Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

osides



  1. #1
    lagwagon

    osides

    voila j'ai une petite question , prenons par exemple le lactose qui est un dimére de béta galactose et alpha glucose . on dis que le glucose est linéarisable , cela veux dire que les 2 molécules restent attaché par la liaison osidique mais que le galactose reste sous forme cyclique ( du fait de son carbone anomérique dans la liaison ) et que par contre le glucose peux se linéarisé ?
    est ce bien ça ?

    -----


  2. #2
    Guillmot

    Re : osides

    Salut,

    Sur le papier, tu peux représenter celà comme ça si le coeur t'en dit, à partir du moment où ta molécule est correctement rédigée. Mais au-delà de l'exercice, j'ai du mal à saisir ta question; tu te bases sur quel problème biologique à l'origine ?

    GuiL
    Compte à supprimer

  3. #3
    flashman

    Re : osides

    Citation Envoyé par lagwagon
    voila j'ai une petite question , prenons par exemple le lactose qui est un dimére de béta galactose et alpha glucose . on dis que le glucose est linéarisable , cela veux dire que les 2 molécules restent attaché par la liaison osidique mais que le galactose reste sous forme cyclique ( du fait de son carbone anomérique dans la liaison ) et que par contre le glucose peux se linéarisé ?
    est ce bien ça ?
    Bonjour,

    les dimères osidiques sont effectivement sous forme cyclique et ne sont pas linearisable. Par contre les sucres "seuls" comme le glucose en solution sont en équilibre tautomèrrique entre la forme alpha pyranose et béta pyranose. Ce passage d'une forme à l'autre se fait par linéarisation du glucose.

    NB: A l'état cristallisé à partir de solutions concentrées, la presque totalité du D-glucose est sous la forme alphapyranose

Sur le même thème :