Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Synapses électriques et chimiques



  1. #1
    kevin01500

    Synapses électriques et chimiques

    Bonjour/bonsoir à tous.
    Je m'explique : Je suis un élève de première S et cette année je dois faire un TPE. J'ai choisi sur le rire.
    Néanmoins, il y a une question qui me tracasse : Quand est-ce que les synapses électriques agissent ?
    Je sais juste qu'elles se différencient des chimiques ^^, qu'elles sont peu utilisées.

    Et je voulais également savoir si c'est bien dans les synapses chimiques qu'ont lieu les Potentiels d'Action ?

    Et si dans le cas du rire qui peut être provoqué par chatouillements, les mécanorécepteurs (corpuscule Meissner/Pacinii), qui créent un message nerveux vont se déplacer par synapses chimiques ou électriques ?
    Je pensais aux chimiques parce que le message va être principalement traité dans l’encéphale.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    manon400

    Re : Synapses électriques et chimiques

    Salut !
    Je ne m'y connais pas trop à ce sujet mais je vais essayer de répondre quand même. En fait il me semble qu'on trouve des potentiels d'action dans les 2 types de synapses, c'est le neurone pré synaptique qui le réceptionne et le traduit en signal. Dans le cas d'une synapse chimique, ce sont les neurotransmetteurs qui vont transmettre le signal, dans le cas du rire tu vas avoir par exemple l'acétylcholine comme neurotransmetteur. Donc tu as bien raison c'est une synapse chimique ! Après dans le cas d'une synapse électrique le signal n'est pas transmit par des neurotransmetteurs mais par ce qu'on appelle des Gap jonctions, ce sont des jonctions entre 2 neurones qui laissent passer certaines molécules selon leur taille, on en trouve dans le muscle lisse, le myocarde et dans l'hypothalamus
    Voilà j'espère avoir répondu à tes questions, n'hésite pas si tu en as d'autres !

  4. #3
    kevin01500

    Re : Synapses électriques et chimiques

    Et bien merci beaucoup ! Ceci m'éclaircit déjà mieux

    Ici tu évoques l'acétylcholine comme neurotransmetteur. Mais suite à un stimuli comme le chatouillement, il y a bien un influx nerveux(c'est bien un message ?) qui se créé et qui va arriver au cerveau par le biais de synapses chimiques ?
    Si oui, comment savoir quel est le neurotransmetteur utilisé ?
    Dans le cas du rire il y a le GABA, la sérotonine, la dopamine, l'acétylcholine, l'adrénaline et la noradrénaline qui agissent. Mais en conséquence du rire, après que le cerveau ait traité les différents stimulis.

    Et du coup je devrais bien parler des potentiels d'action, de la dépolarisation et de ce qui s'ensuit lors des passages d'une synapse à une autre ?

  5. #4
    manon400

    Re : Synapses électriques et chimiques

    De rien !
    Oui je pense que tu as raison, les organes (où se trouvent les récepteurs sensoriels) sont reliés aux centres nerveux grâce aux nerfs (ensemble de neurones) donc l'influx nerveux va arriver au cerveau grâce aux synapses chimiques car elles permettent justement sa propagation
    Pour ce qui est des neurotransmetteurs je ne m'y connais pas trop non plus (en cours j'ai juste vu l'acétylcholine avec la synapse neuromusculaire ^^) mais il me semble que chaque neuromédiateur a son propre rôle : par exemple dans le cas du rire l'acétylcholine va déclencher la contraction musculaire, la dopamine va avoir un rôle dans le mouvement, la sérotonine va provoquer le changement d'humeur, le GABA a un rôle moteur, et l'adrénaline et la noradrénaline accélèrent le rythme cardiaque.
    http://rireetsante.e-monsite.com/pag...-euphorie.html je pense que ce site pourra t'aider à comprendre
    Et oui tu peux en effet parler de tout ça, comme c'est de cette façon que se propage l'influx nerveux entre 2 neurones, la plupart du temps entre l'axone d'un neurone (prolongement unique) et les dendrites d'un autre neurone : tu as d'abord une dépolarisation de la membrane pré synaptique, puis une ouverture de canaux à Calcium ce qui va provoquer la sortie du neuromédiateur (qui, quand il est dans l'axone se trouve dans des vésicules dites synaptiques), le neuromédiateur va se fixer sur son récepteur spécifique sur la membrane post synaptique (dendrite) ce qui va ouvrir des canaux ioniques et dépolariser la membrane post synaptique. Puis l'influx nerveux va se diriger des dendrites vers l'axone (toujours), et ainsi de suite et c'est comme ça qu'est transmit l'influx nerveux. J'espère que tu comprendras !

  6. #5
    kevin01500

    Re : Synapses électriques et chimiques

    Et bien merci, je mettrais jute que la transmission se fait par le biais de neurotransmetteurs.

