Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Epigénétique : Emergence de nouvelles espèces



  1. #1
    invite876467890
    Invité

    Epigénétique : Emergence de nouvelles espèces

    Bonjour à tous

    Je prépare une analyse d'un dossier de La Recherche concernant l'épigénétique, or il est question à un moment d'une expérience de croisement entre deux souches sauvages d'une même espèce de plante Arabidopsis thaliana : ce croisement a produit des descendants mais parmi eux, certains étaient infertiles, cela étant du à l'inactivation d'un gène qui intervient dans le métabolisme des folates par méthylation d'une cytosine.

    "Ici, on voit pour la première fois qu'une telle transmission pourrait intervenir dans l'émergence de nouvelles espèces."

    J'aimerai simplement savoir quels autres mécanismes entrent en jeu entre cette méthylation et l'émergence d'une nouvelles espèce : dois-je simplement comprendre que puisque ces deux souches ne pourront plus brasser leurs génomes entre elles, elles vont évoluer chacune de leur côté à présent et donc subir des mutations qui leur seront propres + re-brassage entre individus d'une même souche et que cela conduira inévitablement à deux espèces distinctes?

    Ca me parait être la seule explication, mais j'aimerai simplement confirmation et pourquoi pas faire allusion à d'autres phénomènes que je n'aurai pas cité.

    Un grand merci!

    -----

    Dernière modification par invite876467890 ; 19/03/2013 à 18h30.

  2. Publicité
  3. #2
    invite876467890
    Invité

    Re : Epigénétique : Emergence de nouvelles espèces

    Une autre question (bon, je n'ai pas encore tout lu mais je la pose tant que je l'ai en tête ^^)

    Il est dit que concernant l'état d'activité d'un gène, c'est la première fois que nous parlons donc de transmissibilité d'un caractère acquis autre qu'une mutation.
    Cela doit-il me sembler évident que la méthylation ou non du gène en question ne peut être une conséquence de la mutation d'un autre gène? D'un gène qui contrôlerai l'activité ou non des autres..

    Merci encore

  4. #3
    invite876467890
    Invité

    Re : Epigénétique : Emergence de nouvelles espèces

    Pour ma dernière question, j'ai bien compris que puisque les méthylations sont réversibles, alors il ne s'agit pas de mutation, mais comment savoir si c'est vraiment le cas pour tout?

  5. #4
    shmikkki

    Re : Epigénétique : Emergence de nouvelles espèces

    Bonjour,

    Citation Envoyé par loulou_d Voir le message
    J'aimerai simplement savoir quels autres mécanismes entrent en jeu entre cette méthylation et l'émergence d'une nouvelles espèce : dois-je simplement comprendre que puisque ces deux souches ne pourront plus brasser leurs génomes entre elles, elles vont évoluer chacune de leur côté à présent et donc subir des mutations qui leur seront propres + re-brassage entre individus d'une même souche et que cela conduira inévitablement à deux espèces distinctes?
    Oui cela me parer aussi être l'explication la plus plausible. C'est à dire une divergence neutre (pas besoin de sélection pour faire diverger les deux lignées).

    Citation Envoyé par loulou_d Voir le message
    Cela doit-il me sembler évident que la méthylation ou non du gène en question ne peut être une conséquence de la mutation d'un autre gène? D'un gène qui contrôlerai l'activité ou non des autres..
    On ne sait pas grand chose sur l'épigénétique. Mais il est plus que probable que oui elles sont induites par une réaction d'un gène à un environnement spécifique. (Ce sont des effet pleiotropique en fait).

    Citation Envoyé par loulou_d Voir le message
    Pour ma dernière question, j'ai bien compris que puisque les méthylations sont réversibles, alors il ne s'agit pas de mutation, mais comment savoir si c'est vraiment le cas pour tout?
    J'aurais envie de te répondre: On ne sait pas tout! On se contente d'énoncer les règles et les lois sur ce que l'on a, et c'est déjà pas mal.
    Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution - Dobzhansky

  6. #5
    invite876467890
    Invité

    Re : Epigénétique : Emergence de nouvelles espèces

    Merci shmikkki! Et au final pour ma dernière question, c'est vrai que même s'il s'agit à la base d'une mutation, on voit bien qu'il existe une interaction entre l'expression de certains gènes et l'environnement, ex : les femmes mal nourries en période de grossesse, pendant la seconde guerre, accouchaient d'enfants de faible poids à la naissance et ces enfant eux-mêmes, bien qu'ils n'aient été victime d'aucune famine au cours de leur vie, ont aussi donné naissance à des enfants de faible poids..On voit donc bien qu'il s'est passé quelque chose pendant le développement embryonnaire qui s'est transmis sur plusieurs générations bien que la cause originale n'existe plus!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    noir_ecaille

    Re : Epigénétique : Emergence de nouvelles espèces

    En effet loulou_d

    À la découverte de la génétique, on pensait que seuls l'enchaînement de nucléotides structurait l'organisme.

