Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Phosphor-screens



  1. #1
    CCVivi

    Phosphor-screens

    Bonjour !

    J'ai une question qui me turlupine depuis quelques jours déjà car mon oral approche à grands pas (demain maintenant) et je n'ai toujours pas trouvé de réponse à ma question !

    =) Qu'est-ce que les "phosphor-screens" au juste, et quel est leur principe ?

    En fait, on voudrait mesurer l'activité des MAP kinase via la phosphorylation de son substrat, à savoir l'histone H1 dans mon cas, à l'aide du phosphate radioactif.
    Pour ce faire on fait réagir la MAP Kinase avec H1 en présence de phosphate radioactif, on stoppe la réaction, on effectue une électrophorèse dont les gels sont ensuite exposés aux fameux "phosphor-screens". Ensuite il est littéralement écrit : "The phosphor-images of gels (screens) were captured and the kinase activity was quantified using an FX phosphor image analysis system".

    Je n'arrive pas à comprendre le déroulement de la manip (qui a peut-être même un autre nom en français) mais si quelqu'un pouvait m'éclairer cela serait vraiment très chouette de sa part et m'éviterait une nuit blanche !

    Merci !!

    -----


  2. #2
    LXR

    Re : Phosphor-screens

    Bonjour et bienvenue sur Futura,

    Les phosphor-screens (je ne connais pas le nom Français s'il y en a un), permettent de capter la radioactivité du gel. Le principe est donc similaire à l'exposition d'un hyperfilm ECL avec une membrane de western blot qui émet de la luminescence. Une fois le phosphor-screen suffisamment exposé pour avoir un signal détectable, on le lit avec un appareil spécial qui s'appelle un PhosphorImager, qui remplace la développeuse ou la caméra CCD dans la révélation d'un western blot.

    Sincérement, je ne sais pas comment fonctionne cette méthode au niveau physique. En tout cas lorsqu'on veut effacer le phosphor-screen pour le réutiliser, on l'expose à une lumière puissante qui neutralise le signal imprimé.

    Greg

Sur le même thème :