coeur extirpé de l'animal et non pas simplement d'un coeur après ouverture du thorax.
    Je pense que si la circulation n'est pas perturbée le coeur doit continuer à battre. Mais l'ouverture du thorax reste un choc car l'organe n'est plus dans un environnement complètement physiologique et fermé, ce qui peut perturber la conduction nerveuse. Le liquide physiologique devrait permettre de prolonger les battements.
    Primum non nocere.


  5. #4
    Ecthelion22

    Re : Arrêt cardiaque

    Salut,
    ça dépend un peu des conditions expérimentales.
    Quoiqu'il en soit, la perte du vide pleural handicape le coeur pour ce qui est de son relâchement. Du coup, l'explication de Vinc rentre en ligne de compte puisque le moindre retour veineux se traduit au final par une ischémie cardiaque.
    Mais j'imagine qu'il sera sous une procédure d'anesthésie sans réveil, si elles est à base de barbituriques, on peut juste lui avoir mis une dose qui met du temps à exercer une toxicité cardiaque.
    On peut également avoir un choc hypothermique au bout d'un long moment d'ouverture (sachant que l'animal perd quand même rapidement sa température).
    Suivant la façon dont sont faites les incisions, il peut aussi mourir d'un choc hypovolémique s'il perd peu à peu son sang.
    Et puis il y a aussi les arrêts cardiaques réflexes provoqués lors d'une élongation d'un méso qui stimule fortement les nerfs de la nociception.

    Mais si tout est fait proprement et avec une anesthésie bien ficelée, le seul moyen de faire arrêter rapidement le coeur, c'est de le déconnecter...

    Mais il me semble que ce genre d'expérimentation doit être avalisée par un comité d'éthique et les vétérinaires qui y siègent sûrement pourront mieux vous l'expliquer avec tout le protocole sous les yeux.

    Cordialement,
    Ecthelion

  6. #5
    Fanou63

    Re : Arrêt cardiaque

    Je viens de penser à un truc...
    Si on ouvre la cage thoracique, elle n'est plus hermétique et les poumons ne peuvent plus se gonfler.
    Du coup l'animal ne respire plus et finit par mourir d'asphixie !

    Ca me parait etre le plus logique non ?

    merci Vinc de t'etre penché sur mon problème ! Le fait que le coeur soit exposé à l'air libre ne doit certainement pas arranger les choses non plus en effet.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Fanou63

    Re : Arrêt cardiaque

    Merci Ecthelion ! on a posté en même temps...

    Y'a pleins d'éléments intéressants dans ta réponse. A mon avis le phénomène a des causes multiples (même si je pense qu'en fait, si les animaux étaient ventilés, le coeur pourrait battre beaucoup plus longtemps après ouverture de la cage thoracique).

    L'anesthésie n'est pas le souci à mon avis, puisque l'animal peut rester endormi des heures, mais si on incise au niveau du diaphragme, le coeur s'arrête au bout de quelques minutes.

    Quand au comité d'ethique, je ne sais pas bien comment ça se passe au niveau de l'IUT. Mais je poserai la question à un médecin ou à un veto dès que possible.
    C'est juste que j'ai mon premier TP demain et je me suis rendu compte que j'allais leur dire que le coeur va s'arreter, sans pouvoir leur dire pourquoi !!

  9. #7
    Ecthelion22

    Re : Arrêt cardiaque

    Salut,
    alors en effet, il y a aussi l'impact sur la respiration, mais dans ce cas, c'est l'anesthésique qui induit l'arrêt cardiaque car l'arrêt respiratoire provoque une acidose métabolique qui potentialise l'effet de nombreux anesthésiques et stimule l'effet cardio-dépresseur. Avec un arrêt respiratoire, l'organisme de ces espèces peut tenir sur quelques minutes en raison de la baisse du métabolisme général induite par l'anesthésie. Lors d'une anesthésie à l'éther, le coeur peut tenir relativement longtemps avec une cage thoracique ouverte. C'est pourquoi je ne suis pas sûr que ce soit la raison première de l'arrêt cardiaque. Mais il est certain que ça joue aussi.

    Penser que l'anesthésique n'influe pas n'est pas la bonne solution car on n'est pas sous une anesthésie entretenue et dans ce cas, un animal ne peut pas dormir des heures. Si on veut qu'il tienne dans le temps, on est obligé de forcer la dose et la toxicité sur ces espèces est rapidement atteinte.

    Quant au comité d'éthique, c'est normalement obligatoire, surtout dans un IUT en bio qui, j'imagine, doit donner aux élèves diplômés le niveau I en expérimentation animale... C'est bizarre que ce ne soit pas l'enseignant qui remplisse le protocole, mais si cette manip a lieu, c'est qu'elle a été autorisée par un comité.


    Cordialement,
    Ecthelion

  10. Publicité
  11. #8
    Fanou63

    Re : Arrêt cardiaque

    C'est du chloral qu'on utilise pour l'anesthésie. On ne surdose pas, quitte à repiquer l'animal en cours de manip.
    Donc l'arret respiratoire, en plus de l'ischémie, pourrait potentieliser l'action de l'anesthésie si j'ai bien compris...

    Sinon pour le comité d'ethique, c'est un TP qui tourne depuis des années. Il a du être déposé une fois et accepté il y a longtemps...
    Les élèves n'ont même pas le niveau 1 à la sortie, juste le niveau 2 (des futurs techniciens qui devront repasser une formation niveau 1 s'ils veulent aller plus loin).

Discussions similaires

  1. quelles sont les causes d' un arrêt cardiaque ?
    Par bertrandfs dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/02/2008, 10h08
  2. Arret cardiaque ! :(
    Par cuinsi dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/08/2007, 20h46
  3. Arrêt cardiaque et statistiques
    Par Corazon dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/05/2007, 11h43
  4. Juste pour savoir: crise cardiaque et arrêt cardiaque?
    Par Creola dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/12/2006, 01h51
  5. Arret cardiaque ?
    Par Buanderie dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/08/2005, 12h56