    Depuis les multiples découvertes en épigénétiques, on se rend compte que l'expression génétique répond bien souvent à l'environnement. Puis comme le souligne l'expérience relatée dans ton article, certaines méthylations sont transmissibles et même transmises à la descendance. Il y a aussi chez les espèces zygotes l'empreinte parentale où l'expression allélique dépend du sexe du parent, en particulier chez les mammifères où on se heurte à des mécanismes non identifiés aboutissant à la mort quand on tente d'avoir une expression "parthénogénétnique" (= tous les allèles d'un seul des parents). Récemment on a découvert aussi que certains syndromes dépressifs non dépendants d'allèles défectueux pouvait néanmoins être hérité par imprégnation comportementale précoce chez le rat, entre une mère et sa portée naturelle ou adoptive.

    Par contre j'imaginais possible une différenciation sexuelle par méthylation transmissible -- ce qui peut rapidement amener à des spéciation. Mais qu'on puisse même avoir une impossibilité de croisement fécond ! L'épigénétique ne cesse de nous étonner
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  9. Publicité
  10. #7
    invite876467890
    Invité

    Re : Epigénétique : Emergence de nouvelles espèces

    Bonsoir noir_ecaille

    et merci pour l'info sur les empreintes parentales, je ne connaissais pas
    Je n'ai pas encore tout compris, je vais approfondir ça, mais ça m'a emmené à me poser une question, tu pourras surement me renseigner ^^
    En gros, dans le cas d'une empreinte parentale, je retrouve un peu partout que l'un des deux gènes ne s'exprime pas, cause de méthylation, etc..Et là j'ai tilté que je ne savais même pas pour quelles raisons un gène récessif n'a pas d'influence, car justement, quand on parle de "non influence" est-ce que ça veut dire qu'il s'exprime, mais que les conséquences de cette expression sont masquées par l'expression du dominant, ou est-ce simplement qu'il ne s'exprime pas?

    Ou bien est-ce que dans le cas de l'empreinte parentale, il n'est pas question de deux allèles différents mais identiques?

    Sinon, je ne vois pas la différence entre un gène récessif et un gène marqué par une empreinte parentale..

    Need some help!
    Dernière modification par invite876467890 ; 25/03/2013 à 20h15.

  11. #8
    noir_ecaille

    Re : Epigénétique : Emergence de nouvelles espèces

    Ne pas confondre "empreinte parentale" et "dominance allélique".

    Un gène soumis à empreinte parentale implique que peut importe la version allélique, c'est soit toujours le gène paternel qui est exprimé, soit toujours le gène maternel.

    Un allèle dominant, il y a deux possibilités :
    - soit son expression masque celle d'un autre allèle (ex : cas de l'antigène "O" qui est en fait une absence de l'antigène osidique sur le présentoir protéique)
    - soit l'autre allèle n'est pas "exprimé" (inactivation d'un des deux allèles)(1)


    __________
    (1) Il peut arriver qu'on ne soit que porteur sain d'une anomalie génétique, mais il arrive dans de rares cas qu'un "porteur" exprime plus l'anomalie que l'autre allèle -- question de statistiques et de "pas de chance"
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #9
    invite876467890
    Invité

    Re : Epigénétique : Emergence de nouvelles espèces

    Oki oki, merci!

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Evolution] Symbiose et endosymbiose, nouvelles especes ?
    Par blackeigle dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/10/2012, 19h38
  2. Pourqui n'apparait il plus de nouvelles espèces d'homo ?
    Par invite87420132543 dans le forum Paléontologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/08/2012, 16h16
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 24/07/2010, 16h16
  4. Nouvelles espèces de grands singes
    Par mh34 dans le forum Biodiversité : grands singes et déforestation
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/11/2009, 14h46
  5. Trois nouvelles espèces de lémuriens à Madagascar
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/03/2006, 15h25