Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Toxoplasma gondii



  1. #1
    Cecemel

    Toxoplasma gondii

    Bonjour à tous,
    Pourquoi l'homme n'est il pas un hote définitif de la toxoplasmose quand il consomme de la viande d'hote intermédiaire infecté. Parce que dans le cas du chat, quand il mange cette viande il devient hote définitif. Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    minushabens

    Re : Toxoplasma gondii

    T gondii ne se reproduit que chez les félins. Pourquoi? pas sûr que ça soit bien connu. Il y a peut-être une molécule présente seulement chez les félins qui sert de signal pour la formation des gamètes, mais quelle est la raison évolutive de ce phénomène? En tout cas ce qu'on peut dire c'est que c'est une situation courante chez les parasites. Plasmodium falciparum ne peut produire des gamètes que chez les humains et (à ce qu'on sait) chez les bonobos. Ces gamètes ne peuvent fusioner que chez un moustique du genre Anophèles, etc. (dans le cas de P falciparum on connaît les mécanismes qui lui permettent de pénétrer dans les érythrocytes humains).

  4. #3
    Toniou

    Re : Toxoplasma gondii

    Je pense que la raison évolutive est que seul le chat boucle le cycle de vie du T gondii car seul lui mange des rongeurs qui sont l’hôte intermédiaire naturel de T gondii.

    T gondii arrive a détecter si il est dans un félin et donc que ses descendant pourront a nouveau infecter un autre félin par l'intermédiaire d'un rat qui aura séjourné avec ses excréments, miam!

  5. #4
    Neon20

    Re : Toxoplasma gondii

    Bonsoir,

    Je ne sais pas trop ce que vous cherchez à savoir:
    Vous voulez savoir pourquoi on dit que l'homme est l'hôte intermédiaire de Toxoplasma gondii et non l'hôte définitif ?
    Ou c'est une question plus "philosophique" qui consiste à vous demander comment ça se fait que l'homme n'héberge pas les formes sexuées?

    Si c'est la première question que vous vous posez:
    Sachez que, par définition, l'hôte définitif est celui qui héberge les formes sexuées/adultes du parasite(c'est l'hôte chez lequel se passe la reproduction sexuée) et l'hôte intermédiaire est celui qui héberge les formes larvaires ou asexuées(c'est chez qui se réalise la multiplication asexuée).
    L'homme héberge les formes asexuées de Toxoplasma gondii, il s'agit donc d'un hôte intermédiaire.

    Dans le cas de la toxoplasmose, le cycle parasitaire est un cycle dixène(=à 2 hôtes, 1 intermédiaire et 1 définitif). Ici, l'hôte définitif est le chat(ou les autres félidés) mais il n'y a pas de spécificité d'hôte intermédiaire. L'hôte intermédiaire, c'est n'importe quel animal à sang chaud(dont l'homme) qui a, si possible, vocation à se faire manger par le chat.

    Si c'est la deuxième question:
    D'autres participants ont déjà répondu.
    Le parasite est adapté à son biotope que sont ses/son hôte(s).

  6. #5
    Toniou

    Re : Toxoplasma gondii

    Bonsoir.

    J'aurais une autre question si c'est pas trop hors sujet.
    Comment ces parasites arrivent a avoir une reproduction sexuée? L'hôte définitif doit s'infecter par différentes souches en même temps pour que cela se produise? Et est ce obligatoire pour un organisme unicellulaire de ce type d'avoir une reproduction sexuée pour passer dans un hôte intermédiaire? (je ne pense pas)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    minushabens

    Re : Toxoplasma gondii

    Il y a bien de l'autofécondation chez les apicomplexés. Chez les Plasmodium c'est même fréquent, vu que les moustiques ont rarement l'occasion de piquer deux vertébrés infectés. Chez T gondii je ne sais pas. Un chat sauvage tue et mange en moyenne 20 souris par jour (7000 par an!) et donc il me semble qu'il y a plus de possibilités de rencontres de deux gamètes issus d'infections différentes.

  9. Publicité
  10. #7
    Toniou

    Re : Toxoplasma gondii

    Ok merci! j'imagine que même chez les plasmodium cela doit arriver quand même suffisamment souvent pour permettre au parasite de s'adapter, a moins que pour ce genre d'organisme les mutations (y a t'il une lignée germinale et somatique distincte pour ces organismes?) soit suffisamment fréquentes pour assurer une adaptation?

  11. #8
    minushabens

    Re : Toxoplasma gondii

    Ce sont des unicellulaires donc il n'y a pas de lignée germinale. La reproduction sexuée n'est pas nécessaire à l'évolution.

Sur le même thème :