    J'essaierais de parler de la dépolarisation.. Même si je ne trouve pas ceci simple, il me faut du contenu pour le site ^^

    Le site que tu m'as donné est bien, mais comme il s'agit d'un autre TPE ^^ Je préfère pas recopier x')

    Et je voudrais confirmer une information : le stimulus de mécanorécepteurs, par exemple créé un influx nerveux qui se propage par le biais de synapses chimiques du système nerveux périphérique vers le système nerveux central où l'information sera traité par le cortex somato-sensoriel et qui va alors envoyer l'information vers le cortex préfrontal, relié au système limbique et qui va alors déclencher le rire ?
    Et alors, les effets du rire vont s'en ressentir grâce à la production de neurotransmetteurs qui agissent sur différentes parties du corps ? (donc empruntent le système nerveux périphérique dans de nombreux cas ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    manon400

    Re : Synapses électriques et chimiques

    Après ne t'attarde pas trop sur les synapses, car tu risques de t'éloigner du sujet de ton TPE (j'avais fait cette erreur au mien ^^) et de perdre du temps car il y a beaucoup de choses à dire dessus ...
    Non il vaut mieux ne pas recopier, je t'ai juste donné le site pour t'aider à comprendre
    Oui tu as raison c'est bien ça ! Par contre attention le neuromédiateur reste dans les neurones, il n'agit pas directement dans les organes en étant dans la voie sanguine comme les hormones. En fait le système limbique va communiquer avec le cortex moteur, qui va agir sur les muscles (machoire ou abdomen par exemple) en les contractant ou les relâchant, par l'intermédiaire de la synapse neuromusculaire qui utilise l'acétylcholine. Aussi le système limbique communique avec l'axe hypothalamo-hypophysaire, qui synthétise de nombreuses hormones (LH et FSH pour la synthèse de stéroïdes sexuels tu connais peut être), et dans ce cas l'hypophyse va stimuler la glande surrénale qui va faire l'adrénaline et la noradrénaline (ce sont des hormones et des neuromédiateurs) ce qui va accélérer les battements cardiaques etc. Du coup comme le corps sera dans un état excité l'hypophyse va faire des endorphines ce qui va procurer un sentiment de bien être ! Pour les neuromédiateurs (pas les hormones cette fois) je pense que tu devrais dire qu'ils sont libérés lors de la transmission d'un influx nerveux, qu'ils exercent leurs effets quand ils sont dans la fente synaptique, avant qu'ils ne soient recapturés par la membrane pré synaptique (car le neurotransmetteur est recyclé, on ne le détruit pas directement). Par exemple la cocaïne empêche la recapture de la dopamine ce qui est à l'origine de ses effets ^^
    J'espère que tu comprendras, sinon n'hésite pas à le dire !

  9. Publicité
  10. #7
    kevin01500

    Re : Synapses électriques et chimiques

    Merci encore ! Pour la production d'endorphines j'avais compris, enfin c'est la stimulation de la production de cachetolamines qui provoque ceci.

    Là j'ai une autre question : quand l'influx nerveux arrive à l'encéphale, je prends toujours le cas des chatouillements : il va être traité dans le cortex somato sensorielle se trouvant dans le lobe pariétal. Mais avant qu'il soit traité dans ceux-ci, il doit bien aller "voir" le thalamus ? La "gare de triage"
    C est alors que celui-ci dirige vers la bonne zone ? Enfin c'est ce qui est dit dans un C'est Pas Sorcier.

    Mais après l'information va où ? Vers le lobe pré frontal puis sera redirigé vers le système limbique ?
    Dernière modification par kevin01500 ; 31/12/2014 à 15h09.

  11. #8
    manon400

    Re : Synapses électriques et chimiques

    Ah oui tu as raison ! Le thalamus est un relais obligé de toutes les afférences sensorielles ou motrices allant vers le cortex cérébral, et le cortex somato-sensoriel (primaire ou secondaire) reçoit bien les neurones thalamique. Après l'information va bien du lobe pré frontal pour aller en suite dans le système limbique

  12. #9
    kevin01500

    Re : Synapses électriques et chimiques

    Merci beaucoup, ceci me confirme de nombreuses choses. Tu as été très aimable, merci de m'avoir accordé du temps.

  13. #10
    manon400

    Re : Synapses électriques et chimiques

    Avec plaisir, le sujet était intéressant ! Bonne chance pour ton TPE, et bonne année

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Physiologie] Synapses
    Par Came31 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/12/2012, 12h14
  2. [Physiologie] les synapses
    Par elodies65 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/05/2009, 16h16
  3. [Physiologie] Les synapses électriques et chimiques
    Par slumpy dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/05/2008, 22h05
  4. les synapses
    Par aserno dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2006, 21h55
  5. les synapses
    Par aserno dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/04/2006, 17h49