Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

CDK-cyclines




  1. #1
    med11...

    CDK-cyclines

    Bonjour,
    J'ai du mal à comprendre l'action des Kinases cycline-dépendantes. Je sais qu'il faut absolument la présence de cyclines pour s'activer mais je ne comprends pas exactement comment ça fonctionne et le but ( la régulation du cycle cellulaire mais plus précisement?)
    Merci pour votre aide

    -----


  2. #2
    AlexTh

    Re : CDK-cyclines

    Lors du G1, un agent mitogène (signal exogène) se fixe sur un récepteur membranaire ce qui a pour effet d'entraîner l'accumulation de la cyclne D et l'activation de Cdk-G1.
    Cdk-G1 va ensuite phosphoryler la protéine Rb ce qui va avoir pour effet de l'inactiver. Lorsque Rb n'est pas phosphorylée (donc active), elle inactive la protéine E2F donc l'action de Cdk-G1 permet d'activer E2F.
    E2F est un facteur de transcription qui permet de stimuler la transcription des gènes nécessaire à la transition G1/S et pour la phase S. Elle permet alors, entre autre, d'activer la transcription des gènes codant pour la cycline de Cdk-G1/S et la cycline de Cdk-S. Par ailleurs, Cdk-G1/S et Cdk-S phosphoylent également la protéine Rb ce qui permet d'assurer un rétro-contrôle positif.
    La Cdk-S phosphoryle alors des substrats permettant d'initier et d'assurer la phase S, d'inactiver les facteurs de transcriptions de la phase G1 et d'arrêter la dégradation de la cycline de Cdk-M (qui s'accumule) ; elle déclenche la machinerie de la réplication de l'ADN.
    Lorsque la cellule a bien répliqué son ADN elle passe en G2 puis la cellule rentre en phase M. La Cdk-M prépare alors la cellule pour l'anaphase : elle phosphoryle les lamines pour rompre l'enveloppe nucléaire, elle phosphoryle les condensines et les cohésines pour condenser les chromosomes puis elle phosphoryle les protéines régulatrices des microtubules ce qui permet aux chromosomes de s'aligner correctement sur la plaque équatoriale.
    Enfin, lorsque la cellule arrive en méta-anaphase, le complexe APC/C se lie à sa sous-unité d'activation : Cdc20, ce qui le rend actif. D'une part il active la poly-ubiquitinylation de la Cdk-M pour la dégrader et d'autre part il entraîne la protéolyse de la sécurine qui inactive la séparase. La séparase permettant de couper les cohésines est alors activée et permet de séparer les chromatides soeurs tirées de chaque côté.
    En dégradant Cdk-M, le complexe APC/C permet la déphosphorylation des lamines et des condensines ce qui permet à l'enveloppe nucléaire de se reformer et à l'ADN de se décondenser.
    Le but des Cdk est de permettre d'assurer un enchaînement chronologique des événements nécessaires au cycle cellulaire. Elle agissent les unes après les autres :
    - Pendant le G1 : Cdk-G1 puis Cdk-G1/S
    - Pendant la S et G2 : Cdk-S
    - De la prophase à la méta-anaphase : Cdk-M
    ( - De l'anaphase à la cytodiérèse : APC/C)
    A chaque fois que l'activité d'une Cdk augmente pour passer à la phase d'après, l'activité de la Cdk précédente diminue. Il faut bien comprendre qu'elles sont finement régulées par différents moyens car une erreur dans le cycle peut vite conduire à l'apoptose.
    En espérant t'avoir aidé

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Licence (L1-L2-L3)] Lien entre les voies Notch/Wnt et les cyclines
    Par Meiosis dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/05/2015, 04h13
  2. [Biologie végétale] cdk et cyclines
    Par Tom09 dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/04/2015, 17h58
  3. [Biologie Cellulaire] Cdk cyclines
    Par elodies65 dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/05/2009, 14h51