Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Enzyme michaelienne/allostérique



  1. #1
    Laetitia33430

    Enzyme michaelienne/allostérique


    ------

    Bonjour, je ne comprends pas très bien pourquoi on dit que les enzymes michaeliennes ne sont pas sensibles à la concentration en substrat et donc que l'affinité reste constante. En effet la courbe cinétique montre que lorsque l'on augmente la concentration en substrat, V augmente, comme pour les enzymes allostériques..
    Merci de m'éclairer un peu

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    noir_ecaille

    Re : Enzyme michaelienne/allostérique

    La courbe des enzymes alostériques a un motif sigmoïde (donc à une concentration seuil, l'affinité va augmenter) alors que les enzymes michaeliennes ont un début de courbe proportionnel dès les plus faibles concentrations (donc pas de changement de l'affinité).
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  4. #3
    Laetitia33430

    Re : Enzyme michaelienne/allostérique

    Ou est situé cette concentration seuil ??

    Autre question, parfois, je vois Vi(vitesse initiale) en ordonné, parfois vitesse de réaction, c'est la même chose non ?

  5. #4
    noir_ecaille

    Re : Enzyme michaelienne/allostérique

    Dans la courbe La concentration seuil se situe lors du "saut" (forte augmentation) de vitesse, pour les enzymes allostériques.

    Vitesse initiale et vitesse de réaction ne sont pas tout à fait synonymes.

    Mettons qu'on a une une enzyme allostérique et qu'on a une concentration initiale en subtrat supérieur à son seuil. À cause de cet effet de seuil, la vitesse de réaction finira par décroître dès que la concentration en substrat restant passera en-dessous de ce seuil.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  6. #5
    Laetitia33430

    Re : Enzyme michaelienne/allostérique

    Il vaut donc mieux rester en vitesse initiale ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    noir_ecaille

    Re : Enzyme michaelienne/allostérique

    Oui, c'est plus prudent ; surtout si vous souhaitez trouver la concentration seuil d'une enzyme allostérique.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  9. Publicité
  10. #7
    Laetitia33430

    Re : Enzyme michaelienne/allostérique

    Merci
    La vitesse initiale correspond au moment ou l'enzyme vient d'être mise en contact avec le substrat c'est bien ça ?

  11. #8
    noir_ecaille

    Re : Enzyme michaelienne/allostérique

    Plus ou moins, et à condition d'avoir bien homogénéisé
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #9
    Laetitia33430

    Re : Enzyme michaelienne/allostérique

    Ca ne me plait pas trop le "plus ou moins"

  13. #10
    noir_ecaille

    Re : Enzyme michaelienne/allostérique

    C'est un peu comme la balle qui sort d'un fusil : on considère sa vitesse "initiale" 1m après l'embouchure du canon (avant, elle est encore en train d'accélérer).

    Donc quand on parle de vitesse initiale de réaction, c'est évidemment quand enzyme et substrat sont homogénéisés ensemble, pour maximiser les interactions et donc la vitesse de consommation du substrat.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 09/11/2014 à 18h03.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 04/12/2013, 00h26
  2. Enzyme allostérique
    Par naniot dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/12/2011, 14h08
  3. enzyme allosterique
    Par sandramil dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/10/2011, 14h38
  4. [Biologie Moléculaire] enzyme allostérique
    Par kalinka24 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/10/2009, 01h27
  5. TIPE 2006/2007: Cinétique d'une enzyme non michaelienne (BCPST)
    Par Soss M@y0 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/09/2006, 14h47